La Mer dans la Bible


La Mer dans la Bible


 

 Définition
 
La mer : Vaste étendue d'eau salée entourée de terre et généralement en contact avec un océan.
La mer se distingue de l’océan par sa superficie, l’océan étant beaucoup plus vaste. La mer se distingue également par sa position géographique généralement enclavée entre des masses terrestres ou simplement limitée par les terres continentales.
Par exemple, la mer Méditerranée communique avec l’océan Atlantique par le 
détroit de Gibraltar, la mer rouge communique avec l’océan indien par le détroit de Bal-el-Mandeb.

Deux mers sont complètement fermées : la
 mer d’Aral et la mer Caspienne
.

La mer est une vaste étendue d'eau salée entourée de terre et généralement en contact avec un océan. L’histoire du peuple de Dieu est liée à la mer rouge, à la mer morte et à la mer Méditerranée. La mer morte a une salinité de 300 g/l.

La mer morte – Routard.com

 
Une caractéristique de l’eau de mer est d’être salée. Cette salinité est d'environ 
35 g/l (3,5%) dans les océans (dont 27 g de chlorure de sodium, 5 g d'autres chlorures et 3 g composés de sulfates, carbonates et bromures).
La salinité est de l’ordre de 37 g/l (3,7 %) en Méditerranée et 
300 g/l (30 %) pour la mer Morte.
 


Expressions liées à la mer :
 
Ce n’est pas la mer à boire : ce n’est pas grave
Une goutte d’eau dans l’océan : une chose insignifiante
Avoir le mal de mer : malaise dû à la navigation sur l’eau
La planche de salut : le dernier espoir
Être au creux de la vague : être dans un moment difficile, dans une période d’échec. 
Mettre les voiles ; Lever l’ancre : partir, s’en aller
Prendre le large : s’enfuir
Remettre à flot : aider quelqu’un à se remettre d’une situation difficile
Vieux loup de mer : Homme endurci et expérimenté
Être du même bord : Être du même avis
Mener quelqu'un en bateau : Tromper, duper
 
 
 Dieu a créé les mers 

Jéhovah Dieu est le Créateur de la mer avec ses innombrables espèces et du cycle de l’eau qui permet d’alimenter la vie sur terre.
Psaumes 104 : 24 : « O Yahweh, que tes œuvres sont variées, toutes sont faites avec sagesse: la terre est pleine des richesses que tu as créées. » - Traduction Pirot-Clamer / Liénart
Psaumes 104 :25 ! « Voici la mer, immense et vaste: là vivent, innombrables, des animaux, petits et grands. » - Segond 21

Apocalypse 14 :7 : « Adorez celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources d'eau. »

Grâce au cycle de l’eau, la vie est possible à la surface de la terre. 
Amos 5 :8 : « (…) lui qui appelle les eaux de la mer et les répand sur la face de la terre ; Yahvé est son nom. »
Ecclésiaste 1 :7 :
 « Tous les fleuves vont à la mer, mais la mer n'est pas remplie et ils continuent d'aller vers leur destination. »
Job 36 :27, 28 : « 27 Il attire les gouttes d'eau, qui s'évaporent et retombent en pluie. 28 Les nuages la laissent couler, ils la déversent avec abondance sur les hommes. »

Quand il était sur terre, Jésus a montré qu’il avait le pouvoir de contrôler les éléments naturels comme le déchaînement des vagues. Matthieu 8 :23-27; Jean 6 :17-20 ; Marc 4 :35-41.


 L’histoire du peuple d’Israël
 
L’histoire du peuple de Dieu est liée à la mer rouge, à la mer morte et à la mer Méditerranée. 
 
Le territoire d’Israël était délimité par la mer Méditerranée à l’ouest et la mer Morte au Sud-Est.
Nombres 34 :6 : « Votre frontière Ouest sera la mer Méditerranée: ce sera votre frontière à l'ouest. » Segond 21
« Et quant à la frontière d'Occident, vous aurez la grande mer pour limite; ce sera votre frontière occidentale ». Ostervald

L’histoire du peuple de Dieu, Israël, est liée à la mer rouge, à la mer morte et à la mer Méditerranée. Le territoire d’Israël était délimité par la mer Méditerranée à l’ouest et la mer Morte au Sud-Est. Trois tribus se sont établies à l’Est du Jourdain.

 

Trois tribus se sont établies à l’Est du Jourdain, entre le Mont Hermon au Nord et le milieu de la mer Morte au Sud : la demi-tribu de Manassé, Gad et Ruben. Les autres tribus se sont établies à l’Ouest du Jourdain, jusqu’à la mer Méditerranée à l’Ouest, et en descendant plus bas que la mer Morte au sud de Kadesh (jusqu’au désert de Sîn).
Pour Juda, la tribu située la plus au Sud, la frontière Est était délimitée par la mer Morte.
Josué 15 :5: « La frontière orientale (Est) était constituée par la mer Morte jusqu'à l'embouchure du Jourdain.» 


 La mer rouge
 
La mer rouge est aussi appelée mer d’Égypte, mer des roseaux ou des joncs (Esaïe 11:15). 
 
Bab-el-Mandeb (de l'arabe باب المندب, littéralement la « porte des lamentations » en arabe) est le détroit séparant Djibouti et le Yémen, la péninsule arabique et l'Afrique et qui relie la mer Rouge au golfe d’Aden, dans l’océan Indien.  

La mer rouge est aussi appelée mer d’Égypte, mer des roseaux ou des joncs dans la Bible. C’est l’une des mers les plus chaudes du monde (entre 21 et 25°C). Le peuple d'Israël, sous la direction de Moïse, a traversé miraculeusement la mer rouge.

Wikipédia commons

 

La mer rouge a une longueur de presque 2000 km pour une largeur maximale de 300 km. C’est l’une des mers les plus chaudes du monde (entre 21 et 25°C à la surface de l’eau). Sa température permet aux 200 espèces coraux de se développer de manière luxuriante et d’accueillir plus de 1000 espèces de poissons, dont 17% endémiques.

 

Lien - Poissons de la mer rouge

C’est cette mer que les Israélites ont miraculeusement traversée lorsqu’ils ont été libérés de leur esclavage en Egypte puis poursuivis par les chars de l’armée du pharaon. La Bible l’appelle la mer Rouge et la mer des Roseaux.
 
Exode 14 : 16 : « Et toi, lève ton bâton, tends ta main sur la mer et fends-la; ainsi les Israélites pénétreront au milieu de la mer à pied sec. »

 

Exode 14 : 21 : « Moïse étendit la main sur la mer, et Yahvé refoula la mer toute la nuit par un fort vent d'est; il la mit à sec et toutes les eaux se fendirent. » - Jérusalem 
 
Hébreux 11 :29 : « C'est par la foi qu'ils ont traversé la mer Rouge comme un terrain sec, tandis que les Égyptiens ont été engloutis lorsqu'ils ont tenté de passer. »

Josué 24:6: "J'ai fait sortir vos pères d'Égypte et vous êtes arrivés à la mer. Les Égyptiens poursuivaient vos pères jusqu'à la mer des Roseaux, avec des chars et des cavaliers. "


 

 

 La mer morte
 
La mer Morte est traduite par  mer Salée, mer de l’Araba, mer des plaines ou mer orientale (Zacharie 14 :8 ; Deutéronome 3 :17).
 
En arabe : 
بحر لوط Bahr-Lût « mer de Lot », en hébreu : יָם הַמֶּלַחYām HaMéla, « mer de Sel ». La mer Morte est en réalité un lac salé du Proche-Orient partagé entre Israël, la Jordanie et la Palestine. La concentration en sel y est de 30 % ou 300 g / litre. Ce qui est proche de la concentration de saturation du chlorure de sodium (359 g NaCl/ litre).
 
Aucun poisson ni aucune algue macroscopique ne peut subsister dans de telles conditions, ce qui lui vaut le nom de « mer morte ». Seules quelques bactéries halophiles (du grec halos, sel et philein, aimer) s’y développent normalement.
 

C’est à moins de 2 km de la mer Morte qu’ont été retrouvés les célèbres rouleaux de la mer Morte. Ces documents, pour la plupart vieux de plus de 2000 ans, d’une valeur inestimable, ont été découverts entre 1947 et 1956 dans les falaises calcaires du Wadi Qumrân dans le désert de Judée, à 1,6 km au Nord-Ouest de la mer Morte, à une douzaine de kilomètres de Jéricho, en Cisjordanie.
 
Au total, 
100 000 fragments de manuscrits de taille très diverse, provenant de plus de 900 rouleaux dans 11 grottes sont mis à jour. 220 d’entre eux sont des textes de la Bible hébraïque. Cette découverte extraordinaire suscite alors un engouement dans le monde entier.

 

  Qumran cave 4, where ninety percent of the scrolls were found                                                          4 Q Deuteronomy

 

Les différents papyrus et parchemins ont été rédigés en hébreu pour la plupart, mais aussi en araméen et en grecentre le 3ème siècle avant J-C et le 1er siècle après J-C.
 
Pour plus d’informations sur les rouleaux de la mer morte : Lien - Rouleaux de la mer morte

Le Jourdain, qui a donné son nom à la Jordanie, est un fleuve long de 360 km. Né dans les montagnes de l'Hermon, il traverse le lac de Tibériade ou mer de Galilée puis se jette dans la mer Morte, au Sud.  Peu avant son embouchure, il arrose la ville de Jéricho. C'est le seul cours d'eau notable de cette région. Depuis 1948, il sert en partie de frontière entre Israël et la Jordanie.
Le
 Jourdain qui a été témoin de nombreux évènements bibliques est le fleuve le plus important en Israël.

Le Jourdain, qui a donné son nom à la Jordanie, est un fleuve long de 360 km. Né dans les montagnes de l'Hermon, il traverse le lac de Tibériade ou lac de Galilée puis se jette dans la mer Morte, au Sud. Le Jourdain est souvent cité dans la Bible.

 

Pour en savoir plus sur le Jourdain : Lien - Les fleuves dans la Bible

 Le prophète Ézéchiel dans le livre qui porte son nom nous décrit la vision du temple de Jéhovah. De l’eau s’écoule du temple, vers l’est jusqu’à la mer morte où elle a des effets bien vivifiants !

Ézéchiel 47 : 8-10; 12 : «  8 Alors il m'a dit: «Cette eau sort vers le district est. Elle descendra dans la plaine et se jettera dans la mer Morte. Lorsqu'elle se sera déversée dans la mer, l'eau de la mer sera assainie. 9 Tout être vivant qui grouille vivra partout où le torrent parviendra. Il y aura une grande quantité de poissons, car là où cette eau parviendra, tout sera assaini. Là où parviendra le torrent, il y aura profusion de vie. 10 Des pêcheurs se tiendront sur ses rives. Depuis En-Guédi jusqu'à En-Eglaïm, on étendra les filets. Il y aura des poissons de diverses espèces, comme les poissons de la Méditerranée, et il y en aura en grande quantité. 12 Le long du torrent, sur chaque côté de ses rives, pousseront toutes sortes d'arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira pas et ils ne cesseront jamais de porter du fruit. Ils donneront du fruit tous les mois, parce que l'eau qui les arrose sort du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède. » (Voir Ap 22 :1, 2).

L’eau qui s’écoule du temple a des effets miraculeux, elle assainit, elle produit une profusion de vie. Même la mer morte d'habitude dépourvue de vie animale et végétale macroscopique se retrouve peuplée d'une multitude de poissons! Les arbres présents sur les rives du fleuve portent des fruits en abondance et des feuilles pour soigner et cela de manière continue.

Que symbolise cette représentation ?
Le 
temple symbolise la présence de Dieu (1 Rois 6: 11-13). L’eau représente la connaissance de Dieu (Éphésiens 5:26).

Cette connaissance 
assainit car elle transforme les mauvaises pratiques en bonne conduite et fait produire de bons fruits.
Cette connaissance apporte 
l’espoir de la vie dans de bonnes conditions. En effet l’espoir de voir l’abondance de nourriture, la diversité de la vie autour de nous (profusion de vie), la santé (feuilles de remède), l’absence de pollution (cette eau assainit).
 
Dieu nous donne 
gratuitement de cette eau de la vie.
Apocalypse 21 :6 : « Puis il me dit: «Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai à boire gratuitement de la source de l'eau de la vie.»
 
Voir aussi
 Esaïe 49 :10 ; Ap 7 : 16, 17 ; Esaïe 35 :5-7.

La connaissance divine assainit car elle transforme les mauvaises pratiques en bonne conduite et fait produire de bons fruits. Cette connaissance apporte l’espoir de la vie dans de bonnes conditions. Dieu nous donne gratuitement de cette eau de vie.

 

Voir Lien - Ap 7 : 17 : Les eaux de la vie

Le prophète Zacharie également a prophétisé que de l’eau vive sortirait de Jérusalem et coulerait vers la mer Morte et la Méditerranée.
 
Zacharie 14 : 8 : « Ce jour-là, de l'eau vive sortira de Jérusalem et coulera, une moitié vers la mer Morte, l'autre moitié vers la Méditerranée. Ce sera le cas été et hiver. »
 
Qu’est-ce que cela signifie ?
Le passage d’Apocalypse 22 : 1, 2, parle également du fleuve d’eau de la vie qui sort du trône de Dieu. Nous retrouvons les deux bras du fleuve.
 
Apocalypse 22 : 1, 2 : « 1 Puis il me montra le fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'Agneau. 2 Au milieu de la place de la ville et entre les deux bras du fleuve se trouvait l'arbre de vie qui produit douze récoltes; il donne son fruit chaque mois et ses feuilles servent à la guérison des nations. »
 
Ce verset rejoint Ézéchiel 47 :12 :
Ézéchiel 47 :12 : « 12 Le long du torrent, sur chaque côté de ses rives, pousseront toutes sortes d'arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira pas et ils ne cesseront jamais de porter du fruit. Ils donneront du fruit tous les mois, parce que l'eau qui les arrose sort du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède. »
 
Les bienfaits provenant de la Jérusalem céleste, du trône de Dieu, seront permanents. Ils agiront 12 mois dans l’année, en été comme en hiver.
 
Pourquoi « une moitié vers la mer Morte, l'autre moitié vers la Méditerranée » ?
 
D’après Zacharie et l’Apocalypse, les bienfaits déversés par la Jérusalem céleste se répandront dans la zone comprise entre les deux bras du fleuve, un bras rejoignant la Méditerranée, l’autre bras rejoignant la mer Morte.
 
Cette description nous fait penser aux limites de la nation d’Israël.

On peut dire que les deux bras de fleuve vivifiant encadrent le pays occupé par le 
peuple spirituel de Dieu. Entre ces deux bras, les fidèles chrétiens auront accès à l’arbre de vie et pourront bénéficier de toutes les bénédictions promises par Dieu. 

 

 La mer Méditerranée

 

La mer Méditerranée est parfois appelée « la grande mer,  mer occidentale ou  mer des Philistins » (Exode 23 :31 ; Deutéronome 11 :24). Le mot «Méditerranée » signifie “ au milieu des terres ”, car elle est presque fermée.  

Le Nil qui représente la vie de l’Egypte, se déverse dans la mer Méditerranée.

 

La mer Méditerranée est elle-même composée de plusieurs sous-mers comme la mer Adriatique, la mer Egée, la mer Ionienne, la mer des Baléares

 

La mer Méditerranée est parfois appelée « la grande mer, mer occidentale ou mer des Philistins ». Le mot «Méditerranée » signifie “ au milieu des terres ”, car elle est presque fermée. L’apôtre Paul a fait 3 voyages missionnaires sur la Méditerranée.

Wikipedia commons
 

L’Empire romain dominait tout le pourtour méditerranéen.

L’apôtre Paul a réalisé trois voyages missionnaires en Méditerranée.

 
 

 Les voyages missionnaires de Paul

 

De persécuteur qu’il était, Paul devient l’apôtre des nations. Il sillonne la Méditerranée au cours de trois voyages missionnaires, auxquels s’ajoute un voyage à Rome. Il contribue à répandre le christianisme dans de nombreuses villes de l’Empire romain.

 

Au cours du premier voyage missionnaire qui dure presque 2 ans, Paul est accompagné de Barnabas.

A Paphos, à Chyprele nom de Saul est changé en Paul.

 

Iconium, Paul est laissé pour mort après avoir été lapidé par les Juifs de la ville.

 

 

Au cours du second voyage missionnaire qui dure 3 ans, il est accompagné de Silas.

Lystre, le jeune Timothée se joint à eux. Paul le circoncit à cause des Juifs de la région

(Actes 16 : 1-3). 

 PhilippesLydie, une commerçante de pourpre, se convertit. Paul et Silas sont emprisonnés et délivrés miraculeusement par un tremblement de terre

(Actes 16 :26). Le gardien de prison et toute sa famille se font baptiser.

 

 

Au cours du troisième voyage qui dure environ 4 ans, il reste 1 an et 6 mois à Corinthe chez Priscille et Aquilas avec qui il exerce son métier : fabricant de tentes (Actes 18 :1-3). 

Puis Paul passe 3 années à Éphèse où il s’associe à une douzaine de chrétiens en travaillant avec ferveur (Actes 19 :1,6,7 ; 20 :31).

A Éphèse, les convertis brûlent tous leurs livres de sorcellerie. Paul y est confronté à des émeutes soulevées par des orfèvres qui défendent le commerce lucratif d’objets religieux, comme les petits temples en argent dédiés à la déesse Artémis (Actes 19 :23-40). 

 

Troas, il ressuscite Eutychus qui est tombé d’une fenêtre (Ac 20:9).

 

 

Pour plus d’info sur la ville d’Éphèse : Lien - Ap 2 : 1

Pour plus d’info sur les voyages missionnaires de Paul : Lien - voyages missionnaires



 Le naufrage de Paul

 

Une terrible tempête menace de naufrage le bateau dans lequel voyage Paul, pour son quatrième voyage entre la Crête et l'Italie. Cependant Paul rassure les 276 passagers du bateau : un ange de Dieu lui a dit que tous seraient sains et saufs, seul le bateau serait perdu. 

 

Actes 27: 20-24: «15 Le bateau a été entraîné sans pouvoir résister au vent et nous nous sommes laissé emporter à la dérive. 20 Le soleil et les étoiles ne nous sont pas apparus pendant plusieurs jours et la tempête a été si forte que, finalement, nous avions perdu tout espoir d'être sauvés.

 

21 On n'avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, debout au milieu d'eux, leur a dit: «Mes amis, il aurait fallu m'écouter et ne pas quitter la Crète, afin d'éviter ces dommages et ces pertes. 22 Mais maintenant, je vous invite à prendre courage, car aucun de vous ne perdra la vie; seul le bateau sera perdu. 23 En effet, un ange du Dieu auquel j'appartiens et que je sers m'est apparu cette nuit 24 et m'a dit: 'Paul, n'aie pas peur! Il faut que tu comparaisses devant l'empereur, et voici que Dieu t'accorde la vie de tous ceux qui naviguent avec toi.»

 

 

Le bateau échoue sur un banc de sable près de l’île de Malte. Les passagers réussissent tous à rejoindre l’île à la nage ou en s’agrippant à des planches (Actes 27 :44 à 28 :1).

 

 La mer de Galilée

 

La mer de Galilée, aussi appelée mer de Kinnéreth, lac de Génésareth, lac de Galilée ou lac de Tibériade, est un lac d’eau douce situé au Nord-Est d’Israël (Nombres 34 :11 ; Jean 6 :1). Il est traversé par le fleuve Jourdain. Le lac, riche en poissons, est réputé pour ses tempêtes violentes à cause des différences de température avec les hauteurs environnantes.

 

Simon Pierre et son frère André étaient tous deux pêcheurs sur le lac de Galilée. Il en est de même de Jacques et son frère Jean, les fils de Zébédée.

Tous les quatre ont laissé leur métier de pêcheurs pour suivre Jésus. Ce sont les 4 premiers apôtres de Jésus.

 

Matthieu 4 :18-22 : « 18 Comme il marchait le long du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient un filet dans le lac; c'étaient en effet des pêcheurs. 19 Il leur dit: «Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes.» 20 Aussitôt, ils laissèrent les filets et le suivirent. 21 Il alla plus loin et vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans une barque avec leur père Zébédée et qui réparaient leurs filets. Il les appela, 22 et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père et le suivirent. »

 

 

Jésus a calmé une tempête sur le lac de Tibériade.

 

Matthieu 8 : 23-27 : « 23 Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent. 24 Soudain, il s'éleva sur le lac une si grande tempête que la barque était recouverte par les vagues. Et lui, il dormait. 25 Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant: «Seigneur, sauve-nous, nous allons mourir!» 26 Il leur dit: «Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi?» Alors il se leva, menaça les vents du lac et il y eut un grand calme. 27 Ces hommes furent très étonnés et dirent: «Quel genre d'homme est-ce? Même les vents et la mer lui obéissent!»

 

 

C’est sur le lac de Tibériade que Jésus a marché sur l’eau.

 

Matthieu 14 : 24-27 : « 24 La barque se trouvait déjà au milieu du lac, battue par les vagues, car le vent était contraire. 25 A la fin de la nuit, Jésus alla vers eux en marchant sur le lac. 26 Quand les disciples le virent marcher sur le lac, ils furent affolés et dirent: «C'est un fantôme!» et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. 27 Jésus leur dit aussitôt: «Rassurez-vous, c'est moi. N'ayez pas peur!» 

 

 

Matthieu 14 : 28-33 : « 28 Pierre lui répondit: «Seigneur, si c'est toi, ordonne-moi d'aller vers toi sur l'eau.» 29 Jésus lui dit: «Viens!» Pierre sortit de la barque et marcha sur l'eau pour aller vers Jésus, 30 mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et, comme il commençait à s'enfoncer, il s'écria: «Seigneur, sauve-moi!» 31 Aussitôt Jésus tendit la main, l'empoigna et lui dit: «Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?» 32 Ils montèrent dans la barque, et le vent tomba. 33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus en disant: «Tu es vraiment le Fils de Dieu.» »

 

 

 Du point de vue symbolique, "jeter à la mer" représente la disparition de quelque chose ou de quelqu’un:

 

Dieu ne se souviendra plus de nos péchés, ils disparaîtront comme s’ils avaient été jetés au fond de la mer.

Michée 7 :19 : « Il aura encore compassion de nous, il piétinera nos fautes. Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés. »

 

Dieu fait particulièrement attention aux plus faibles. Ceux qui les font trébucher auront des comptes à rendre.

Matthieu 18 :6 : « Mais si quelqu'un fait trébucher un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspende à son cou une meule de moulin et qu'on le jette au fond de la mer. »

 

La disparition de Babylone la Grande, l’empire mondial de la fausse religion, sera détruit et disparaîtra comme une meule qu’on lance dans la mer :

Apocalypse 18 :21 : «  Alors, un ange puissant prit une pierre qui ressemblait à une grande meule et il la jeta dans la mer en disant: «C'est avec la même violence que Babylone, la grande ville, sera jetée à bas, et on ne la retrouvera plus.» 



 La mer peut représenter des peuples, des nations, les masses agitées des humains opposés à Dieu.

 

La mer désigne de grandes étendues instables d’eau salée soumises à l’action du vent.

L’agitation de la mer se manifeste par le déferlement des vagues tumultueuses, la propagation de la houle, le grondement des eaux impétueuses, l’écume de la mer déchaînée, l’effervescence du remous, le fracas du ressac, le déplacement des courants maritimes...

 

La mer caractérisée par le mouvement, l’instabilité, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots est associée à l’humanité agitée éloignée de Dieu. La mer est parfois utilisée dans la Bible pour désigner les nombreux peuples, les nations, les masses agitées des humains d’où les gouvernements tirent leur origine.

 

Esaïe 17 : 12, 13 : « 12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.»

 

Psaumes 98 : 7 : « Que la mer retentisse et tout ce qui la peuple ! Que l'univers résonne avec ses habitants ! »

 

Psaume 65: 8 : « Il apaise le mugissement des mers, le mugissement de leurs flots, et le tumulte des peuples ».

 

Esaïe 57 : 20, 21 : « Quant aux méchants, ils seront pareils à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont l'eau soulève la vase et la saleté. 21 « Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 

 

Jude 1 :13 : « Ce sont des vagues furieuses de la mer qui rejettent l'écume de leurs impuretés (…). »

 

Jacques 1 : 5-7 : « 5 Si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu qui la lui donnera, car il donne à tous généreusement et sans faire de reproche. 6 Il faut cependant qu'il la demande avec foi, sans douter, car celui qui doute ressemble aux vagues de la mer agitées et soulevées par le vent. 7 Qu'un tel homme ne s'imagine pas obtenir quoi que ce soit du Seigneur. 8 Son cœur est partagé, il est inconstant dans toutes ses entreprises.»

 

Jérémie 50 : 42 : «Ils empoignent l'arc et le javelot. Ils sont cruels et ne montrent aucune compassion. Leur voix gronde comme la mer.»

 

Jérémie 6 : 23 : «  Ils empoignent l'arc et la lance, ils sont cruels et sans pitié, et ils mugissent comme la mer!» 

 

Jérémie 49 : 23 : « Prophétie sur Damas : « Hamath ainsi qu'Arpad sont couvertes de honte. Car elles ont appris de mauvaises nouvelles. Elles sont démoralisées : c'est la mer en tourmente qui ne peut s'apaiser. »

 

Ézéchiel 26 : 3 : « Voilà pourquoi le Seigneur, l’Éternel, parle ainsi : Je m'en prends à toi, Tyr, je m'en vais soulever contre toi des nations, des peuples en grand nombre, comme la mer soulève ses vagues en furie. »

 

Dieu promet à ceux qui lui font confiance :

Psaumes 23 :2 : « Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom ».

 

Les courants, les remous, le ressac, l’agitation des eaux tumultueuses soulèvent la vase et les débris déposés au fond de l’eau, rien n’y est caché. Tout vient à être découvert.

Esaïe 57 : 20, 21 : « Quant aux méchants, ils seront pareils à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont l'eau soulève la vase et la saleté. 21 « Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 

 

« Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu » (Luc 12:2). 

 

 Régulièrement, des catastrophes naturelles dues au déchainement de la mer, comme les raz de marée, tempêtes, tsunamis, provoquent des dégâts très importants.

 

Symboliquement parlant, la mer agitée de l’ordre social est aussi à l’origine de grandes destructions au sein de l’humanité.

 

La mer caractérisée par le mouvement, l’instabilité, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots est associée à l’humanité agitée éloignée de Dieu. Dans la Bible, la mer désigne les nombreux peuples, tribus, nations et langues.

 

 Que symbolisent les bateaux ?

 

Les bateaux naviguent à la surface des eaux. Ils se situent au dessus de la masse agitée des eaux et donc au-dessus de la masse agitée des humains. Ils représentent ceux qui ont une position élevée parmi les humains opposés à Dieu (par analogie, les arbres, les collines et les montagnes représentent ceux qui ont une position importante parmi les humains de la Terre).

 

Les bateaux permettaient de se déplacer en toute sécurité à la surface des eaux pour faire du commerce ou mener des guerres. Ils représentent donc également les organisations dans lesquelles les humains se sentent en sécurité car ils y trouvent refuge et espoir.

 

Les bateaux naviguent à la surface des eaux. Ils se situent au dessus de la masse agitée des eaux et donc au-dessus de la masse agitée des humains. Ils représentent ceux qui ont une position élevée parmi les humains opposés à Dieu.

 

Un bateau, même grand, est la plupart du temps dirigé par une seule personne. Ainsi, les humains trouvent parfois refuge sous la direction et l'autorité d'une personne qui prend le contrôle et les décisions au sein d'un groupe, d'une organisation, d'un mouvement...

 

Jacques 3 : 4 : « Pensez encore aux bateaux : même s'il s'agit de grands navires et s'ils sont poussés par des vents violents, il suffit d'un tout petit gouvernail pour les diriger au gré du pilote. »

 

Dieu s'en prendra aux hommes hautains et orgueilleux de ce monde, symbolisés par les bateaux.

Esaïe 23:14 : « Lamentez-vous, bateaux long-courriers, car votre lieu de refuge est détruit! »

 

Psaumes 48:8 : « Ils ont été chassés comme par le vent d'est qui brise les bateaux long-courriers. »

 

Esaïe 2 : 12-16 : « 12 En effet, l’Éternel, le maître de l'univers, s'est réservé un jour contre tout homme orgueilleux et hautain, contre tous ceux qui s'élèvent, afin qu'ils soient abaissés, 13 contre tous les cèdres du Liban, quelles que soient leur taille et leur hauteur, et tous les chênes du Basan, 14 contre toutes les hautes montagnes et toutes les collines élevées, 15 contre toutes les hautes tours et toutes les murailles fortifiées, 16 contre tous les bateaux long-courriers et tous les navires splendides. 17 L'orgueil de l'homme devra s'incliner, sa grandeur sera abaissée: l’Éternel seul sera élevé, ce jour-là. »



 La mer est retrouvée dans les articles:

 

Ap 4 : 6 : La mer de verre

 

Ap - 7 : 1 : Les 4 anges tiennent les 4 vents

 

Ap 8 : 8 : La montagne embrasée

 

Ap  8 : 9 : La mer et les bateaux

 

Ap 10 : 2 : Le pied gauche sur la mer et le pied droit sur la terre

 

Ap 13 : 1 : La bête à 7 têtes et 10 cornes qui monte de la mer

 

Ap 15 : 2 : Une mer de verre mêlée de feu.

 

Ap 16 : 3 : Le deuxième ange verse sa coupe sur la mer

 

Ap 18 : 21 : Elle disparaitra comme une meule jetée à la mer

 

 

Olivier                                                                             

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.


C'est sur la mer de Galilée ou lac de Tibériade que Jésus a marché sur l'eau. Il s'agit de l'un des miracles les plus célèbres de Jésus.

Écrire commentaire

Commentaires: 0