Comment affronter les difficultés et avancer positivement dans la vie ?


 

 

La Terre est remplie de personnes qui aspirent à la paix, au bonheur, à la joie et à l’amitié.
Pourtant, la tristesse, l’inquiétude, l’irritation voire la violence sont bien courants tout autour de nous. 



 Quand le malheur nous frappe

Tout au long de notre vie, nous rencontrons bien des difficultés et des malheurs sur notre route. Il faut alors y faire face et avancer malgré tout pour atteindre notre destination et nos objectifs.

Quand la maladie, le deuil, le chômage ou une séparation nous frappe, le temps semble s’arrêter et nos repères s’effondrer.

Laissons alors s’exprimer la tristesse, la colère, la souffrance, laissons couler les larmes.

N’emprisonnons pas nos émotions pour les ressasser et les ruminer, mais laissons-les s’exprimer, laissons-les s’en aller. Nous éviterons bien des problèmes physiques et des souffrances émotionnelles.

Si nous réprimons nos émotions, cela peut se répercuter sous forme de tensions musculaires, entraîner des douleurs diverses et des insomnies.

Laisser s’exprimer une émotion c’est déjà la comprendre et l’accepter.


La Bible déclare qu’il y a un temps pour rire et un temps pour pleurer, un temps pour se taire et un temps pour parler : 

Ecclésiaste 3 : 1-8 : « 1 Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel: 2 un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté, 3  un temps pour démolir et un temps pour construire, 4 un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser, 5  un temps pour embrasser et un temps pour s'éloigner des embrassades, 6 un temps pour chercher et un temps pour perdre, un temps pour se taire et un temps pour parler, 8 un temps pour aimer et un temps pour détester, un temps pour la guerre et un temps pour la paix. » 

Image par Goran Horvat de Pixabay – DailyVerses –  Joseph_Berardi de Pixabay

 


Prions notre Créateur, c’est Lui qui nous connaît le mieux. Il sait précisément ce que nous ressentons au plus profond de nous-mêmes. La Bible dit qu’il entend ceux qui souffrent.


Psaumes 10 :17 « Tu entends les désirs de ceux qui souffrent, Éternel, tu leur redonnes courage, tu prêtes l'oreille. »


Esaïe 57 :15 : « En effet, voici ce que dit le Très-Haut, celui dont l'habitation est éternelle et le nom saint: J'habite dans les hauteurs et la sainteté, mais je suis aussi avec l'homme brisé et abattu afin de redonner vie à l'esprit abattu, afin de redonner vie au cœur brisé. »


jcomp fr.freepik.com - 1001 Versets - Enrique Meseguer de Pixabay

 

 


 Que faire si nous sommes victimes d’une injustice ou d’une atteinte personnelle

Chaque année des dizaines de milliers de femmes et d’enfants sont victimes de viols en France, les chiffres avancés sont généralement bien en deçà de la réalité car peu d’agressions aboutissent réellement à des plaintes. Il en est de même dans tous les pays du monde…

Les plus de 44'000 appels reçus en France par le service d’écoute de victimes de violences conjugales durant le confinement (mars-avril 2020) nous donne une idée de l’oppression que vivent de nombreuses femmes au quotidien – et nous ne parlons pas de pays comme l’Inde où la condition de la femme est dramatique !

 


Chaque personne a 
le devoir de protéger son intégrité personnelle et celle de ses enfants. Il est important qu’en cas d’atteinte sexuelle (viol, pédophilie, inceste, attouchements, harcèlement, paroles obscènes…) et en cas de violence conjugale, la personne se défende et porte plainte. Une victime ne pourra se reconstruire que si sa souffrance est reconnue et si justice est faite. Elle doit pouvoir se décharger de ce poids qui finirait pas la détruire. Elle doit ensuite être prise en charge par des personnes spécialisées dans ces traumatismes.

Diana Cibotari de Pixabay  -  Gerd Altmann de Pixabay - Hier und jetzt endet leider meine Reise auf Pixabay

 

 


 Comment relativiser nos difficultés quotidiennes.

La plupart du temps, nous n’avons pas à subir de grandes violences ou de grands cataclysmes dans notre vie. Cependant, même les petits soucis peuvent avoir raison de notre optimisme et de notre bonne humeur. 
Les tensions familiales, les disputes, la médisance, le manque de temps à consacrer à sa famille, les responsabilités, les difficultés financières… peuvent provoquer fatigue, stress, découragement.


Proverbes 17 :22 : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Voici quelques conseils pour surmonter les difficultés :


Demandons-nous : qu’est-ce qui peut m’arriver au pire ? Est-ce que quelqu’un veut me tuer, moi ou quelqu’un de ma famille ? 
Est-ce qu’on veut m’emprisonner ? Non ? C’est que tout n’est pas perdu… Il y a bien pire…

Les difficultés nous éprouvent. Elles peuvent être considérées comme un moyen de cultiver certaines qualités chrétiennes comme : l’endurance, la persévérance, la patience, la force, le courage.


Jacques 1 :3 : « sachant que la mise à l'épreuve de votre foi produit la persévérance. »


1 Corinthiens 16 :13 : « Restez vigilants, tenez ferme dans la foi, soyez courageux, fortifiez-vous. »

 L’acceptation de ce qui nous arrive va nous aider à continuer notre route et à aller de l’avant. En effet, si nous restons figés sur un évènement, nous développerons de la rancune ou de l’amertume et nos souvenirs constamment ressassés continueront de nous faire souffrir. Pour enfin avancer, il nous faut intégrer les nouvelles informations, combien même elles sont négatives et indésirables. Ce n’est qu’en prenant en compte ces nouvelles données, que nous pourrons développer une stratégie pour les surmonter et avancer dans la vie.

La difficulté que nous sommes en train de vivre est peut-être l’occasion d’un changement, de découvertes d’autres horizons… N’ayons pas peur du changement, il peut parfois être très enrichissant. Une porte peut se fermer à un endroit, une autre peut s’ouvrir ailleurs. 
Cela peut être par exemple l’occasion de trouver un nouvel emploi avec de nouvelles connaissances ; l’occasion d’un déménagement qui va nous faire découvrir un nouveau cadre de vie.


Demandons-nous pourquoi cette chose nous est arrivée. Est-ce dû à nos paroles, à notre mode de vie, nos fréquentations, nos excès, nos croyances, nos convictions ? En fonction de la réponse, nous pouvons opérer les changements qui s’imposent ou se dire que nous ne pouvons rien faire car nous resterons fidèles à nos opinions et à nos convictions. 

 


Pouvons-nous changer notre regard sur la vie afin d’être plus positif et éliminer l’amertume et la frustration ?
Nous savons en effet que deux personnes qui vivent le même problème au même endroit ne vont pas forcément réagir de la même façon. Leur histoire personnelle, leur culture, leurs croyances vont influer sur leur capacité à accepter les difficultés.

John Hain de Pixabay

 

 

 

 Les temps de la fin

 

Notre époque très particulière est caractérisée par une évolution technologique fulgurante. Nous vivons à l’ère de la communication instantanée avec internet et les réseaux sociaux, les gens se parlent par écran interposé et le temps semble s’accélérer à une vitesse impressionnante. 

 

 

Une préoccupation spécifique de notre époque concerne l’écologie. Le développement durable est géré au niveau mondial afin de protéger l’équilibre de notre planète et ses habitants, s’opposant parfois aux intérêts économiques de nombreuses structures. 
Les humains de plus en plus nombreux sur terre produisent de plus en plus de déchets et épuisent les ressources naturelles. La pollution de l’air, de la terre et de l’eau menacent la biodiversité, engendrent le réchauffement climatique, provoquent des problèmes de santé. Les réserves d’eau potable diminuent de manière inquiétante.

 


Une caractéristique de notre époque est aussi le rejet de Dieu et de la religion en général surtout dans nos pays occidentaux.

L’apôtre Paul avait prophétisé :

 

2 Timothée 3 : 1-3 : « 1 Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, 2 car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies, 3 insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien, 4 traîtres, emportés, aveuglés par l'orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu. »

 

 

Mais ce qui est certainement le plus inquiétant est la mise en place d’une dictature au niveau mondial au nom de la santé et de la sécurité sur le modèle de pays dictatoriaux qui utilisent déjà une technologie de pointe avec traçage de l’individu, reconnaissance faciale, QR code pour accéder à tous les services, pass sanitaire, voire un crédit social créditant ou retranchant des points en fonction de l’obéissance de chacun.

La société va très certainement se fracturer en deux en créant une sous-catégorie de citoyens attachés à la liberté mais privés de très nombreux avantages et possibilités.

 

La Bible avait annoncé la mise en place d’une dictature mondiale qui imposerait un nombre sans lequel on ne pourrait plus ni acheter ni vendre.

Notre intégrité personnelle et notre fidélité à Dieu sera mise à dure épreuve, notre allégeance ne doit pas aller à la bête mais au Royaume de Dieu qui va bientôt instaurer efficacement la justice et la paix sur la terre.


Apocalypse 14 :9,10 : « 
Celui qui adore la bête et son image et qui accepte de recevoir sa marque sur le front et sur la main, 10 devra aussi boire du vin de la fureur de Dieu. »

Lien – Ap 13 :16 : Une marque sur la main droite et sur le front

 

 

Lien – Ap 13 :17 : Personne ne peut acheter ou vendre sans la marque de la bête

 

Gerd Altmann de Pixabay - Freepik -libre-arbitre - FunkyFocus de Pixabay

 

 


 Confions-nous de tout notre cœur à Dieu et à Jésus

Notre Créateur Tout-Puissant et notre Sauveur Jésus-Christ nous connaissent parfaitement. Ils entendent nos souffrances, nos craintes, nos demandes.

Dans un avenir proche, le règne messianique de Jésus mettra fin à la violence, à la criminalité, à la pollution de la terre, à la maladie, à la tyrannie et à ce qui nous cause tant de tristesse ou de tracas. Jésus avait montré sur une toute petite échelle ce qu’il ferait plus tard sur toute la terre.
Les promesses de Dieu vont bientôt s’accomplir sans faute.
Nous savons qu’avant cela, le monde va connaître une terrible dictature mondiale qui va au fur et à mesure s’opposer à Dieu et à la religion en général.

 

Quelles que soient les pressions que l’on mettra devant nous, restons fidèles à nos convictions. Ne craignons pas de perdre des avantages car les biens matériels ne peuvent être comparés à une vie épanouissante et à la joie profonde de vivre dans un cadre de paix comme la terre en rêve depuis si longtemps.

Faisons de Dieu notre refuge, notre forteresse, notre secours.

 

Proverbes 29 :25 : « C'est un piège que de trembler devant les hommes, mais se confier en l'Eternel procure la sécurité. »

 

Romains 8 :18 : « J'estime que les souffrances du moment présent ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui va être révélée pour nous. »

 

Psaumes 91 : 2 : « Je dis à Jéhovah: " Tu es mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie." » - Crampon 

Voir aussi Michée 7 :7.

 

 

Hébreux 13 :7 : « C'est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon secours, je n'aurai peur de rien. Que peut me faire un homme? »

 

  


Olivier                                                                                
 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 


Comment affronter nos difficultés et avancer positivement dans la vie? En étudiant la Bible, la Parole de Dieu qui nous donne de nombreux conseils.