Ch 19

L’expression « l’épée de ma bouche » fait allusion au message puissant de condamnation contenu dans les paroles de Jésus. C’est en effet à Jésus qu’a été confié le jugement de tous les humains.
La bête et le faux prophète seront jetés conscients dans le l'étang de feu et de soufre après être allés jusqu'au bout de leur rejet de Dieu.
La bête représente une organisation internationale qui regroupe toutes les nations de la terre.
Les oiseaux nécrophages qui volent haut dans le ciel sont invités au grand repas de Dieu pour manger la chair des rois, des militaires, de tous les hommes...
Le nouveau Roi de la terre est appelé «Roi des rois et Seigneur des seigneurs».
L'épée à deux aiguë sortant de sa bouche, le sceptre de fer et la cuve à vin de l'ardente colère de Dieu sont des symboles chargés de sens.
Les armées célestes sont des anges sur des chevaux blancs vêtus de fin lin blanc, ils suivent Jésus-Christ ou archange Michel, le chef des anges.
La cavalier s'appelle "la Parole de Dieu", il est habillé d'un vêtement trempé de sang.
Un cheval blanc apparaît dans le ciel. Son cavalier est appelé "Fidèle et Véritable", il juge et combat avec justice. La vision annonce le début d'une guerre juste.

Afficher plus