Les cornes détruisent la prostituée


Les cornes détruisent la prostituée


 

 

 

Apocalypse 17 : 16 : « Les dix cornes que tu as vues et la bête détesteront la prostituée; elles la dépouilleront et la mettront à nu, elles mangeront sa chair et la détruiront par le feu. »


 Les 10 cornes

Qui sont les 10 cornes qui dévastent Babylone la Grande ?

Le verset d’Apocalypse 17 : 12 nous l’explique :

« Les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais ils reçoivent le pouvoir de régner pendant une heure avec la bête. » - Apocalypse 17 :12 , Segond 21

Les 10 cornes sont 10 rois.
De façon plus générale, on peut dire que les 10 cornes sont
 10 dirigeants.

Au début de la vision, Jean voit l’image frappante d’une femme ivre assise sur une bête écarlate qui a 7 têtes et 10 cornes.

Apocalypse 17 :3 : « Alors il me transporta en esprit dans un désert et je vis une femme assise sur une bête écarlate, couverte de noms blasphématoires et qui avait sept têtes et dix cornes. »


Cette bête est à rapprocher de la bête décrite au chapitre 13 de l’Apocalypse avec laquelle elle présente plusieurs similitudes, dont les 10 cornes.

Apocalypse 13 :1 : «  Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. »

Lien - La bête à 7 têtes et 10 cornes qui monte de la mer

On se rappelle que dans les visions de Daniel, les cornes représentent également des rois :

Daniel 7 : 23-25 : « 23 »Voici ce qu'il m'a dit: 'La quatrième bête, c'est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la piétinera et la brisera. 24 Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume. Un autre surgira après eux. Il sera différent des premiers et abaissera trois rois. 25 Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps ».

Le 4e royaume dont parle Daniel est l’empire romain décrit par une bête extrêmement terrible avec des dents de fer, des ongles en bronze, qui mange, brise et piétine tout sur son passage. Il correspond aux jambes en fer de la statue géante du rêve de Nébucadnetsar (
Daniel 2 :33).

Lien - La 4e bête est redoutable et terrible

Les 10 rois correspondent à l’ensemble des nations et leurs dirigeants qui dérivent de l’empire romain. Ces rois, de puissance inégale, seront présents au temps de la fin, unis entre eux par des alliances inefficaces (les pieds de la statue en fer mêlé d’argile)- 
Daniel 2 : 41-43.

Ce sera au sein de ces cornes que surgira l’antichrist annoncé, représenté par la petite corne arrogante qui fait la guerre aux saints (
Daniel 7 : 19-26).

Lien - Les cornes de la 4e bête terrifiante et l'antichrist


Que symbolise le nombre 10 ?

Rappelons-nous quelques exemples décrits dans la Bible :

Les 
10 plaies d'Egypte ont été envoyées par Dieu afin de briser l'arrogance de pharaon qui refusait de laisser partir les Israélites (Exode 7 à Exode 12).

Les
 10 commandements ont été donnés à Moïse sur le mont Sinaï, pour le peuple d’Israël qui venait d’être libéré d’Egypte (Exode 34 :28).

Les 
10 fois où les Israélites ont provoqué Dieu, ne l’ont pas écouté et sont venus à bout de sa patience malgré tous les miracles dont ils ont été témoins ; ils ne verront pas la terre promise. (Nombres 14 :22, 23).

Les 
10 fois où les compagnons de Job l’agressent et cherchent à le confondre (Job 19 :3).

Les 
10 pièces d’or ou 10 mines remises aux 10 serviteurs afin de les faire fructifier (Luc 19 : 13).

Les 
10 jours de tribulation sont une période de persécution que les gouvernements infligeront aux serviteurs de Dieu au temps de la fin. Ces derniers ne pourront plus réaliser l’œuvre de témoignage et seront comme emprisonnés (Apocalypse 2 : 10).

Le roi de Babylone trouve Daniel et ses 3 compagnons, Hanania, Mishaël et Azaria, 
10 fois supérieurs en sagesse et en intelligence que tous les magiciens et astrologues du royaume (Daniel 1 : 20).

D’un point de vue symbolique, le nombre 10 indique quelque chose de total ou de complet. Il désigne l’ensemble, la totalité, la globalité, la somme,  l’intégralité de quelque chose.

Lien - Le nombre 10

Que représentent les 10 cornes ?

Les 10 cornes représentent 
l’ensemble des dirigeants des nations du temps de la fin. Les prophéties du livre de l’Apocalypse transmises par Jésus-Christ décrivent ce qui va se passer au temps de la fin.

Note : On peut remarquer que les 10 cornes de la bête terrible de la vision de Daniel représentent l’ensemble des dirigeants des nations dérivant de l’empire romain.
Tandis que les 10 cornes de la bête chevauchée par Babylone la grande représentent l’ensemble des dirigeants des nations présentes au temps de la fin.


 La prostituée

Elle est vêtue de manière luxueuse avec des couleurs voyantes, elle chevauche la bête avec laquelle elle a eu des relations immorales (
Apocalypse 17 : 4, 5).
La religion et la politique unies main dans la main. Le pouvoir de l’un étant renforcé par l’influence de l’autre. Pendant longtemps, la religion condamnait, et le roi faisait exécuter la sanction...

Son nom « Babylone la grande » lui vient de l’antique Babylone qui avait été détruite par Dieu, humiliant ainsi tous les faux dieux, les idoles, les prêtres, les astrologues et les magiciens (
voir Jérémie 50 : 1-3, Esaïe 47 : 11-15).

Par analogie, 
Babylone la grande représente l’empire mondial de la fausse religion.

La prostituée croit manipuler la bête à 7 têtes et 10 cornes, jusqu’au jour où la bête se retournera contre elle.


 Les 10 cornes détesteront la prostituée

Après plusieurs siècles de pouvoir absolu et d’oppression, le clergé de la chrétienté a perdu une grande partie de son influence.

A partir de la Renaissance et jusqu’au XVIIIème siècle, le siècle des lumières, de grandes idées de tolérance et de liberté ont été largement accueillies et diffusées dans la plupart de nos sociétés modernes.
Les grands philosophes ont observé et critiqué la société et les croyances de l’époque au nom du progrès de l’humanité.  Ils ont éveillé les consciences vers ce qu’on appelle 
l’humanisme, une idéologie du progrès portée par l'esprit de laïcité et intégrant les philosophies du monde antique.

Les académiciens définissent ainsi le mot : « 
doctrine, attitude philosophique, mouvement de pensée qui prend l’Homme pour fin et valeur suprême, qui vise à l’épanouissement de la personne humaine et au respect de sa dignité ».

Pour les humanistes, 
la raison, la liberté et l’instruction sont les conditions du progrès et du bonheur de l’humanité.
Idéologiquement élevée, cette philosophie a amené un vent de liberté sous des régimes dictatoriaux où l'Etat et la religion commettaient plus de crimes que de bonnes actions.
Les premiers humanistes qui s’intéressaient aux sciences, à l’histoire et à la théologie étaient croyants, comme 
Voltaire, Erasme et Isaac Newton, un grand scientifique qui passait beaucoup de temps à étudier la Bible.

Les humanistes prônent la vulgarisation de l'ensemble des savoirs, même religieux : la parole divine doit être accessible à toute personne, quelles que soient ses origines ou sa langue (traduction de la Bible en langue vulgaire par Érasme en 1516).  

De nombreux humanistes ont toutefois rejeté en bloc les leaders religieux dictatoriaux en même temps que l’idée même d’être soumis à un Dieu. C’est le cas de
 Diderot, auteur de l’Encyclopédie, dont la pensée philosophique n’a cessé de s'accentuer dans le sens de l'athéisme, du matérialisme et de l'évolutionnisme.

Le clergé de la chrétienté a perdu de son influence sur le pouvoir politique. La religion a été mise de côté n'intervenant que très peu dans la vie quotidienne des gens et ne se manifestant qu’à de grandes occasions.

La 
laïcité, instituée dans de nombreux pays, repose sur trois principes et valeurs : la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public ; la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses ; et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.

(On peut remarquer toutefois que la laïcité n’existe pas dans la quasi-totalité des pays musulmans.)

Le 
rejet de la religion par les pouvoirs politiques ira très certainement en s’accentuant. L’une des prophéties du temps de la fin annonce la venue de l’antichrist qui s’opposera aux religions et à tout ce qui est saint. Il ira jusqu’à s’opposer au prince des princes, Jésus-Christ, et à Dieu lui-même. Enfin, il persécutera les chrétiens fidèles.

Dan 11 : 36 : « Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d'arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira ».

Dan 7 : 21 : « J'ai vu cette corne faire la guerre aux saints et l'emporter sur eux ».

2 Thessaloniciens 2 : 4 :« L'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. »

Apocalypse 13 : 5, 6 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel. »


 Les 10 cornes dépouilleront et mettront à nu la prostituée

Au verset 4, la prostituée apparaît «
 habillée de pourpre et d'écarlate et parée d'or, de pierres précieuses et de perles ».

Les rois vont la dépouiller et la mettre à nu, très certainement en ce sens qu’elle va perdre toutes les richesses qu’elle a accumulées depuis si longtemps.
Elle va aussi perdre son prestige, ses premières places, ses rassemblements pompeux …


 Les 10 cornes mangeront sa chair et la détruiront par le feu.

Les rois vont se nourrir de sa chair, ils vont se servir allègrement dans tout ce qu’elle possède pour en profiter à leur tour. Et ensuite, ils la réduiront à néant, comme par le feu.

Dans sa vision, Jean voit un ange qui criait d’une voix forte : « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! ».

La religion est détruite.

Cette période sera particulièrement difficile pour tous ceux qui désireront pratiquer sincèrement leur religion, en particulier pour les chrétiens qui auront refusé de porter allégeance à la « bête » et de porter sa marque et son nombre.

Lien - Marque


 Conclusion

Des bouleversements importants se préparent pour toutes les religions du monde. Babylone la Grande, l’empire mondial de la fausse religion, 
va tomber.

Il nous faudra 
tenir ferme notre fidélité envers Yahvé et Jésus-Christ afin de ne pas être emportés dans ce courant anti-religieux.
Rappelons-nous que toutes les prophéties de la Bible s’accomplissent et toutes les promesses de Dieu aussi.

Olivier

Sauf indication spéciale, les versets bibliques cités proviennent de la traduction Segond 21.


Écrire commentaire

Commentaires: 0