Dignité


 

 Définition – Dignité

La dignité est le respect, la considération ou les égards que mérite quelqu’un.

C’est aussi, l’attitude de respect et d'estime de soi-même, la fierté et le comportement qui exprime ce respect. Le respect de soi est lié à la conscience de sa valeur profonde.

Une autre définition précise qu'il s'agit d'une prérogative ou prestige inaliénables dont jouit une personne en raison de son comportement et qui lui vaut considération et respect ou y donnent droit. 
Une 
prérogative est un avantage, un droit, un pouvoir ou un privilège lié à une fonction, à une dignité, à un titre, ou à un état dont une personne peut jouir. 
On appelle 
prestige inaliénable, un prestige directement rattaché à une personne, en raison de ce qu'elle est, pour ses qualités ou par sa position exercée, et qui ne peut être transmis ou vendu à une autre personne. 

Jésus a mis en valeur la dignité des chrétiens de Sardes qui marchent en vêtements blancs. La dignité résulte ici d’une bonne conscience, de la conviction de faire ce qu’il faut, de la satisfaction profonde d’obéir aux commandements de Dieu.

Que signifie "Etre digne de"?  :

Etre digne de quelque chose ou de faire quelque chose c'est posséder les qualités, le caractère convenables à une fonction ou à un état honorable ; c'est se montrer à la hauteur et mériter d'occuper une certaine fonction.


 La dignité dans la Bible

La dignité est associée à une bonne moralité :
1 Thessaloniciens 4 : 3-5 : « 3 Ce que Dieu veut, c'est votre progression dans la sainteté: c'est que vous vous absteniez de l'immoralité sexuelle, 4 c'est que chacun de vous sache garder son corps dans la consécration et la dignité, 5 sans le livrer à la passion du désir comme les membres des autres peuples qui ne connaissent pas Dieu;»

Job avait perdu ses enfants, ses serviteurs, ses troupeaux, sa santé, sa grandeur, sa respectabilité… 
Job 30 :15 : « Des terreurs m'assaillent. Ma dignité est emportée comme par le vent, ma prospérité s'en va comme un nuage. »

Dieu se soucie de la dignité des pauvres.
Esaïe 3 :15 : « De quel droit piétinez-vous mon peuple et écrasez-vous la dignité des pauvres?» déclare le Seigneur, l’Éternel, le maître de l'univers ».

Jéhovah Dieu Tout-Puissant est digne d’être adoré.
Psaumes 145 :3 : « Jéhovah est grand et infiniment digne de louanges; sa grandeur est inscrutable ». Voir aussi 1chroniques 16 :25 et Psaumes 96:4.
Exode 15 :11 : « Qui est semblable à toi parmi les dieux, Éternel? Qui est, comme toi, magnifique de sainteté, redoutable, digne d'être loué, capable de faire des miracles? »
Apocalypse 4 :11 : « «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, [toi le Saint,] de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c'est par ta volonté qu'elles ont été créées et qu'elles existent.»


Jésus est digne d’ouvrir le livre que Dieu tient dans sa main droite et ses 7 sceaux.
Apocalypse 5 : 9, 12 : « 9 et ils chantaient un cantique nouveau en disant: «Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. 12 Ils disaient d'une voix forte: «L'Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire et la louange.»

Être digne de Jésus :
Jean 1 :27 : « Il vient après moi [mais il m'a précédé,] et je ne suis pas digne de détacher la courroie de ses sandales. »
Matthieu 10 : 37, 38 : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi. »
Matthieu 8 :8 : « L'officier répondit: «Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri. »
Actes 5 :41 : « Les apôtres quittèrent le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes d'être maltraités pour le nom [de Jésus]. »


Ce qui est digne de notre attention, d’être accepté sans réserve, de confiance :
Philippiens 4 :8 : « Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d'être aimé, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louange. »
1 Timothée 4 :9 : « Voilà une parole certaine, digne d'être acceptée sans réserve. »
Apocalypse 21 : 5 : « Celui qui était assis sur le trône dit: «Voici que je fais toutes choses nouvelles.» Il ajouta: «Écris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies.»
Apocalypse 22 :6 : « Il me dit: «Ces paroles sont dignes de confiance et vraies; et le Seigneur, le Dieu de l'esprit des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt.»


Parmi les chrétiens de Sardes, certains sont dignes et marchent en vêtements blancs.
Apocalypse 3 :4 : « Cependant, tu as à Sardes quelques personnes qui n'ont pas souillé leurs vêtements; elles marcheront avec moi en vêtements blancs parce qu'elles en sont dignes. »


 La dignité est retrouvée dans les articles suivants :

Lien - Ap 3 : 4 : La dignité et les vêtements blancs. 

Lien - Ap 5 : 2, 3 : La question posée à l’univers entier : Qui est digne d’ouvrir le livre et d’en briser les sceaux ?

Lien Ap 5 : 4 : Qui est digne d’ouvrir le livre ?

Lien Ap 5 : 5 : Seul Jésus-Christ est digne d’ouvrir le livre et ses 7 sceaux.

Olivier