Apocalypse 9 : 17 : Le feu, la fumée et le soufre caractérisent la cavalerie flamboyante


Le feu, la fumée et le soufre caractérisent la cavalerie flamboyante


 

Apocalypse 9 : 17 : « Voici comment, dans la vision, je vis les chevaux et ceux qui les montaient: ils avaient des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions, et de leur bouche sortaient du feu, de la fumée et du soufre. »

 

 

 

Dès que les 4 anges enchaînés près de l'Euphrate sont libérés, la cavalerie composée de 200 millions d'anges portant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe et de soufre s'élance! 

 

Leurs chevaux ont des têtes de lions et de leur bouche sortent du feu, de la fumée et du soufre pour exterminer le tiers de l’humanité (Ap 9 :18).

 

Les cuirasses évoquent généralement la guerre. Celles-ci encore davantage car elles sont couleur de feu, d’hyacinthe et de soufre, les couleurs de la destruction.

 

Lien- Ap 9 :9 : Les sauterelles ont une cuirasse de fer et font un bruit de combat

 

 

 

 La cuirasse couleur de feu

La couleur rouge-feu est une couleur rouge orangé très vif.  

Dans la Bible, le feu est souvent associé à la condamnation et à la destruction.

 

Le Feu associé à la colère de Jéhovah Dieu  

 

Jérémie 15 :14 : « Je te rendrai esclave de tes ennemis dans un pays que tu ne connais pas, car le feu de ma colère s'est allumé, il brûle contre vous. »

  

Esaïe 30 :27 : « Le nom de Iehovah vient de loin, sa colère brûle, son feu est violent, ses lèvres sont pleines de fureur et sa langue un feu dévorant; » Samuel Cahen

 

Ézéchiel 22 :31 : « Alors j'ai déversé sur eux ma fureur; dans le feu de mon emportement, je les ai exterminés. J'ai fait retomber leur conduite sur leur tête, oracle du Seigneur Yahvé. » Bible de Jérusalem

 

 

La couleur rouge-feu est une couleur rouge orangé très vif. Dans la Bible, le feu est souvent associé à la condamnation, à la destruction. Le Feu est associé à la colère de Jéhovah Dieu. Le Feu est associé à la condamnation, à la destruction, à la guerre.

fire-Ambady Sasi de Pixabay

 

 

 Le Feu associé à la condamnation et à la destruction

 

Luc 3 :9 : « tout arbre qui ne porte pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu. »

 

Hébreux 10 : 26, 27 : « 26 En effet, si, après avoir reçu la connaissance de la vérité, nous vivons délibérément dans le péché, il ne reste plus pour nous de sacrifice pour les péchés. 27 La seule perspective est alors l'attente terrifiante du jugement et le feu ardent qui consumera tous ceux qui se révoltent contre Dieu. »

 

 

La couleur rouge-feu, associée à la guerre et à la violence :


Le deuxième cheval de l’Apocalypse illustrant la guerre et le dragon incarnant Satan sont de couleur rouge-feu.

 

Apocalypse 6 :4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre afin que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée. »

 
Apocalypse 12 :3 : « Un autre signe apparut dans le ciel; c'était un grand dragon rouge feu, qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. »

 

 

La couleur rouge-feu, associée à la guerre et à la violence : Le deuxième cheval de l’Apocalypse illustrant la guerre et le dragon incarnant Satan sont de couleur rouge-feu. Un autre cheval, rouge feu, apparut. Le pouvoir d'enlever la paix de la terre.

Image par Jeroným Pelikovský de Pixabay

 

Lien – le feu dans la Bible

 

 

 

 La cuirasse couleur d'hyacinthe

On retrouve l’hyacinthe en apocalypse 21:20. Elle constitue l'une des pierres fines (ou semi-précieuses) qui orne les fondations de la muraille de la Jérusalem céleste.

Apocalypse 21 : 19, 20 : « 19 Les fondations de la muraille de la ville étaient ornées de pierres précieuses de toutes sortes: la première fondation était ornée de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième de calcédoine, la quatrième d'émeraude, 20 la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline, la septième de chrysolithe, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième d'hyacinthe, la douzième d'améthyste. »

 

L’hyacinthe est l'une des pierres fines (ou semi-précieuses) qui orne les fondations de la muraille de la Jérusalem céleste. dans la vision, je vis les chevaux et ceux qui les montaient: ils avaient des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe et de soufre.

hyacinthe - wikimedia

 

 

 

L’hyacinthe est le nom commun d'une pierre appelée quartz hématoïde. Il s'agit d'une variété de quartz qui se caractérise par sa couleur rouge, orangé-rouge, jaune-orange, due à des inclusions d’hématite ou de limonite. 

Cette couleur rejoint celle du feu, on imagine donc 
la cuirasse flamboyante, bien visible, dont la couleur est associée à la guerre !

 

 

 

 La cuirasse couleur de soufre

 
Retrouvé aussi bien dans les volcans que dans tous les êtres vivants, le soufre est reconnaissable entre tous les éléments pour sa couleur jaune vif.  On le trouve sous forme de gisements dans la nature.
Le soufre est un solide jaune qui brûle avec une flamme bleue en émettant une odeur particulièrement suffocante due au dioxyde de soufre SO2.  Parmi les composés qu'il forme avec l'hydrogène notons le sulfure d'hydrogène H2S qui a une odeur d'œuf pourri caractéristique.

 

 

Cristal de soufre, Didier Descouens, wikimini  -     Dépôt volcanique de soufre - James Shook, wikimedia

 

 

Le soufre était utilisé pour ses propriétés combustibles. Il rentre par exemple dans la composition du feu grégeois, une arme incendiaire hautement inflammable réputée pour être particulièrement destructrice brûlant même au contact de l'eau. Le feu grégeois a été utilisé au cours des sièges et des combats navals durant l'Antiquité et le Moyen Age. (Lien - feu grégois


Le soufre a aussi été utilisé pour la fabrication de la poudre noire (poudre à canon). Enfin, les grecs le faisaient brûler (et obtenaient ainsi du dioxyde de soufre) afin de désinfecter leurs habitations. 


Le soufre est mentionné dans la Bible à plusieurs reprises :


Lors de la destruction de Sodome et Gomorrhe 

 

Genèse 19 :24, 25 : « 24 Alors Jéhovah fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu d'auprès de Jéhovah, du ciel. 25 Il détruisit ces villes et toute la Plaine, tous les habitants des villes et les plantes de la terre. » Crampon 1904 

 

Lors de la destruction de Sodome et Gomorrhe, Jéhovah fait pleuvoir du soufre et du feu d'auprès de Jéhovah, du ciel. et détruit complètement ces villes, il ne reste que des cendres. Jésus et l'apôtre Pierre fait le parallèle avec le retour du Christ.

FBI

 

 

Ce récit est repris plus tard par Jésus et par l’apôtre Pierre pour faire le parallèle entre Sodome et Gomorrhe et le retour du Christ au temps de la fin.

 

2 Pierre 2 :6 : « Il a condamné à la destruction les villes de Sodome et de Gomorrhe en les réduisant en cendres, pour donner à ceux qui se révoltent contre lui un exemple de ce qui leur arrivera. » - Semeur

 

Luc 17 : 28-30 : « 28 Ce sera comme à l'époque de Lot: les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, construisaient, 29 mais le jour où Lot est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a tous fait mourir. 30 Il en ira de même le jour où le Fils de l'homme apparaîtra. »

 


Plusieurs versets associent le soufre à la destruction du méchant :

 

Job 18 :15 : « (…) Du soufre est répandu sur son habitation. » - Semeur

 

Deutéronome 29 :22,23 : « 22 Ils verront tout le pays brûlé par le soufre et le sel, sans aucune semence, ni produit, ni herbe qui pousse, comme lors de la catastrophe qui a frappé Sodome, Gomorrhe, Adma et Tseboïm, ces villes que l'Eternel a détruites dans sa colère et sa fureur, 23 et ils diront avec toutes les nations: 'Pourquoi l'Eternel a-t-il traité ce pays ainsi? Pourquoi cette ardente, cette grande colère?' »

 

Psaumes 11 : 5,6 : « 5 Jéhovah lui-même examine le juste comme le méchant ; quiconque aime la violence, Son âme le hait vraiment. 6 Il fera pleuvoir sur les méchants des pièges, du feu et du soufre et un vent brûlant : la part de leur coupe. » - TMN

Apocalypse 21 :8 : « Quant aux lâches, aux incrédules, [aux pécheurs,] aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l'immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre. C'est la seconde mort.»

 

Ezéchiel 38 :21,22 : « 21 Je déclencherai une guerre contre Gog sur toutes mes montagnes, déclare le Seigneur, l'Eternel. Ils s'entretueront en retournant leurs armes les uns contre les autres. 22 J'exécuterai mes jugements contre lui par la peste et par le sang, par une pluie torrentielle et par des grêlons. Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui, sur ses troupes et sur les nombreux peuples qui l'accompagneront. »

 


Ainsi, le soufre est associé à la condamnation et à la destruction des ennemis de Dieu

 


 Pourquoi les têtes des chevaux étaient-elles comme des têtes de lions ?

On se souvient que le lion est associé au courage et à la justice.
Cette cavalerie s'élance
 courageusement au nom de la justice sous le commandement de Jésus-Christ, « le lion de la tribu de Juda » qui juge et combat avec justice.


La couleur blanche des armées célestes évoque également la justice.

 

Apocalypse 19 : 11,14 : « 11 Ensuite, je vis le ciel ouvert, et voici qu'un cheval blanc apparut. Celui qui le montait s'appelle « Fidèle et Véritable », il juge et combat avec justice. 14 Les armées célestes le suivaient, montées sur des chevaux blancs et habillées d'un fin lin, blanc et pur ».

 

Lien – Ap 5 :5 : Seul Jésus-Christ est digne d’ouvrir le livre et ses 7 sceaux 

 

Lien – Le lion dans la Bible

 

Lien – La couleur blanche dans la Bible 

  

Les chevaux ont des têtes de lions, le lion est associé au courage et à la justice. Cette armée céleste s'élance courageusement au nom de la justice sous le commandement de Jésus-Christ, « le lion de la tribu de Juda » qui juge et combat avec justice.

FBI

 

 

 

 Pourquoi de la fumée sort-elle de leur bouche ?

La fumée et le feu sont associés à la colère de Dieu, au message de condamnation.

 

Esaïe 65 : 5,7: « 5 Une telle attitude fait monter dans mes narines une fumée, un feu qui brûle toujours. 7 Je vous ferai payer vos fautes ainsi que celles de vos ancêtres, dit l’Éternel, parce qu'ils ont fait brûler de l'encens sur les montagnes et m'ont insulté sur les collines. Je calculerai le salaire de leurs actions passées et le leur paierai. »  

 

2 Samuel 22 : 8-9 et Psaumes 18 : 8-9: « 8 La terre a été ébranlée, elle a tremblé, les fondements du ciel ont vacillé, ils ont été ébranlés, parce qu'il était irrité. 9 Une fumée s'élevait de ses narines et un feu dévorant sortait de sa bouche, avec des charbons embrasés. » 

 

 

Anità PxHere

 

 

La fumée évoque la destruction et la disparition des méchants et des ennemis de Dieu.

  

Psaumes 37:20: « Mais les méchants périront; les ennemis de Jéhovah disparaîtront comme la beauté des pâturages; ils se dissiperont comme de la fumée» - TMN

 

Psaumes 68:3: « Comme la fumée se dissipe, tu les dissipes; comme la cire fond au feu, les méchants disparaissent devant Dieu. » 

 

Genèse 19:28: « Il regarda du côté de Sodome et de Gomorrhe, du côté de la plaine, et il vit que de la terre montait une fumée semblable à la fumée d’une fournaise. » - Bible des Peuples

 

De nombreuses nations ont subi la colère de Jéhovah Dieu et n’ont laissé derrière elles qu’une fumée s’élevant vers le ciel : Sodome et Gomorrhe, Aï, Edom, Guibéa, Moab, la Philistie, Israël (Genèse 19:28 ; Josué 8:21 ; Esaïe 34 : 9, 10 ; Juges 20:40 ; Jérémie 48 :15 ; Esaïe 14 :31 ; Osée 13:3).

 

La ville symbolique de Babylone la grande, l’empire mondial religieux subira bientôt la colère divine et sera totalement détruite (Apocalypse 18 : 9,17,18 ; 19 :3).

 

Apocalypse 18:9: « Alors les rois de la terre qui ont partagé sa vie de débauche et de luxe pleureront et se lamenteront sur elle, en voyant monter la fumée de la ville embrasée. »

 

Lien – La fumée dans la Bible

 

Lien – Ap 9 :2 : La fumée qui monte du puits de l’abîme 

 

 

 

 Pourquoi du feu, de la fumée et du soufre sortent de leur bouche ?

Ce qui sort de la bouche, ce sont les paroles, les déclarations, les prédictions, les condamnations...
Dans de nombreux versets, la fumée, le feu et le soufre sont associés à la colère de Jéhovah, à la condamnation et à la destruction.
On peut donc dire que les paroles prononcées par les chevaux à têtes de lions sont
 des paroles de condamnation menant à la destruction représentées par le feu, la fumée et le soufre.

Ce qui sort de la bouche, ce sont les paroles, les déclarations, les prédictions, les condamnations... Dans de nombreux versets, la fumée, le feu et le soufre sont associés à la colère de Jéhovah, à la condamnation et à la destruction.

pngtree et IMGBIN 

 

 


 Que signifie le verset d'Apocalypse 9:17 ? 

Apocalypse 9 : 17 : « Voici comment, dans la vision, je vis les chevaux et ceux qui les montaient: ils avaient des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions, et de leur bouche sortaient du feu, de la fumée et du soufre. »

La cuirasse évoque la guerre. Les cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe et de soufre apparaissent flamboyantes et annoncent la guerre et la destruction.

 

L’hyacinthe rouge-orangé donne à la cuirasse une couleur flamboyante, la couleur du feu associée à la guerre.

 

Le lion fait référence au courage et à la justice qui caractérise l’armée céleste sous le commandement de Jésus-Christ, « le lion de la tribu de Juda » qui juge et combat avec justice.

 

Le feu exprime la colère de Jéhovah Dieu, la condamnation, la destruction, la guerre, la violence.

 

La fumée est associée à la colère de Jéhovah Dieu, au message de condamnation, à la destruction et à la disparition des ennemis de Dieu.

 

Le soufre évoque la condamnation, la destruction et la disparition totale des méchants.

 


Lorsque les 4 anges enchaînés près du fleuve Euphrate (d’où est partie l’humanité) sont libérés pour accomplir leur mission,
 une cavalerie très importante composée de 200 millions d'anges aux couleurs flamboyantes s'élance courageusement au nom de la justice, afin d'annoncer, sur toute la terre, des messages de condamnation et de destruction aux humains qui rejettent Dieu

 

 

Olivier                                                                              

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21


Écrire commentaire

Commentaires: 0