Apocalypse 19 : 21 : Les autres sont tués par l’épée de sa bouche


Les autres sont tués par l’épée de sa bouche


 

Apocalypse 19 : 21 : « Les autres furent tués par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui montait le cheval, et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair. »

 

Jésus-Christ a une épée à double tranchants qui sort de sa bouche dans la livre de l'Apocalypse. Il viendra juger le monde avec l'épée de sa bouche, symbole de condamnation.

 

 

  L’épée qui sort de sa bouche

 

Celui qui monte le cheval est Jésus-Christ, le nouveau Roi de la terre et l’auteur du livre de l’Apocalypse.

Le chapitre 1 de ce livre prophétique consacré à sa description le présente avec une épée à deux tranchants qui sort de sa bouche.

 

Apocalypse 1 :16 : « Il tenait dans sa main droite sept étoiles, de sa bouche sortait une épée aiguë à deux tranchants et son visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans toute sa force ».

 

 L’expression « l’épée de ma bouche » fait allusion au message puissant de condamnation contenu dans les paroles de Jésus. C’est en effet à Jésus qu’a été confié le jugement de tous les humains.

Ceux qui n’écoutent pas les messages d’avertissement de Jésus devront en subir les conséquences.

 

C’est ainsi qu’a l’église de Pergame Jésus avait donné cet avertissement :

Apocalypse 2 :16 : «  Repens-toi donc, sinon je viendrai bientôt à toi et je les combattrai avec l'épée de ma bouche. »

 

De la même manière, il viendra juger et condamner les nations, les gouvernements et les habitants de la terre, qui s’opposent à son règne de paix et de justice. De manière imagée, il frappera les nations avec l’épée de sa bouche.

Apocalypse 19 : 15 : « De sa bouche sortait une épée aiguë [à deux tranchants] pour frapper les nations. Il les dirigera avec un sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. »

 

Lien - L'épée de ma bouche



Ceux qui auront été égarés par le faux prophète et qui porteront la marque de la bête, symbole d’allégeance, seront tués par l’épée qui sort de la bouche de Jésus, ils subiront une condamnation et une destruction totale.

Apocalypse 19 :20, 21 : « 20 La bête fut capturée, ainsi que le prétendu prophète qui avait accompli devant elle des signes miraculeux pour égarer ceux qui avaient reçu la marque de la bête et adoré son image. Tous les deux furent jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre. 21 Les autres furent tués par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui montait le cheval, et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair. »

 
 

 Tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair

 

Tous les oiseaux qui volent haut dans le ciel ont été invités au grand festin de Dieu afin de se rassasier de la chair des puissants et de la chair de tous les hommes, les grands et les petits.

 

Ceux qui auront suivi le faux prophète et auront porté allégeance à la bête se retrouveront à combattre Jésus et son armée céleste. A la fin de la bataille, ils serviront de repas aux oiseaux carnassiers nécrophages.

 

Les oiseaux qui volent haut dans le ciel sont invités au grand festin de Dieu. Les oiseaux carnassiers nécrophages vont se rassasier de la chair des rois, des hommes, les grands et les petits, de ceux qui portent allégeance à la bête.

vulture-Image par Greg Montani de Pixabay 



Lien - Les oiseaux qui volent haut dans le ciel sont invités au grand repas de Dieu



 Soutenons la Souveraineté de Jéhovah Dieu et son Roi Jésus-Christ

 

La plus grande question de l’univers se joue en ce moment-même. Les humains ont la possibilité de faire un choix.

Allons-nous nous tourner vers notre Créateur Tout-Puissant et son règne messianique prévu pour bientôt, ou alors allons-nous préférer suivre les gouvernements et organisations humaines bien imparfaites et incapables de tenir leurs promesses ?

 

Bien que respectueux des lois établies par les gouvernements de chaque pays, il nous faudra faire un choix lorsque la bête imposera sa dictature et s’attaquera aux religions et aux véritables chrétiens soucieux d’obéir Dieu.  

 

Olivier                            

 

Sauf indication spéciale, la version utilisée et la Segond 21.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0