Apocalypse 19 : 20 : La bête et le faux prophète sont jetés dans l’étang de feu et de soufre


La bête et le faux prophète sont jetés dans l’étang de feu et de soufre


 

Apocalypse 19 : 20 : « La bête fut capturée, ainsi que le prétendu prophète qui avait accompli devant elle des signes miraculeux pour égarer ceux qui avaient reçu la marque de la bête et adoré son image. Tous les deux furent jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre. »

 

La bête qui représente l'ONU organisation internationale qui prétend réussir à instaurer la paix sans Dieu sera jetée dans le lac ou étang de feu et de soufre, symbole de destruction totale et définitive.

 

La bête sur laquelle les nations de la terre ont fondé tant d’espoirs n’a pas réussi à réaliser ses promesses et a dû faire appel à la dictature afin d’imposer une soi-disant paix.

Les religions dans leur ensemble ont été sa cible privilégiée car jugées responsables de la plupart des maux de la terre.

Seulement, la vague anti-religieuse n’a pas épargné les fidèles chrétiens qui ont dû démontrer leur fidélité en refusant la marque, symbole d’allégeance à la bête.  

 

Lien - Ap 13 : 5 : La bouche de la bête profère des blasphèmes et faut la guerre pendant 42 mois

 

Lien - Ap 13 : 17 : La marque de la bête



 Le faux prophète prend le contrôle de la bête

 

D’après le verset d’Apocalypse 13 :5, la bête reçoit une bouche qui profère des paroles arrogantes et des blasphèmes. C’est alors qu’elle fait la guerre pendant 42 mois.

Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. »

 

Cela nous rappelle la prophétie de Daniel :

 

Daniel 7: 8: «  Je regardais les cornes et j'ai vu une autre petite corne sortir du milieu d'elles. Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d'un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. »

 

La corne arrogante correspond à l'antichrist qui s'opposera à Dieu et à ses serviteurs sur la terre.

 

Plus loin le prophète donne l’explication de cette prophétie :

 

Daniel 7 :24, 25 : « 24 Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume. Un autre surgira après eux. Il sera différent des premiers et abaissera trois rois. 25 Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps. »

 

Ce roi arrogant du temps de la fin qui réussit à changer les lois afin d’opprimer les fidèles serviteurs de Dieu n’est autre que l’antichrist.

L’oppression durera 3 temps et demi ou 42 mois.

On peut dire que la grande tribulation qui mettra la fidélité des humains envers Dieu à rude épreuve durera 3 ans et demi.

Après cette période très difficile, le Royaume de Dieu dirigé par Jésus-Christ et ses 144'000 cohéritiers règneront enfin sur la terre et mettront fin à toute forme d’oppression.

 

Le faux prophète et toutes les organisations politiques sous son influence seront définitivement détruits.

 
 

 L’étang de feu et de soufre

 

Dans la Bible, le feu est associé à la destruction totale et à la purification (Genèse 19 : 24, 25 ; 2 Pierre 2:6 ; Malachie 3 :2 ; Hébreux 10 : 26, 27 ).

Elle parle du feu de la fureur de Dieu (Ézéchiel 22 :31).

Jésus avait déclaré que tout arbre qui ne porte pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu (Luc 3 :9).

 

Elle dit aussi que l’étang de feu symbolise la seconde mort.

 « L'étang de feu, c'est la seconde mort. » Ap 20 :14.

« leur part sera l'étang ardent de feu et de soufre, c'est-à-dire la seconde mort. » Ap 21 :8.

 

Par opposition à la mort naturelle qui donne droit à la résurrection, la seconde mort, elle, est le résultat d’une condamnation par Dieu et aboutit à une destruction totale et définitive sans espoir de revenir un jour, sans espoir de résurrection.

Le lac ou l’étang de feu n’est pas un lieu réel, il symbolise la seconde mort, la destruction totale et définitive.

 

L’apôtre Pierre a prophétisé que la terre (la société humaine) et le ciel (les gouvernements humains) sont réservés pour le feu et le jour du jugement et de destruction des hommes impies.

 

2 Pierre 3 :7 : « Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n'ont aucun respect pour Dieu périront. »-  Semeur

« Mais les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies. » - Darby

 

Voir: Lien - Le lac ou étang de feu et de soufre



 La bête et le faux prophète sont jetés vivant dans l’étang de feu et de soufre

 

Qu’est-ce que le soufre ?

 

L'Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences des arts et des métiers, Denis Diderot et Jean le Rond d'Alembert, le décrit comme : « Soufre, s. m. (Hist. nat. Minéralogie & Chimie.) sulphur ; c'est une substance solide, mais friable, d'un jaune clair lorsqu'il est pur, très inflammable, et qui en se brûlant répand une flamme bleuâtre accompagnée d'une odeur pénétrante et suffocante. Il se fond très aisément lorsque le feu ne lui est point immédiatement appliqué, et pour lors il ne s'enflamme point. »

 

On sait maintenant que le soufre est l’élément chimique de symbole S, de numéro atomique 16 et de masse atomique 32 (composé de 16 protons, 16 neutrons et 16 électrons). Le soufre brûle avec une flamme bleue qui émet une odeur particulièrement suffocante de dioxyde de soufre SO2.

 

Le Soufre produit en brûlant des vapeurs toxiques de dioxyde de soufre. La bête et le faux prophète seront tous deux jetés dans l'étang de feu et de soufre.

Recueil de soufre sur le volcan Ljen - Candra Firmansyah - Wikipedia Commons

Les conditions de travail, au milieu des vapeurs toxiques et sans équipement de protection, sont dangereuses et pénibles.

 

Que signifie le fait que la bête et le faux prophète sont jetés vivants dans l’étang de feu et de soufre ?

 

Si le lac ou étang de feu et de soufre n’est pas un lieu réel mais symbolise une destruction totale et définitive, pourquoi le verset d’Apocalypse 19 :20 précise-t-il qu’ils sont jetés vivants dans l’étang de feu ?

 

La bête symbolise une organisation politique internationale. Le fait de dire qu’elle est vivante, signifie qu’au moment de l’intervention de Dieu, elle existe toujours, elle n’aura pas été dissoute comme l’a été son ancêtre la SDN.

 

Lien - Ap 13 : 3 : L'une de ses têtes a une blessure mortelle

 

Il en est de même pour le faux prophète ou antichrist. Il sera toujours vivant et en action, même si son discours qui paraissait si merveilleux au début aura sans doute perdu de son effet. En effet, Dieu laissera les humains aller jusqu’au bout de leurs prétentions avant d’intervenir.

Le fait que la bête et le faux prophète soient vivants au moment de leur destruction implique qu'ils seront pleinement conscients de l'intervention divine à leur encontre et conscients de se retrouver en opposition avec le Souverain de l'univers.

 

Les humains auront été jusqu’au bout de leur rejet de Dieu et expérimenté des systèmes politiques basés sur les plus grands idéaux. Le résultat sera une fois de plus un échec total.

Personne dans l’univers ne pourra encore prétendre que Dieu n’a pas laissé suffisamment de temps ou de liberté pour que l’homme puisse démontrer de quoi il est vraiment capable en étant indépendant de Dieu.

 

Olivier                                                                  

 

 

Sauf indication spéciale, la version utilisée et la Segond 21.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0