Analyse verset par verset du chapitre 7 du livre de l'Apocalypse


 

Les 4 anges retiennent les 4 vents

 


Apocalypse 7 : 1 : « Après cela, je vis quatre anges ; ils se tenaient debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre pour qu'aucun vent ne souffle ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.»


Jean voit maintenant 4 anges aux 4 coins de la terre qui retiennent les 4 vents!


 Le nombre 4 se retrouve dans la Bible à plusieurs reprises, on a par exemple :

֎ Les 4 vents des cieux qui annoncent les 4 grands animaux (4 grandes puissances politiques) qui sortent de la mer agitée (la masse instable des humains) -  (Daniel 7 : 1-3) ;
֎ Les 4 évangiles : Mathieu, Marc, Luc et Jean.
֎ Les 4 créatures animales qui se tiennent devant le trône symbolisent les 4 attributs de Dieu (l’Amour, la Puissance, la Justice, la Sagesse ou Discernement) -   (Apocalypse 4 : 6) ;
֎ Les 4 cavaliers de l’Apocalypse (chevaux blanc, rouge, noir et blême) -   (Apocalypse 6 : 1-8 );
֎ Les 4 anges qui retiennent les 4 vents près à s’abattre sur la Terre   (Apocalypse 7 : 1);
֎ Les 4 anges qui se trouvent liés au fleuve Euphrate prêts pour tuer le tiers des hommes  (Apocalypse 9 : 14);


 Que symbolise le nombre 4 ?

Il symbolise les 4 directions de l’espace, les 4 points cardinaux et donc
 l’étendue totale d’une action. Toute la Terre sera concernée.
Le chiffre 4 indique aussi l’équilibre et la symétrie.
Le fait que ces anges se tiennent debout aux 4 coins de la Terre indique qu’ils englobent la totalité de la planète, de là où ils se tiennent, ils ont une vision qui couvre toute la surface de la Terre. Personne ne peut échapper à leur action.


 La puissance du vent
 
Le 
vent désigne un mouvement horizontal de l’air caractérisé par sa direction et sa vitesse ou force. Le vent naît sous l'effet des différences de températures et de pression. Il s'écoule dans l'atmosphère des zones de haute pression (anticyclones) vers les zones de basse pression (dépressions). Une rafale est une brusque augmentation du vent.
Il suffit de voir les dégâts causés par les 
tornades et les ouragans/cyclones/typhons pour comprendre combien les rafales de vent lors des tempêtes peuvent être puissantes et destructrices.
Les tempêtes qui ont traversé l’Europe fin décembre 1999, nommées Lothar et Martin, ont causé des destructions importantes par le vent soufflant à plus de 150 km/h dans de nombreuses villes de France. Ces deux tempêtes ont fait 140 morts, occasionné 19,2 milliards de dollars de dommages matériels et dévasté de nombreuses forêts.
Dans la Bible, le vent est souvent associé à la 
colère de Dieu et à la destruction.

 

 

Le vent peut être très violent et faire de nombreux dégâts. Dans la Bible, le vent est associé à la colère de Dieu et à la destruction.

Image par reslmaier de Pixabay

 

 

 Jéhovah Dieu a utilisé le vent pour démontrer sa puissance et pour détruire

Lors de la 8e plaie d’Egypte, Jéhovah fait souffler un vent d’orient ou vent d’Est apportant des nuées de sauterelles qui envahissent tout le pays d’Egypte et dévorent tout sur leur passage.
Exode 10 : 13 : «Moïse étendit son bâton sur le pays d'Egypte, et Jéhovah fit souffler sur le pays un vent d'orient tout ce jour-là et toute la nuit. Le matin venu, le vent d'orient avait apporté les sauterelles. » - Crampon

 

 

Le prophète Jérémie a prophétisé la destruction de Juda et de Jérusalem.
Jérémie 4 : 11, 12 : «11 En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : « Des hauteurs du désert, arrive un vent torride, il vient en direction des membres de mon peuple. Ce vent n'est destiné ni à vanner le blé ni à le nettoyer. 12 C'est un vent violent qui vient de tout là-bas et il est à mes ordres. Et, maintenant, c'est moi, qui prononce sur eux le jugement. » - Semeur

 


Le prophète Jérémie prédit aussi la destruction de Babylone. Elle sera sous domination médo-perse.
Jérémie 51 : 1 : « Ainsi parle Yahvé: Je vais faire se lever contre Babylone et contre les habitants de Leb-Qamaï un vent destructeur. » - Bible de Jérusalem

 


Yahvé a confié à Jonas la mission d’aller avertir les habitants de la grande ville païenne de Ninive que leur destruction est proche. Au lieu d’obéir à Dieu, Jonas se rend à Jaffa et prend un bateau en partance pour Tarsis. Alors Yahvé fait souffler un vent impétueux si violent que le bateau menace de se briser et de faire naufrage.
Jonas 1 : 4 : « Mais Yahvé déchaîna sur la mer un grand vent et la tempête était si violente que le bateau menaçait de se briser. » - Bible des Peuples
Devant les matelots terrifiés, il reconnaît : 
" Prenez-moi, jetez-moi à la mer, pour que la mer se calme autour de vous. Car, je le reconnais, c’est à cause de moi que cette grande tempête vous assaille. " (Jonas 1 :12)Bible de la Liturgie.

 

 

 

 Les 4 anges retiennent les 4 vents. Qu’est-ce que cela signifie ?

Le fait que les 4 anges retiennent les 4 vents, cela signifie que ces 4 vents exercent une 
pression contenue et qu’ils s’exprimeront avec force dès qu’ils seront lâchés.
On peut donc dire que les 4 anges debout aux 4 coins de la Terre représentent
 l’ensemble des anges qui sont prêts à lancer l’offensive exprimant la colère de Dieu sur la totalité de la surface de la Terre dès que le signal leur sera donné.
Pour l’instant ils retiennent les 4 vents c’est-à-dire la colère de Dieu afin qu’elle ne souffle ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.


 Que symbolisent la terre, la mer et les arbres ?

La mer désigne de grandes étendues instables d’eau salée soumises à l’action du vent.
L’agitation de la mer se manifeste par le déferlement des vagues tumultueuses, la propagation de la houle, le grondement des eaux impétueuses, l’écume de la mer déchaînée, l’effervescence du remous, le fracas du ressac, le déplacement des courants maritimes...

Les vastes étendues de mer, caractérisées par le mouvement, l’instabilité, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots représentent l’humanité agitée éloignée de Dieu.
 
Esaïe 17 : 12, 13 : « 12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.» - Semeur

Esaïe 57 : 20, 21 : « 20 Mais les méchants ressemblent à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont les flots agitent la vase et le limon. 21 Mais, a dit Dieu, il n’y a pas de paix pour les méchants. »
 - Semeur

Apocalypse 17 : 15: " Il me dit encore : « Les eaux que tu as vues, au bord desquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples et des multitudes de toute nation et de toute langue. » - Bible des Peuples

C’est ainsi que la mer est parfois utilisée dans la Bible pour désigner 
les multitudes composées de nombreux peuples, nations, langues, ce sont les masses agitées des humains éloignés de Dieu.
 
Lien - La mer

 

 

Par métonymie, la terre désigne ses habitants.

Et par opposition à la mer, la terre symbolise l'humanité stable, sans doute sous le contrôle de gouvernements plus stables.

 

Psaumes 76 : 9 : « Du haut du ciel tu as proclamé ta sentence; la terre, effrayée, s'est tenue tranquille » - Segond 21

 

Apocalypse 13 :11 : « Ensuite je vis monter de la terre une autre bête; elle avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon. »

 

Les arbres, eux, représentent les hauts représentants de la planète (les arbres sont grands et magnifiques) tels que les rois, présidents mais aussi les organisations importantes et influentes.

 

Le prophète Daniel, alors déporté à Babylone, interprète le rêve du roi Nébucadnetsar, l’un des rois les plus puissants de la terre à ce moment-là.

 

Daniel 4 : 17-19 : « 17 »L'arbre que tu as vu, qui était devenu grand et fort, dont la cime touchait le ciel et qu'on voyait de toute la terre, 18 cet arbre dont le feuillage était beau et les fruits abondants, qui portait de la nourriture pour tous, sous lequel habitaient les bêtes sauvages et dans les branches duquel les oiseaux résidaient, 19 c'est toi, roi. Tu es devenu grand et fort. Ta grandeur a augmenté jusqu'à toucher le ciel et ta domination s'étend jusqu'aux extrémités de la terre. »

 

Cet arbre est ensuite coupé et cerclé pour 7 temps. Le grand roi Nébucadnetsar va sombrer dans la folie pendant 7 ans et vivre parmi les bêtes sauvages en raison de son orgueil. Il retrouvera son pouvoir à la fin de ces 7 années.

Daniel 4 : 20 : « Le roi a vu un veilleur, un saint, descendre du ciel et dire: 'Abattez l'arbre et détruisez-le, mais laissez en terre le tronc avec ses racines et attachez-le avec des chaînes en fer et en bronze au milieu de l'herbe des champs! Qu'il soit trempé par la rosée du ciel et qu'il ait sa nourriture avec les bêtes sauvages jusqu'à ce que sept temps soient passés sur lui.» Segond 21

 

Dieu humilie les plus orgueilleux, les plus grands arbres tomberont de plus haut…

Esaïe 10 : 33 : « Voici le Seigneur Yahweh des armées abat avec fracas la couronne de feuillage; Les plus élevés des arbres sont coupés, les plus hauts sont abattus. » - Traduction Pirot-Clamer / Liénart

 

 

Les 4 anges debout aux 4 coins de la terre retiennent les 4 vents pour qu’ils ne soufflent ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. Ces 4 anges attendent les instructions de Jésus, le chef des anges, avant de lâcher symboliquement les 4 vents de la colère de Dieu pour qu’ils soufflent avec force sur la terre entière, provoquant mort et destruction.

 

 


Olivier                                                                          Pour laisser un commentaire, c'est ici !




L'ange qui vient du soleil levant vient d'auprès de Dieu et tient le sceau du Dieu vivant - Dieu lui a confié le pouvoir. Il commande les anges. Il s'agit de Jésus.

 

L’ange qui monte du côté du soleil levant

tient le sceau de Dieu

 


Apocalypse 7 : 2 : « Et je vis un autre ange qui montait du côté du soleil levant et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria d'une voix forte aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer: »

 

Jean a vu 4 anges debout aux 4 coins de la terre qui retenaient les 4 vents de la terre. Maintenant, il voit un cinquième ange qui monte du côté du soleil levant. Il tient le sceau de Dieu et il s'adresse aux 4 anges précédents en leur criant d'une voix forte de ne pas faire de mal à la terre et à la mer.


 Que signifie « le soleil levant »?

Le soleil est associé à la lumière et à la gloire divines.
Le Soleil représente symboliquement 
Dieu lui-même, la source de la lumière divine, la source de toute énergie vive, la source de l’espoir et de la justice.
Psaumes 84:12 : « Car Iehovah Dieu est un soleil et un bouclier; Iehovah donne la grâce et la gloire, et il ne refuse pas le bien à ceux qui marchent avec intégrité. » - Traduction Samuel Cahen
 
Dans le chapitre 21 de l’Apocalypse consacré à la description de la Jérusalem céleste, l’épouse de l’Agneau, il  est écrit que la ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer. En effet, c’est la gloire de Dieu qui l’éclaire et l’agneau est son flambeau (Apocalypse 21 :23).
 
C’est précisément ce qu’avait annoncé le prophète Esaïe concernant Jérusalem, la Ville de Yahweh, la Sion du Saint d'Israël :
Esaïe 60 : 19, 20 : « 19 Le soleil ne sera plus ta lumière pendant le jour, et la lueur de la lune ne t'éclairera plus; Yahweh sera pour toi une lumière éternelle, et ton Dieu sera ta gloire. 20 Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne se retirera plus; car Yahweh sera pour toi une lumière éternelle; et les jours de ton deuil seront achevés. » - Crampon


L’expression « le soleil levant » fait référence au lever du soleil, à la lumière qui apparaît de plus en plus intensément. Cette expression désigne de ce fait l’Est car le soleil se lève à l’Est.
On peut dire que si le Soleil désigne Dieu, le Soleil levant désigne son action qui va se faire sentir sur toute la terre et apporter la lumière de la vérité et la justice.
L’expression « le soleil levant » est utilisée dans la prophétie de Luc concernant Jésus.
Après la naissance miraculeuse de Jean le Baptiste, son père Zacharie a en effet prophétisé :

Luc 1 : 76-79 : « 76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras sous le regard du Seigneur pour préparer ses chemins 77 et pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés, 78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut 79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»

Ici, l’expression « le soleil levant nous a visités d’en haut » indique que 
Dieu a tourné son regard vers les humains pour leur donner de l’espoir : il a pourvu un Sauveur pour l’humanité, son Fils Jésus-Christ.


Ainsi, on peut dire que l’ange qui monte du soleil levant, vient d’un endroit rayonnant de lumière, d’espoir, de justice… il vient de devant Dieu lui-même et d’ailleurs il tient le sceau du Dieu vivant.
Le fait que cet ange tienne le sceau du Dieu vivant indique qu’il se trouvait en la présence même du Souverain de l’Univers et que Dieu lui a confié quelque chose d’extrêmement important : 
son sceau.
Cela signifie qu’
il lui confie le pouvoir. D’ailleurs, l’ange qui vient du soleil levant commande les autres anges d’une voix forte avec autorité.
 
Cet ange qui occupe une position privilégiée et à qui Dieu a confié le pouvoir n’est autre que
 Jésus, le chef des anges, celui qui a été trouvé digne d’ouvrir le Livre de Dieu et ses 7 sceaux.
C’est Jésus qui va 
diriger tous les évènements du temps de la fin au nom de son Père, notre Dieu Tout-Puissant.


 Qu’est-ce qu’un sceau et à quoi servait-il ?

Le 2 décembre 2015, une archéologue israélienne réussit à déchiffrer l’inscription d’un 
sceau en argile scellant un papyrus entouré d’une ficelle nouée, trouvé près de la muraille de Jérusalem et stocké depuis 2009.
Il s’agissait du sceau du roi 
Ézéchias, roi de Juda fidèle à Dieu qui régnait à Jérusalem quelque sept cents ans avant Jésus-Christ ! (2 Rois 18 : 1-8
).

Sceau du roi Ézéchias, roi de Juda fidèle à Dieu qui régnait à Jérusalem quelque sept cents ans avant Jésus-Christ ! Découvert à Jérusalem en 2009.

L’inscription indique : « Appartient à Ezechias [Fils de] Achaz Roi de Juda »



Ce sceau, mesurant à peine 1 cm, était de forme arrondie, il était serti dans une bague et apposé tel un
 tampon.
C’est la première fois qu’une inscription mentionnant un roi de la Bible hébraïque est exhumée au cours de fouilles archéologiques à Jérusalem.

Le sceau du roi était irrévocable chez les Perses. Le roi Assuérus a confié son sceau afin d'aider les Juifs qui devaient se faire exterminer.

 

Depuis l’Antiquité, les sceaux servaient à authentifier les documents émanant d’un personnage important : Roi, notable, haut fonctionnaire, prêtre, gouverneur, prince… Ces sceaux étaient gravés à l’aide de motifs ou d’écritures permettant d’en identifier le propriétaire. Pour sceller un document, il suffisait alors d’imprimer le sceau sur une surface malléable telle l’argile fraîche.
En Mésopotamie, les sceaux étaient le plus souvent de forme cylindrique, et l’on déroulait le sceau sur la tablette — tel un rouleau à pâtisserie — pour y transférer le motif.

 

Sceau cylindrique provenant de la ville de Mari en Mésopotamie - le sceau permettait d'authentifier un document en le faisant rouler dans l'argile.
Sceau cylindrique provenant de la ville de Mari en Mésopotamie

 

 Que dit la Bible au sujet de l’utilisation du sceau ?

 On se souvient d’Achab, roi du royaume d’Israël, et de sa femme, la reine Jézabel.
Cette reine perfide avait utilisé le sceau royal afin d’ordonner l’accusation injuste de Naboth de façon à entraîner sa mise à mort. Cela lui permettait ensuite de s’approprier la vigne que le roi Achab désirait tant posséder.
Le sceau apposé sur les lettres faisait croire que l’ordre venait directement du roi.

 

1 Rois 21 : 8 : « Elle écrivit des lettres au nom d'Achab, les scella du sceau royal et les fit porter aux responsables et aux magistrats de la ville où demeurait Naboth. » Semeur


 Le prophète Jérémie a détaillé les procédures administratives afin d’acheter le champ de son cousin.

Jérémie 32 : 10- 12 : « 10 Je rédigeai l'acte de vente, j'y mis mon sceau en présence des témoins que j'avais convoqués, puis je pesai l'argent sur une balance. 11 Ensuite je pris l'acte de vente qui était scellé, où figuraient les stipulations et les clauses de la transaction, ainsi que l'exemplaire qui était ouvert, 12 et je remis l'acte de vente à Baruch, fils de Nériya, fils de Mahséya, en présence de mon cousin Hanaméel et des témoins qui avaient signé l'acte, sous les yeux de tous les Judéens qui étaient assis dans la cour du corps de garde. » Semeur


 Après avoir écouté sa femme Esther qui était juive, le roi Assuérus fait rédiger un décret autorisant les Juifs à se défendre dès qu’on essaiera de les exterminer, ainsi que cela est prévu dans un décret précédent.

Esther 8 : 7, 8 : « 7 Et le roi Assuérus dit à la reine Esther et à Mardochée, le Juif: Voici, j'ai donné à Esther la maison d'Haman; et lui, on l'a pendu au bois parce qu'il a étendu sa main contre les Juifs. 8 Vous donc, écrivez au nom du roi à l'égard des Juifs ce qui vous paraîtra bon, et scellez-le avec l'anneau du roi. Car un écrit qui a été écrit au nom du roi et scellé avec l'anneau du roi ne peut être révoqué. » - Darby


 Seul Jésus a été trouvé digne d’ouvrir le Livre de Dieu et ses 7 sceaux
 
Apocalypse 5 : 1-5 : « 1 Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit à l'intérieur et à l'extérieur, fermé grâce à sept sceaux. 2 Je vis aussi un ange puissant proclamer d'une voix forte: «Qui est digne d'ouvrir le livre et d'en briser les sceaux?» 3 Mais personne, ni dans le ciel ni sur la terre ni sous la terre, ne pouvait ouvrir le livre ni le regarder. 4 Je pleurais beaucoup parce que personne n'avait été trouvé digne d'ouvrir le livre et de le regarder. 5 Alors l'un des anciens me dit: «Ne pleure pas, car le lion de la tribu de Juda, le rejeton de la racine de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.»
 

Lien - Ap 5 : 5 : Seul Jésus est digne d'ouvrir le livre et ses 7 sceaux 

 

Jésus est le Fils unique de Dieu. Il a joué un rôle primordial dans la création de l’homme. Il est devenu homme lui-même pour apporter la connaissance et l’espoir et pour donner sa vie parfaite en sacrifice afin que nous puissions avoir l’espérance de la vie éternelle. Jésus est celui qui est à la fois le plus proche de Dieu et le plus proche des humains.
Dieu lui a confié tout pouvoir. Jésus est d’ailleurs l’auteur du livre de l’Apocalypse (
Ap 1 :1) et c’est lui qui décrit en détail la succession des différents évènements du temps de la fin.
C’est Jésus qui va régner sur la terre en tant que Roi du Royaume céleste de Dieu et qui va rétablir la souveraineté de son Père qui a toute confiance en lui.

Psaumes 2 : 6-9 : « 6 «  C'est moi qui ai sacré mon roi sur Sion, ma montagne sainte. 7  J'énoncerai le décret de Yahvé: Il m'a dit: "Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. 8 Demande, et je te donne les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre; 9 tu les briseras avec un sceptre de fer, comme vases de potier tu les casseras." » - Jérusalem
 
Esaïe 9 :6 : « En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule; on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.  » 
 
Apocalypse12 :10 : « Puis j'entendis dans le ciel une voix puissante qui disait : Maintenant, le temps du salut est arrivé. Maintenant, notre Dieu a manifesté sa puissance et instauré son règne. Maintenant, son Messie a pris l'autorité en mains. Car l'Accusateur de nos frères, celui qui, jour et nuit, les a accusés devant Dieu, a été jeté hors du ciel. » - Semeur
 


L’ouverture des 7 sceaux du Livre de Dieu représente l’accomplissement des évènements qui y sont annoncés. Le fait que ce soit Jésus, seul, qui brise ces sceaux afin de dévoiler le contenu du Livre indique que l’ensemble des évènements annoncés dans le livre de l’Apocalypse sont sous son contrôle.
C’est lui qui dirigera tous les évènements du temps de la fin.
 
Jésus commence par ordonner aux 4 anges debout aux 4 coins de la terre qui tiennent les 4 vents de la terre de ne pas faire de mal à la terre et à la mer.
De toute évidence, ces 4 anges joueront un rôle important dans la destruction finale. Ils attendent les ordres de Jésus.

 

 

Olivier                                                                          Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Le sceau sur le front



Apocalypse 7 : 3 : « Il leur dit : Ne faites pas de mal à la terre, à la mer, ni aux arbres, tant que nous n'avons pas marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu

 

Le livre de l’Apocalypse nous a une fois de plus donné une image forte du cataclysme qui va s’abattre sur la terre au travers d’une allégorie dans laquelle 4 anges debout aux 4 coins de la terre retiennent les 4 vents de la terre. Jean voit alors un autre ange venant du soleil levant avec le sceau du Dieu vivant leur ordonner d’attendre avant de lâcher les vents destructeurs.
 
 


 L’ange qui monte du soleil levant tient le sceau de Dieu
 
Apocalypse 7 :2 : « Et je vis un autre ange qui montait du côté du soleil levant et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria d'une voix forte aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer: »

 

Le soleil levant évoquant la lumière et la gloire divines représente le Créateur, source de toute énergie et de tout espoir. L’ange qui vient du soleil levant se trouvait auprès de Dieu lui-même. Le Tout-Puissant lui a confié son propre sceau.

sunrise- skeeze de Pixabay 



Le 
soleil levant évoquant la lumière et la gloire divines représente le Créateur, source de toute énergie et de tout espoir (Ps 84 :12 ; Es 60 :19, 20 ; Ap 21 :23 ; Luc 1 : 76-79).
L’ange qui vient du soleil levant se trouvait auprès de Dieu lui-même. 
Le Tout-Puissant lui a confié son propre sceau, cela signifie qu’il lui confère tout pouvoir.
L’ordre donné aux 4 anges qui retiennent les 4 vents démontre en effet qu’il exerce son autorité sur les anges et qu’il dirige les évènements de l’Apocalypse.
Cet ange est de toute évidence 
Jésus-Christ, le chef des anges, qui a reçu toute autorité de son Père ainsi qu’il l’avait lui-même déclaré.

Matthieu 28 :18 : « Jésus s'approcha et leur dit: «Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. »

Matthieu 16 : 27 : « En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d'agir. »

 
Souvenons-nous également que l’Agneau a pris le Livre fermé de 7 sceaux de la main droite de Dieu. Jésus-Christ est le seul dans l’univers qui a été trouvé digne d’ouvrir ce Livre et d’en briser ses sceaux. Cela signifie que Jésus va 
diriger tous les évènements du temps de la fin consignés dans ce Livre au nom de son Père, notre Dieu Tout-Puissant (Ap 5 : 1-5 ; Ap 12 :10).

Lien - Ap 5 : 5 : Seul Jésus est digne d'ouvrir le livre et ses 7 sceaux 



 Les serviteurs de Dieu sont marqués du sceau de Dieu sur le front
 
Jésus-Christ, le chef des anges, l’archange, crie d’une voix forte aux 4 anges qui ont reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer d’attendre que tous les serviteurs de Dieu soient marqués au front du sceau de Dieu (
Ap 7, 2, 3).

 


Une inscription qu’on écrirait sur le front de quelqu'un serait sans aucun doute vue et connue de tous. 
La marque clairement affichée sur le front, 
siège des pensées, indique l’engagement profond de la personne, son appartenance, son allégeance à une personne, à un Dieu ou à une organisation.
 
Cela nous rappelle les paroles que Dieu avait prononcées en s’adressant aux Israélites:
Deutéronome 11 :18 : « Gravez donc bien ces ordres que je vous donne dans votre cœur et au tréfonds de votre être, qu’ils soient attachés comme un signe sur vos mains, et comme une marque sur votre front. » – Semeur (voir aussi Deut 6 :6, 8).
  


Le sceau apposé sur le front des serviteurs de Dieu avant que les 4 anges ne lâchent les vents destructeurs est bien évidemment un sceau spirituel, le sceau de Dieu lui-même.
Ce sceau indiquera de manière définitive et irrévocable quels sont les serviteurs de Dieu qui ont été choisis pour une mission de la plus haute importance : exercer les fonctions de Rois, Juges et Prêtres.

 

La marque clairement affichée sur le front, siège des pensées, indique l’engagement profond de la personne, son appartenance, son allégeance à une personne, à un Dieu ou à une organisation.  Les 24 anciens ont le Nom divin sur le front et le nom de Jésus.

man-face-1433137-pxhere

 
 
D’après le verset d’Apocalypse 14 :1, le sceau contient le nom de l’Agneau, Jésus-Christ, et le Nom de Dieu, Yahvé ou Jéhovah.
Apocalypse 14 :1 : « Je regardai et je vis l'Agneau debout sur le mont Sion, et avec lui 144'000 personnes qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. »

Lien - Le front dans la Bible


 

 Tous les serviteurs de Dieu ne seront-ils pas marqués de ce sceau ?

 

Non, comme nous le verrons dans la suite des versets, seul le groupe des membres oints qui règneront avec Jésus-Christ sont marqués du sceau de Dieu. Ceux qui sont marqués de ce sceau seront rois et prêtres avec Jésus-Christ. Ils sont au nombre de 144'000 (Apocalypse 7 :4 ; 14 : 1, 3).

Apocalypse 7 :4 : « Puis j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués de cette empreinte. Ils étaient 144'000, de toutes les tribus d'Israël: » 

 

Jésus en parle comme du petit troupeau par opposition à la grande foule qui lui sera soumise.

 

Luc 12 :32 : « N'aie pas peur, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. » 

 

Seul le groupe des membres oints qui règneront avec Jésus-Christ sont marqués du sceau de Dieu. Ceux qui sont marqués de ce sceau seront rois et prêtres avec Jésus-Christ. Ils sont au nombre de 144'000.

 

 

 

 Mais ce groupe n’est-il pas déjà pas au complet ?

En effet, il est au complet depuis bien longtemps. Ce groupe est d’abord composé des Juifs qui ont accepté Jésus au premier siècle et sont donc devenus chrétiens. Puis il a été complété par des chrétiens de toutes nations jusqu’à atteindre le nombre de 144'000 chrétiens oints. Ces chrétiens proviennent tous des premières églises chrétiennes du premier siècle qui enseignaient le véritable enseignement du Christ avant qu’il ne soit altéré par de fausses doctrines.
Ils ont été ressuscités comme Jésus, immortels et incorruptibles, peu après leur mort (
1 Corinthiens 15 :54).

Romains 6 : 5 : « En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne. » 
 
Philippiens 3 :20 : « Quant à nous, notre citoyenneté est dans les cieux; de là nous attendons comme sauveur le Seigneur Jésus-Christ ». 

 
Ainsi, les 144'000 ont tous été rassemblés au premier siècle avant que la grande apostasie ne vienne corrompre les enseignements purs du Christ immédiatement après la mort des apôtres de Jésus.
 

Les 24 anciens ou 144 000 sont déjà présents dans les cieux d’où ils observent tout ce qui se passe sur la terre. Ce qui, vous en conviendrez, est totalement logique. Ceux qui vont diriger le monde, la terre entière, pendant 1000 ans, avec une puissance colossale, doivent être pleinement conscients de tout ce qui s’est passé et de tout ce qui se passe sur la terre.
Ils doivent diriger la terre avec une pleine connaissance des évènements mondiaux qui se sont succédé, de l’Histoire des différentes nations, de l’évolution de la société et des mentalités, des croyances et religions qui ont influencé le monde, des progrès scientifiques et technologiques. Ils doivent avoir une parfaite connaissance de la nature humaine, de ses besoins, ses aspirations, ses souffrances, ses expériences.
Les 24 anciens ont également pu observer les innombrables stratégies employées par Satan et ses démons (qui, eux, pour l’occasion sont très expérimentés…) et prendre conscience des faiblesses humaines.

 

IMGBIN_laihoj                                                                                                  IMGBIN_pastiprogovno1

   


Par ailleurs la question la plus importante de l’univers est en train de se jouer :
 la question de la souveraineté de Dieu, sous les yeux de toutes les créatures spirituelles témoins de ce qui se passe sur la terre.
Dieu a-t-il le droit d’imposer sa volonté ? Ses créatures ne seraient-elles pas plus heureuses sans lui ?
Il est tout à fait normal que les membres oints soient aux premières loges pour assister à l’ensemble des évènements du temps de la fin qui sont d’une importance cruciale ! En effet ils représentent Dieu et vont régner en son nom, ils vont rétablir la souveraineté du Maître de l’univers et ses lois !

 

Mabel Amber de Pixabay                                                                globe-Gerd Altmann de Pixabay



Croire, comme certains le pensent, que les 24 anciens sont complètement inactifs et endormis dans la mort alors que de grands bouleversements se préparent, alors que se joue le dénouement le plus important de l’univers, alors que se préparent la moisson et la vendange de la terre, c’est impossible !
Croire qu’ils n’auront comme expérience et connaissance pour diriger la terre que leur seule courte vie vécue dans le monde d’il y a 2000 ans … c’est impossible !


N’oublions pas, au moment où Jésus initie la cascade des évènements du temps de la fin représentés par le livre pris de la main de Dieu et ses 7 sceaux, les 24 anciens sont présents et sont des témoins directs de tous les évènements prédits dans le livre de l’Apocalypse.
Apocalypse 4 :4 : «  Autour du trône (de Dieu) se trouvaient vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre anciens étaient assis. Ils étaient habillés de vêtements blancs et portaient des couronnes d'or sur la tête. »
 
On les voit encore sous la forme de
 martyrs chrétiens réclamant justice à l’ouverture du 5e sceau (Apocalypse 6 : 9-11).
Les 24 anciens sont également 
présents lors de la destruction de Babylone la grande. Leur intronisation en tant que Rois et Prêtres du Royaume céleste de Dieu n’ayant lieu qu’après la fin de l’empire mondial de la fausse religion (Apocalypse chapitre 19).
 
Tous les membres du Royaume de Dieu se tiennent prêts à intervenir sur la Terre. Sachant que Dieu et Jésus ne font rien au hasard, toute leur intervention est préparée avec minutie depuis longtemps. Les humains sont observés attentivement, sans qu’ils s’en rendent compte.

 

 


   Alors pourquoi le verset d’Apocalypse 7 : 3 dit-il que les vents de la destruction sont retenus tant que les serviteurs de Dieu ne sont pas tous marqués du sceau ?

Jésus ordonne aux 4 anges qui retiennent les 4 vents de la colère de Dieu d’attendre « tant que nous n'avons pas marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu ». Cela laisse supposer qu’au moment où les membres oints seront au complet, les 4 anges debout aux 4 coins de la terre laisseront les 4 vents de la colère de Dieu se déchaîner sur toute la terre.
Or cela ne s’est pas encore produit. Cela signifie-t-il que les membres ne sont pas encore au complet ?
 
La Bible parle d’un autre rassemblement qui doit avoir lieu au temps de la fin et qui est directement lié à Jésus et aux membres oints.
Il s’agit 
des sujets du futur gouvernement céleste ou Royaume de Dieu. Ceux qui ont choisi de se soumettre au règne messianique. C’est pourquoi Jésus les appelle « les enfants du Royaume ». Ils seront rassemblés comme les brebis
 appartenant au bon berger Jésus-Christ.

C’est pourquoi Jésus les appelle « les enfants du Royaume ». Ils seront rassemblés comme les brebis appartenant au bon berger Jésus-Christ.

 

Matthieu 25 : 31-33 : « 31 »Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous les [saints] anges, il s'assiéra sur son trône de gloire. 32 Toutes les nations seront rassemblées devant lui. Il séparera les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs; 33 il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. »
 
D’après ce passage, après l’intronisation de Jésus et de ses cohéritiers tous marqués du sceau de Dieu, toutes les personnes de la terre seront jugées avant la grande guerre de Dieu le Tout-Puissant qui sera une guerre sélective ne faisant périr que ceux qui s’opposent au règne de Dieu.
 
2 Timothée 4:1 : « [C'est pourquoi] je t'en supplie, devant Dieu et devant [le Seigneur] Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts au moment de sa venue et de son règne: » 
 


Dans sa parabole du blé et de la mauvaise herbe, Jésus explique également qu’une grande moisson aura lieu sur toute la terre. Le bon blé et la mauvaise herbe devaient pousser ensemble jusqu’au temps de la moisson où l’on ferait nettement la différence entre les deux.
Matthieu 13 :30 : « Laissez l'un et l'autre pousser ensemble jusqu'à la moisson et, au moment de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.»

 

 

Jésus donne lui-même l’explication de la parabole :
 
Matthieu 13 : 37-39 : « 37 Il [leur] répondit: «Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; 38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume; la mauvaise herbe, ce sont les enfants du mal; 39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges. ».


 

C’est la moisson de la terre, les anges jouant le rôle important de moissonneurs.
Matthieu 13 : 49 : « C'est ainsi que les choses se passeront à la fin du monde : les anges viendront et sépareront les méchants d'avec les justes».
 
Les méchants seront comme la mauvaise herbe dont on se débarrasse et qu’on jette au feu (
Mat 13 :40).


Les serviteurs de Dieu vivant sur la Terre au temps de la fin subiront les persécutions de la grande tribulation attisée par la colère de Satan le Diable qui sait qu’il ne lui reste que peu de temps (Apocalypse 12 :12).

 

ce sont les serviteurs de Dieu vivant sur la Terre au temps de la fin qui subiront les persécutions de la grande tribulation attisée par la colère de Satan le Diable qui sait qu’il ne lui reste que peu de temps.

 

Ces fidèles chrétiens qui prennent fait et cause pour le Règne de Dieu sous l’autorité de Jésus et des 144'000 oints sont rassemblés pour constituer une grande foule (Apocalypse 7 : 9-12).

Tant que la mission de rassemblement des brebis, les serviteurs de Dieu sur la Terre,  n’est pas terminée, les vents de la destruction doivent être retenus.
Le salut des serviteurs de Dieu qui auront démontré leur fidélité jusqu’à la fin est assuré.
Matthieu 24 : 13, 14 : « 13 mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. 14 Cette bonne nouvelle du royaume sera proclamée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. »
Puissions-nous tous faire partie des fidèles serviteurs qui auront été rassemblés par les anges !



Le sceau des serviteurs de Dieu
 
Comme nous venons de le voir, Jésus a prévu dans un premier temps de rassembler ses cohéritiers qui seront Rois et Prêtres à ses côtés et dans un deuxième temps, de rassembler la grande foule de chrétiens fidèles qui seront les sujets du nouveau gouvernement céleste.
 
La grande guerre de Dieu le Tout-Puissant, le déchaînement des vents de la colère de Dieu retenus pour l’instant par les 4 anges ne se fera que lorsque Jésus et ses cohéritiers auront été intronisés Rois et qu’ils auront séparé les gens des nations comme on sépare les brebis des boucs.
Les 4 vents de la colère divine retenus avec force par les 4 anges débout aux 4 coins de la terre ne seront lâchés 
que lorsque la moisson de la terre sera terminée.

 

Les 4 vents de la colère divine retenus avec force par les 4 anges débout aux 4 coins de la terre ne seront lâchés que lorsque la moisson de la terre sera terminée.

wheat-field-640960_640

 


Ces vents dévastateurs parcourront la terre à la fin de la terrible période de la grande tribulation au cours de laquelle chacun de nous devra démontrer sa fidélité à Dieu.

 

Olivier                                                                                  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21

 


 

Les 144 000



Apocalypse 7 : 4 : « Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël : »

 
Les 4 anges debout aux 4 coins de la terre retiennent les 4 vents de la terre. L’ange qui vient du 
soleil levant en tenant le sceau du Dieu Tout-Puissant leur a ordonné d’attendre avant de lâcher les vents destructeurs. En effet, les membres du futur gouvernement céleste de Dieu qui assumeront les fonctions de Rois, Prêtres et Juges doivent d’abord être marqués du sceau de Dieu ainsi que leurs sujets, les fidèles chrétiens qui devront démontrer leur fidélité au temps de la fin.
 
 
 Combien de chrétiens oints sont marqués par le sceau de Dieu ?

Dieu et Jésus ne laissent rien au hasard. Le gouvernement messianique sera constitué d’un nombre défini de chrétiens qui auront chacun un rôle précis à jouer et qui devront endosser d’importantes responsabilités.
144'000 chrétiens fidèles ont été choisis afin de faire partie du Royaume céleste de Dieu, le gouvernement qui dirigera la terre après le retour du Christ.
Ces 144'000 seront 
rois, juges et prêtres aux côtés de Jésus-Christ.

 

144'000 chrétiens fidèles ont été choisis afin de faire partie du Royaume céleste de Dieu, le gouvernement qui dirigera la terre après le retour du Christ. Ces 144'000 seront rois, juges et prêtres aux côtés de Jésus-Christ.

 

Nous retrouvons le nombre 144'000 en Apocalypse 7 :4 et 14 : 1, 3.
 
Apocalypse 7 :4 : « Puis j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués de cette empreinte. Ils étaient 144'000, de toutes les tribus d'Israël: »
 
L’apôtre Jean dit clairement : « j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués. Ils étaient 144'000 (…) ».
 
Ce nombre précis de 144'000 correspond au petit troupeau de Luc 12 :32.
Luc 12 :32 : « N'aie pas peur, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. »
 
Ce groupe de chrétiens recevront le pouvoir et nous les retrouvons debout sur le mont Sion, symbole de la théocratie, aux côtés de Jésus.

Apocalypse 14 : 1, 3 : « 1 Je regardai et je vis l'Agneau debout sur le mont Sion, et avec lui 144'000 personnes qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. 3 Ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, devant les quatre êtres vivants et les anciens. Personne ne pouvait apprendre ce cantique, excepté les 144'000 qui avaient été rachetés de la terre. »

 
 
 


 Est-ce que les 144 000 correspondent aux 24 anciens ?

C’est ce que démontrent les caractéristiques communes aux deux groupes :
 
Les 24 anciens et les 144'000 ont été rachetés de la Terre, d’entre les humains. Ils proviennent de toute nation, peuple, tribu et langue (Ap 5 :9 ; Ap 14 : 3,4).

Les 24 anciens sont habillés de vêtements blancs, symbole de sainteté et de pureté morale et spirituelle (Ap 4 :4 ; Ap 14 :5). Tout comme eux, les 144'000 sont irréprochables, aucun mensonge n’a été trouvé dans leur bouche.

Les cohéritiers du Christ sont comparés à une 
épouse pure et fidèle préparée pour les noces et vêtue d’un fin lin éclatant et pur qui représente les œuvres des justes (Ap 19 : 7, 8).

Les 24 anciens et les 144'000 ont été rachetés de la Terre, d’entre les humains. Ils proviennent de toute nation, peuple, tribu et langue . Les 24 anciens sont habillés de vêtements blancs, symbole de sainteté et de pureté morale et spirituelle.

 

 

Les 24 anciens et 144'000 héritent d’une position élevée ; sur Sion, symbole de la théocratie, aux côtés de Jésus, le Roi messianique établi par Dieu lui-même, ils exerceront les fonctions de Rois et Prêtres. 
De là, ils 
règneront sur la Terre.

Les 24 anciens et 144'000 héritent d’une position élevée ; sur Sion, symbole de la théocratie, aux côtés de Jésus, le Roi messianique établi par Dieu lui-même, ils exerceront les fonctions de Rois et Prêtres.  De là, ils règneront sur la Terre.

 

Lien - Montagne

Lien - Sion


Les 24 anciens et les 144'000 tiennent chacun une harpe, instrument lié au culte de Yahvé, et chantent un cantique nouveau que eux seuls peuvent apprendre (Ap 5 : 8, 9 ; Ap 14 : 2b, 3).
On peut penser que le nouveau gouvernement composé de Jésus et des 144'000 ministres introduiront de 
nouvelles lois, une nouvelle façon de vivre. Seul ce gouvernement est capable de régner avec justice sur la terre.
 
La voix des 24 anciens et des 144'000 est comme la voix d’une foule immense, le bruit de grosses eaux, le grondement de forts coups de tonnerre (Ap 19 :6 ; Ap 14 :2).

 

Les 24 anciens et les 144'000 tiennent chacun une harpe (culte de Yahvé) et chantent un cantique nouveau. La voix des 24 anciens et des 144'000 est comme la voix d’une foule immense, le bruit de grosses eaux, le grondement de forts coups de tonnerre.

Lien - Harpe


Les 24 anciens et les 144'000 sont entièrement soumis à Yahvé et Jésus devant qui ils se prosternent en signe d’adoration et d’allégeance (Ap 4 :10 ; 5 :8 ; 11 :16, 17 ; Ap 14 :1).
En fait, ils vont régner au Nom du Tout-Puissant avec comme objectif de 
rétablir sa Souveraineté sur la Terre.

Les 24 anciens et les 144'000 sont entièrement soumis à Yahvé et Jésus devant qui ils se prosternent en signe d’adoration et d’allégeance. En fait, ils vont régner au Nom du Tout-Puissant avec comme objectif de rétablir sa souveraineté sur la Terre.
Les 24 anciens et les 144'000 glorifient Yahvé et l'Agneau Jésus-Christ.

 

 

 

 Le nombre 144'000
 
Certains pensent que le nombre 144'000 est un nombre symbolique.
Dans ce cas nous aurions deux nombres symboliques pour le même groupe de personnes : les 24 anciens et les 144'000.
Il serait plus logique de considérer les 24 anciens comme un nombre symbolique et les 144'000 comme un nombre littéral.
L’apôtre Jean a en effet dit clairement : « j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués, ils étaient 144’000 ».
 
144'000 personnes aux pouvoirs colossaux assumant pleinement et efficacement leurs responsabilités de ministres permettront une gestion optimale de la terre et de ses habitants.
 

 


Certains pensent que le nombre 144'000 n’a pas été atteint au premier siècle et qu’il a été complété vers la fin du XIXème siècle jusqu’en 1935 (selon la société watch tower).
Y avait-il si peu de chrétiens au premier siècle pour justifier une telle explication ? Absolument pas. Par ailleurs, ce serait sous-estimer la puissance de Dieu et le travail admirable effectué sans relâche par nos frères et sœurs chrétiens du premier siècle, à une époque où l’esprit saint était pleinement en action et les nombreux miracles témoignaient de la véracité des enseignements du Christ ! 

 

Certains pensent que le nombre 144'000 n’a pas été atteint au premier siècle et qu’il a été complété vers la fin du XIXème siècle jusqu’en 1935 (selon la société watch tower). Y avait-il si peu de chrétiens au 1er siècle pour une telle explication? Non!

 

Nous pouvons lire dans le livre de Sarkis Pachaian intitulé "Les Témoins de Jéhovah à la lumière de la Bible et de l'Histoire", page 195 :

Sarkis Pachala a écrit: Selon les données bibliques et historiques, déjà au premier siècle, le nombre des chrétiens dépasse largement 144’000. Les historiens disent qu’à ce moment là existent déjà entre 250’000 et 1'000’000 de chrétiens, et qu’environ 200.000 croyants sont martyrisés à cause de leur foi aux jours de l’apôtre Jean (The Almanach of the Christian World, 1993-1994, p.p. 501, 704). Même la SDTJ reconnaît que, pendant le règne de Néron, 100.000 chrétiens sont tués (WT, 01/09/1951, pp 516-519). Nous lisons aussi qu’en un seul jour 3.000 âmes se sont converties à Jérusalem (Ac 2) et que la bonne nouvelle se répandait partout dans l'empire romain (voir Ac 5:14; 6:7; 9:31; 14:1; 16:5). Alors, comment peut-on oser affirmer qu'il n'y avait pas 144’000 oints au premier siècle? N'est-ce pas une affirmation illogique et insultante? On constate qu'une organisation humaine comme celle des Témoins de Jéhovah arrive à convertir chaque année plus de 200’000 personnes! L'Eglise primitive, où l'Esprit de Dieu était en pleine action par des miracles et des signes, ne serait-elle pas arrivée à convertir 144’000 personnes, et cela durant au moins 60 ans? C'est une absurdité totale d'enseigner que, depuis le premier siècle jusqu'en 1935, le seul appel était céleste et que ce nombre n'est pas encore complet. 



Les 144'000 ont été rassemblés au 
premier siècle avant que la grande apostasie ne vienne corrompre les enseignements purs du Christ immédiatement après la mort des apôtres de Jésus.
 
 


  Pourquoi le groupe des cohéritiers du Christ est-il dénombré de deux façons différentes ?
 
Nous avons ici un nombre littéral et un nombre symbolique.
 
Le 
nombre symbolique correspond aux 24 anciens assis autour du trône de Dieu.
Le 
nombre littéral correspond aux 144'000 chrétiens oints debout sur le mont Sion aux côtés de Jésus.
 
Le gouvernement céleste de Dieu dirigé par Jésus-Christ sera réellement composé de 144'000 chrétiens oints qui auront la même puissance que Jésus-Christ et règneront sur la terre à ses côtés (
Ap 2 : 26, 27).
 
 
Pourquoi 24 anciens ?
 
Le Royaume de Dieu ou futur gouvernement messianique de la terre aura comme mission de rétablir l’ordre, la justice, la paix, la sécurité, de purifier la terre et mettre fin à la pollution et au saccage de la planète.
Il va ressusciter les morts et mettre fin à la maladie et à la mort. Il va également prévoir un programme d’enseignement de la véritable connaissance de Dieu. 

 

 

En fait, le règne messianique basé sur les effets du sacrifice de Jésus aura comme mission d’éliminer les effets du péché adamique et de rétablir les conditions initialement prévues par Dieu pour les humains.
 
24 anciens pour rétablir de bonnes conditions sur terre après 6000 ans d’histoire humaine imparfaite.
 
24 X 6000 = 144 000
 
Nous pouvons être rassurés quant à l’efficacité et à la puissance du futur gouvernement qui dirigera la terre.  Son Roi et ses 144'000 cohéritiers comprendront parfaitement les humains et sauront prendre les meilleures décisions qui soient.
 
Olivier                                                                                          Pour laisser un commentaire, c'est ici !
 
Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21

 


 

Les noms des 12 tribus d’Israël

 

Apocalypse 7 : 5-8 : «  5 de la tribu de Juda, 12'000 marqués de cette empreinte; de la tribu de Ruben, 12'000; de la tribu de Gad, 12'000; 6 de la tribu d'Aser, 12'000; de la tribu de Nephthali, 12'000; de la tribu de Manassé, 12'000; 7 de la tribu de Siméon, 12'000; de la tribu de Lévi, 12'000; de la tribu d'Issacar, 12'000; 8 de la tribu de Zabulon, 12'000; de la tribu de Joseph, 12'000; de la tribu de Benjamin, 12'000, tous marqués de cette empreinte.»

Ceux qui ont été marqués du sceau de Dieu pour exercer les fonctions de Rois, Juges et Prêtres sont au nombre de 144'000. Ce sont des chrétiens qui ont été rachetés de la Terre, d’entre les humains, par le sang du Christ, d’ailleurs ils portent sur leur front le Nom de Dieu, Yahvé, et le Nom de leur Roi, Jésus-Christ (Ap 14 : 1, 3, 4).
 
Dans ce cas, pourquoi le passage cité en référence dit-il que les 144'000 proviennent des 
tribus d’Israël ?

A raison de 12 000 par tribu, nous obtenons en effet un multiple de 12 au carré: 12 X 12’000 = 144 000

Les 144'000 chrétiens seraient-ils tous d’origine juive ?


 D'où viennent les 12 tribus d'Israël ?

 

Isaac bénit Jacob dont le nom est ensuite changé par Dieu en Israël. L’origine du nom « Israël » remonte à Jacob, petit-fils d’Abraham, qui a été renommé par Dieu lui-même « Israël ». Ses descendants sont appelés « Israélites ».

 

L’origine du nom « Israël » remonte à Jacobpetit-fils d’Abraham, qui a été renommé par Dieu lui-même « Israël ». Ses descendants sont appelés « Israélites ».


Genèse 35 : 10 : « Dieu lui dit: «Ton nom est Jacob. Tu ne seras plus appelé Jacob, mais ton nom sera Israël.» Il lui donna ainsi le nom d'Israël. »

Puis Jacob ou Israël a eu 
12 fils (de ses 2 femmes Léa et Rachel et des 2 servantes Bilha et Zilpa) dont les noms ont été donnés aux 12 tribus d’Israël.
Genèse 49 :28 : « Ce sont là tous ceux qui forment les douze tribus d'Israël. Et c'est là ce que leur dit leur père, en les bénissant. Il les bénit, chacun selon sa bénédiction. »


 

Les 12 fils de Jacob sont, dans l’ordre de leur naissance : Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issacar, Zabulon, Joseph, Benjamin.  Les 12 tribus d’Israël correspondent aux fils de Jacob sauf Lévi et Joseph remplacé par ses deux fils.

 Jacob retourne à Canaan

 

 

Les 12 fils de Jacob sont, dans l’ordre de leur naissance : 

Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issacar, Zabulon, Joseph, Benjamin.

Les 12 tribus d’Israël correspondent aux fils de Jacob sauf 
Léviles Lévites n’ayant pas de territoire propre car ils exercent la fonction de prêtres et Joseph qui est remplacé par ses deux fils : Manassé et Ephraïm.

Ainsi, les 12 tribus réparties sur le territoire d’Israël portent les noms de dix des fils de Jacob et des deux fils de Joseph.
Ruben, Siméon, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issacar, Zabulon, Manassé, Ephraïm, Benjamin.


Dans la répartition des territoires de la terre promise, 2 tribus, Ruben et Gad, et la demi-tribu de Manassé s’installent à l’est du Jourdain. Du nord au sud nous avons : Manassé, Gad et Ruben.
 
Les autres s’installent à l’ouest du Jourdain. Du nord au sud, nous avons :
Aser, Nephtali, Zabulon, Issacar, Manassé, Dan, Ephraïm, Benjamin, Juda avec Siméon en enclave.

 

En Canaan, 2 tribus, Ruben et Gad, et la demi-tribu de Manassé s’installent à l’est du Jourdain. Les autres s’installent à l’ouest du Jourdain. Du nord au sud: Aser, Nephtali, Zabulon, Issacar, Manassé, Dan, Ephraïm, Benjamin, Juda avec Siméon en enclave.

Translated by  Chamberi  CC BY-SA - wikipedia commons

 


 Les noms des 12 portes de l’antique ville de Jérusalem

Les noms des 12 fils de Jacob ont été donnés aux
 12 portes de la ville de Jérusalem.

Ézéchiel 48 : 31 -34 :«31  et les portes de la ville seront selon les noms des tribus d'Israël: trois portes vers le nord: la porte de Ruben, une; la porte de Juda, une; la porte de Lévi, une.32 Et vers le côté de l'orient, quatre mille cinq cents, et trois portes: la porte de Joseph, une; la porte de Benjamin, une; la porte de Dan, une. 33 Et du côté du midi, une mesure de quatre mille cinq cents coudées, et trois portes: la porte de Siméon, une; la porte d'Issacar, une; la porte de Zabulon, une. 34 Du côté de l'occident, quatre mille cinq cents et leurs trois portes: la porte de Gad, une; la porte d'Aser, une; la porte de Nephthali, une. »  

On constate que les noms des 12 portes correspondent aux noms des 12 fils de Jacob (Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issacar, Zabulon, Joseph, Benjamin).
 
Pourquoi Ézéchiel dit-il que « les portes de la ville seront selon les noms des tribus d'Israël » ?
Le fait est que la tribu de 
Lévi
 est bien une tribu d’Israël, même si elle n’a pas de territoire propre. Elle a même été choisie par Dieu pour être la tribu sacerdotale mise à part pour le culte de Yahvé.
Il serait donc inconcevable que les portes de la ville de Jérusalem, capitale de la théocratie, ne portent pas le nom de la tribu sacerdotale de Lévi, tribu qui joue un rôle très important dans l’organisation du peuple élu de Dieu.
 
Quant à Joseph, il représente ses deux fils : Manassé et Ephraïm qui n’ont certainement vu aucun inconvénient à ce que le nom de leur père qu’ils honoraient devienne le nom d’une des portes de la ville.

Les noms des 12 portes de la ville de Jérusalem correspondent aux noms des 12 fils de Jacob (Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issacar, Zabulon, Joseph, Benjamin).

 

 

 La Jérusalem céleste ou Nouvelle Jérusalem

 

La Bible établit un lien direct entre le Nouveau Testament et l’Ancien Testament. Rien n’a été écrit au hasard et ce qui a été consigné dans la Bible a souvent eu une seconde application bien plus importante car concernant la terre entière.

 

Dans le livre de l’Apocalypse, la Jérusalem Céleste ou Nouvelle Jérusalem est toujours le symbole de la théocratie. Elle incarne les 144'000 Rois et Prêtres qui règneront au Nom de Dieu sur toute la terre.

La Nouvelle Jérusalem est comparée à une épouse préparée pour ses noces avec l’Agneau, Jésus-Christ.

 

Apocalypse 19 : 7, 8 : « 7 Réjouissons-nous, soyons dans la joie et rendons-lui gloire, car voici venu le moment des noces de l'Agneau, et son épouse s'est préparée. 8 Il lui a été donné de s'habiller d'un fin lin, éclatant, pur.» En effet, le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. »

 

Apocalypse 21 : 2 : «Je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s'est faite belle pour son époux. »

 

C’est la raison pour laquelle Paul avait dit aux chrétiens du premier siècle :  

2 Corinthiens 11 :2 : « En effet, je suis jaloux de vous, de la jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. »

 

Dans cette métaphore, la Nouvelle Jérusalem, l’épouse de l’Agneau composée de ses cohéritiers, a aussi 12 portes sur lesquelles sont inscrits les noms des 12 tribus d’Israël.

 

Apocalypse 21 : 9-12 : « 9 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint m'adresser la parole et dit: «Viens, je te montrerai la femme, l'épouse de l'Agneau.» 10 Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne et me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu. 11 Elle rayonnait de la gloire de Dieu. Son éclat ressemblait à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. 12 Elle était entourée d'une grande et haute muraille avec douze portes, et à ces portes douze anges; des noms y étaient inscrits: ceux des douze tribus d'Israël. »

 

La Nouvelle Jérusalem, l’épouse de l’Agneau composée de ses cohéritiers, a aussi 12 portes sur lesquelles sont inscrits les noms des 12 tribus d’Israël.

 

Enfin, Jésus-Christ avait dit à ses fidèles disciples du premier siècle :

Apocalypse 3 :12 : « Du vainqueur je ferai un pilier dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus jamais. J'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, celui de la ville de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel, d'auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau. »

 

Le vainqueur, celui qui aura l’immense privilège d’être choisi pour faire partie du gouvernement céleste de Dieu portera le Nom de Dieu, Yahvé, le nouveau nom de Jésus et le nom de la nouvelle Jérusalem.

 
 

 Les noms des 12 tribus et les 144'000

Apocalypse 7 :4-8 : « 4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël:
5 de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau; de la tribu de Ruben, douze mille; de la tribu de Gad, douze mille;
6 de la tribu d'Aser, douze mille; de la tribu de Nephthali, douze mille; de la tribu de Manassé, douze mille;
7 de la tribu de Siméon, douze mille; de la tribu de Lévi, douze mille; de la tribu d'Issacar, douze mille;
8 de la tribu de Zabulon, douze mille; de la tribu de Joseph, douze mille; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau. »


Nous avons vu que la Jérusalem céleste ou Nouvelle Jérusalem, composée des 144'000 cohéritiers du Christ, est décrite avec 12 portes sur lesquelles sont inscrits les noms des 12 tribus d’IsraëlDe la même manière, dans ce passage, les 144'000 sont directement liés aux 12 tribus d'Israël. En effet, à raison de 12'000 par tribu, nous obtenons un multiple de 12 au carré: 12 X 12’000 = 144'000. 
Cela soulève une question importante, les 144'000 chrétiens oints sont-ils tous israélites ?

 


Si  nous comparons les noms des tribus liées aux 144'000 et les noms des portes de Jérusalem, nous remarquons une différence.
Nous constatons 
l’absence de la tribu de Dan qui semble avoir été remplacée par la tribu de Manassé, du nom du fils aîné de Joseph.
La tribu de Dan était pourtant la plus nombreuse après la tribu de Juda, on avait en effet dénombré 62’700 hommes lors du recensement réalisé la deuxième année après la libération d’Egypte (
Nombres 1 : 1, 2, 27, 39).
Comment expliquer que son nom ne soit pas cité par Jésus ?
Pour le comprendre, il faut remonter à l’époque des guerres de conquête. 

 
 

  La conduite impardonnable des Danites

 

Les Danites sont les descendants de Dan, fils de Jacob avec Bilha, la servante de Rachel. Le livre des Juges au chapitre 18 leur est consacré.

Les Danites cherchent un territoire où s’installer car, jusque là ils n’ont pas reçu d’héritage au sein des tribus d’Israël (Juges 18 :1).

Ils choisissent alors, dans leurs clans, cinq hommes envoyés de Tsorea et d'Eshthaol pour explorer le pays (Juges 18 :2).

 

Là, les espions trouvent un peuple paisible qui a choisi de vivre en retrait dans la ville de Laïs. Ce peuple vit en paix et en sécurité, il ne connait ni la guerre ni l’autorité oppressive.

 

Juges 18 : 7 : « Les cinq hommes partirent et arrivèrent à Laïs. Ils virent le peuple qui s'y trouvait: il vivait en sécurité, à la manière des Sidoniens, tranquille et confiant. Il n'y avait dans le pays personne qui provoque la moindre humiliation ou exerce une domination. Ils étaient loin des Sidoniens et ils n'avaient pas de relations avec les autres. »

 

A leur retour, les 5 hommes incitent la tribu à s’emparer de Laïs car le pays est très bon et très productif. Ils affirment en outre que Dieu l’a livré entre leurs mains.

 

Juges 18 : 8-10 : « 8 Ils revinrent auprès de leurs frères, à Tsorea et Eshthaol, et ceux-ci leur demandèrent: «Quelles nouvelles rapportez-vous?» 9 «Allons-y, répondirent-ils, montons contre ces gens, car nous avons vu le pays et il est très bon. Comment! Vous restez sans rien faire! Ne faites pas preuve de paresse pour vous mettre en marche afin d'aller prendre possession de ce pays. 10 Quand vous y entrerez, vous arriverez vers un peuple qui vit sans inquiétude. Le pays est vaste et Dieu l'a livré entre vos mains. C'est un endroit où rien ne manque de tout ce qui est sur la terre.» »

 

Sur le chemin, dans la région montagneuse d’Ephraïm, ils s’emparent d’une sculpture sacrée, d’une idole en métal fondu, de théraphim et d’un éphod chez un certain Mica et emmènent avec eux le Lévite qui était à son service (Juges 18 :2, 14, 17-20).

 

Puis ils se ruent sur la ville de Laïs et exterminent ses habitants tranquilles et confiants. Ils finissent par brûler la ville trop isolée pour recevoir de l’aide et y bâtissent à la place la ville de Dan.

 

Juges 18 : 27-29 : « 27 Les Danites enlevèrent ainsi ce qu'avait fabriqué Mica et emmenèrent le prêtre qui était à son service. Puis ils surprirent Laïs, un peuple tranquille et sans inquiétude. Ils le passèrent au fil de l'épée et brûlèrent la ville. 28 Personne ne la délivra, car elle était située loin de Sidon et ses habitants n'avaient pas de relations avec les autres. Elle se trouvait dans la vallée qui s'étend en direction de Beth-Rehob. Les Danites reconstruisirent la ville et y habitèrent. 29 Ils l'appelèrent Dan, d'après le nom de leur ancêtre, qui était un fils d'Israël. Cependant, la ville s'appelait auparavant Laïs. »

 

Après cela, les Danites dressent la sculpture sacrée qu’ils ont volée et en font leur dieu. Jonathan, le petit-fils de Moïse et ses descendants se mettent au service de l’idole en tant que prêtres pour la tribu des Danites.

 

Juges 18 : 30, 31 : « 30 Ils dressèrent la sculpture sacrée pour leur usage propre et Jonathan, fils de Guershom et petit-fils de Moïse, ainsi que ses descendants, officièrent comme prêtres pour la tribu des Danites jusqu'à l'époque de la déportation des habitants du pays. 31 Ils érigèrent pour leur usage propre la sculpture sacrée qu'avait fabriquée Mica pendant toute la période où la maison de Dieu fut à Silo. »

 

Les Danites dressent la sculpture sacrée qu’ils ont volée et en font leur dieu. Jonathan, le petit-fils de Moïse et ses descendants se mettent au service de l’idole en tant que prêtres pour la tribu des Danites.

 

L’idolâtrie des Danites va durer pendant environ 700 ans jusqu’à la déportation des Israélites par les Assyriens et la fin du royaume de Samarie (prise de Samarie par Salmanasar en 722 av J-C).

 

Ainsi, les Danites ont lâchement massacré, au nom de Dieu, un peuple tranquille et inoffensif qui vivait en paix pour lui prendre ses terres productives et y installer un culte idolâtrique autour d’une idole volée. Bien qu’Israélites, les Danites ne se sont jamais tourné vers Jéhovah Dieu, ils sont restés attachés à leurs idoles et ont fait monté la colère de Dieu qui a livré le royaume d’Israël aux Assyriens.

 

La tribu de Dan, en tant que telle a été rejetée par Dieu et n’a pas été citée dans la liste des 12 tribus symbolisant les 144'000.

 
 

 Les 144'000 sont-ils tous des Israélites ?

Le passage d'
Apocalypse 7: 4-8 cité en référence nous dit que les 144'000 proviennent des tribus d’Israël, ce qui a soulevé la question suivante: Les 144'000 chrétiens sont-ils tous israélites ?

 

Au moment où Jésus a inspiré la rédaction du livre de l’Apocalypse il savait bien évidemment que les 144'000 seraient composés de Juifs et de non-Juifs.

En effet, le premier non-Juif, Corneille, un centurion romain, avait reçu la visite d’un ange et s’était converti au christianisme un certain temps avant le premier voyage missionnaire de Paul (46 ap J-C). Le livre de l’Apocalypse a été rédigé, lui, vers 96 ap J-C. Ce qui nous donne un écart de plus de 50 ans.


 

D’après le plan de Dieu, les 144'000 devaient être initialement des Israélites issus « de toutes les tribus des fils d’Israël », le peuple de Yahvé.

C’est la raison pour laquelle Jésus n’a prêché qu’aux Juifs et les premiers chrétiens étaient d’origine juive ou des convertis au judaïsme.

C’est aussi pour cette raison que le groupe des 144'000 est appelé la « Jérusalem céleste » ou « Nouvelle Jérusalem » bien que composé à la fois de Juifs et de non-Juifs.

 

Cependant, la majorité des Juifs ont rejeté Jésus, le Messie, le Fils de Dieu qu’ils auraient dû accueillir avec humilité et sont allés jusqu’à l’insulter, le torturer et le mettre à mort. Ils ont ensuite fait de même avec les premiers chrétiens comme Etienne.

 

 

En constatant leur attitude rebelle, Jésus leur avait dit :

Matthieu 23 :37, 38 : « 37 Ah, Jérusalem ! Jérusalem ! toi qui fais mourir les prophètes et qui tues à coups de pierres ceux que Dieu t'envoie ! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes habitants auprès de moi comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes ! Mais vous ne l'avez pas voulu ! 38 Maintenant, votre maison va être abandonnée et restera déserte. »

 

Matthieu 21 : 43 : « C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. » 

 

En rejetant Jésus, les Juifs ont perdu la possibilité de faire partie du gouvernement céleste de Dieu et d’occuper les fonctions élevées de Rois, Juges et Prêtres.

Des chrétiens issus de toutes les nations ont complété le nombre de 144'000 cohéritiers du Christ ainsi que l’a annoncé Jésus. Ils sont devenus des Juifs spirituels choisis pour régner aux côtés de Jésus.

 

D’ailleurs avec la destruction de Jérusalem par les Romains dirigés par Titus en l’an 70, les lignées généalogiques identifiant l’appartenance aux différentes tribus ont été entièrement détruites, démontrant ainsi que cela n’avait plus aucune importance.



Au cours de ses voyages missionnaires, l’apôtre Paul se rendait d’abord dans les synagogues. A Corinthe par exemple, alors qu’il demeurait chez Priscille et Aquilas, Paul prêchait chaque sabbat dans la synagogue.

 

Mais à de nombreuses reprises, les Juifs ont essayé de le tuer. Paul et ses compagnons ont été chassés, persécutés, insultés, menacés. A Lystre, Paul a même été lapidé et laissé pour mort.

 

 

Actes 13 : 45, 46 : « 45 Quand ils virent cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul [en le contredisant et] en l'insultant. 46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: «C'était à vous d'abord que la parole de Dieu devait être annoncée mais, puisque vous la rejetez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les non-Juifs. »

 

Actes 18 : 4-6 : « 4 Chaque sabbat, Paul prenait la parole dans la synagogue et cherchait à convaincre les Juifs et les Grecs. 5 Quand Silas et Timothée arrivèrent de Macédoine, il consacra tout son temps à annoncer la Parole. Il rendait témoignage aux Juifs que Jésus est le Messie. 6 Mais ceux-ci s'opposaient à lui et l'injuriaient. Aussi il secoua contre eux la poussière de ses vêtements et leur dit: Si vous êtes perdus, ce sera uniquement de votre faute. Je n'en porte pas la responsabilité. A partir de maintenant, j'irai vers les non-Juifs. » - Semeur
  
Les Juifs ayant rejeté le message chrétien, Paul 
s’est tourné ensuite vers les non-Juifs
 qui l’accueillaient bien plus favorablement.

 

 

 

Le Nouveau testament appelle « Juif » les chrétiens quelle que soit leur origine. Ce sont en fait des Juifs spirituels, circoncis de cœur.

 

Jacques adresse sa lettre aux 12 tribus qui sont dispersées.

Jacques 1 :1 : « De la part de Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus dispersées: salut! »

L’apôtre Jacques s’adressait à tous ses frères chrétiens, d’origine juive mais aussi d’origine non juive. Sa lettre est un message universel qui s’adresse à tous les humains.

 

Paul dans sa lettre aux Romains explique que les vrais Juifs sont avant tout spirituels et proviennent de toutes les nations.

 

Romains 2 : 28-29 : « 28 Le Juif, ce n'est pas celui qui en a l'apparence, et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans le corps. 29 Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement, et la circoncision, c'est celle du cœur, accomplie par l'Esprit et non par la loi écrite. La louange que reçoit ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. »

 

Romains 9 : 24, 25 : « 24 Ainsi il nous a appelés non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les non-Juifs. 25 C'est aussi ce qu'il dit dans le livre d'Osée: J'appellerai 'mon peuple' celui qui n'était pas mon peuple, et 'bien-aimée' celle qui n'était pas la bien-aimée. »

 

Rom 11 :25 : « l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer. »

 

Parmi les Juifs spirituels, baptisés en Christ, il n’y a plus aucune différence entre Juifs/non-Juifs, hommes/femmes, esclaves/hommes libres.

 

Galates 3 : 28, 29 : « 26 Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; 27 en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. 28 Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. 29 Si vous appartenez à Christ, vous êtes donc la descendance d'Abraham [et] vous êtes héritiers conformément à la promesse.»

 

« Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ.  Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme

 

 

  Conclusion

 

Les 12 tribus d’Israël provenant des 12 fils de Jacob ont permis d’organiser le peuple de Dieu dans l’antiquité. La ville antique de Jérusalem préfigurait la glorieuse Jérusalem céleste représentant la théocratie exercée cette fois-ci sur toute la terre.

 

Les cohéritiers du Christ composant la Jérusalem céleste ou Nouvelle Jérusalem, l’épouse de l’Agneau, devaient initialement être issus du peuple israélite. Puisqu’ils ont dans leur majorité rejeté le Messie, des personnes provenant de toutes les nations, peuple, tribu et langue ont été invitées à faire partie des 144'000 Rois, Juges et Prêtres qui règneront sur la terre avec justice aux côtés de Jésus.

 

Apocalypse 5 :8-10 : « 9 et ils chantaient un cantique nouveau en disant: «Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. 10 Tu as fait d'eux des rois et des prêtres pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.»

 

Olivier                                                                                     Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

 

Sauf indication spéciale, les versets ont été tirés de la traduction Segond 21 et les images de Free Bible Images.

 


Les palmes chez les Israélites valeur symbolique
Les palmes, feuilles du palmier étaient d'une grande utilité pour les Israélites et d'une grande valeur symbolique.

Les membres de la grande foule

 

tiennent des palmes dans leurs mains

 

 

Apocalypse 7 : 9 : « Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple 

et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des 

             palmes dans leurs mains. »

 

Après avoir décrit les 144 000 membres oints, membres du royaume messianique, Jean voit maintenant une grande foule. Les personnes composant cette grande foule sont vêtues de longues robes blanches et ont des palmes dans leurs mains.

 Qui sont toutes ces personnes qui composent cette grande foule ? Et d’où viennent-elles ?

Le verset nous dit que ces personnes viennent de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. On peut dire que ces personnes ont des origines très différentes, elles représentent tous les peuples de la Terre et elles se sont rassemblées en un seul groupe appelé ici «
 la grande foule».
La grande foule, bien que composée de personnes d’horizons et de cultures très divers, est unie dans une action commune. Toutes les personnes composant cette grande foule se tiennent devant le trône de Dieu et devant Jésus-Christ avec des palmes dans leurs mains.     

La grande foule a des palmes dans les mains elles se tiennent devant le trône de Dieu

  L’importance du palmier chez les Israélites :

Il existe plusieurs espèces de palmiers, l’espèce principale est le palmier-dattier (phoenix dactylifera). Dans le désert, cet arbre, qui absorbe environ 80 mètres cubes par an, annonce la présence de l’eau !
Dans le palmier dattier, tout est utile ! D’après les populations oasiennes il aurait 130 usages différents !
Le palmier-dattier fournit des dattes, fruits très énergétiques consommés frais ou secs, en confiture ou en pâte pour les pâtisseries. Ses dattes servent à produire aussi du miel de datte, du vinaigre, des boissons alcoolisées ou non.
Les noyaux servent de nourriture pour le bétail ou de combustible.
La sève du dattier permet de fabriquer une boisson fermentée, le vin de palme. 
Le bourgeon terminal peut être consommé comme chou palmiste.
Dans les régions où les arbres sont très rares, le bois du palmier est précieux tant comme combustible que comme bois d'œuvre.
Les feuilles permettent de fabriquer des objets de vannerie, des sacs, des paniers, des corbeilles, des cordes, des paillassons, des chapeaux mais aussi pour couvrir les toits.
Les épines des palmes sont utilisées comme épingles et comme aiguilles dans les métiers à tisser. On utilise aussi le rafia de ces palmes comme ficelle.
Enfin, le palmier est souvent employé comme arbre d’ornement. Symbole de grâce et d’élégance, son nom «Tamar »  en hébreu est aussi un prénom de femme.


Le palmier était très utilisé aux temps bibliques par les Israélites dans le désert Bible

Cantiques des cantiques 7 : 7 : « Ta taille est semblable à un palmier, et tes mamelles à des grappes. »
Genèse 38 : 6 : « Et Juda maria Her, son premier-né, avec une fille qui avait nom 
Tamar. »
2 Samuel 14 : 27 : « Et il naquit à Absalom trois fils, et une fille, qui avait nom 
Tamar, et qui était une très-belle femme. »

Le nom hébreu de cet arbre, Tamar, entrait dans un grand nombre de noms de lieux. 
Genèse 14 :7 : « Puis ils retournèrent et vinrent à la Fontaine du Jugement, qui est Kadès, et battirent tout le pays des Amalécites, et aussi les Amoréens, qui habitaient à Hatsatson-Thamar. »
Ezéchiel 47 : 19 : « Le côté méridional, le Midi, ira depuis 
Thamar jusqu'aux eaux de contestation de Kadès, le long du torrent, jusqu'à la grande mer; ce sera là le côté méridional, le Midi. »

Jérico était la ville des palmiers. Elle possédait une palmeraie de 20 km de long (d’après Josèphe et Strabon).
Deutéronome 34 : 3 : « Et le Midi, et la campagne de la plaine de Jérico, la ville des palmes; jusqu'à Tsohar.»

Le palmier occupe une place très importante dans la société orientale, c’est l’un des arbres dont la disparition est un désastre en Israël. 
Joël 1 : 12 : «Les vignes sont sans fruit, et les figuiers ont manqué; les grenadiers, et les palmiers, les pommiers et tous les arbres des champs ont séché, c'est pourquoi la joie a cessé entre les hommes. »

  Le palmier et sa valeur symbolique :

Le tronc droit et haut du palmier sert de terme de comparaison pour la croissance du juste et l’élévation de la Sagesse.

Psaumes 92 : 13 : « Les justes poussent comme le palmier, ils grandissent comme le cèdre du Liban.»

La prophétesse Déborah jugeait le peuple d’Israël sous un palmier. Cela symbolisait la paix, la justice et la sérénité à l’ombre du soleil accablant.

Juges 4 : 4, 5 : « 4 En ce temps-là Débora Prophétesse, femme de Lappidoth, jugeait Israël. 5 Et Débora se tenait sous un palmier entre Rama et Bethel, en la montagne d'Ephraïm; et les enfants d'Israël montaient vers elle pour être jugés. »

 

Déborah jugeait le peuple à l'ombre d'un palmier symbole de paix et de justice Bible


La feuille de palmier, ou palme, était un motif d’ornementation dans le temple de Salomon.

1 Rois 6 : 29-35 : « 29 Il fit sculpter sur tout le pourtour des murs de la maison, à l'intérieur et à l'extérieur, des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies. 30 Il couvrit d'or le sol de la maison, à l'intérieur et à l'extérieur.
31 Il fit à l'entrée du sanctuaire une porte à deux battants, de bois d'olivier sauvage; l'encadrement avec les poteaux équivalait à un cinquième du mur. 32 Les deux battants étaient de bois d'olivier sauvage. Il y fit sculpter des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies, et il les couvrit d'or; il étendit aussi l'or sur les chérubins et sur les palmes.
33 Il fit de même, pour la porte du temple, des poteaux de bois d'olivier sauvage, ayant le quart de la dimension du mur, 34 et deux battants de bois de cyprès; chacun des battants était formé de deux planches brisées. 35 Il y fit sculpter des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies, et il les couvrit d'or, qu'il étendit sur la sculpture. »


À la fête des Tabernacles, les Israélites portaient des branches (c’est-à-dire des feuilles) de palmier.

Néhémie 8 : 15 : « Et qu'on devait l'annoncer et le publier dans toutes les villes et à Jérusalem, en disant: Allez à la montagne, et apportez des rameaux d'olivier, des rameaux d'olivier sauvage, des rameaux de myrthe, des rameaux de palmier, et des rameaux d'arbres touffus, pour faire des tabernacles, ainsi qu'il est écrit. »

Lors de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, près de Béthanie (mot qui signifie maison des dattes), des palmes furent agitées et étendues devant lui sur le sol en guise de tapis d’honneur.

Jean 12 : 13 : « Le lendemain, une foule nombreuse de personnes venues à la fête apprirent que Jésus se rendait à Jérusalem. 13 Elles prirent des branches de palmiers et allèrent à sa rencontre en criant: «Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël!». Segond 21

« 12 Le lendemain, une foule immense était à Jérusalem pour la fête. On apprit que Jésus était en chemin vers la ville. 13 Alors les gens arrachèrent des rameaux aux palmiers et sortirent à sa rencontre en criant : Hosanna! Béni soit celui qui vient de la part du Seigneur ! Vive le roi d'Israël !» Semeur


Les branches ou rameaux de palmiers symbolisent
 l’honneur qui est fait à Jésus, la reconnaissance de son autorité, l’accueil chaleureux du messie promis.

La palme est restée jusqu’à nos jours l’emblème décoratif du triomphe et de la gloire.

 

L'entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem, les palmes

 

  Que symbolisent les palmes dans les mains des membres de la grande foule ?

Les palmes symbolisent ici l’honneur et l’adoration que la grande foule accorde à Dieu et à Jésus, reconnaissant ainsi la souveraineté de Dieu le Tout-Puissant et l’autorité de Jésus, leur roi. Ces palmes peuvent aussi représenter un symbole de paix, de justice et de prospérité après les souffrances qui ont été endurées.  
Bien que provenant d’origines très diverses, tous les membres de la grande foule sont unis dans le culte rendu à Dieu et à Jésus. 

  Pourquoi sont-ils tous vêtus de longues robes blanches ?

La blancheur est associée à la pureté. Les longues robes symbolisent la spiritualité. Ainsi, les membres de la grande foule, ont été purifiés grâce au sang de l’Agneau et grâce à leur foi. Ils peuvent maintenant se tenir devant Dieu et bénéficier du règne millénaire de Jésus-Christ.
Puissions-nous nous trouver parmi les membres de cette grande foule et tenir aussi dans nos mains des palmes symboliques !

Olivier                                                                          
 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Etre chrétien signifie reconnaître la valeur

 

du sang sacrificiel de Jésus

 

Apocalypse 7 : 10 : « Et ils criaient à grande voix, disant: Le salut vient de notre Dieu, qui est assis sur le trône, et de l'Agneau. »

 

Tous les membres de la grande foule sont conscients qu’ils doivent leur salut à Dieu, le Tout-Puissant et à l’Agneau, Jésus-Christ. Cela signifie que toutes ces personnes sont chrétiennes et qu’elles ont compris le principe du rachat par le sang de Jésus notre Seigneur.

En effet, Dieu avait prévu, dans son dessein pour l’humanité, de sacrifier son propre Fils, qui, en versant son sang parfait, rachèterait les fautes de tous ceux qui exerceraient la Foi en lui. 


 Cela était-il indispensable ?

Les Israélites avaient l’habitude, dans le cadre de leur culte, de sacrifier des animaux au tabernacle en faisant rituellement couler leur sang pour le pardon des fautes. Ces sacrifices d’animaux qui devaient constamment être renouvelés permettaient de « 
payer » pour les fautes et préfiguraient le sang que Jésus-Christ allait verser une fois pour toutes.

 

 

Hébreux 9 : 11-14, 28 : « 11 Quant à Christ, il est venu comme grand-prêtre des biens à venir. Il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait qui n'est pas construit par la main de l'homme - c'est-à-dire qui n'appartient pas à cette création - 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non pas avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang. Il nous a ainsi obtenu un rachat éternel.13 En effet, le sang des boucs et des taureaux ainsi que la cendre d'une vache, dont on asperge ceux qui sont souillés, les rendent saints en leur procurant une pureté rituelle. 14 Si tel est le cas, le sang de Christ, qui s'est offert lui-même à Dieu par l'Esprit éternel comme une victime sans défaut, purifiera d'autant plus votre conscience des œuvres mortes afin que vous serviez le Dieu vivant! 

28 De même, Christ s'est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d'hommes, puis il apparaîtra une seconde fois, sans rapport avec le péché, à ceux qui l'attendent pour leur salut.»

Jésus- Christ s’est offert une fois pour toutes pour porter les péchés de beaucoup d’hommes.

Tout a un prix. Une mauvaise action doit être payée. Les humains doivent reconnaître qu’ils ne réussiront jamais, par eux-mêmes, à atteindre la perfection ni à instaurer la paix véritable sur la Terre. Il a fallu payer un prix extrêmement élevé afin que les humains puissent accéder à l’espoir de la vie éternelle :
 le sang de Jésus-Christ.

Il a fallu payer un prix extrêmement élevé afin que les humains puissent accéder à l’espoir de la vie éternelle : le sang de Jésus-Christ.

 

Le sacrifice de Jésus sera pour nous source de salut si l’on a Foi en lui, c’est-à-dire si l’on ressent une reconnaissance profonde pour ce don de soi extraordinaire qui nous pousse à servir le Dieu Tout-Puissant (Hébreux 9 :14).
Paul a dit à Timothée :
2 Timothée 3 : 15 : «Depuis ton enfance, tu connais les saintes Écritures qui peuvent te rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. »

Tous les humains ont péché et sont privés de la gloire de Dieu qui est d’une sainteté extrême. Ceux qui exercent leur foi en Jésus-Christ ont l’espoir d’être libérés car ils sont gratuitement déclarés justes.

Romains 3 : 22-25 : « 22 c'est la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a pas de différence: 23 tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, 24 et ils sont gratuitement déclarés justes par sa grâce, par le moyen de la libération qui se trouve en Jésus-Christ. 25 C'est lui que Dieu a destiné à être par son sang une victime expiatoire pour ceux qui croiraient.»

Ressentir une Foi sincère et une profonde reconnaissance pour le prix très élevé que Jésus a, par amour, consenti à payer pour nous est 
la base même du christianisme.

Tout espoir de salut, de vie éternelle, de guérison, de résurrection, de justice véritable… est possible grâce à Jésus-Christ qui a donné sa vie pour nous et qui a versé son sang comme 
sacrifice propitiatoire.
Le mot propitiatoire signifie : rendre propice ou favorable à la clémence de Dieu qui peut nous accorder le pardon.

Il n’existe aucun autre moyen de salut que Jésus-Christ.
 
Actes 4 : 11, 12 : « 11 Jésus est la pierre rejetée par vous qui construisez et qui est devenue la pierre angulaire. 12 Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
 
1 Timothée 2 : 4-6: «  4 Car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 5 En effet, il y a un seul Dieu, et de même aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme : Jésus-Christ. 6 Il a offert sa vie en rançon pour tous. »
 - Semeur
 
 
  Ce que le sacrifice de Jésus implique pour nous
 
Etant donné la disproportion entre ce que Dieu et Jésus nous offrent et ce que nous serions en mesure d’obtenir par nous-mêmes, nous ne pouvons que ressentir une reconnaissance d’autant plus profonde et le désir de plaire à Dieu dans notre vie de tous les jours !
 
En considérant la notion de rachat par le sang et en particulier le sacrifice de la Créature la plus importante de l’univers, nous pourrions nous poser les questions suivantes :

N’est-il pas trop facile de verser le sang d’une créature innocente comme un agneau inoffensif pour le rachat de fautes que NOUS avons commises ?

Pire, n’est-il pas trop facile de considérer de manière complètement passive le sacrifice de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui est venu sur Terre pour nous enseigner, nous réconforter et nous apporter l’espoir… qui a versé gratuitement son sang pour racheter les fautes que NOUS avons commises ?

Ces deux questions s’adressent principalement à tous ceux qui enseignent le salut par la 
FOI SEULE. En effet, selon eux, puisque le salut basé sur le sang sacrificiel de Jésus est un don gratuit de Dieu pour tous ceux qui ont Foi, il n’est en aucun cas lié à nos œuvres, à notre façon de vivre ou d’être. Selon eux, le chrétien est alors sauvé une fois pour toutes quelle que soit sa conduite par la suite, même s’il commet des actes totalement condamnés par Dieu.
 
Le salut est réellement un don gratuit de Dieu car aucun humain ne pourrait l’acheter ou le mériter même s’il consacrait toute sa vie à réaliser les œuvres les plus grandioses qui soient. Jésus a donné sa vie parfaite pour nous, c’est un don gratuit et immérité, un acte d’amour incommensurable à notre égard.
 
Cela signifie-t-il que nos actes n’ont pas vraiment d’importance ? Cela signifie-t-il que nous sommes assurés d’obtenir la vie éternelle quoi que nous fassions car le sacrifice de Jésus couvre tous nos péchés ?
 
Ce n’est pas ce qu’enseigne la Parole de Dieu.
 
Romains 6 : 1-2, 10-13 : « 1 Que dirons-nous donc? Allons-nous persister dans le péché afin que la grâce se multiplie? 2 Certainement pas! Nous qui sommes morts pour le péché, comment pourrions-nous encore vivre dans le péché?
10 Christ est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; maintenant qu'il est vivant, c'est pour Dieu qu'il vit. 11 De la même manière, vous aussi, considérez-vous comme morts pour le péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ [notre Seigneur]. 12 Que le péché ne règne donc plus dans votre corps mortel pour vous soumettre à lui par ses désirs. 13 Ne mettez plus vos membres au service du péché comme des instruments de l'injustice, mais au contraire livrez-vous vous-mêmes à Dieu comme des morts revenus à la vie et mettez vos membres à son service comme des instruments de la justice. »

 
En aucun cas nous ne devons nous autoriser à pratiquer le mal sous prétexte que Jésus a déjà payé pour nos péchés !
Les serviteurs de Dieu sont 
morts quant au péché mais reviennent à la vie pour Dieu et pour la justice. Le verset 4 parle de mener « une vie nouvelle ».
Le sang précieux du Christ ayant si généreusement été versé pour nous, il serait impensable de persister dans la pratique du péché.
 
Maintenant que nous ne sommes plus dans l’ignorance, ne nous conformons plus aux désirs d’autrefois mais veillons à toute notre conduite !
1 Pierre 1 : 14-15 : « 14 En enfants obéissants, ne vous conformez pas aux désirs que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance. 15 Au contraire, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. »
 
Si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance exacte de la vérité, le sacrifice de Jésus n’effacera en rien nos actes mauvais. Nous aurons des comptes à rendre le moment venu.
Hébreux 10 : 26, 27 : « 26 En effet, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, 27 mais une terrible attente du jugement et l'ardeur du feu qui dévorera les adversaires de Dieu. »
 
Ceux qui ont été éclairés et qui pourtant se détournent de la vraie foi manquent réellement de respect envers le Sauveur de l’humanité. Ils crucifient à nouveau pour eux-mêmes le Fils de Dieu et le déshonorent publiquementIls sont comparés à des buissons d’épines et à des chardons qui ne valent rien et auxquels on finit par mettre le feu.
Hébreux 6 : 4-8 : « 4 En effet, ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté au don du ciel, qui ont eu part au Saint-Esprit, 5 qui ont expérimenté combien la Parole de Dieu est bienfaisante et fait l'expérience des forces du monde à venir 6 et qui, pourtant, se sont détournés de la foi, ne peuvent être amenés de nouveau à changer d'attitude, car ils crucifient le Fils de Dieu, pour leur propre compte, et le déshonorent publiquement. 7 En effet, lorsqu'une terre arrosée par des pluies fréquentes produit des plantes utiles à ceux pour qui on la cultive, Dieu la bénit. 8 Mais si elle ne produit que des buissons d'épines et des chardons, elle ne vaut rien, elle ne tardera pas à être maudite et on finira par y mettre le feu. »- Semeur
 
Si après avoir été lavé des souillures de ce monde, nous nous y plongions à nouveau, nous ressemblerions à la truie qui retourne se vautrer dans son bourbier ou au chien qui retourne à son vomi. Notre dernière condition serait pire que la première. L’apôtre Paul disait à ses compagnons chrétiens qu’ils ne faisaient pas partie de ceux qui reviennent en arrière pour leur perte, mais de ceux qui ont la foi pour le salut de leur âme (Héb 10 :38, 39).
2 Pierre 2 : 20-22 : « 20 Si, après s'être arrachés aux influences corruptrices du monde par la connaissance qu'ils ont eue de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils se laissent de nouveau prendre et dominer par elles, leur dernière condition est pire que la première. 21 Il aurait mieux valu pour eux ne pas connaître le chemin d'une vie juste plutôt que de s'en détourner après l'avoir connu et d'abandonner le saint commandement qui leur avait été transmis. 22 Ils confirment la vérité de ces proverbes : Le chien retourne à ce qu'il a vomi et « La truie à peine lavée se vautre de nouveau dans la boue ». - Semeur
 
 On ne se moque pas de Dieu, quoiqu’un homme sème c’est aussi ce qu’il moissonnera.
Galates 6 : 7-9 : « 7 Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le récoltera aussi. 8 Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre récoltera d'elle la ruine, mais celui qui sème pour l'Esprit récoltera de l'Esprit la vie éternelle. »
 
Celui qui pratique le péché appartient au diable.
1 Jean 3 : 8 : « Celui qui s'adonne au péché appartient au diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu est précisément apparu pour détruire les œuvres du diable. » - Semeur
 
Le sang de Christ nous purifie pour que nous servions le Dieu vivant.
Hébreux 9 : 14 : « 14 Si tel est le cas, le sang de Christ, qui s'est offert lui-même à Dieu par l'Esprit éternel comme une victime sans défaut, purifiera d'autant plus votre conscience des œuvres mortes afin que vous serviez le Dieu vivant! »

Par le baptême nous montrons à tous notre engagement d’une bonne conscience envers Dieu (1 Pierre 3 : 21).
1 Pierre 3 : 21 : « 21 C'était une figure: nous aussi maintenant, nous sommes sauvés par un baptême qui ne consiste pas dans la purification d'une impureté physique, mais dans l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu. Il nous sauve à travers la résurrection de Jésus-Christ. » 


Par le baptême nous montrons à tous notre engagement d’une bonne conscience envers Dieu (1 Pierre 3 : 21).

 

En donnant sa vie pour nous, Jésus nous a rachetés pour que nous formions un peuple zélé pour de belles œuvres.
Tite 2 : 14 : « Il s'est donné lui-même pour nous afin de nous racheter de toute faute et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié et zélé pour de belles œuvres. »
 
L’obéissance à Jésus et à Dieu est indispensable.
Héb 5 : 9 : « Et parfaitement qualifié, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, » - Segond 21
 
Pour en savoir plus: 
Lien - Salut par la Foi


  Soyons conscients du prix qui a été payé pour nous
 
Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, notre créateur, notre grand enseignant, notre Sauveur a donné sa vie humaine parfaite pour nous sous les yeux de son Père.
Il nous a promis la vie éternelle sous la direction du Royaume de Dieu, dans des conditions de paix et de sécurité optimales. Le Messie a montré ce qu’il réalisera plus tard sur toute la terre en guérissant les malades et en ressuscitant les morts.
Soyons 
profondément reconnaissants pour ces merveilleuses promesses dont nous pourrons bénéficier si nous avons Foi dans le sacrifice de Jésus et si nous nous efforçons de mener une vie conforme à la volonté de Dieu.

La grande foule qui se trouve devant le trône et devant l’agneau est consciente du prix inestimable qui a été versé pour qu’elle puisse se trouver là et c’est avec une 
immense reconnaissance qu’elle accorde tout l’honneur possible et toute son adoration au Souverain de l’Univers, Jéhovah Dieu et à l’agneau, Jésus-Christ.

 


Olivier                                                                                    Pour laisser un commentaire, c'est ici !
 
Sauf indication spéciale, les versets bibliques sont tirés de la traduction Segond 21.


Les anges sont des créatures spirituelles ou esprits. Ils ont été créés par Jésus. Ils sont des myriades de myriades. On a les Séraphins, les Chérubins et la anges. Tous sont soumis à l'archange Michel ou Jésus.

 

Quels rôles jouent les anges ?

 

 

Apocalypse 7 : 11 : « Tous les anges qui se tenaient autour du trône, des anciens et des quatre êtres vivants se prosternèrent, le visage contre terre, devant le trône et ils adorèrent Dieu ».

 

 Qui sont les anges ?

 

Les anges sont des créatures spirituelles ou esprits. Ils ont été créés par Jésus, « l’habile ouvrière de Dieu » bien avant la création de l’homme (Prov 8 :30 ; Job 38 :4-7).

Hébreux 1 :2 : « Dieu, dans ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils. Il l'a établi héritier de toute chose et c'est par lui aussi qu'il a créé l'univers. »  

Selon Colossiens 1 :16, c’est par Jésus que toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles ont été créées.  

De ce fait, les anges ne sont pas des humains décédés dont l’âme aurait quitté l’enveloppe charnelle.

 

Y a-t-il différentes catégories d’anges ?

Oui. La Bible parle des Séraphins qui occupent une position très privilégiée. Dans la vision d’Esaïe ils se tiennent au-dessus du trône de Dieu. Ils portent chacun 3 paires d’ailes (Esaïe 6 : 1-7).

Les Chérubins sont aussi des anges de haut rang. Ce sont eux qui étaient les gardiens du jardin d’Eden. Satan était l’un d’eux (Genèse 3 :24 ; Ézéchiel 28: 12-17).

 

Lien - Les pierres précieuses

 

Puis la Bible parle surtout des anges en général. Tous ont des capacités et des pouvoirs bien supérieurs à l’homme.

Tous les anges sont soumis à l’archange Michel, le chef des anges, qui n’est autre que Jésus (1 Pierre 3 :22 ; 2 Thessaloniciens 1 :7 ; Matthieu 16 :27 ; 25 :31).

 

Lien - Archange

 

Jean voit les anges présents autour des trônes des 24 anciens se prosterner sur leur face pour adorer Dieu.

Leur nombre est très important. En effet, le verset d’Apocalypse 5 :11 indique qu’ils sont des myriades de myriades et des milliers de milliers.

Apocalypse 5 :11 : « Je regardai et j'entendis la voix de nombreux anges rassemblés autour du trône, des êtres vivants et des anciens; ils étaient des myriades de myriades et des milliers de milliers. »

 

Lors de la naissance de Jésus, une multitude d’anges de l’armée céleste chantaient des louanges à Dieu (Luc 2 : 13, 14).

Les anges présents dans le ciel sont tellement nombreux qu’il est difficile de les dénombrer.

 

Les anges n’ont pas été créés incorruptibles. Tout comme nous, ils doivent démontrer leur fidélité à Dieu. D’ailleurs Satan le Diable lui-même est un ange, un chérubin d’une grande beauté, qui s’est rebellé contre Dieu et qui a entraîné à sa suite de très nombreux autres anges, qu’on appelle aussi parfois « démons » (voir lien ci-dessus).



 Les anges sont très puissants

 

Les anges sont extrêmement puissants. Rappelons-nous, à Babylone, un ange a sauvé les 3 Hébreux Shadrak, Meshah et Abednego dans la fournaise de feu ardente. Ils sont restés insensibles aux flammes dont la chaleur avait, juste avant, tué les soldats chargés de les jeter dans la fournaise (Daniel 3 : 19-26).

 

Parce que le roi David a manqué de confiance en Dieu et fait dénombrer les hommes valides pour le combat, un ange destructeur est envoyé en Israël. 70'000 hommes périssent de la peste (1 Chroniques 21 : 1, 7).

 

1 Chroniques 21 :14-16 : « 14 Alors Jéhovah provoqua une épidémie en Israël, et 70 000 Israélites moururent. 15  De plus, le vrai Dieu envoya un ange ravager Jérusalem ; mais quand Jéhovah vit que l’ange allait passer à l’action, il regretta ce malheur. Alors il dit à l’ange chargé de l’exécution : « Ça suffit ! Baisse ton bras, maintenant. » L’ange de Jéhovah se tenait près de l’aire de battage d’Ornân le Jébuséen.16  Quand David leva les yeux, il vit l’ange de Jéhovah qui se tenait entre la terre et le ciel. Il avait à la main une épée dégainée, tendue vers Jérusalem. David et les anciens, qui s’étaient couverts avec de la toile de sac, s’inclinèrent aussitôt face contre terre. » - TMN

 

Alors que Paul se trouve en pleine mer Méditerranée entre la Crête et l’Italie, dans un bateau qui menace de faire naufrage en raison d’une forte tempête, un ange sauve les 276 passagers du bateau, y compris les prisonniers (Actes 27 :13-44).

 

Un ange saisira Satan le dragon et l'enchaînera pour 1000 ans (Apocalypse 20: 1-3).

 
 

  Les anges ont des missions importantes dans le dessein de Dieu.  

 

Les anges ont, tout au long de l’histoire biblique, accompli de nombreuses missions différentes. Nous en avons découvert quelques unes dans l’article associé au verset d’Apocalypse 5 :11.

 

Lien - Les anges

 

Quelques types de missions confiées aux anges :

 

Messagers :

 

L’ange de Jéhovah est apparu dans un buisson ardent pour envoyer Moïse vers le pharaon d’Egypte afin de délivrer son peuple (Exode 3 : 2, 7-10).

Un ange de Jéhovah vient vers Gédéon et lui annonce qu'il est désigné pour libérer son peuple des Madianites (Juges 6:20-23). 

Un ange vient annoncer à la femme stérile de Manoach qu'elle va mettre au monde un fils : Samson qui va délivrer Israël de la domination des Philistins (Juges 13 :2-5).

Un ange nommé Gabriel a prévenu Zacharie que sa femme Elizabeth allait donner naissance à Jean le Baptiste (Luc 1:11–13).

L’ange Gabriel qui a prévenu Marie qu’elle allait mettre au monde Jésus, le Fils de Dieu (Luc 1 : 26-31).

C'est un ange qui a transmis à Jean la révélation de Jésus écrite dans le livre de l'Apocalypse (Apocalypse 1:1).                                                         

 

Moïse et le buisson ardent                                                             L'ange Gabriel avertit Marie


Sauveurs :
 
C'est un ange qui a arrêté la main d'
Abraham alors qu'il s'apprêtait à sacrifier son fils Isaac (Genèse 22 : 10-12).
Un ange a prévenu 
Lot et sa famille qu’il leur fallait fuir avant la destruction de Sodome et Gomorrhe (Genèse 19 : 15,16).
A Babylone, des anges ont sauvé les 3 Hébreux 
Shadrak, Meshah et Abednego dans la fournaise de feu ardente (Daniel 3 : 19-26).
A Babylone, un ange a sauvé 
Daniel dans la fosse aux lions (Daniel 6 : 21 – 23).
Un ange avertit Joseph des intentions du roi
 Hérode qui va chercher à tuer Jésus et leur demande de fuir en Egypte (Luc 2 : 13-15).
Alors qu'une tempête menace de naufrage le bateau dans lequel voyage 
Paul, un ange promet la vie sauve aux 276 passagers du bateau (Actes 27: 20-24).


Dans la fournaise de feu ardente à Babylone                                                        Daniel dans la fosse aux lions

 

Destructeurs :
 

Le roi d'Assyrie Sanchérib a menacé le royaume de Juda de destruction et méprisé Yahvé, un ange frappe 185'000 hommes dans le camp des Assyriens (2 Rois 19 : 19, 35-36).

Parce que le roi David a manqué de confiance en Dieu et fait dénombrer les hommes valides pour le combat, un ange destructeur est envoyé en Israël. 70'000 hommes périssent de la peste (1 Chroniques 21 : 1, 7, 14-16).

 

Le roi Hérode Agrippa, acclamé par la foule qui le compare à un dieu est frappé par un ange, rongé par les vers. Pris de violentes douleurs abdominales, il meurt après 5 jours d’agonie (Actes 12 : 1 – 3).

 

Le roi d'Assyrie Sanchérib a menacé le royaume de Juda de destruction et méprisé Yahvé, un ange frappe 185'000 hommes dans le camp des Assyriens.

185'000 Assyriens sont tués par un ange

 
 
Au temps de la fin :
 

Les anges auront la mission de séparer les gens, les méchants d’avec les justes, avant l’intervention de Dieu (Matthieu 27 : 49). 

Dans la parabole du blé et de la mauvaise herbe de Jésus, les anges jouent le rôle des moissonneurs (Matthieu 13 : 37-43).

Ils composent les armées célestes et interviendront aux côtés de Jésus lorsqu’il instaurera sa domination sur la terre et lorsqu’il traitera chacun conformément à sa manière d’agir (Matthieu 16 :27). 

 

Un ange saisira Satan le dragon et l'enchaînera pour 1000 ans (Apocalypse 20: 1-3).

 

Les anges sont les moissonneurs du temps de la fin

 

 


Olivier                                                                               
     Pour laisser un commentaire, c'est ici !


Que signifie adorer Dieu?

 

Apocalypse 7 :12 : « en disant: "Amen! La louange, la gloire, la sagesse, la reconnaissance, l'honneur, la puissance et la force sont à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen!"»

Tous les anges glorifient Dieu dans une prière fervente et expriment leur profond respect et leur dévotion sincère.
Ils exaltent la grandeur du souverain de l'univers.


Que signifie pour nous adorer Dieu ? 


A notre époque, disons plutôt dans nos sociétés occidentales caractérisées par un mode de vie matérialiste, il paraît insensé de se prosterner comme le faisaient les gens autrefois, même lorsque nous nous adressons à Dieu en personne ! Tout au plus nous inclinerions légèrement la tête en signe de respect.
Les paroles de notre prière n'auraient probablement pas la même intensité que celles de ces anges qui expriment une vénération totale.
 
Adorer Dieu signifie éprouver un 
profond respect pour le Tout-Puissant, le vénérer, l'honorer et lui rendre un culte. Cela implique soutenir sa souveraineté universelle et être prêt à se soumettre à son autorité. Cela signifie aussi désirer obtenir son approbation, lui obéir et espérer bénéficier de ses promesses. 

 


Pour quelles raisons ressentirions-nous de l'adoration pour Dieu ? 


Dieu est Amour, il est à l’origine de toute vie, ses qualités se voient depuis la création qui nous entoure. L’organisation, la générosité, la diversité, la sensibilité, l’humour, la puissance, l’intelligence, se voient en observant le corps humain, la biodiversité animale et végétale, la diversité des paysages et des écosystèmes, les astres…

Néhémie 9 :6 : « Toi, Iehovah, tu es seul Dieu; toi, tu as fait les cieux des cieux et toutes leurs constellations, la terre et tout ce qui est sur elle, la mer et tout ce qui y est, et tu les vivifies tous, et les corps célestes se prosternent devant toi. » -  Traduction Samuel Cahen

Chaque jour, prenons-nous le temps d’apprécier les petites choses qui rendent la vie agréable ?  Observer un vol d’oiseaux migrateurs, écouter un air qui nous fait penser aux vacances, sentir et savourer un repas délicieux préparé avec amour, utiliser ses doigts pour réaliser une création personnelle, se promener entre les arbres de la forêt sous un soleil qui égaie les couleurs de l’automne…
L’appréciation et le respect de la création de Dieu, les sentiments de gratitude  que nous éprouvons au quotidien sont déjà une forme de reconnaissance et d’adoration de notre Créateur.
N’hésitons pas à lui dire « Merci ! »

 Dieu comprend nos difficultés et a un dessein pour nous.
Dieu connaît parfaitement la nature humaine, il est conscient des difficultés de chacun et il nous comprend si nous nous confions en lui. Demandons-lui dans nos prières la sagesse, le courage d’avancer positivement dans la vie pour atteindre nos objectifs, en surmontant les difficultés et les peines (
Psaumes 10:17; 103:13,14).

La connaissance des desseins de Dieu donnent une autre dimension à notre vie, 
la dimension spirituelle qui manque à beaucoup de personnes sans espoir de vivre une autre vie que celle-ci.
Dans son dessein pour l’humanité, Dieu a promis la 
vie éternelle sur la Terre dans des conditions de paix, de justice et de sécurité optimales, grâce à Jésus-Christ qui a donné sa vie pour nous et qui, au travers de son Royaume, étendra sur toute la Terre les miracles qu’il avait lui-même réalisés sur une petite échelle (Jean 3 :16; 17:3).
Notre adoration pour Dieu est indissociablement liée à 
notre Foi dans le sacrifice rédempteur de Jésus-Christ, le seul moyen d'accéder au salut.

                                                  

Soyons conscients de notre dimension spirituelle, prions Dieu sincèrement avec un profond respect et adorons notre Créateur Tout Puissant.

 

 

Devenons des adorateurs sincères de Dieu

Approfondissons les Saintes Écritures qui apportent un enseignement puissant et qui affermissent notre foi en Dieu et en son dessein.
Prendre plaisir à étudier la parole de Dieu, est aussi une forme de respect et d’adoration envers notre créateur (Jérémie 15:16; Psaumes 1: 1-3).
 
Laissons l’enseignement de Dieu et de Jésus (comme les paraboles) toucher notre cœur et nous pousser à l’action. Développons la sincérité, l’humilité, l’Amour, l’empathie, le pardon…
Prenons connaissance de la volonté de Dieu à notre égard.
C’est de cette façon aussi que nous adorerons Dieu, car il est bien écrit que « la foi seule, sans les œuvres est morte » (
Jacques 2:20).

Prions régulièrement et, dans nos prières, dans une attitude très respectueuse, toute comme l’ont fait les anges, exprimons notre reconnaissance, notre admiration, notre adoration à Jéhovah Dieu, le Souverain de l’Univers.

 


Olivier                                                                         
          Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

La grande foule



Apocalypse 7 : 13, 14 : « 13 L'un des anciens prit la parole et me dit: «Ceux qui sont habillés d'une robe blanche, qui sont-ils et d'où sont-ils venus?» 14 Je lui répondis: «[Mon] seigneur, tu le sais.» Il me dit alors: « Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation. Ils ont lavé leur robe, ils l'ont blanchie dans le sang de l'Agneau.»

L’un des 24 anciens demande à Jean «
Ceux qui sont habillés d'une robe blanche, qui sont-ils et d'où sont-ils venus?».

  Qui sont ces personnes habillées d’une robe blanche ?

Nous savons que ces personnes sont chrétiennes car elles ont symboliquement lavé leur robe et l’ont blanchie dans le sang de l’Agneau. La robe blanche est un symbole de spiritualité et de pureté. En ayant foi dans le sacrifice de Jésus, elles bénéficient des effets purificateurs du sang du Christ et peuvent espérer la vie éternelle. D’ailleurs au verset 10, nous avons vu qu’elles criaient d’une voix forte: «Le salut vient de notre Dieu, qui est assis sur le trône, et de l'Agneau. »

                                       

Les membres de la grande foule ont symboliquement lavé leur robe et blanchie dans le sang de l'Agneau. Ce sont des chrétiens venant de toutes les nations, pays, langues et peuples.

 

Nous savons qu’elles sont issues « de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue » (Ap 7 :9). Bien que d’origines très diverses, elles sont unies dans le culte du seul vrai Dieu et de son Fils Jésus-Christ et portent des palmes dans leurs mains.

Elles tiennent des feuilles de palmiers qui rendent gloire et honneur à Jésus, rappelant ainsi son entrée triomphale à Jérusalem et l’accueil chaleureux des foules (Jean 12 : 12, 13). Elles reconnaissent ainsi l’autorité de leur Roi, Jésus-Christ, qui règnera au nom de son Père, Jéhovah. Tout comme les habitants de Jérusalem au premier siècle, elles s’exclament: « Il est béni, celui qui vient au nom de IHVH-Adonaï, le roi même d’Israël!» Chouraqui

Les membres de la grande foule tiennent des palmes dans leurs mains qui rendent gloire et honneur à Jésus, rappelant ainsi son entrée triomphale à Jérusalem et l’accueil chaleureux des foules

 

Les palmes sont aussi un symbole de justice, de sagesse, de paix (Juges 4 :4, 5 ; Psaumes 92 :13).

Ces palmes peuvent également représenter 
la paix, la justice et la prospérité après les souffrances et les privations qui ont été endurées.  

Lien - Ap 7:9: Les palmes



 D’où vient cette grande foule ?

Jean réponds à l’ancien 
«[Mon] seigneur, tu le sais.»

Quelle est la réponse de l’ancien ?
«Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation. Ils ont lavé leur robe, ils l'ont blanchie dans le sang de l'Agneau. »
Ces chrétiens ont survécu aux épreuves de la grande tribulation et au jour de Dieu le Tout Puissant, Harmaguédon.
Ce sont donc tous des chrétiens fidèles qui ont démontré leur fidélité à Dieu et à Jésus malgré les persécutions et les privations.
Lors du retour du Christ, ils ont été moissonnés comme le bon blé lors de la moisson de la terre par les anges sous l’autorité de Jésus (
Mat 13 :36-41).
 

 Où se trouvent ces personnes ?

Le verset 9 précise que la grande foule se tient devant le trône et devant l’Agneau.
Apocalypse 7 : 9 : « Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. »


La grande foule se tient devant le trône de Dieu et de l'Agneau. Se trouve-t-elle dans le ciel? La grande foule se trouve sur terre.

 

Le fait que la vision présente cette grande foule devant le trône et devant l’agneau pourrait faire croire que la scène se passe au ciel (Ap 7 :9). Mais rappelons-nous que la foule vient de la grande tribulation qui aura lieu sur la terre. Et la guerre de Dieu le Tout-Puissant, Harmaguédon, aura bien lieu sur la terre aussi.
 
Par ailleurs, la grande foule n’a pas besoin d’être au ciel pour se tenir debout devant le trône de Dieu et de l’Agneau, cette expression est bien évidemment symbolique tout comme l’ensemble de la scène qui est ici décrite (les robes blanches, les palmes).
 
En effet, à titre de comparaison, on peut lire en Matthieu 25 : 31-33 que Jésus s’assiéra sur son trône et que 
tous les peuples de la terre seront rassemblées devant lui. Jésus séparera alors les gens tout comme un berger sépare les brebis des boucs.
Matthieu 25 : 31-33 : « 31 Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il prendra place sur son trône glorieux. 32 Tous les peuples de la terre seront rassemblés devant lui. Alors il les divisera en deux groupes tout comme le berger fait le tri entre les brebis et les boucs. 33 Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. » - Semeur
 
On sait bien que tous les peuples (ou toutes les nations selon les traductions) se trouvent
 sur la terre et non au ciel.
Un seul groupe a reçu la promesse de la vie immortelle dans les cieux : les 144'000 chrétiens oints, cohéritiers de Jésus-Christ (
Ap 7 :4).
 
Les membres de la grande foule peuvent donc très bien se trouver 
devant le trône de Dieu et devant l’Agneau tout en se trouvant sur la terre et en se soumettant à l’autorité du Roi messianique (Esaïe 66 :1).
 
La suite du récit nous dit que Dieu prendra soin de ces personnes. Elles n’auront plus faim, plus soif et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.
Ces chrétiens seront sous protection divine et ne subiront plus aucune souffrance.
Cela se passera 
sur la Terre. Les bénédictions de Dieu s'accompliront sur la Terre. La grande foule se présente devant le trône et devant l’agneau depuis la terre, comme nous le faisons lorsque nous prions Dieu en nous présentant à lui et en lui adressant nos requêtes et nos louanges.
 
 
Conclusion

La grande foule de chrétiens fidèles qui auront traversé la grande tribulation se présenteront symboliquement devant Dieu et devant l’Agneau pour manifester leur joie et unité de culte en reconnaissant la souveraineté de Dieu et de Jésus. Ils bénéficieront des bénédictions apportées par le Royaume de Dieu composé de Jésus et des 144'000 oints qui 
règneront sur la terre (Ap 5:10). Puissions-nous faire partie de cette grande foule de chrétiens fidèles !

Olivier                                                                                 
       Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Le règne de Dieu

 

 

Apocalypse 7 : 15, 16: « 15 C'est pourquoi ils se tiennent devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône les abritera sous sa tente. 16 Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, le soleil ne les frappera plus, ni aucune chaleur brûlante. »

 

Les membres de la grande foule servent Dieu nuit et jour dans son temple et Dieu les abritera sous sa tente. 


 Que symbolisent le temple et la tente de Dieu ?

Il est bien évident qu’il ne peut s’agit que de symboles. 
Le temple est un lieu de culte, la tente est un abri.

Les membres de la grande foule servent Dieu nuit et jour dans son temple, cela signifie qu’ils servent fidèlement Dieu, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, qu’il s’agisse de bons moments ou de moments difficiles.

Celui qui est assis sur le trône les abritera sous sa tente. Les membres de la grande foule seront à l’abri, ils se sentiront protégés par Dieu lui-même. On se souvient qu’ils viennent de traverser la grande tribulation caractérisée par l’insécurité, les privations et les persécutions. Ces chrétiens sont maintenant accueillis par Dieu qui leur assure qu’ils n’auront plus à subir de telles souffrances, Dieu a tendu sur eux sa tente symbolique, c’est-à-dire 
sa protection et sa bienveillance

D’ailleurs, le verset 16 nous assure qu’ils n’auront plus faim, plus soif et que le soleil ne les accablera plus.

Ce verset peut être pris au 
sens littéral : après avoir connu la faim, la soif et le soleil accablant faute d’abri sûr, ils connaîtront la sécurité et l’abondance.
Il peut aussi être pris au 
sens symbolique : après avoir connu l’arrêt total de leur activité (deuxième partie de la grande tribulation), la faim et la soif spirituelle, le soleil accablant de la dictature, ils connaîtront l’abondance de nourriture spirituelle et le regard bienveillant de leur Créateur.

On peut dire que les membres de la grande foule qui auront traversé Harmaguédon seront merveilleusement récompensés pour leur fidélité à Dieu et à Jésus.
Le règne de Dieu apportera soulagement, réconfort et abondance de bienfaits à tous ceux qui restent fidèles jusqu’à la fin.

 


Olivier                                                                            
Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Les eaux de la vie



Apocalypse 7 : 17 : « En effet, l'Agneau qui est au milieu du trône prendra soin d'eux et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux

Les membres de la grande foule bénéficieront d'une attention particulière de la part de Jésus qui prendra soin d'eux et les conduira aux sources des eaux de la vie.


 Que nous dit la Bible sur les eaux de la vie?

Le prophète Ézéchiel dans le livre qui porte son nom nous décrit la vision du temple de Jéhovah. De l’eau s’écoule du temple, vers l’est jusqu’à la mer morte où elle a des effets bien vivifiants !

Ézéchiel 47 : 8-10; 12 : «  8 Alors il m'a dit: «Cette eau sort vers le district est. Elle descendra dans la plaine et se jettera dans la mer Morte. Lorsqu'elle se sera déversée dans la mer, l'eau de la mer sera assainie. 9 Tout être vivant qui grouille vivra partout où le torrent parviendra. Il y aura une grande quantité de poissons, car là où cette eau parviendra, tout sera assaini. Là où parviendra le torrent, il y aura profusion de vie. 10 Des pêcheurs se tiendront sur ses rives. Depuis En-Guédi jusqu'à En-Eglaïm, on étendra les filets. Il y aura des poissons de diverses espèces, comme les poissons de la Méditerranée, et il y en aura en grande quantité. 12 Le long du torrent, sur chaque côté de ses rives, pousseront toutes sortes d'arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira pas et ils ne cesseront jamais de porter du fruit. Ils donneront du fruit tous les mois, parce que l'eau qui les arrose sort du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède. »

L’eau qui s’écoule du temple a des effets miraculeux, elle assainit, elle produit une profusion de vie. Même la mer morte d'habitude dépourvue de vie animale et végétale macroscopique se retrouve peuplée d'une multitude de poissons! Les arbres présents sur les rives du fleuve portent des fruits en abondance et des feuilles pour soigner.

Que symbolise cette représentation ?
Le temple symbolise la présence de Dieu (1 Rois 6: 11-13). L’eau représente la connaissance de Dieu (Éphésiens 5:26).

Cette connaissance 
assainit car elle transforme les mauvaises pratiques en bonne conduite et fait produire de bons fruits.
Cette connaissance apporte 
l’espoir de la vie dans de bonnes conditions. En effet l’espoir de voir l’abondance de nourriture, la diversité de la vie autour de nous (profusion de vie), la santé (feuilles de remède), l’absence de pollution (cette eau assainit).

Lorsque Jésus était sur Terre, il a parlé de l’eau de la vie avec une femme d’origine samaritaine près d’un puits  (alors que les Juifs n’adressaient pas la parole aux Samaritains).

 

 

 

Jean 4 : 7-13 : « 7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: «Donne-moi à boire.» 9 La femme samaritaine lui dit: «Comment? Toi qui es juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une femme samaritaine?» - Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. - 10 Jésus lui répondit: «Si tu savais quel est le cadeau de Dieu et qui est celui qui te dit: 'Donne-moi à boire', tu lui aurais toi-même demandé à boire et il t'aurait donné de l'eau vive.» 11«Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser et le puits est profond. D'où aurais-tu donc cette eau vive? 12 Es-tu, toi, plus grand que notre ancêtre Jacob qui nous a donné ce puits et qui a bu de son eau, lui-même, ses fils et ses troupeaux?» 13 Jésus lui répondit: «Toute personne qui boit de cette eau-ci aura encore soif. 14 En revanche, celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.»

Jésus parle de l’eau vive qui donne la vie éternelle. Il s’agit de la 
connaissance de Dieu, la connaissance que Jésus est venue enseigner. Celle-ci étanche réellement la soif symbolique car elle donne des réponses claires aux questions que les gens se posent, elle apporte une espérance réelle et merveilleuse. Celui qui boit de cette eau n’a plus jamais soif, ne ressent pas le besoin de boire autre chose et devient lui-même une source d’eau symbolique qui transmet la connaissance et donc l’espoir de la vie éternelle.


 Que nous dit le livre de l'Apocalypse sur les eaux de la vie?

C’est Jésus lui-même qui conduit les personnes vers l’eau de la vie, comme l’indique le verset initial. L'espoir de vie éternelle n'est possible que grâce à la Foi en Jésus-Christ. 
Apocalypse 7 : 17 : « En effet, l'Agneau qui est au milieu du trône prendra soin d'eux et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.»

Cette eau de la vie sort du trône de Dieu et de l’Agneau. Cela signifie que la connaissance de Dieu sera abondante lorsque Jésus règnera au nom de son Père.
Apocalypse 22 : 1 : « Puis il me montra le fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'Agneau. »

 

Habaquq 2 :14 : « Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de Yahweh, comme les eaux recouvrent le fond de la mer. » - Crampon

Dieu nous donne gratuitement de cette eau de la vie.
Apocalypse 21 :6 : « Puis il me dit: «Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai à boire gratuitement de la source de l'eau de la vie.»


L'eau de la vie sort du trône de Dieu et de l'Agneau, elle est gratuite. Elle assainit, elle vivifie, elle donne l'espoir.

 

Abreuvons-nous de l’eau de la vie, la connaissance de Dieu. Elle assainit, elle vivifie, elle donne de l’espoir. Elle est gratuite. C’est Jésus lui-même qui nous guide vers cette eau, en nous apportant la connaissance et l’espoir. L’espoir de la vie éternelle dans des conditions où la peine, la tristesse et la douleur n’existeront plus car Dieu essuiera toutes les larmes de tous les visages (Ap 7:17; 21:4).

 


Olivier                                                                                
     Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 

 


La Bible est une source de connaissance de vérité d'espoir elle donne accès aux sources d'eau de la vie