Les « Saints » des livres de Daniel et de l’Apocalypse ne sont pas les Juifs !


Les « Saints » des livres de Daniel et de l’Apocalypse ne sont pas les Juifs !


 

 

 Qui sont exactement les « Saints » ?

 

Plusieurs versets indiquent que les saints seront persécutés lors de la Grande Tribulation à la fois par l’antichrist et par la bête, organisation mondiale d’inspiration satanique qui centralise le pouvoir de la quasi-totalité des nations du monde.

 

Un pasteur qui défend l’enlèvement de l’église affirme que les chrétiens n’auront jamais à subir les persécutions de la Grande Tribulation car, dans ces versets, les saints correspondent aux Juifs. Il pense que les Juifs devront, une fois de plus, subir d’horribles violences semblables à celles qu’ils ont subies lors de la deuxième guerre mondiale…

 

Un pasteur qui défend l’enlèvement de l’église affirme que les chrétiens n’auront pas à subir les persécutions de la Grande Tribulation car, dans ces versets, les saints correspondent aux Juifs. Il pense que les Juifs seront à nouveau persécutés.

Shoah-Geo-Ado - L’uniforme d’un prisonnier juif, brodé de l’étoile de David, est accroché aux barbelés d’un des camps de la mort nazis

(© Antonio Coccioli). En savoir plus : https://www.geoado.com/actus/il-y-a-70-ans-liberation-auschwitz-53799/

 

 

Analysons de plus près cette théorie…

Les saints qui auront à subir les persécutions sont-ils les Juifs ?

 

 

 

 Les saints seront persécutés

 

Plusieurs versets disent clairement que les saints seront la cible de persécutions dans la période finale de ce monde.

 

Apocalypse 13 :5-7 : « 5 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. 6 Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. 7 Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre. »

 

Daniel 7 :21,25 : « 21 J'ai vu cette corne faire la guerre aux saints et l'emporter sur eux. 25 Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps. ».

 

Daniel 12 :7 : « (…) cela prendrait fin quand la force du peuple saint serait entièrement épuisée. »

 

Dans ces versets, le lien entre Dieu et les saints est on ne peut plus évident. Les saints sont clairement les représentants du Dieu Très-Haut.

Dans les prophéties de Daniel, les saints sont clairement les représentants du Dieu Très-Haut. Ils seront persécutés pendant 42 mois par la corne arrogante, l'antichrist. J'ai vu cette corne faire la guerre aux saints et l'emporter sur eux.

IMGBIN_ Metatyph

 

 

Pendant la Grande Tribulation, la bête et l’antichrist s’opposeront au Tout-Puissant en proférant des paroles arrogantes et des blasphèmes et en insultant son Nom et les êtres spirituels fidèles.

Ils démontreront alors leur mépris envers Dieu et son organisation spirituelle en s’attaquant à ses représentants terrestres. En effet, il est écrit que l’antichrist changera les lois et opprimera les saints qui seront livrés en son pouvoir pendant 3 temps et demi. La bête recevra alors le pouvoir de leur faire la guerre pendant 42 mois et de les vaincre.

 

Ces saints sont les représentants de Dieu sur la terre et vont subir la colère de Satan. Sont-ils le peuple juif ?

Les Juifs sont-ils encore les représentants de Dieu sur la terre ?

 

 

 

 Les Juifs avant la venue de Jésus

 

Les Israélites, descendants d’Israël ou Jacob, avaient conclu une alliance avec Jéhovah Dieu dans le désert du Sinaï. Ils s’engageaient à suivre les Lois divines et deviendraient ainsi son peuple. S’ils se montraient fidèles, ils seraient largement bénis par Dieu et connaîtraient la paix et l’abondance.

 

 

 

 

C’est de cette nation que devait être issu le Sauveur de l’humanité. La promesse avait été initialement faite à Abraham et réitérée à Isaac, Jacob et David.

 

Seulement, l’histoire du peuple d’Israël est loin d’être un exemple de fidélité à Dieu. Elle est au contraire parsemée d’idolâtrie, les Israélites s’attachant régulièrement aux faux dieux des nations voisines tels que Baal et Astarté. Il en résultait inévitablement des calamités pour Israël : guerres, oppression par les peuples voisins, famines…

 

Juges 2 : 17 : « Mais même leurs juges, ils ne les écoutaient pas, ils se prostituèrent à d'autres dieux, et ils se prosternèrent devant eux. Bien vite ils se sont détournés du chemin qu'avaient suivi leurs pères, dociles aux commandements de Yahvé; ils ne les ont point imités. »

 

 

 

Jéhovah Dieu n’a cessé d’envoyer des prophètes pour avertir les Israélites, mais en vain ! En se détournant de leur Dieu, ils sombraient alors sous la domination de leurs ennemis.

 

Jérémie 7 : 25, 26 : « 25 »Depuis le jour où vos ancêtres sont sortis d'Egypte jusqu'à aujourd'hui, je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes. Je les ai envoyés chaque jour, inlassablement, 26 mais ils ne m'ont pas écouté, ils n'ont pas tendu l'oreille. Ils se sont montrés réfractaires, ils ont fait le mal plus encore que leurs ancêtres. »
  

2 Rois 21 : 10, 14, 15 : « 10 Alors l’Éternel annonça par l'intermédiaire de ses serviteurs les prophètes: (…) 

14 J'abandonnerai le reste de mon héritage et je les livrerai entre les mains de leurs ennemis. Ils deviendront le butin et la proie de tous leurs ennemis 15 parce qu'ils ont fait ce qui est mal à mes yeux et qu'ils m'ont irrité depuis le jour où leurs ancêtres sont sortis d'Egypte jusqu'à aujourd'hui.'»

 

 

L’ingratitude et l’infidélité incessantes des Israélites a dépassé l’inimaginable lorsque les rois de Juda, Manassé et Achaz, sont allés jusqu’à offrir leurs propres enfants en sacrifice aux dieux Moloch et Baal dans le feu.

 

Ces rois ont entraîné tout le peuple à pratiquer ce qu’il y a de pire, a tel point que la faute de Juda a été inscrite de manière indélébile au burin de fer, avec une pointe de diamant sur les cornes des autels (Jér 17 :1). Le peuple juif a eu l’immense privilège de communiquer avec le Souverain de l’univers et de recevoir la Loi par l’intermédiaire des anges, comme le dira plus tard Etienne, et pourtant, ils se comportaient parfois plus mal que les nations idolâtres et infanticides !


2 Chroniques 33 :9 : « Mais Manassé égara les Judéens et les habitants de Jérusalem, au point qu'ils agirent encore plus mal que les nations que Yahvé avait exterminées devant les Israélites. » Jérusalem

Dieu ne pouvait plus pardonner, il a donc détruit Jérusalem et son magnifique Temple au travers de Nébucadnestar, le roi de Babylone.

 Idole dressée par le roi Jéroboam -Wikipédia   -  Infanticide et culte de Moloch  - 

 

 

Le Temple de Jérusalem a été reconstruit 70 ans plus tard ainsi que l’annonçaient les prophéties, suite au décret de Cyrus le grand, sous la direction de Zorobabel, le gouverneur de Judée.

 

Le peuple d’Israël devait se préparer à accepter le Messie. Seulement, environ 400 ans plus tard, les chefs religieux juifs qui constituaient l’élite de la société étaient devenus bien arrogants !

 

 

 

 Les Juifs et Jésus-Christ


Les Juifs ont mis à mort 
Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Messie attendu depuis le début de l'humanité et annoncé par des centaines de prophéties de l'Ancien Testament, l'envoyé de Dieu pour sauver l'humanité! Les chefs arrogants juifs ont perçu Jésus comme une menace pour leur pouvoir et n’ont été nullement touchés par ses nombreux miracles (voir Actes 4 :16-18)

 

Jésus s’est retrouvé devant une foule de Juifs haineux qui criaient de le mettre à mort, de le crucifier !

 

 

 

Matthieu 27 :22-25 : « 22 Pilate répliqua: «Que ferai-je donc de Jésus qu'on appelle le Christ?» Tous répondirent: «Qu'il soit crucifié!» 23 «Mais quel mal a-t-il fait?» dit le gouverneur. Ils crièrent encore plus fort: «Qu'il soit crucifié!» 24 Voyant qu'il ne gagnait rien mais que le tumulte augmentait, Pilate prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule et dit: «Je suis innocent du sang de ce juste. C'est vous que cela regarde.» 25 Et tout le peuple répondit: «Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants!» »

 

 

Jéhovah Dieu avait préparé un peuple pour accueillir le Messie et pour en faire ensuite les cohéritiers du futur roi de la terre.

 

Exode 19 :6 : « Vous serez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte.' Voilà les paroles que tu diras aux Israélites. »

 

Les Juifs connaissaient Jéhovah Dieu, ils comprenaient le principe du rachat par le sang, ils avaient connaissance des quelque 300 prophéties concernant la venue du Messie, et de toutes les prophéties promettant la justice et un règne de paix sur la terre. Ils étaient préparés à reconnaître et accueillir le Fils de Dieu.

 

Cependant, les chefs juifs arrogants ont ouvertement rejeté l’Être le plus important de l’univers après Jéhovah Dieu, ils l’ont calomnié, insulté, trahi, frappé à coups de poing, lui ont craché au visage et finalement l’ont mis à mort par crucifixion (Mat 26 : 65-68). La haine du peuple juif à l’égard de Jésus s’est pleinement manifestée devant Pilate qui a finalement accédé à leur demande et livré Jésus au fouet et à la crucifixion.

 
Jésus-Christ, envoyé par Dieu, seul moyen de salut pour les humains, a été mis à mort d’une manière ignominieuse par ceux qui auraient dû être ses plus proches collaborateurs !

 

 

 

 

Au cours de son ministère, Jésus n’hésite pas à fustiger les Pharisiens, chefs religieux juifs, avec beaucoup de franchise. Il va jusqu’à dire qu’ils ont comme leur père le diable ! Plus tard, dans le livre de l’Apocalypse, il parlera de « la synagogue de Satan ».


Luc 11 : 47-49 : « 47 Malheur à vous, parce que vous construisez les tombeaux des prophètes que vos ancêtres ont tués. 48 Vous rendez donc témoignage aux actes de vos ancêtres et vous les approuvez, car eux, ils ont tué les prophètes et vous, vous construisez [leurs tombeaux]. 49 C'est pourquoi la sagesse de Dieu a dit: 'Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et persécuteront les autres', »

 

Jean 8 : 44 : « Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s'est pas tenu dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge. » 

 

Au cours de son ministère, Jésus n’hésite pas à fustiger les Pharisiens, chefs religieux juifs, avec beaucoup de franchise. Il va jusqu’à dire qu’ils ont comme leur père le diable ! Dans le livre de l’Apocalypse, il parlera de « la synagogue de Satan."

Image – JW.org

 


Jésus explique clairement que cette nation est désormais abandonnée de Dieu. Ceux qui devaient hériter du Royaume et avoir le privilège d’être les cohéritiers du Christ seront jetés dans les ténèbres extérieures et le Royaume sera donné à un autre peuple qui saura accepter et obéir au Christ.

 

Matthieu 23 :37-39 : « 37 Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! 38 Voici que votre maison vous sera laissée déserte 39 car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez: 'Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!»

 

Matthieu 21 : 43 : « C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits. » 

 

Matthieu 8 :12 : « Mais ceux à qui le royaume était destiné seront jetés dans les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.» 

 

Peut-on, en toute honnêteté, dire que les Juifs sont encore les représentants de Dieu ?

 

 

 

 Les Juifs après Jésus-Christ

 

 Les premières persécutions des chrétiens, après la mort de Jésus, ont été provoquées sous l’instigation des Juifs.

Etienne, premier martyr cité dans la Bible a été lapidé par les Juifs après avoir courageusement dénoncé leur dureté de cœur.

 

Actes 7 : 51-53 : « 51 Hommes réfractaires, incirconcis de cœur et d'oreilles! Vous vous opposez toujours au Saint-Esprit; vous êtes bien comme vos ancêtres. 52 Lequel des prophètes vos ancêtres n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, et c'est lui que vous avez fait maintenant arrêter et dont vous êtes devenus les meurtriers, 53 vous qui avez reçu la loi par l'intermédiaire des anges et qui ne l'avez pas gardée! » 

 

Ces Juifs ont alors réagi avec une haine et une violence meurtrière. Ils ont traîné Etienne en dehors de la ville et l’ont lapidé sans le moindre regret comme ils l’avaient fait avec les prophètes qui annonçaient les condamnations de Dieu à l’égard du peuple d’Israël.

 

 

 

Pendant son ministère chrétien, l’apôtre Paul a consacré toute son énergie à rendre témoignage à Jésus-Christ. Il avait l’habitude de se rendre dans les synagogues afin de convaincre les Juifs de l’identité du Messie. Mais la plupart du temps il était chassé, insulté, persécuté, il a même été lapidé et laissé pour mort par les Juifs.

Voici ce qu’il finit par leur dire :

 

Actes 18 :6 : « Mais ceux-ci s'opposaient à lui et l'injuriaient. Aussi il secoua contre eux la poussière de ses vêtements et leur dit : Si vous êtes perdus, ce sera uniquement de votre faute. Je n'en porte pas la responsabilité. A partir de maintenant, j'irai vers les non-Juifs. » - Semeur

 

 

AntiochePaul et Barnabas s’adressent aux Juifs remplis de jalousie juste avant qu’ils ne les chassent de la ville (Actes 13 : 48-51) :

 

Actes 13 : 45, 46 : « 45 Quand ils virent cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul [en le contredisant et] en l'insultant. 46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: «C'était à vous d'abord que la parole de Dieu devait être annoncée mais, puisque vous la rejetez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les non-Juifs. »

 

 

 

Paul finira par vivre la même expérience que Jésus devant une foule haineuse.

 

Actes 22 : 22, 23 : « 22 La foule l'avait écouté jusqu'à ces mots, mais ils se mirent alors à crier: «Fais disparaître de la terre un pareil homme! Il n'est pas digne de vivre.» 23 Ils poussaient des cris, jetaient leurs vêtements et lançaient de la poussière en l'air. »
 
Paul sera 
emprisonné pendant 2 ans par les Romains, le gouverneur Félix désirant plaire aux Juifs.

 

 

 

Avant de devenir chrétien, l’apôtre Paul, anciennement Saul de Tarse, avait une position élevée au sein de la société juive, il était un pharisien respecté. Dans son excès de zèle, il est allé jusqu’à persécuter les chrétiens dans de nombreuses villes (il a même approuvé le meurtre d’Etienne).

Alors qu'il se dirigeait vers Damas pour y persécuter les chrétiens, avec les pleins pouvoirs et un mandat des chefs des prêtres, Jésus lui apparaît et bouleverse sa vie en faisant de lui l’apôtre des nations. De persécuteur, il devient alors persécuté et consacre sa vie à l'œuvre de témoignage chrétien (Actes 26:9-18). L'apôtre Paul rédigera 14 livres de la Bible que les chrétiens étudient chaque jour. Il restera un modèle de fidélité, de courage et de labeur pour tous.

Voici ce qu’il a reconnu lui-même : 

 

Actes 26 :9-11 : « 9 »Pour ma part, j'avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. 10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison beaucoup de chrétiens, car j'en avais reçu le pouvoir des chefs des prêtres, et quand on les condamnait à mort, je votais contre eux. 11 Dans toutes les synagogues, je les ai souvent fait punir et je les forçais à blasphémer. Dans l'excès de ma fureur contre eux, je les ai même persécutés jusque dans les villes étrangères. »

 

 

 

Les autres apôtres ont aussi été persécutés par les Juifs, ainsi que de très nombreux chrétiens.

Lire (Actes 4 :1-3, 16-18 ; Actes 5 :16-18).

 

 

Les Juifs ont progressivement délaissé la Bible comme référence suprême pour attacher plus de valeur au Talmud qui regroupe les traditions orales.

Dans le Talmud, on peut malheureusement y lire des paroles méprisantes envers Jésus et sa mère.

Lien- sources juives

 

 

 

 Les chrétiens sont des Juifs symboliques, ils constitueront le nouveau peuple de Dieu

 

L’apôtre Paul qui était auparavant un pharisien juif très respecté a compris que cela n’a aucune valeur aux yeux de Dieu. Le vrai Juif est celui qui l’est de cœur et qui fait la volonté de Dieu. Quelle est la volonté de Dieu ? Voici les paroles de Dieu lui-même :

«Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation: écoutez-le!» (Mat 3 :17 ; 17 :5 ; Luc 9 :35).

 

L’apôtre Paul aborde particulièrement ce sujet dans sa lettre aux Romains.

 

Romains 2 :29 : « Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement, et la circoncision, c'est celle du cœur, accomplie par l'Esprit et non par la loi écrite. La louange que reçoit ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. »

 

Romains 9 :8 : « Cela signifie que ce ne sont pas les descendants simplement biologiques qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont considérés comme sa descendance. »

 

Romains 9 : 24, 25 : « 24 Ainsi il nous a appelés non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les non-Juifs. 25 C'est aussi ce qu'il dit dans le livre d'Osée: J'appellerai 'mon peuple' celui qui n'était pas mon peuple, et 'bien-aimée' celle qui n'était pas la bien-aimée. »

 

Avec l’avènement du christianisme, les origines n’avaient plus aucune importance, seul comptait désormais la soumission à Jésus-Christ, notre Sauveur envoyé par Dieu.
 
Galates 3 : 28, 29 : « 28 Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. 29 Si vous appartenez à Christ, vous êtes donc la descendance d'Abraham [et] vous êtes héritiers conformément à la promesse. »

 

 

La nation d’Israël, en tant que telle, ne sera alors plus considérée comme le peuple élu de Dieu. Ce sont ceux qui proviennent de toutes nations et peuples et langues, qui ont accepté Jésus dans leur cœur et le servent avec amour et fidélité qui constitueront un nouveau peuple zélé pour de belles œuvres. D’ailleurs, la disparition des généalogies lors de la destruction de Jérusalem en 70 par les armées romaines de Titus montre bien qu’être Juif aux yeux de Dieu ne dépend plus de l’appartenance aux différentes tribus.

Jacques, dans son livre, s’adresse « aux 12 tribus dispersées » en référence aux tribus spirituelles composant les cohéritiers du Christ (Jacques 1 :1).

 

L’ancienne alliance (mosaïque) n’a plus lieu d’être. Jésus est le médiateur d’une nouvelle alliance : le rachat de nos fautes par le sang du Christ afin que nous obtenions la vie éternelle (Hébreux 9: 11-15).

 

Jésus est le médiateur d’une nouvelle alliance : le rachat de nos fautes par le sang du Christ afin que nous obtenions la vie éternelle. Jésus a fait des chrétiens son peuple.

DailyVerses.net

 

 

 

 Doit-on ressentir de la haine envers les Juifs ?

 

Doit-on ressentir de la haine envers les Juifs ?
Absolument pas, sinon nous ne serions plus des chrétiens qui suivent la loi de l’Amour enseignée par le Christ ! D’ailleurs, il ne nous appartient pas de juger.

 

N’oublions pas que le peuple d’Israël a été le peuple élu de Dieu pendant 1500 ans, que Jésus était juif, que les apôtres dont nous suivons l’enseignement étaient juifs, que les premiers chrétiens étaient issus du peuple hébreu.

N’oublions pas que les Saintes Ecritures ont été rédigées avec comme toile de fond la nation juive et même le livre de l’Apocalypse qui concerne l’humanité entière utilise des symboles en lien avec cette histoire.

 

La plupart des Juifs de naissance aujourd'hui ne ressentent absolument aucune haine vis à vis des chrétiens, et beaucoup d'entre eux ne sont même pas intéressés par la religion. 

S'il arrivait que certains pensent ou se comportent comme les Juifs haineux envers Jésus, n'oublions pas que rien n'est caché aux yeux de Dieu; en attendant le règne messianique de justice, il ne nous appartient pas de répondre avec violence ou haine (Jean 18:36).

 

Personne ne décide de sa religion de naissance. Par contre chacun peut décider par la suite de s’attacher au véritable enseignement tel qu’il est enseigné dans la parole de Dieu, seule référence et étalon de la vérité (et cela ne concerne pas que les Juifs), et ainsi bénéficier des promesses de vie éternelle possibles grâce au sang versé de Jésus-Christ, le seul moyen de salut pour l’humanité.

 

Pour aller plus loin :

 

Lien – Ap 3 :9 : La synagogue de Satan

 

Lien – Ap 18 :24 : Dieu n’oublie pas les crimes de Babylone la grande

 

 

Olivier       

                                                                   

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.   


Écrire commentaire

Commentaires: 0