L'Agneau dans la Bible


Agneau


 

 

 Définition – Agneau

L’agneau est le petit de la brebis et du bélier, âgé de moins d’un an.
L’agneau est blanc et doux. La blancheur est associée à la pureté, la douceur à un trait de personnalité bienveillante.

 

L’agneau est blanc et doux. La blancheur est associée à la pureté, la douceur à un trait de personnalité bienveillante. Jésus est appelé l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.


 L’agneau dans la Bible

Le roi Mesha de Moab payait au roi Joram d’Israël à Samarie (le fils d’Achab) un très lourd tribut comprenant entre autres 100 000 agneaux.
2 Rois 3 :4 : «  Mésha, le roi de Moab, possédait des troupeaux. Il payait au roi d'Israël un tribut de 100'000 agneaux et de 100'000 béliers avec leur laine. »

D’après la Loi mosaïque si quelqu’un volait un agneau, il devait en restituer quatre.
Exode 22 :1 : « Si un homme vole un bœuf ou un agneau et qu'il l'égorge ou le vende, il restituera 5 bœufs pour le bœuf et 4 agneaux pour l'agneau. »

Quand Jésus a envoyé 70 de ses disciples porter la bonne nouvelle du Royaume dans toutes les villes, il savait que ce ne serait pas toujours facile. Il leur a dit :
« Allez-y! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. » Luc 10 : 3 

L’agneau offert en sacrifice :

L’agneau a été le premier animal à être offert en sacrifice à Dieu. C’est Abel, le premier qui a compris 
le principe du rachat par le sang (Genèse 4 :2-5). 
Par la suite, de nombreux agneaux ont été offerts en sacrifice afin de préfigurer le sacrifice bien plus grand de Jésus qui allait être versé en l’an 32 pour toute l’humanité.

Moïse avait reçu des instructions précises de la part de Yahvé concernant les sacrifices d’animaux. Plus particulièrement, les 
holocaustes correspondaient à des offrandes entières faites à Dieu. L’animal était complètement consumé par le feu. Chaque jour, 2 agneaux étaient offerts en holocauste à Dieu. 
Exode 29 : 38-42 : « 38 »Voici ce que tu offriras sur l'autel: 2 agneaux d'un an, et ce chaque jour, de façon constante. 39 Tu offriras l'un des agneaux le matin et l'autre au coucher du soleil. 40 Avec le premier agneau, tu offriras 2 litres de fleur de farine pétrie dans un litre d'huile d'olives concassées, ainsi qu'une offrande d'un litre de vin. 41 Tu offriras le second agneau au coucher du soleil, avec une offrande végétale et une offrande liquide identiques à celles du matin. C'est un sacrifice brûlé au feu dont l'odeur est agréable à l’Éternel. 42 Voilà l'holocauste perpétuel que vous offrirez au fil des générations à l'entrée de la tente de la rencontre, devant l’Éternel. »

En plus des holocaustes quotidiens, l’agneau était aussi sacrifié à de nombreuses autres occasions. Il était primordial qu’il soit 
sans défaut (en effet, il préfigurait le Christ, l’agneau de Dieu qui allait verser son sang parfait).
Nombres 28 : 31 : « Vous offrirez ces sacrifices en plus de l'holocauste perpétuel et de l'offrande végétale qui l'accompagne. Vous aurez des agneaux sans défaut et vous y joindrez les offrandes liquides qui les accompagnent.»

L’agneau devait rester 
7 jours avec sa mère avant de pouvoir être sacrifié à Yahvé.
Lévitique 22 :27 : « «Quand un veau, un agneau ou un chevreau naîtra, il restera 7 jours avec sa mère; dès le huitième jour et les suivants, il sera accepté pour être offert à l’Éternel en sacrifice passé par le feu. »

L’agneau pascal :

Juste avant la libération du peuple d’Israël en esclavage en Egypte, Dieu instaure une commémoration de la plus haute importance :
 la Pâque.
Exode 12 :1-10 : « 1 L’Éternel dit à Moïse et à Aaron en Egypte. 3 Transmettez ces instructions à toute l'assemblée d'Israël: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.  5 Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an. Vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau. 6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, où toute l'assemblée d'Israël le sacrifiera au coucher du soleil. 7 On prendra de son sang et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera. 8 Cette même nuit, on mangera sa viande rôtie au feu; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères. 11 Quand vous le mangerez, vous aurez une ceinture à la taille, vos sandales aux pieds et votre bâton à la main. Vous le mangerez rapidement. C'est la Pâque de l’Éternel. »

Le soir précédent la dernière plaie et leur libération d’Egypte, les Israélites célèbrent la première Pâque qui préfigure le sacrifice de Jésus-Christ. 

Les Israélites mangent du pain 
sans levain, de l’agneau et des herbes amères. Tout cela préfigure le sacrifice de Jésus-Christ, l’agneau de Dieu, l’agneau pascal, qui va donner sa vie et l’absence de levain dans le pain symbolise l’absence de péché et de défaut chez Jésus. Les herbes amères représentent l'amertume et la tristesse liée à la souffrance que doit vivre le messie. Ce repas doit se perpétuer au moment de la Pâque, jusqu’à la venue de Jésus. 
1 Corinthiens 5 : 7 : « Purifiez-vous [donc] du vieux levain afin d'être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain. En effet, Christ, notre agneau pascal, a été sacrifié [pour nous]. »
Au cours de la dernière plaie, tous les enfants premiers-nés des maisons dont les montants des portes n'ont pas été aspergés de sang d'un agneau sont tués par un ange de Dieu, y compris le fils de pharaon lui-même. 

Jésus est appelé l’agneau de Dieu.

Jean le Baptiste avait déclaré en parlant de Jésus :
«Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde." Jean 1:29

Jésus devait être sacrifié comme un agneau qu’on sacrifie sur l’autel. Cette prophétie avait été écrite dans le livre d’Esaïe, c’est ce passage que l’Eunnuque Éthiopien était en train de lire quand un ange envoie Philippe à sa rencontre. 
Actes 8 :32 : « Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été conduit comme une brebis à l'abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n'ouvre pas la bouche. (Esaïe 53 :7

Le sang précieux de Jésus, un agneau sans défaut et sans tache, a permis de racheter les humains qui croient en lui. 
1 Pierre 1 :18, 19 : « 18 Vous le savez en effet, ce n'est pas par des choses corruptibles comme l'argent ou l'or que vous avez été rachetés de la manière de vivre dépourvue de sens que vous avaient transmise vos ancêtres, 19 mais par le sang précieux de Christ, qui s'est sacrifié comme un agneau sans défaut et sans tache. »

L’Agneau de Dieu est 
doux de caractère et humble de cœur et il invite les personnes à trouver du réconfort auprès de lui.
Matthieu 11 : 28-29 : « 28 »Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme ». 

L’agneau et le futur paradis terrestre :

Esaïe 11 :6 : « Le loup habitera avec l'agneau et la panthère se couchera avec le chevreau; le veau, le jeune lion et le bétail qu'on engraisse vivront ensemble, et un jeune garçon les conduira. »

Esaïe 65 :25 : « Le loup et l'agneau brouteront ensemble, le lion, comme le bœuf, mangera de la paille et le serpent aura la poussière pour nourriture. On ne commettra ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte, dit l’Éternel. »

L’agneau de Dieu dans le livre de l’Apocalypse

L’agneau est retrouvé dans 30 versets de l’Apocalypse. L’agneau désigne toujours Jésus-Christ.

Apocalypse 5 :12 : « Ils disaient d'une voix forte: «L'Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire et la louange.» 

Apocalypse 14 :1 : « Je regardai et je vis l'Agneau debout sur le mont Sion, et avec lui 144'000 personnes qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. »

Apocalypse 5 :13 : « Toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, tous les êtres qui s'y trouvent, je les entendis s'écrier: «A celui qui est assis sur le trône et à l'Agneau soient la louange, l'honneur, la gloire et la domination, aux siècles des siècles!» 14 Les quatre êtres vivants répondaient: «Amen!» Et les anciens se prosternèrent et adorèrent. »

Apocalypse 7 :9, 10 : « 9 Après cela, je regardai et je vis une foule immense que personne ne pouvait compter. C'étaient des hommes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient debout devant le trône et devant l'Agneau, habillés de robes blanches, des feuilles de palmiers à la main, 10 et ils criaient d'une voix forte: «Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône et à l'Agneau.»

 


 L’agneau apparait dans les articles suivants :

Lien - Ap 5 : 6 : L’agneau qui a 7 cornes et 7 yeux.

Lien - Ap 5 : 8 : Ils se prosternent devant l’agneau en tenant une harpe et une coupe d’or.

Lien - Ap 5 : 12 : L’agneau

Lien - Ap 6 : 1 : L’ouverture du premier sceau. (l’agneau ouvre les 7 sceaux)

Lien - Ap 7 : 9 : Les membres de la grande foule tiennent des palmes dans leurs mains. (devant l’agneau)

Lien - Ap 7 : 13, 14: La grande foule (robe blanchie dans le sang de l’agneau)

Lien - Ap 7 : 17 : Les eaux de la vie (l’agneau prendra soin d’eux et les conduira aux sources des eaux de la vie).


Olivier

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0