Analyse verset par verset du chapitre 1 du livre de l'Apocalypse


Jésus-Christ est l'auteur du livre de l'Apocalypse


La Bible est inspirée par Dieu, l'auteur du livre de l'Apocalypse est Jésus-Christ

 

  

Apocalypse 1 : 1 : « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les évènements qui doivent arriver bientôt; et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean. »

 

 

Qui est réellement l'auteur du livre de l'Apocalypse? L'Auteur de ce livre prophétique n'est autre que Jésus-Christ lui-même!

 

 

 Comment cela est-il possible sachant qu'il a été crucifié en l'an 33 par les Romains à Jérusalem ? 

En effet, cela est attesté par les récits historiques et a marqué le début de l'utilisation de la croix par le monde chrétien comme symbole. C'est pourquoi nous pouvons comprendre que certains puissent douter de l'identité de l'auteur.

Alors, remontons le temps, jusqu'à l'époque des croisades et nous comprendrons que la mort de Jésus est considérée comme primordiale dans la religion chrétienne en général. En effet, deux religions se sont battues pour un territoire, les chrétiens voulant récupérer le tombeau du Christ à Jérusalem. Il y a eu de nombreuses vies perdues pour un symbole jugé des plus importants: la mort de Jésus elle-même. Nous comprenons donc que 
la mort de Jésus est le fondement de la croyance chrétienne.

 


 Pour quelle raison la mort de quelqu'un peut-elle être si importante? 

Si la mort était la fin de tout, cela n'aurait aucune importance, n'est-ce pas? Or ce n'est évidemment pas le cas, étant donné que Jésus a été vu après sa mort par plusieurs centaines de personnes! Cela explique que sa mort n'était pas une fin mais plutôt un commencement: le début de l'ère chrétienne et de l'espérance pour tous ceux qui exercent la foi en Jésus.

Jésus ressuscité est d'abord apparu à Marie de Magdala puis aux autres femmes qui pleuraient sa mort (ce qui montre une fois de plus la considération qu'il avait envers les femmes). Puis à ses apôtres et à de très nombreux disciples.

Jean 20:11, 12: "Cependant, Marie se tenait dehors près du tombeau et pleurait. Tout en pleurant, elle se pencha pour regarder dans le tombeau, 12 et elle vit deux anges habillés de blanc assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête et l'autre aux pieds."

Marc 13:9: " Ressuscité le dimanche matin, Jésus apparut d'abord à Marie de Magdala, dont il avait chassé sept démons. " 

Jésus est ressuscité par Dieu Marie de Magdala découvre le tombeau vide et 2 anges

 

1 Corinthiens 15:3-7: "Christ est mort pour nos péchés, conformément aux Écritures; 4 il a été enseveli et il est ressuscité le troisième jour, conformément aux Écritures. 5 Ensuite il est apparu à Céphas, puis aux douze. 6 Après cela, il est apparu à plus de 500 frères et sœurs à la fois, dont la plupart sont encore vivants et dont quelques-uns sont morts. 7 Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres."

Etant donné 
l'importance de la résurrection de Jésus, nous pouvons être sûrs que Jésus va accomplir une mission qui concernera les gens de la Terre entière! Après sa résurrection, Jésus a enseigné ses disciples pendant 40 jours, puis il est monté au ciel. A présent, son enseignement est prêt pour être enseigné à tous les hommes. 

 


 Cependant, la Terre a bien changé et les humains sont aujourd'hui pour la plupart incroyants. Comment ces conseils pourraient-ils les toucher? 

Qui que nous soyons, où que nous vivions, nous avons tous la même origine: le Créateur et souverain de l'univers. Le message contenu dans le livre de l'Apocalypse concerne chacun de nous: les croyants comme les incroyants, les chrétiens comme les non-chrétiens, les instruits comme les ignorants, les riches comme les pauvres. Ne pensons pas que les choses ne se produiront pas si nous n'y croyons pas. Ce que Dieu a prédit se réalisera sans faute!

Prenons connaissance des prophéties concernant la terre entière, ouvrons nos oreilles au message d'espoir qui nous est proposé. 

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Jésus-Christ est distinct de Dieu, son Père

   

Apocalypse 1 : 2 : « lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ en tout ce qu'il a vu. »

 

Ce verset aborde le lien entre Dieu et Jésus-Christ. Sont-ils la même personne ou deux personnes bien distinctes?

De nombreuses confusions se sont immiscées dans l'enseignement de la Bible parmi les religions chrétiennes.
Depuis le concile de Nicée en Asie mineure (Turquie) en 325, les chrétiens, ou disons la plupart des chrétiens, ont admis que Jésus et Dieu sont une seule et même personne. Le dogme de la Trinité admet en effet que le Père, le Fils et l'esprit saint forment un seul Dieu. 

Pourtant, lorsque Jésus était sur Terre, il a lui-même déclaré qu'il était le "
fils de Dieu" et qu'il "ne faisait rien de sa propre initiative mais comme le Père lui a enseigné, il fait les choses apprises". Obéir à quelqu'un et lui être soumis implique forcément deux personnes distinctes l'une étant supérieure à l'autre en autorité.

D'ailleurs en 
Jean 6:36, il dit "c'est le Père qui m'a envoyé". Et peu avant sa mort, Jésus avait prié son Père en ces termes: "Cependant, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse mais la tienne".

De plus, concernant le jour du jugement de Dieu, Jésus déclara en 
Marc 13:32 "Quant à ce jour et à cette heure-là, personne ne les connait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils , mais le Père seul". 
Ainsi, seul Dieu avait, à ce moment-là, connaissance de cette date importante, mais pas Jésus. 

Si l'on ouvre l'évangile de 
Mathieu au chapitre 18 et au verset 6, nous pouvons lire la déclaration suivante de Jésus: "Celui qui m'a vu  a vu le Père". Jésus et son père sont semblables et possèdent les mêmes qualités. L'Amour et la bonté les caractérisent. Un lien profond unit Jésus et son Père et lors de son baptême dans le Jourdain, une voix provenant du ciel a dit: "Celui-ci est mon Fils, mon bien aimé que j'ai agréé".
Jésus ne se serait pas agréé lui-même !

 

Jésus est baptisé dans le Jourdain par Jean le Baptiste la voix de Dieu se fait entendre: Celui-ci est mon Fils que j'ai agréé"!

 

Enfin, si Dieu lui-même était mort sur la croix, qui l'aurait ressuscité?  
D'ailleurs, juste après sa résurrection, Jésus s'adresse à Marie de Magdala, première personne qui a eu le privilège de voir le Christ ressuscité:

Jean 20:16-18: "16 Jésus lui dit: «Marie!» Elle se retourna et lui dit en hébreu: «Rabbouni!», c'est-à-dire maître. 17 Jésus lui dit: «Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père, mais va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.» 18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur et qu'il lui avait dit cela."

Dans ce verset, Jésus explique qu'il doit monter vers son père. S'il doit monter vers Lui, c'est que Jésus et son Père ne se trouvent pas au même endroit. Ils ne peuvent donc être la même personne!
Par ailleurs, Jésus dit: "Je 
monte vers mon Père et votre Père (en tant que Créateur, il est le père de Jésus et de tous les humains) et vers mon Dieu et votre Dieu". Si Jésus affirme que son père est son Dieu, c'est que de toute évidence, il le considère comme plus grand, plus puissant, plus sacré que lui. Cela signifie qu'il lui rend un culte et qu'il l'honore par une adoration profonde et respectueuse.

Ainsi, tous ces versets semblent incompatibles avec l'existence de deux personnes en une!  Il serait plus logique de penser que Jésus et Dieu sont deux personnes distinctes, l'une étant le Père et l'autre le Fils, toutes deux étant unies par le lien puissant de l'amour indéfectible et inconditionnel. 
Dieu et Jésus-Christ sont 
unis dans l'accomplissement des prophéties de la Bible. Dieu a confié le pouvoir à Jésus-Christ pour agir sur Terre aux temps de la fin et dévoiler l'interprétation des évènements prédits dans l'Apocalypse.

 

Pour plus d'informations sur la doctrine de la Trinité, n'hésitez pas à consulter les articles ici:    Lien - Trinité

Olivier                                                                                 
Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Lire, comprendre et interpréter la Bible, lisons la Bible régulièrement
Lisons, étudions, analysons la Bible.

  

L'écoute et la compréhension

 

 

Apocalypse 1 : 3« Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de cette prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche. »

 

 

 

Ce verset fait transparaître deux qualités essentielles: l'écoute et la compréhension
Chaque jour, nous entendons quantité d'informations mais nous n'en retenons qu'une infime partie. Nous prononçons beaucoup de paroles mais nous avons parfois le sentiment d'être incompris.

 


 Comment faire en sorte que les informations soient claires, compréhensibles et retenues?

Que penser d'une personne qui essaie en vain d'expliquer une théorie sans réussir à se faire comprendre? Que faire devant un enseignant qui ne tient pas compte des difficultés de compréhension de son auditoire et qui persiste dans sa méthode? La communication implique un émetteur et un récepteur. Une personne qui donne des informations et une autre qui les reçoit. A la réception, le signal est traduit et compris de façon intelligible. 

Ainsi lorsque nous essayons de convaincre quelqu'un du bien fondé de notre raisonnement, il nous faut partir de ce que cette personne comprend et sait puis édifier les arguments les uns après les autres en les liant de manière logique et irréfutable. 

 

 

● Pourquoi le livre de l'Apocalypse a-t-il été sujet à autant d'interprétations de la part des différentes religions chrétiennes? 

Les raisons sont multiples. Citons entre autres, les récits imagés, les symboles, les visions, les mystères, les signes... Tout cela fait du livre de l'Apocalypse, le livre de la Bible le plus complexe et le plus mystérieux. 

Je vous invite à lire en toute objectivité les différentes explications développées ici, verset après verset. J'espère qu'elles vous apparaîtront comme des explications claires et précises!  
N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à poser des questions, j'y répondrai avec plaisir.

 

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !                                                                              


Le nombre 7

Symbole du chiffre 7 dans le livre de l'Apocalypse

  

 Apocalypse 1 : 4 :  « Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était,

et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, »

 

Le nombre 7 revient à plusieurs reprises dans la Bible:    

 
Dans le livre de la genèse : Dieu se repose le 7ème jour, après les 6 jours de création (en réalité, 7 longues périodes) (Genèse 2 :2,3).

 
Dans le livre de l'Exode: Tous les premiers-nés appartiennent à Yahvé. Les premiers-nés des brebis et des vaches devaient rester 7 jours avec leur mère et être offerts en sacrifice ensuite (Exode 22:30).

 
Dans le livre du Lévitique : Le prêtre devait tremper son doigt dans le sang du taureau et faire 7 fois l’aspersion devant Dieu (Lévitique 4 :5,6).

 7 sabbats d’années, 7 fois 7 ans (
Lévitique 25 :8,9).

 S’ils n’écoutaient pas, ils étaient châtiés 7 fois plus pour leurs péchés (
Lévitique 26 :18).

 Dans le livre de Josué : Dieu a ordonné aux Israélites de marcher autour de Jéricho 7 jours de suite, avec à leur tête, juste devant l'arche de l'alliance, 7 prêtres tenant 7 trompettes. Le septième jour, ils devaient faire 7 fois le tour de la ville avant que les prêtres ne sonnent de la trompette et que le peuple ne pousse de grands cris  ( Josué 6 :2-5). A ce moment-là, la muraille de la ville de Jéricho devait s'écrouler de manière miraculeuse.

 
Dans le livre des Psaumes : "7 fois le jour, je redis tes louanges" (Psaumes 119 :164).

 
Dans les évangiles : Jésus dit à Pierre qu’il devait pardonner à son frère « non pas jusqu’à 7 fois, mais jusqu’à 77 fois ». La répétition du chiffre 7 sous-entend un pardon sans limites (Mathieu 18 :21,22).
 Le démon chassé va prendre 7 autres esprits plus méchants (
Mathieu 12 :45).

 
Dans le livre des Actes : l’apôtre Paul demande de choisir 7 hommes de qui l’on rend bon témoignage (Actes 6 :3).

 
Dans le livre de l’Apocalypse, le nombre 7 revient très souvent : On peut ainsi lire, dans l’ordre : 7 Eglises, 7 esprits, 7 chandeliers d’or, 7 étoiles, 7 lampes ardentes, 7 sceaux, 7 cornes, 7 yeux, 7 anges, 7 trompettes, 7 tonnerres, 7000 hommes, 7 têtes, 7 diadèmes, 7 plaies ou fléaux, 7 coupes d’or, 7 montagnes.


Ainsi ce nombre revient très souvent. Il est donc forcément symbolique. 

 Il peut correspondre à la plénitude : comme les 7 jours de la création : le 7ème jour, Dieu vit que tout était très bon et il décide de se reposer. 

 Il peut correspondre à la puissance : les 7 démons, les 7 puissances mondiales, les 7 coupes de la colère… 

 Il peut correspondre enfin, à la gloire : les 7 hommes de qui l’on rend témoignage, les 7 chandeliers, les 7 esprits. 

Dans toutes les situations où l’on retrouve le nombre 7, on comprend que l’évènement concerné est total et important. Il ne laisse pas de place à autre chose. 
Les évènements de l’Apocalypse s’accompliront de façon éclatante, importante, et concerneront tous les habitants de la Terre entière.

Ainsi, les 
7 Eglises, représentent l’ensemble des chrétiens sur la Terre. Et les 7 esprits représentent l’ensemble des anges qui auront un rôle à jouer dans les évènements décrits dans le livre de l’Apocalypse.

En effet, esprit et ange sont des synonymes et désignent des êtres spirituels. 

Enfin, Celui qui est et qui était et qui vient n’est autre que Dieu, le Créateur lui-même. Car plus loin en 
Apocalypse 2 :4il est dit : « Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

Pour résumer, nous avons donc 
7 anges devant le trône de Dieu prêts à donner des conseils à l’ensemble de tous les chrétiens. Cependant, quelle que soit notre religion, nous sommes tous enfants de Dieu et nous avons tous droit à la connaissance et aux réponses aux questions que nous nous posons. Les conseils de l’Apocalypse concernent donc tous les humains.

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Jésus-Christ, le témoin fidèle, est le Roi du Royaume de Dieu

 

  Jésus-Christ joue un rôle central

dans le dessein divin



Apocalypse 1 : 5 : « et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né d’entre les morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, »



Ce verset nous rappelle combien Jésus-Christ joue un rôle central dans le dessein de Dieu.

De nombreux chrétiens à travers le monde célèbrent la résurrection de Jésus-Christ qui nous a libérés de nos fautes et nos manquements lorsqu’il a présenté la valeur de son sacrifice à Dieu. Ce n’est en effet que lorsque Dieu a approuvé la valeur de ce sacrifice que le pardon des fautes de tous les humains a été rendu possible. 

 Pourquoi l’appelle-t-on « le témoin fidèle» ? Parce que son sacrifice est un témoignage de son amour pour Dieu et pour tous les humains ; et aussi parce que son ministère a consisté à témoigner de l’amour de Dieu et du prochain. 

  Pourquoi l’appelle-t-on « le prince des rois de la terre » ? Parce que Jésus sera le Roi du Royaume de Dieu et qu’il sera bien supérieur à tous les dirigeants humains qui ont gouverné un pays ou un territoire. 

  Pourquoi l’appelle-t-on « le premier-né d’entre les morts ? » Parce que Jésus a initié la possibilité pour tous les humains d’obtenir l’approbation de Dieu s’ils demandent pardon pour toutes leurs fautes et leurs manquements au nom de Jésus et de son sacrifice humain. 

Ainsi donc, Jésus-Christ a témoigné sur Terre et au ciel et a présenté la valeur de son sacrifice à son Père pour que tous ceux qui le demandent obtiennent son approbation. 

 

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

  Des rois et des prêtres associés à Jésus-Christ

 

 

Apocalypse 1 : 6 : «  et  il a fait de nous un peuple de rois, des prêtres au service de Dieu, son Père: à lui donc soient la gloire et le pouvoir pour l’éternité! Amen. »

Un gouvernement a pour rôle de diriger un pays ou un territoire en imposant le respect des lois et en punissant les infractions. De très nombreux types de gouvernements se sont succédé au cours de l’histoire avec des régimes variés. Au départ, il s’agissait surtout de gouvernements totalitaires qui avaient tout pouvoir sur le peuple. Puis la démocratie a fait son apparition, difficilement, en Grèce pour les hommes libres seulement. Plus tard l’idée de démocratie s’est étendue à de nombreux pays, puis aux femmes (le droit de vote n’a été donné aux femmes qu’en 1944 en France!). 

Dans le verset d'Apocalypse 1:6, Jean déclare que Jésus-Christ a fait de certains chrétiens 
un peuple de rois selon la volonté de Dieu. Etant donné que ce peuple de rois est soumis à Jésus-Christ lui-même, ils reflètent ses qualités telles que l’Amour et la compassion. 

Il dit aussi qu’ils seraient 
prêtres. Que cela signifie-t-il ? 

Un prêtre présentait, à l’époque du peuple d’Israël dans la Bible, des sacrifices pour demander pardon pour les fautes et les manquements du peuple. Etre prêtre signifie donc, pardonner, comprendre les erreurs, aider à réparer et à progresser.  

Etre 
roi et prêtre à la fois, sous l’autorité du Christ, signifie donc comprendre ses sujets, être prêts à leur pardonner et les aider à suivre les règles divines établies pour le bonheur de tous et basées sur l’Amour et le respect. Nous désirons tous vivre sous l’autorité d’un tel gouvernement, n’est-ce pas? 

 

Olivier                                                                                 Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Le retour de Jésus-Christ sera perçu par

tous les habitants de la Terre

Jésus vient avec les nuées tout oeil le verra même ceux qui l'ont transpercé il reviendra sur terre au temps de la fin

 

 

Apocalypse 1 : 7 : « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil  le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui.                                                  Amen! »

 

 

 

 Le retour du Christ: Où doit-il se faire et comment doit-il se faire ?

Ce verset nous dit que tout œil le verra. Cela indique que 
sa venue sera perçue par tous les habitants de la Terre. Il est aussi dit que ceux qui l’ont percé se lamenteront. 

 


 Ces hommes sont morts depuis bien longtemps, alors pourquoi se lamenteraient-ils ?

Si l’on remonte l’histoire au 1er siècle de notre ère, la mort de Jésus s’est accompagnée de beaucoup de tristesse et de douleur. Et encore aujourd’hui, la mort de Jésus est restée gravée dans les mémoires collectives. Ceux qui ont tué Jésus représentent tous ceux qui s’opposent à lui. Ainsi, ceux qui se lamenteront seront ceux qui auront rejeté Jésus, et regretteront de l’avoir fait car ils prendront conscience de leur acte. 

Ceci indique que, lorsque Jésus reviendra, tous les humains, croyants ou non-croyants, chrétiens ou pas, comprendront qu’il s’agit bien de Jésus-Christ.

 


 Comment cela est-il possible ?

Le retour de Jésus sera forcément associé à des bouleversements mondiaux d’une grande ampleur. 

 


 Pourquoi est-il dit qu'il viendra avec les nuées ?

Le début de ce verset nous dit qu’il vient 
avec les nuées. On se souvient que quand Jésus était sur Terre il avait lui-même annoncé son retour:

Matthieu 26: 64: " Jésus lui répondit: «Tu le dis. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant sur les nuées du ciel.»

Jésus descendra du ciel, il apparaîtra dans les nuées. Il apparaîtra de la même manière qu'on l'a vu monter au ciel. Lors de son ascension, alors que ses disciples le regardaient partir, une nuée le cacha à leurs yeux. 

Actes 1: 9-11: "9 Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, deux hommes habillés de blanc leur apparurent 11 et dirent: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel

 

Ceci indique que nous serons surpris par la présence de Jésus que nous n'avons pas vu venir car symboliquement caché par les nuées ou nuages. Sa manifestation deviendra alors éclatante pour toute la Terre !
A tel point que tous les humains sauront qu'il s'agit réellement de Jésus.


Olivier                                                                                   Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Dieu Tout-Puissant, Jéhovah ou Yahvé est appelé l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, Créateur de A à Z, seul vrai Dieu au début et à la fin.

  αΩ  

 

Qui est l'alpha et l'oméga?

 

Apocalypse 1 : 8 : « Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

 

 

Les lettres alpha et oméga sont les première et dernière lettres de l’alphabet grec.
Elles représentent donc un début et une fin, tout comme l’expression française « de A à Z » signifie « du début à la fin ».
 
Mais le verset d’Apocalypse 1 :8 s’applique-t-il à Dieu ou à Jésus ?
 
 
 Le verset d’Apocalypse 1 :8 concerne Jéhovah Dieu
 
De façon générale, le mot « Dieu » concerne Jéhovah Dieu, même si à deux ou trois reprises dans la Bible le mot « Dieu » est aussi utilisé pour Jésus car ne l’oublions pas, Jésus est un être divin ou un dieu.
Cependant l’expression « Dieu Tout-Puissant » ne laisse aucun doute quant à l’identité de l’alpha et l’oméga dans le verset d’Apocalypse 1 :8 car elle est 
toujours utilisée pour le Souverain suprême de l’univers, Jéhovah Dieu ou Yahvé, le Père de Jésus.
Par ailleurs, si nous lisons les versets qui précèdent Ap 1 :8, nous comprenons qu’il ne peut s’agir que de Jéhovah Dieu.
 
Apocalypse 1: 4-8: "4 De la part de Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de [Dieu,] celui qui est, qui était et qui vientde la part des sept esprits qui sont devant son trône 5 et de la part de Jésus-Christle témoin fidèle, le premier-né d'entre les morts et le chef des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a lavés de nos péchés par son sang 6 et qui a fait de nous un royaume, des prêtres pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la domination aux siècles des siècles! Amen!
7 Le voici qui vient avec les nuées. Tout œil le verra, même ceux qui l'ont transpercé, et toutes les familles de la terre pleureront amèrement sur lui. Oui. Amen! 8 «Je suis l'Alpha et l'Oméga, dit 
le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.»
 
Aux versets 4 et 5, nous avons bien 
Dieu ET Jésus.
Concernant Dieu, il est clairement dit « 
celui qui est, qui était et qui vient » à la fois au verset 4 et au verset 8. De ce fait, nous savons avec certitude que le verset d’Apocalypse 1 :8 ne concerne que Jéhovah Dieu, le Dieu Tout-Puissant.
 
 
 Si Dieu n’a ni début ni fin, pourquoi dit-il qu’il est l’alpha et l’oméga ?
 
L’expression « alpha et oméga » est retrouvée dans un autre verset de la Bible. Comparons-le avec les versets précédents.
 
« 
5 Celui qui était assis sur le trône dit: «Voici que je fais toutes choses nouvelles.» Il ajouta: «Écris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies.» 6 Puis il me dit: «Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai à boire gratuitement de la source de l'eau de la vie. 7 Le vainqueur recevra cet héritage, je serai son Dieu et il sera mon fils. » Apocalypse 21 : 5-7, Segond 21 

«Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. » Nous retrouvons là l’explication donnée précédemment.
Mais pourquoi Jéhovah s’appelle-t-il lui-même « l’alpha et l’oméga » sachant que le Souverain suprême de l’univers n’a ni début ni fin et qu’il est de toute éternité ?

Cette expression fait ici allusion à l’action créatrice de Dieu qui déclare : 
«Voici que je fais toutes choses nouvelles.»
Dieu est à l’origine de toute énergie et de la matière, il est l’initiateur de l’action créatrice dans l’univers et sur notre terre. Il terminera en créant toutes les transformations nécessaires qui mettront fin à la mort adamique car le sacrifice inestimable de Jésus-Christ a payé pour cela. A celui qui a soif, il donnera à boire de l’eau de la vie, métaphore mettant en valeur le don gratuit de la vie éternelle.
Par ailleurs, il est écrit qu’ « il vient », comment cela ?
Jésus interviendra au Nom de son Père en instaurant le Royaume de Dieu pour lequel prient tous les jours des chrétiens. Ce gouvernement céleste mettra en place des conditions de Justice et de Paix sur la terre où les humains ne seront plus esclaves de l’imperfection et de la mort (
Esaïe 11: 1-5; Psaumes 46:9-11; Apocalypse 21: 3, 4).
 
 
 Yahvé, le premier et le dernier

L’expression « le premier et le dernier » qui rejoint l’expression « l’alpha et l’oméga » est retrouvée aussi dans plusieurs versets.

« Qui a fait cela, qui en est l’auteur ? Moi qui, depuis l’origine, fais monter les générations. Moi, Yahvé, je suis le premier, et je serai encore avec les derniers. » - Isaïe 41:4, Bible des Peuples
 
« Ainsi parle Yahweh, le roi d'Israël et son rédempteur, Yahweh des armées: “Je suis le premier et je suis le dernier, hors moi il n'y a pas de Dieu. » - Isaïe 44:6, Traduction Pirot-Clamer / Liénart
 
« Ecoute-moi, Jacob, et toi, Israël, toi que j'ai appelé! Je suis toujours le même: c'est moi qui suis le premier, moi aussi qui suis le dernier. » - Esaïe 48:12Segond 21
 
Il ne fait aucun doute que, dans ces 3 versets, c’est Yahvé, le Tout-puissant qui s’exprime.
Ces versets glorifient Yahvé,
 le seul vrai Dieu, le Créateur de toutes choses.
Yahvé est l’auteur de la création, de son début à sa fin, de A à Z, comme indiqué en 
Apocalypse 1 : 8 ; 25 :5 et Isaïe 41 :4.
Au début de la création, Yahvé était le seul vrai Dieu, après les dernières réalisations qui réconcilieront toutes les créatures avec leur Dieu, Yahvé sera à nouveau le seul Dieu adoré dans l’univers par ses créatures célestes et terrestres (
Isaïe 44 :6 ; 48 :12).
 

 Conclusion

Yahvé ou Jéhovah, le Dieu Tout-Puissant est « l’alpha et l’oméga », « le premier et le dernier »,  
Créateur de toute chose et Dieu vénéré dans l’univers entier, une fois que la question de la souveraineté universelle sera réglée au travers du règne de Jésus-Christ.

Remarque : Il existe d’autres versets pour lesquels l’expression « le premier et le dernier » et « l’alpha et l’oméga » s’appliquent à 
Jésus, nous en parlerons dès le verset d’Apocalypse 1 :18.

 

Olivier                                                                               Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Jean est exilé sur l'île de Patmos et y reçoit les visions de l'Apocalypse

 
Apocalypse 1 :9 
: « Moi, Jean, votre frère, qui participe avec vous, à l’affliction, à la royauté et à la patience en Jésus-Christ, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus. »

 

Patmos est appelée la Jérusalem de la mer Egée. L'apôtre Jean y a été exilé en l'an 95 par l'empereur romain Domitien. Il y reçoit la révélation de l'Apocalypse de la part de Jésus.

L'île de Patmos - image Pixabay


Situation
 
La petite île de 
Patmos (34 km2) appartient au Dodécanèse, un archipel de la mer Egée, non loin des côtes turques, qui regroupe plus de 160 îles et îlots, pour la plupart inhabités. Dodécanèse signifie «douze (dōdeca) iles (nēsos)» en raison des 12 îles principales de l’archipel dont fait également partie Rhodes.
L’île de Patmos a une forme d’hippocampe. Elle est parfois surnommée “
la Jérusalem de la Mer Egée“ pour son atmosphère de recueillement.
L'essentiel de l'économie de l'île se base sur le tourisme culturel, voire religieux, dû à la présence d’un centre historique (
Chorá), avec le monastère de Saint-Jean-le-Théologien et la grotte de l’Apocalypse classés patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.
 
 
 Histoire
 
Les Romains ont utilisé l’île de Patmos comme 
lieu de déportation. Ainsi, en 95 ap J-C, l’Empereur Domitien y exile l’évangéliste Jean qui y rédige l’Apocalypse.
A partir du 4e siècle, Patmos commence à attirer les pèlerins chrétiens, mais au 7e siècle, les Sarrasins déferlent dans les îles de la mer Egée et Patmos, comme beaucoup d’autres îles, est désertée. Elle demeure inhabitée jusqu’au 11e siècle.

 

En 1088, Christodoulos, un higoumène (abbé orthodoxe) menant une vie monastique rigoureuse, fait construire, avec l’aide de l’empereur byzantin Alexis 1er Comnène, le monastère de Saint-Jean-le-Théologien à l’emplacement d’un temple d’Artémis (déesse de la chasse). Ce monastère qui a l’aspect extérieur d’une forteresse médiévale deviendra un centre spirituel important dans les siècles suivants. Il abrite également une remarquable collection de manuscrits, d’icones, d’objets et d’œuvres liturgiques.

Le monastère de Saint-Jean-le-Théologien a été construit à l’emplacement d’un temple d’Artémis. Il est classé patrimoine mondial de l'unesco.

Le monastère de Saint-Jean-le-Théologien sur l'île de Patmos  

Wikipedia Commons

 

Le monastère qui dépend du patriarcat œcuménique de Constantinople, a été autrefois peuplé de 1700 moines mais n’en compte plus qu’environ 25 de nos jours. Cependant, son patrimoine foncier reste important puisqu’il possède la majeure partie de Patmos et des propriétés dans d’autres îles.
 
Contre le mur d’enceinte du monastère est blottie 
la ville de Chora (ou Hora) aux maisons blanchies à la chaux.

La ville de Chora à Patmos est blottie contre la muraille du monastère de de Saint-Jean-le-Théologien. L'évangéliste Jean a été exilé sur l'île de Patmos en l'an 95 par l'empereur romain Domitien.

Chora – Patmos - Unesco

 
En 1207, Patmos passe sous la domination vénitienne avant d’être conquise par l’empire ottoman en 1537. L’occupation turque dure jusqu’en 1912.
Italiens, Allemands et Britanniques l’occupent jusqu’à son rattachement à la Grèce en 1946.
 
Au nord de Chora, à mi-chemin entre la ville et le port central de 
Skala se trouve la grotte de l’Apocalypse, un sanctuaire considéré comme le lieu où l’apôtre Jean aurait rédigé l’Apocalypse. Cette grotte creusée dans la roche constitue le sous-sol d’un petit monastère.
 
Rien dans la Bible ne permet d’affirmer que Jean a reçu les visions de l’Apocalypse dans une grotte. Et combien même, on peut s’interroger sur la tendance humaine à transformer un lieu historique en un 
lieu de vénération
 où l’on interprète le moindre creux ou fissure de la roche comme un signe du ciel.
En effet, en descendant dans cette grotte, on y verrait la couchette où Jean dormait, la pierre où il reposait sa tête dans une sorte de creux arrondi, un petit creux ovale sur la paroi de droite où Jean aurait posé ses doigts quand il priait et une triple fissure au plafond qui serait la preuve de la Trinité !
 
Le fait est que la grotte de l’Apocalypse, lieu de pèlerinage important, est devenue un lieu de vénération.

La grotte de l'Apocalypse où l'apôtre Jean aurait reçu les visions de l'Apocalypse. C'est un sanctuaire qui est vénéré. Attention à l'Idolâtrie. Les fissures prouveraient la Trinité.

La grotte de l’Apocalypse sur l’île grecque de Patmos 

 

Vénérer un lieu, aussi important soit-il, c’est tomber dans l’idolâtrie. C’est adorer la création plutôt que le créateur.

Lorsque l’apôtre Jean, impressionné, a voulu se prosterner aux pieds de l’ange qui lui dévoilait les visions du futur, l’ange lui a dit :
«Garde-toi bien de le faire! Je suis ton compagnon de service, celui de tes frères les prophètes et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.» - Apocalypse 22 : 8, 9

 
Si l’ange, d’une puissance inimaginable, qui vit auprès de Dieu, venu au nom de Jésus pour dévoiler au monde les visions du temps de la fin ne devait pas être adoré, à combien plus forte raison, la grotte ou tout autre lieu où Jean a reçu cette révélation ne devait en aucun cas être vénérée, sanctifiée et devenir un lieu de pèlerinage. 

De façon générale, les humains ne devraient jamais vénérer des lieux, s’y prosterner, qu’ils soient grandioses ou réduits à des fissures et des creux, même si avec beaucoup d’imagination, il pourrait s’agir d’un creux fait par les doigts de Jean !!!!
Voir aussi 
Actes 7 : 48-50 et Actes 17 : 24, 25.

 

 

Plutôt que de s’attacher à des lieux, à des reliques, à des objets, à des personnes, attachons-nous aux paroles de Jésus contenues dans les prophéties de l’Apocalypse et préparons-nous à son intervention sur terre.

 
 
L’apôtre Jean
 
Jean fait partie des 4 premiers disciples de Jésus: 
André et son frère Simon Pierre, Jean et son frère Jacques.
Jean et Jacques sont les fils de Salomé et de Zébédée.
Ces 4 disciples étaient des pêcheurs du lac de Tibériade (appelé aussi « mer de Galilée »). Tous les quatre ont abandonné leurs filets pour suivre Jésus.
 
Ce sont ces 4 disciples, Pierre, Jacques, Jean et André, qui interrogent Jésus sur le mont des oliviers montrant ainsi leur intérêt pour les évènements du temps de la fin.
«Dis-nous: quand cela arrivera-t-il et à quel signe reconnaîtra-t-on que tous ces événements vont s'accomplir?» -Marc 13 :3.
 
Enfin, l’apôtre Jean a partagé les moments les plus importants de la vie de Jésus étant présent à ses côtés jusqu’au moment de sa mort (c’est à lui que Jésus confie sa mère du haut de la croix). Il était certainement l’un des apôtres les mieux placés pour recevoir la révélation de l’Apocalypse.
 
Alors qu’il était sur terre, Jésus avait laissé entendre que Jean, son apôtre préféré, survivrait aux autres apôtres (
Jean 21 : 20-22).
Et, effectivement, l’apôtre Jean a encore servi Dieu avec fidélité pendant environ
 70 ans. Alors qu’il est âgé, il est exilé sur l’île de Patmos vers l’an 96
 ap J-C parce qu’il annonce la parole de Dieu et rend témoignage à Jésus.

L'apôtre ou évangéliste Jean a rédigé le livre de l'Apocalypse transmis par Jésus alors qu'il était exilé par l'empereur romain Domitien sur l'île de Patmos.

 

Apocalypse 1 : 9 : « Moi Jean, votre frère et votre compagnon dans la persécution, le royaume et la persévérance en Jésus-Christ, j'étais dans l'île appelée Patmos à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus-Christ. »
Cela montre clairement, que malgré son âge avancé (s’il avait le même âge que Jésus il serait presque centenaire), Jean prêchait activement la bonne nouvelle avec efficacité.
 
 
La révélation des visions de l’Apocalypse sur l’île de Patmos
 
L’apôtre Jean se présente lui-même comme écrivain et donne comme lieu de rédaction du livre de l’Apocalypse l’île de Patmos.
C’est là que Jean a été 
exilé par l’Empereur Domitien en l’an 95.
En effet, Domitien lance une période de
 persécutions de six à huit mois, en 95, très violente, et très étendue géographiquement: Rome et tout l’Orient sont concernés.
 
C’est à Patmos, alors qu’il est en exil, que Jean a le privilège immense de recevoir les visions de l’Apocalypse qu’il met par écrit afin que l’humanité entière puisse en prendre connaissance.
La rédaction de l’Apocalypse se situerait vers l’an 96.
 
Jean est ensuite libéré sous l’
Empereur Nerva 
(96-98), le successeur de Domitien, de la dynastie des Antonins.
Après cela, il se rend à Éphèse où il aurait encore rédigé son évangile et ses trois lettres (1Jean, 2Jean et 3Jean) vers 98 ap J-C (un peu plus tard selon d’autres sources).
D’après la tradition, Jean serait mort à Éphèse vers l’an 100, sous le règne de l’empereur Trajan (98-117) alors que le christianisme demeure interdit.
 

Olivier                                                                               
     Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Une voix forte comme le son d'une trompette



Apocalypse 1 : 10 : « Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme une trompette qui disait :»
    

______
Jean entend derrière lui une voix forte comme une trompette. Sans doute est-il surpris et peut-être même sursaute-t-il au son de cet instrument puissant.
En effet, la trompette, instrument à vent de la famille des cuivres, est connue pour émettre 
un son fort et éclatant qui retentit de façon importante.  
 
Nul ne peut rester indifférent au son de la trompette qui 
appelle l’attention de tous.
 
 
 Des voix fortes associées au son de la trompette
 
Dans la Bible, la trompette a été utilisée à plusieurs reprises afin d’
annoncer des messages puissants de la part de Dieu et pour effrayer les ennemis. Le son de la trompette exprime la puissance de Dieu et son intervention miraculeuse.
 
Dans le désert, au sommet du mont Sinaï, Dieu s’apprête à communiquer avec son peuple Israël au travers de Moïse.
Exode 19 :19 : « Le son de la trompette retentissait de plus en plus fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix. »


 

Les sonneries de trompette sont associées à la voix retentissante des chefs et aux cris de guerre.
Job 39 :25 : « Chaque fois que la trompette sonne, il dit: 'En avant!' De loin il flaire la bataille, la voix retentissante des chefs et les cris de guerre. »
 
Au son de 7 trompettes retentissantes associées aux grands cris du peuple d’Israël sous le commandement de Josué, la muraille de Jéricho s’écroule miraculeusement. 
Josué 6 : 4, 5 : « 4 Sept prêtres porteront sept trompettes retentissantes devant l'arche. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville et les prêtres sonneront de la trompette. 5 Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s'écroulera et le peuple montera à l'attaque, chacun devant soi.» 

 

 

Lorsque les 3 centaines d’hommes sous le commandement de Gédéon ont sonné de la trompette, brisé les cruches et crié “Glaive de Yahweh et de Gédéon!”. Ces 300 hommes ont suffi pour ensuite battre les 135'000 Madianites.
Juges 7 :20 : « Les trois troupes sonnèrent de la trompette: ayant brisé les cruches, ils saisirent de la main gauche les torches, et de la droite les trompettes pour en sonner; et ils crièrent: “Glaive de Yahweh et de Gédéon!”Traduction Pirot-Clamer / Liénart
 
Le prophète Esaïe doit crier à pleine voix et la faire retentir comme une trompette pour révéler, dénoncer, montrer au peuple ses transgressions.
Esaïe 58 :1 : « Crie à pleine voix sans te retenir, fais retentir ta voix comme une trompette et révèle à mon peuple sa révolte, à la famille de Jacob ses péchés! »
 
Le prophète Jérémie doit annoncer des évènements terribles à Juda et Jérusalem sur le point d’être détruites par les armées babyloniennes de Nébucadnetsar. C’est pourquoi il demande de sonner de la trompette, de crier à pleine voix pour avertir la population de la destruction imminente de leurs villes.
Jérémie 4 : 5-7 : « 5 »Annoncez-le en Juda, proclamez-le à Jérusalem, dites: 'Sonnez de la trompette dans le pays!' Criez à pleine voix: 'Rassemblez-vous et allons dans les villes fortifiées!' 6 Dressez un étendard vers Sion, enfuyez-vous, ne vous arrêtez pas, car je fais moi-même venir du nord le malheur et un grand désastre. 7 Le lion s'élance de son taillis, le destructeur des nations est en marche, il est sorti de chez lui pour dévaster ton pays. Tes villes tomberont en ruine, il n'y aura plus d'habitants.»
 
Lorsque le 7ème ange de l’Apocalypse sonne de la trompette, des voix fortes retentissent dans le ciel pour annoncer l’intronisation du Roi établi par Dieu, son Fils Jésus-Christ, à la tête de son Royaume.  
Apocalypse 11 :15 : «  Le septième ange sonna de la trompette et des voix fortes retentirent dans le ciel. Elles disaient: «Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Messie, et il régnera aux siècles des siècles.»
 
 
Qui s’exprime avec une voix forte comme le son d’une trompette ?
 
Le premier chapitre du livre de l’Apocalypse est consacré à la description de l’auteur de ce livre prophétique qui n’est autre que Jésus-Christ.
Jean 1 :1 : « Révélation de Jésus-Christ. Dieu la lui a donnée pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt et l'a fait connaître en envoyant son ange à son serviteur Jean ».
 
Quels messages importants s’apprête dire celui qui s’exprime avec une voix forte comme le son d’une trompette ?
La voix dit : «
Ce que tu vois, écris-le dans un livre et envoie-le aux sept Eglises: à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée. » - Ap 1 :11.

Jésus parle d'une voix forte comme le son d'une trompette pour transmettre des messages importants aux chrétiens des 7 églises d'Asie Mineure: Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Laodicée. Cela concerne TOUS les chrétiens.

 

Cette voix s’apprête à communiquer des messages aux 7 églises d’Asie Mineure. Au début de chacune des 7 lettres, l’auteur se présente de manière différente en reprenant, presque à chaque fois, les caractéristiques de Jésus décrites dans le chapitre 1.
 
Par exemple, à l’église de Thyatire, il se présente comme « le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu et dont les pieds sont semblables à du bronze ardent » - 
Apocalypse 2 :18 qui reprend Apocalypse 1 : 14, 15.
Et à l’église de Smyrne, il se présente comme « le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est revenu à la vie » - 
Apocalypse 2 :8 qui reprend Apocalypse 1 :17, 18.
 
Il ne fait donc aucun doute que la voix forte comme le son d’une trompette est bien celle de 
Jésus.
Comme l’indique un peu plus loin le verset d’Ap 4 :1, 
Jésus s’exprime avec la force d’une trompette. Il s’apprête à délivrer des messages de la plus haute importance.
 
Ces messages s’adressent aux 7 églises d’Asie Mineure : 
Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée. Mais en réalité les conseils et les avertissements que donne Jésus concernent tous les chrétiens.
Sachons donc tirer profit des messages de Jésus-Christ annoncés avec une voix forte comme le son d’une trompette !
 

Olivier                                                                                
        Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Les 7 Eglises d'Asie mineure

 

Apocalypse 1 : 11 : « Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux 7 Eglises qui sont en Asie : à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée»

 

La voix forte comme le son d’une trompette demande à Jean d’écrire des messages adressés aux 7 églises d’Asie mineure. Cette voix est celle de Jésus-Christ, l’auteur du livre de l’Apocalypse à qui le chapitre 1 est consacré. Jésus s’exprime avec la force d’une trompette. Il s’apprête à délivrer des messages de la plus haute importance.
Les messages aux 7 églises seront contenus dans les 
chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse.
Essayons de retenir les noms des 7 églises nommées dans ce verset et qui feront toutes l’objet d’une étude.


 Quelles sont ces 7 Eglises à qui Jésus-Christ envoie des lettres?

Ce sont les Eglises de :
 Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée.

Les 7 églises d’apocalypse 1 :11 se situent toutes 
en Asie mineure, à l’ouest de l’actuelle Turquie.

Les chrétiens du premier siècle s’étaient organisés en églises ou congrégations, de façon à s’instruire et à rendre témoignage à la venue du Royaume de Dieu.

Chacune de ces églises va recevoir un message différent, adapté à son fonctionnement et à son ministère. Ces conseils ont pour but de rétablir l’ordre et la moralité mais aussi d'encourager les chrétiens qui subissent des pressions voire des persécutions.

 

  Jésus se présente au début de chacune de ses lettres

 

Au début de chacune des 7 lettres, l’auteur se présente de manière différente en reprenant, presque à chaque fois, les caractéristiques de Jésus décrites au chapitre 1 de l’Apocalypse.

 

En effet, à l’église d'Éphèse, il se présente comme « celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or » - Apocalypse 2 :1 qui reprend Apocalypse 1 :16 et 12,13.

 

A l’église de Smyrne, il se présente comme « le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est revenu à la vie » - Apocalypse 2 :8 qui reprend Apocalypse 1 :17, 18.

 

A l’église de Pergame, il se présente comme « celui qui tient l'épée aiguë à deux tranchants » - Apocalypse 2 :12 qui reprend Apocalypse 1 :16. Voir Ap 2 :16.

 

A l’église de Thyatire, il se présente comme « le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu et dont les pieds sont semblables à du bronze ardent » - Apocalypse 2 :18 qui reprend Apocalypse 1 : 14, 15.

 

A l’église de Sardes, il se présente comme « celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: » - Apocalypse 3 :1 qui reprend Apocalypse 1 :20.

 

A l’église de Philadelphie, il se présente comme « le Saint, le Véritable, celui qui a la clé de David, celui qui ouvre et personne ne pourra fermer, celui qui ferme et personne ne pourra ouvrir » - Apocalypse 3 :7 , comparer avec Esaïe 22 :22 ; Apocalypse 3 :14 ; 6 :10 ; 19 :11. Et Jean 10 : 7, 9.

 

A l’église de Laodicée, il se présente comme « l'Amen, le témoin fidèle et véritable, l'auteur de la création de Dieu: » - Apocalypse 3 :14 qui reprend Apocalypse 1 :5. Voir Hébreux 1 :2.

 

Ces messages s’adressent aux 7 églises d’Asie Mineure : Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée. Mais en réalité les conseils et les avertissements que donne Jésus concernent tous les chrétiens.

Nous avons déjà vu que le nombre 7 symbolise la plénitude et qu’ainsi les 7 églises représentent l’ensemble de toutes les églises ou de tous les chrétiens dans le monde.

Sachons donc tirer profit des messages de Jésus-Christ annoncés avec une voix forte comme le son d’une trompette !

 

Mais avant d’approfondir les messages de Jésus adressés aux chrétiens, le chapitre 1 va poursuivre avec une description de l'Auteur de ces conseils: Jésus-Christ.

 

 

Olivier                                                                                    Pour laisser un commentaire, c'est ici !

                                                                                 

 


7 chandeliers d'or à 7 branches livre de l'Apocalypse

 

Les 7 chandeliers d'or

 

Apocalypse 1 : 12 : « Alors je me retournai pour voir quelle était la voix qui me parlait ; et après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, »

 

Dans sa vision, Jean voit 7 chandeliers d'or

Les chandeliers d'or nous rappellent le chandelier d'or pur que Dieu avait demandé à Moïse de fabriquer pour le tabernacle (ou tente de la Rencontre, lieu où l'on rendait un culte à Yahvé avant la construction du temple).

 


 Le chandelier d'or pur fabriqué par Moïse

 

Il se trouve dans la tente de la rencontre ou tabernacle. 
C'est un chandelier d’or à 
7 branches. En effet, il a trois branches de chaque côté, ce qui fait en tout 7 branches si l’on compte la tige centrale. Au niveau des branches, pour la décoration, sont insérées des coupes en forme d’amandes avec pommes et fleurs (3 pour les branches latérales, 4 pour la tige centrale).
Il y a une pomme sous 2 branches qui sortent de la tige centrale.
Il est fait en or pur d’une seule pièce. 
30 kg d’or pur sont utilisés pour faire le chandelier et ses ustensiles.

7 lampes à huile sont placées sur le chandelier.
Les mouchettes et les vases à cendres sont aussi en or pur.

Les Israélites doivent apporter de l'huile pure d'olives concassées, afin d'entretenir constamment les lampes.
Les lampes brûlent du soir au matin en présence de Yahvé (ou Jéhovah).

 


 Le rôle du chandelier

Le chandelier de Moïse et ses 7 lampes permettent d'éclairer le tabernacle pendant la nuit. Il apporte ainsi une lumière rassurante indiquant la présence même de Yahvé dans son lieu saint.

La lumière émise par le chandelier contraste avec l'obscurité de la nuit, tout comme la Lumière divine éclaire les pas des hommes et les guide dans l'obscurité et l'ignorance de ce monde.

 


 Les chandeliers du livre de l'Apocalypse

Jean voit 7 chandeliers, symbole de la plénitude (avec 7 lampes chacun s'ils reproduisent le modèle du chandelier de Moïse).
On peut donc imaginer l'intensité de la lumière émise - lumière qui est directement liée aux paroles de Jésus.
La voix de Jésus qui annonce des choses importantes pour l’humanité est donc associée à 
la lumière éclatante de 7 chandeliers.

De plus, ces chandeliers sont 
en or, un métal rare et précieux, tout comme les paroles de Jésus qu’il s’apprête à énoncer. Alors ouvrons nos oreilles pour percevoir toute la portée de ces paroles !

 Olivier                                                                                      Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 L'apparence de Jésus-Christ

 

Apocalypse 1 : 13 « et au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine ; »

 

Intéressons-nous aux vêtements de Jésus-Christ glorifié. 



 On le décrit vêtu d’une longue robe, pourquoi ?

Jésus-Christ apparaît au milieu des chandeliers d'or qui nous rappellent le culte pur rendu à Yahvé au sein de la tente de la rencontre ou tabernacle, puis dans le Temple de Jérusalem. 
Au premier siècle, les pantalons n’existaient pas en Palestine. Les hommes étaient vêtus de tuniques descendant jusqu’au genou ou plus bas. Le fait, ici, que la robe soit longue est associé à davantage 
de respect et de spiritualité et illustre la fonction sacerdotale de Jésus-Christ. On se souvient en effet que le grand-prêtre portait une longue robe. 



 Que symbolise la ceinture d'or ?

Jésus porte une ceinture d'or sur sa poitrine, sur son cœur, tout comme le pectoral du jugement était porté sur le coeur du grand-prêtre (Exode 28:30).
Cela signifie que le Christ remplira sa fonction de Grand-Prêtre de Yahvé de tout cœur et avec justice. 

Ainsi, dans l'intensité de la lumière sacrée émise par les 7 chandeliers d'or, Jésus-Christ apparaît comme le Grand-Prêtre, resplendissant de gloire et d'autorité pour accomplir sa mission divine: apporter la lumière de la connaissance aux humains et leur permettre d'accéder à la vie éternelle s'ils écoutent ses avertissements.

Hébreux 8:1, 2: "1 Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons bien un tel grand-prêtre, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans le ciel 2 et accomplit son service dans le sanctuaire, dans le véritable tabernacle, celui qui a été dressé par Dieu et non par un être humain."

 

Olivier                                                                                      Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


La tête, les cheveux et les yeux de Jésus

 

Apocalypse 1 : 14 « sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige, et ses yeux étaient comme une flamme de feu ; »

 

Jean continue avec la description physique de Jésus-Christ glorifié.

La tête et les cheveux de Jésus sont 
blancs comme de la laine blanche et comme de la neige. Dans cette description, la blancheur est mise en avant. Il s’agit d’une blancheur éclatante, lumineuse, immaculée. 
Cette blancheur est associée 
à la sainteté et à la pureté extrême de Jésus-Christ, qui est sans tache et sans défaut, qui a enseigné la pure vérité et démontré une fidélité parfaite à son Père. Il a enduré les souffrances et a accompli sa mission jusqu’au bout. Il est fidèle et vrai.

Dans les Saintes Écritures, la blancheur est associée à la pureté, à la sainteté et à la sagesse. Voyons ensemble quelques exemples:

 


 La blancheur est associée à la pureté :

Psaumes 51 : 9 : « Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que la neige! »

Esaïe 1 :18 : « Venez et discutons ensemble, dit l’Éternel : si vos péchés sont rouges comme de l'écarlate, ils deviendront aussi blancs que la neige. Oui, s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront aussi blancs que la laine. »

 


 La blancheur est associée à la Sainteté :

Dans les saintes Écritures, Yahvé, Jésus et les anges apparaissent d’une blancheur éblouissante :

Lors de la transfiguration de Jésus qui préfigurait la gloire céleste de Jésus-Christ :
Matthieu 17 :2 : « Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, aussi éblouissante que la lumière. »
Marc 9 : 2, 3 : « 2 Six jours plus tard, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena sur une haute montagne, à l'écart, eux seuls. Là, il fut transfiguré devant eux : 3 ses vêtements devinrent éblouissants et si parfaitement blancs que personne sur la terre ne peut produire une telle blancheur. »


A la résurrection de Jésus :
Matthieu 28 : 2,3 : « 2 Soudain, il y eut un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre [de devant l'ouverture] et s'assit dessus. 3 Il avait l'aspect de l'éclair et son vêtement était blanc comme la neige. »

Quand Jésus est remonté au ciel :
Actes 1 :10 : « Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, deux hommes habillés de blanc leur apparurent 11 et dirent: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel.»

Dieu lui-même est représenté avec une blancheur étincelante dans les visions de Daniel concernant les temps de la fin :
Daniel 7 :9 : « Je regardai encore pendant qu'on installait des trônes, un vieillard âgé de très nombreux jours prit place sur l'un d'eux. Son vêtement était blanc comme de la neige et ses cheveux étaient comme la laine nettoyée. Son trône, embrasé de flammes de feu, avait des roues de feu ardent. »

 

 

 La blancheur est associée à la sagesse et à l’expérience :

Proverbes 16 : 31 : « Les cheveux blancs sont une couronne d'honneur: c'est sur le chemin de la justice qu'on la trouve. »

Lévitique 19 :32 : « Tu te lèveras devant la personne aux cheveux blancs et tu traiteras le vieillard avec honneur. Tu craindras ton Dieu. Je suis l’Éternel. »

 


 « Ses yeux étaient comme une flamme de feu » 

Les yeux de Jésus glorifié sont comme une flamme de feu. Le feu est associé 
à la destruction, la disparition totale. Il est aussi associé à la purification
C’est Jésus qui nous purifie de nos fautes grâce au sang parfait qu’il a versé pour les humains. C’est lui qui a le pouvoir de les faire disparaître totalement.

Hébreux 12 :24 : « Vous vous êtes approchés (…) de Jésus, qui est le médiateur d'une alliance nouvelle, et du sang purificateur porteur d'un meilleur message que celui d'Abel ».

Dieu lui-même a déclaré qu’il enverrait son messager, pareil à un feu purificateur.

Malachie 3 :1, 2 : « 1 Voici que j'enverrai mon messager pour me préparer le chemin. Et soudain, il entrera dans son temple, le Seigneur que vous cherchez; le messager de l'alliance que vous désirez, le voici qui arrive, dit Jéhovah, le maître de l'univers. 2 Qui pourra supporter le jour de sa venue? Qui restera debout quand il apparaîtra? En effet, il sera pareil à un feu purificateur, à la lessive des blanchisseurs. »

Ainsi, les yeux de Jésus sont comme une flamme de feu, 
perspicaces et purificateurs. Ils voient avec un grand discernement toutes les fautes et manquements de chacun, mais il propose de les faire disparaître à la lumière de la compréhension et du repentir sincère. Il propose de purifier les âmes et de les accompagner vers le Créateur. 

Olivier                                                                                     Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


règle d'or du sermon sur la montagne de Jésus
Le sermon sur la montagne

Les pieds et la voix de Jésus

 

 

Apocalypse 1 : 15 : « ses pieds sont incandescents comme de l’airain qu’on aurait embrasé dans une fournaise, et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. »

 

Un aspect important de la vie de Jésus est son ministère qui consistait principalement à enseigner de ville en ville et de village en village.  Jésus annonçait une bonne nouvelle pour le monde entier : la venue du Royaume de Dieu.

Esaïe 52 :7 : « Qu'ils sont beaux, sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui annonce la paix, de celui qui apporte de très bonnes nouvelles, qui annonce le salut, de celui qui dit à Sion: «Ton Dieu règne!»

Les pieds et la voix de Jésus sont symboliquement associés pour rendre un témoignage intense de ville en ville à un temps où l’on se déplaçait surtout à pied.

 


 Les pieds de Jésus ont été l’objet d’une attention particulière 

Par Marie, la sœur de Lazare, à Béthanie :
Jean 12 :3 : « Marie prit un demi-litre d'un parfum de nard pur très cher, en versa sur les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux; la maison fut remplie de l'odeur du parfum. »

Alors que Jésus est invité chez un pharisien, une prostituée vient vers lui :
Luc 7 : 37-38 : « 37 Et voici, il y avait dans la ville une femme de mauvaise vie, qui ayant su que Jésus était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d'albâtre plein d'une huile odoriférante. 38 Et se tenant derrière à ses pieds, et pleurant, elle se mit à les arroser de ses larmes, et elle les essuyait avec ses propres cheveux, et lui baisait les pieds, et les oignait de cette huile odoriférante ». 

 


 Pourquoi les pieds de Jésus glorifié sont-ils incandescents ? 

Les pieds de Jésus sont 
incandescents comme l’airain (un alliage de cuivre très utilisé à l’époque) qu’on aurait embrasé dans une fournaise. Les pieds représentent les déplacements de Jésus dans le but d’enseigner les habitants de Judée et de Samarie. Ils sont incandescents car il a des messages brûlants à annoncer à l’encontre de ses opposants, mais aussi des messages brûlants car sensibles à une époque où les principales préoccupations étaient centrées sur l’occupation romaine. 

Le livre de l’Apocalypse s’adressant surtout à notre époque que cela signifierait-il aujourd’hui ? 

Les messages de Jésus sont toujours brûlants pour ses opposants et sensibles à une époque où les gens se sont fortement éloignés des questions spirituelles et du véritable christianisme. Ses pieds représentent le témoignage chrétien rendu dans le monde entier, y compris dans les pays considérés comme non-chrétiens …

 


 Pourquoi sa voix était-elle comme « le bruit de grandes eaux » ? 

Cette expression avait déjà été utilisée bien avant, par le prophète Ézéchiel pour décrire la voix de Dieu lui-même !
Ézéchiel 43 :2 : «  J'ai vu la gloire du Dieu d'Israël venir depuis l'est. Sa voix était pareille au bruit des grandes eaux et la terre resplendissait de sa gloire. »

Exilé près du fleuve Kebar, Ézéchiel reçoit la vision des 4 chérubins dont le bruit de leurs ailes est pareil au bruit des grandes eaux ou à la voix du Tout-Puissant.
Ézéchiel 1 :24 : « J'ai entendu le bruit de leurs ailes, quand ils se déplaçaient: pareil au bruit des grandes eaux ou à la voix du Tout-Puissant, c'était un bruit aussi tumultueux que celui d'une armée. Quand ils s'arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes. »

 Sa voix était comme le bruit de grandes eaux : La voix de Jésus est puissante et a une portée considérable : le monde entier. Encore aujourd’hui, le calendrier est basé sur la naissance de Jésus, et la règle d’or est connue de tous. 

Par ailleurs l’eau est associée à la vie. La Bible nous dit qu’elle est donnée gratuitement. La voix de Jésus : c’est-à-dire son enseignement donne la vie éternelle et rafraîchit celui qui a soif de paix et de justice
Jean 4 :14 : « Mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif. Bien plus : l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source intarissable qui jaillira jusque dans la vie éternelle.»
Matthieu 5 :6 : «  Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés. » 
Apocalypse 22 : 17 : « Que celui qui veut de l'eau de la vie la reçoive gratuitement. »

 


Olivier                                                                                
  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Les paroles de Jésus dévoilent ce qui est caché comme une épée à double tranchant livre de l'Apocalypse

L'épée à 2 tranchants et

le visage comme le soleil

Apocalypse 1 : 16 : « Il tenait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans sa force. »

 

Nous avons vu précédemment que les étoiles sont associées aux anges ou espritsLes sept étoiles sont les anges des 7 congrégations ou églises.

 


 De la bouche de Jésus sort une épée à deux tranchants, pourquoi ? 

L’épée est généralement utilisée pour combattre un ennemi.
Le fait que cette épée sorte de la bouche de Jésus indique que ce sont 
les paroles de Jésus qui vont mener ce combat contre quelqu’un ou quelque chose.

 


 Que doit combattre Jésus ?

Plus loin, en Apocalypse 2 :12, un message est adressé à l’ange de l’église de Pergame : « 
Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë à 2 tranchants ». 

Pourquoi Jésus s’adresse-t-il à
 l’église de Pergame avec l’épée ? 

L’église de Pergame abrite le trône de Satan, c’est-à-dire l’idolâtrie et l’immoralité. Jésus doit faire la guerre à ces pratiques qui s’opposent directement au culte pur de Jéhovah Dieu  ! 
L'épée à 2 tranchants symbolise 
l'efficacité d'action dans cette guerre pour la purification.

 


 Pourquoi le visage de Jésus est-il comme le soleil éblouissant ?

Le visage de Jésus est comme le soleil quand il brille dans sa force. Quelle lumière intense doit se dégager de Jésus ! 
Cette lumière éblouissante est 
le symbole de la clarté des enseignements et des croyances apportées par Jésus. Elle illumine toutes les pratiques religieuses pour que la Vérité les mette à nu et pour que les églises se remettent en question.
La lumière met aussi à nu toutes les mauvaises actions commises en secret.

Psaumes 90 : 8 : « Tu mets devant toi nos fautes, et ta lumière éclaire nos secrets. »

Marc 4 : 25 : «  Il n'y a en effet rien de caché qui ne doive être mis en lumière, rien de secret qui ne doive être mis au jour. »

1 corinthiens 4 : 5 : « C'est pourquoi ne portez aucun jugement avant le moment fixé, avant le retour du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs. Chacun recevra alors de Dieu la louange qui lui revient. »


Jésus s’appelle lui-même la lumière :
Jean 12 : 46 : « Moi, la lumière, je suis venu dans le monde afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans les ténèbres. »

Ainsi donc, l’épée à 2 tranchants qui sort de la bouche de Jésus et la lumière intense qui resplendit de  son visage sont symboliquement unis dans le combat contre les œuvres des ténèbres (immoralité, idolâtrie…).

Jésus voit tout ce qui se passe dans ses églises ou congrégations, du passé ou du présent, et 
il se chargera de combattre avec la plus grande efficacité les œuvres qui déshonorent Jéhovah Dieu et son Fils.


Olivier                                                                                   Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


  La main droite de Jésus

 

Apocalypse 1 : 17 : « Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort ; et il posa sur moi sa main droite, en disant : « ne crains point… »

 

La main droite est en général la main que la plupart des gens utilisent pour écrire, réaliser un travail minutieux, ouvrir une serrure…
Cette main est associée 
à l’habileté, à la force et à la précision.

 

 

 La main droite de Jéhovah Dieu :


La Bible parle à plusieurs reprises de la main droite de Dieu pour désigner 
son action puissante et éclatante.

Exode 15 : 6 : «Ta main droite, Éternel, est magnifique de force. Ta main droite, Éternel, a écrasé l'ennemi. »
Psaumes 118 :15 : « Des cris de triomphe et de délivrance s'élèvent dans les tentes des justes: la main droite de l’Éternel agit avec puissance! »


La main droite de Yahvé, l’action de Yahvé est pleine de
 justice.
Psaumes 48 : 11 : « Ton nom, ô Dieu, et ta louange retentissent jusqu'aux extrémités de la terre; ta main droite est pleine de justice. »

La puissante « main droite de Dieu » permet aussi de 
soutenir ses serviteurs qui en ont besoin, voire de les sauver :
Psaumes 63 : 9 : « Mon âme est attachée à toi. Ta main droite me soutient, »
Psaumes 18 : 36 : «  Tu me donnes le bouclier de ton salut, ta main droite me soutient, et je deviens grand par ta bonté. »
Esaïe 43 : 10 : « N'aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens par ma main droite, la main de la justice. »

 


 La main droite de Jésus :

Tout comme son Père qu’il imite parfaitement, Jésus utilise sa main droite comme symbole de puissance et de soutien.
En effet, Jean tombe aux pieds de Jésus, comme mort, l’émotion ressentie est trop intense. 
La main droite de Jésus se pose alors sur son apôtre pour 
le rassurer et le fortifier. C’est un geste amical d’encouragement devant les difficultés qu’il est amené à rencontrer.

De la même façon, nous pouvons être sûrs que la main de Jésus se pose symboliquement sur nous pour 
nous rassurer, nous comprendre, nous encourager, nous stimuler quelles que soient les difficultés que nous traversons.

Cette main droite, la plus habile, la main de la justice, nous indique que Jésus utilise ce qu’il a de plus efficace pour nous soutenir.

Olivier                                                                                 
  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


 

Jésus est « le Premier et le Dernier » qui ouvre la voie pour la vie éternelle

Apocalypse 1 : 18 : « je suis le Premier et le Dernier, et le Vivant ; j’ai été mort, et voici que je suis vivant aux siècles des siècles ; je tiens les clés de la mort et de l’enfer. »

 

Nous nous souvenons de l’expression « le Premier et le Dernier » déjà abordée dans l’explication correspondant à Apocalypse 1 :8. Nous avons vu alors que le Dieu Tout-Puissant, Yahvé, s’appelle parfois « l’Alpha et l’Oméga » mais aussi « le Premier et le Dernier ». 

Lien - L'alpha et l'oméga

 

 Qui est « Le Premier et le Dernier » d’Apocalypse 1 :18 ?

 

Servons-nous du contexte pour déterminer de façon certaine qui est le Premier et le Dernier du verset d’Apocalypse 1 :18.

Jean entend une voix forte comme le son d’une trompette qui lui demande de transmettre des lettres à 7 églises d’Asie Mineure (Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie, Laodicée).

Lorsque Jean se retourne, il voit, au milieu de 7 chandeliers symbolisant la lumière spirituelle pure et intense, quelqu’un qui ressemble à un fils d’homme dont la description resplendissante ressemble beaucoup à Jésus-Christ au moment de sa transfiguration.

La vision est d’une intensité insoutenable, Jean tombe comme mort. C’est alors que le Fils de l’homme pose sa main droite sur Jean afin de le rassurer. Il lui dit : « N’ai pas peur. Je suis le Premier et le Dernier, le vivant.» Pourquoi précise-t-il « le vivant » ?

Il ajoute, « j’étais mort et voici je suis vivant aux siècles des siècles ».

 

De toute évidence, la description correspond de manière précise à Jésus-Christ, le Fils de l’homme, resplendissant de gloire, ressuscité d’entre les morts pour une vie immortelle, le chef des 7 églises tenant dans sa main droite 7 étoiles.

 

Dans la lettre adressée à l’église de Smyrne, Jésus commence sa lettre en disant :

 

« Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est revenu à la vie: » - Apocalypse 2:8 

A nouveau, le terme « le Premier et le Dernier » est associé à la résurrection de Jésus.

D’après Apocalypse 1 :18 et 2 :8, Jésus est celui qui était mort et qui est revenu à la vie.

 

40 jours après sa résurrection, il a présenté à Dieu la valeur de son précieux sacrifice, rançon qui permet le rachat des fautes de tous les humains exerçant la foi en lui.

 

« le Premier et le Dernier » est associé à la résurrection de Jésus.  D’après Apocalypse 1 :18 et 2 :8, Jésus est celui qui était mort et qui est revenu à la vie. Il tient les clés de l'enfer ou hadès.

 

Dans le verset d’Apocalypse 22 :13, 16, nous constatons que Jésus est appelé « l’Alpha et l’Oméga » mais aussi « le Premier et le Dernier » tout comme son Père.

 

« 13 Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (…) 16 Moi Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton de la racine de David et son descendant, l'étoile brillante du matin.» Apocalypse 22 : 13, 16

Il n’y a aucun doute sur l’identité de « l’Alpha et l’Oméga », « le Premier et le Dernier »  dans le verset d’Apocalypse 22 : 13, il s’agit bien de Jésus.

Ces expressions peuvent donc s’appliquer aussi bien à Dieu qu’à Jésus.

 

 

Que signifient pour Jésus les expressions « l’alpha et l’oméga » et « le Premier et le Dernier » ?

 

Jésus est Vivant car il a été ressuscité par Dieu.

Il a été mort, pendant 3 jours et 3 nuits avant sa résurrection en esprit puis sa matérialisation en humain afin de se montrer à tous (Mat 28 : 5-7).

 

Jésus a été le Premier humain à être ressuscité pour la vie éternelle dans le ciel et le premier à ouvrir la voie pour la résurrection menant à la vie éternelle de tous les autres humains grâce à la valeur de son sacrifice (Jean 3 :13 ; Jean 11 :25).

 

Il est le Dernier humain à mourir sans qu’il y ait possibilité de rachat par l’intermédiaire du sang de Jésus (Héb 9 :12 ; 1 Pierre 1 : 18, 19).

 

Il tient les clés de la mort et de l’enfer. C’est Jésus qui pourra mettre fin à la mort.

L’enfer est le lieu de séjour des morts, le lieu symbolique (ou la condition) où l’on va lorsque l’on meurt pour y attendre la résurrection.

L’enfer n’est pas un lieu de tourments, ni une fournaise de feu.

 

Actes 24:15: "et j'ai en Dieu l'espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes."

 

Jean 11:25: "Jésus lui dit: «C'est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt;"

 

Pour plus d’informations sur l’enfer : Lien - Enfer

 

 

 Olivier                                                                                Pour laisser un commentaire, c'est ici !

                                                                                                                              


L'apôtre Jean reçoit la révélation de Jésus-Christ et rédige le livre de l'Apocalypse

L'apôtre Jean

 

Apocalypse 1 : 19 : « Écris donc les choses que tu as vues, et celles qui sont, et celles qui doivent arriver ensuite, »

 

 

Celui qui s'exprime ici n'est autre que l'Auteur du livre de l'Apocalypse: Jésus-Christ lui-même.  Dans ce verset, Jésus demande à Jean, alors sur l'île de Patmos, d'écrire les choses qu'il a vues. 
Il est fort probable que le rédacteur soit 
l'apôtre Jean, fils de Zébédée. 
Jean a aussi écrit l’évangile de Jean et les 3 épîtres (lettres) : 1 Jean, 2 Jean et 3 Jean. 

 

Cet apôtre fait partie des 4 premiers disciples de Jésus: André et son frère Simon Pierre, Jean et son frère Jacques
Jean, et son frère Jacques, sont les fils de Salomé et de Zébédée.
Ces 4 disciples sont des 
pêcheurs du lac de Tibériade (appelé aussi « mer de Galilée »). Tous les quatre abandonnent leurs filets pour suivre Jésus. 

 

Ce sont ces 4 disciples, Pierre, Jacques, Jean et André, qui interrogent Jésus sur le mont des oliviers. 
Marc 13:3: " Puis il s'assit sur le mont des Oliviers, en face du temple. Pierre, Jacques, Jean et André lui posèrent en privé cette question: «Dis-nous: quand cela arrivera-t-il et à quel signe reconnaîtra-t-on que tous ces événements vont s'accomplir?»

Ainsi, après avoir été l'un des proches de Jésus-Christ et s'être intéressé de prêt aux signes du temps de la fin, l'apôtre Jean est très certainement le plus à même de servir de rédacteur inspiré afin de décrire l'ensemble des évènements qui vont se dérouler juste avant l'intervention de Dieu sur Terre.

Par ailleurs, Jean est considéré comme l’apôtre préféré de Jésus. Il était avec lui aux moments les plus importants de sa vie comme lors de sa transfiguration, de plusieurs guérisons miraculeuses (la belle-mère de Simon Pierre et la fille de Jaïrus), de l’agonie au jardin de Gethsémané, de sa mort et sa résurrection. 

Jean est surnommé en 
Jean 3 :17 « le fils du tonnerre ». Sans doute à cause de son caractère entier et fidèle à Jésus. Mais plus tard il est surtout connu comme l’apôtre de « l’amour » et c’est à lui que Jésus confie sa mère du haut de la croix. 

Olivier                                                                                  
  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Les sept chandeliers d'or représentent les sept Eglises et la lumière de la connaissance divine livre de l'Apocalypse

Les 7 étoiles et les 7 chandeliers

 

Apocalypse 1 : 20 : « le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et les sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges de sept Eglises, et les sept chandeliers d’or sont sept Eglises. »

 

Ce dernier verset du premier chapitre reprend ce que nous avons vu précédemment : 

 Les 7 étoiles représentent les 7 anges des 7 Eglises ;
 Les 7 chandeliers d’or représentent les 7 Eglises chargées de répandre la lumière de la connaissance divine.

Les 7 étoiles sont dans 
la main droite de Jésus car les 7 anges sont sous l’autorité de Jésus. Ils sont dans la main droite car il s’agit de la main qui exerce la justice; mais aussi de la main qui soutient et qui encourage, comme nous l'avons vu précédemment.

Les chapitres 2 et 3 seront consacrés aux lettres que Jésus envoie aux 7 Eglises; la première concernée étant l’Eglise d’
Éphèse

Olivier                                                                                 
  Pour laisser un commentaire, c'est ici !

 


Lire la Bible le livre de Dieu qui guide les humains, comprendre les prophéties