Apocalypse 3 : 1 : Sardes


 

Temple d'Artémis à Sardes
Temple d'Artémis à Sardes

Sardes

 

 

Apocalypse 3 : 1 : « Écris à l'ange de l'Eglise de Sardes : Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. »

 

Jésus-Christ se présente à nouveau comme celui qui a les sept esprits de Dieu et les 7 étoiles. On se souvient que les 7 esprits sont les anges qui veillent sur les 7 églises et les 7 étoiles sont les anges fidèles à Dieu, dans leur globalité. 
Jésus reproche aux chrétiens de l'église de 
Sardes d’être vivants mais morts. Ils sont en effet vivants mais morts spirituellement

Avant de voir aux versets suivants pour quelle raison Jésus les considère comme morts, intéressons-nous à la ville de Sardes.

 

Sardes est citée en cinquième position parmi les 7 églises d’Asie mineure qui reçoivent les lettres de Jésus-Christ. Sardes était la capitale de l’empire Lydien et l’une des plus grandes villes du monde ancien. 
Elle est située à 100 km d'Éphèse et de Smyrne à l’intérieur des terres.

Artémis était la déesse principale de la ville et le temple lui étant dédicacé à Sardes était l’un des sept plus grands temples Grecs (plus du double de la taille du Parthénon).
Artémis, connue sous le nom de Diane pour les Romains, était la déesse de la chasse, de la lune et de la fertilité.

La 
synagogue de Sardes est notable pour sa taille et son emplacement. De taille, elle est l’une des plus grandes des anciennes synagogues excavées. 
Elle se trouvait également au centre de la ville, au lieu d’être en périphérie comme les synagogues l’étaient typiquement. Cela atteste la force et la richesse de la communauté Juive de la ville de l’époque. 

Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0