Analyse verset par verset du chapitre 13 du livre de l'Apocalypse


 

La bête à 7 têtes et 10 cornes qui monte de la mer

 


Apocalypse 13 :1 : « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. »

 

(Bible_Illustrations_by_Sweet_Media) 

Le chapitre 13 débute par la vision d’une créature effrayante qui sort de la mer. La bête que voit Jean a 7 têtes et 10 cornes.


 Que symbolise la mer ?

La mer, caractérisée par l'agitation, l'instabilité, le grondement, le déchaînement des vagues, le mugissement des flots,  symbolise 
l'humanité agitée et éloignée de Dieu.

Esaïe 17 : 12, 13 : « 12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.» 
Esaïe 57 : 20, 21 : « 20 Mais les méchants ressemblent à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont les flots agitent la vase et le limon. 21 « Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 
Jérémie 6 : 23 : «  Ils empoignent l'arc et la lance, ils sont cruels et sans pitié, et ils mugissent comme la mer. Ils sont montés sur des chevaux, rangés en ordre de bataille tout comme des soldats pour te combattre, toi, population de Sion ! » 


 Que symbolise la bête ?

Les bêtes sont généralement utilisées dans la Bible pour décrire des
 organisations politiques puissantes et éloignées de Dieu

Daniel 7 : 17 : « Ces quatre bêtes énormes, ce sont quatre rois qui surgiront de la terre ». 


 Que symbolisent les 7 têtes ?

Les 7 têtes correspondent aux 
7 puissances mondiales qui se sont succédé et qui ont été liées d’une manière ou d’une autre au peuple de Dieu (Israël puis les chrétiens): l’Egypte, l’Assyrie, l’empire médo-perse, la Grèce, Rome, les gouvernements du temps de la fin. Au moment où l’Apocalypse a été rédigée, c’est l’empire romain qui dominait tout le pourtour méditerranéen (le 6ème roi). 

Apocalypse 11 :7 : « 9 C'est ici qu'il faut une intelligence éclairée par la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes (lieux élevés symbolisant le pouvoir) sur lesquelles la femme est assise. 10 Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, l'un règne, l'autre n'est pas encore venu. Et quand il sera venu, il ne doit rester que peu de temps. »


 Que symbolise le nombre 10 ? 

Le nombre 10 apparaît ailleurs dans la Bible : 
Les 10 plaies d'Egypte (Exode 7 à Exode 12)
Les 10 commandements  (Exode 34 :28) ;
Les 10 fois où les Israélites ont provoqué Dieu, ne l’ont pas écouté et sont venus à bout de sa patience ; ils ne verront pas la terre promise. (Nombres 14 :22, 23) ;
10 mesures de grains n’en produiront qu’une, la famine est annoncée (Esaïe 5 :10)
10 femmes cuiront le pain dans un seul four, les Israélites ne seront pas rassasiés (Esaïe 26 :26)
Le roi de Babylone trouvait Daniel et ses 3 compagnons 10 fois supérieurs en sagesse et en intelligence que tous les magiciens et astrologues du royaume (Daniel 1 :20)
Les 10 jours de tribulation en prison ;   (Apocalypse 2 : 10)


Dans tous les cas, le
 nombre 10 est de manière symbolique associé à ce qui est complet et total (la totalité des plaintes des Israélites, la totalité des grains, du pain, l’ensemble des jours de persécution…).


 Que symbolisent les 10 cornes portant 10 diadèmes ?

Généralement, dans les prophéties,
 les cornes symboliques sont associées aux rois.
Daniel 8 :21 : « Le bouc, c'est le roi de Grèce. La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi. »
Daniel 7 :24 : « Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume. »
Zacharie 2 :2 : « J'ai dit à l'ange qui me parlait: «Qu'est-ce que ces cornes?» Et il m'a répondu: «Ce sont les puissances qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem.» 

Ainsi l’ensemble des 10 cornes représente l’ensemble des rois qui ont dirigé les différents royaumes de la bête à 7 têtes.
Sur ces cornes se trouvent des 
diadèmes, signe distinctif de royauté.

Les diadèmes ont déjà été trouvés chez le dragon couleur rouge-feu d’Apocalypse 12 :3. 
Il est à noter que diadèmes et couronnes sont différents.
Dans la Bible, les couronnes d’or symboliques ne sont portées que par les véritables serviteurs de Dieu (comme Jésus, les 24 anciens ou 144 000, les sauterelles, le cavalier du cheval blanc).


 Pourquoi cette bête a-t-elle sur ses têtes des noms blasphématoires ?

Qu’entend-on par ‘noms blasphématoires’ ? Ce sont des 
noms injurieux, irrespectueux, calomniateurs qui insultent et outragent Dieu ou ce qui est considéré comme sacré et respectable. 

Le terme blasphème vient du latin blasphemia, lui-même emprunté au grec 
βλασφημία, substantif correspondant au verbe βλασφημέω « parler mal de quelqu'un, injurier, calomnier ».

Ainsi, la bête a sur ses têtes représentant les puissances mondiales des noms qui insultent le Créateur.

En quel sens ? Les humains ont prétendu pouvoir se gouverner seuls sans l’aide de Dieu. Ils ont expérimenté plusieurs types de gouvernements. Cette bête est le résultat de leurs réalisations politiques. 
Cette bête à 7 têtes et 10 cornes symbolise 
le rejet total de Dieu, les noms blasphématoires vont dans ce sens et démontrent un manque de respect absolu pour le souverain de l’univers et ses lois.


 Que symbolise le verset d’Apocalypse 13 :1 ?

Apocalypse 13 :1 : « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. »
Jean voit surgir de l’humanité agitée et éloignée de Dieu l’ensemble des systèmes politiques et leurs dirigeants qui ont dominé le monde et qui insultent Dieu.

La suite des versets nous permettra de faire des liens directs avec les prophéties de Daniel, ce qui mettra une fois de plus en évidence l’unité de la Bible.

Olivier

 


 

Le dragon donne sa puissance à la bête qui ressemble à la fois à un léopard, un ours et un lion.

 

 

Apocalypse 13 : 2 : « La bête que je vis ressemblait à un léopard; ses pattes étaient comme celles d'un ours et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône et une grande autorité. »

La bête à 7 têtes et 10 cornes ressemble à un léopard, au lion et a des pattes d'ours.

 

Au verset 1, nous avons vu que la bête qui monte de la mer a 7 têtes et 10 cornes portant des diadèmes. Sur les têtes sont inscrits des noms blasphématoires c’est-à-dire insultants pour Dieu.
Le verset 2 nous apporte maintenant des détails très utiles pour identifier cette bête qui reçoit sa puissance et son autorité du dragon lui-même, Satan le Diable.
Les descriptions sont directement liées aux 
prophéties de Daniel concernant la succession des puissances mondiales.


 Les bêtes effrayantes décrites dans la Bible

Plusieurs bêtes terrifiantes sont décrites dans la Bible, dans les 
chapitres 7 et 8 du livre de Daniel et dans les chapitres 13 et 17 de l’Apocalypse. Les bêtes sont généralement utilisées dans la Bible pour décrire des organisations politiques éloignées de Dieu (Daniel 7:17).

Les bêtes de Daniel et de l’Apocalypse présentent certaines similitudes car elles correspondent aux mêmes périodes historiques. Nous allons analyser chacune d’elles et comprendre leur signification pour notre époque et pour notre avenir.

Les 4 bêtes de Daniel décrites dans sa vision au chapitre 7 sortent également de la mer, tout comme la bête d’Apocalypse 13.
Daniel 7 :3 : « Quatre bêtes énormes sont sorties de la mer, différentes les unes des autres.»

On se souvient que la mer, caractérisée par l'agitation, l'instabilité, le grondement, le déchaînement des vagues, le mugissement des flots,  symbolise 
les nombreux peuples, les nations, les masses agitées d’où les gouvernements humains tirent leur origine.
Esaïe 17 : 12, 13 ; 57 :20, 21 - Jérémie 6 : 23.

La description d’Apocalypse 13 :1 regroupe les caractéristiques des 3 premières bêtes de Daniel 7.


 La gueule de la bête est comme la gueule d’un lion

Le lion est un grand mammifère carnivore, redouté et craint, un animal respecté. Il est associé à l'autorité et au courage, il est souvent appelé "le roi des animaux". Il dégage une forme de majesté, de pouvoir qui induit le respect et la soumission. 
Le lion ailé constitue l’une des caractéristiques de l’art babylonien. Il figure en grand nombre dans les bas-reliefs du chemin de procession à Babylone. 

La première bête qui sort de la mer dans la vision de Daniel ressemble justement à un lion.

Daniel 7 : 4 : « La première ressemblait à un lion et avait des ailes d'aigle. Pendant que je regardais, ses ailes ont été arrachées. Elle a été soulevée de terre et mise debout sur ses pattes, comme un homme, et un cœur d'homme lui a été donné. » 

C’est au cours de la première année du règne de 
Belshatsar, roi de Babylone, vers 550 av J-C, que Daniel, toujours en captivité à Babylone, reçoit cette vision dans laquelle 4 bêtes montent de la mer.

Jérusalem avait été détruite en 587 av J-C par 
Nébucadnetsar, roi de Babylone. Le prophète Jérémie l’avait comparé à ‘ un lion qui sort d’un fourré’ et qui a entièrement dévoré ‘Israël, une brebis perdue’. 

Jérémie 4 :7 : « Un lion surgit de son fourré, celui qui détruit les nations s'est mis en route, il sort de son repaire pour ravager votre pays, pour dévaster vos villes et les laisser sans habitants. »

Jérémie 50 :17 : «Israël est une brebis perdue que les lions ont pourchassée. Le premier à la dévorer a été le roi d'Assyrie, et le dernier à lui briser les os a été Nébucadnetsar, le roi de Babylone. » 

 

L'empire babylonien est représenté par un lion dans la vision de Daniel

Les ailes du roi arrogant et tyrannique avaient été arrachées (il avait perdu son pouvoir) lorsque Dieu lui avait donné une leçon d’humilité (7 années de folie). En revenant à la raison et à de meilleurs sentiments, un cœur d’homme lui est donné, Nébucadnetsar glorifie Dieu.

Daniel 4 : 37 : « Maintenant, moi, Nébucadnetsar, je loue, j'exalte et je glorifie le Roi des cieux, dont toutes les œuvres sont véritables, et les voies justes; et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil. »

Le lion représente l’empire babylonien.


 La bête a des pattes comme celles d’un ours

L’ours est un grand mammifère plantigrade, principalement carnivore vivant sur de larges territoires. Il a une fourrure épaisse et il hiberne. L’ours n’a pas de prédateur naturel du fait de sa puissance, il peut par ailleurs courir très vite (jusqu’à 55 km/h).
A chacune de ses pattes, 5 doigts munis de longues griffes non-rétractiles lui permettent de creuser et de déchirer.

Revenons à la prophétie de Daniel :

Daniel 7: 5 : «  Et voici, une seconde bête semblable à un ours; elle se tenait sur un côté, et avait trois côtes dans sa gueule, entre les dents, et on lui disait: Lève-toi, mange beaucoup de chair!' » 

La seconde bête ressemble à un ours. La prophétie nous dit qu'elle a 3 côtes dans la gueule et qu’elle mange beaucoup de chair. Il s’agit de l’empire qui succède à Babylone, l’empire médo-perse. 
Cet empire a un grand appétit de conquêtes et veut dominer les nations voisines. Les 3 côtes représentent les peuples qui sont sous sa domination : l’Egypte, Israël et Babylone. Certainement, ces 3 nations symbolisent-elles les peuples de l’époque liés à l’histoire biblique. 
L’Empire médo-perse règnera sur la nation juive pendant plus de 200 ans, depuis la chute de Babylone en 539 avant notre ère jusqu’à ce qu’il soit à son tour renversé par la Grèce en 331 (
Néhémie 9 :36, 37).  

 

L'empire médo-perse est représenté par un ours, c'est aussi un bélier dans le livre de Daniel

Le nom du conquérant perse Cyrus ainsi que la façon dont Babylone serait prise avait été prophétisés environ 200 ans avant par les prophètes Esaïe et Jérémie.
Cyrus le Perse a permis aux Juifs, alors en captivité, de retourner chez eux et a ordonné la reconstruction du temple de Jérusalem accomplissant ainsi une prophétie biblique. 

Esaïe 44 : 28 : « Je dis à propos de Cyrus: «Il est mon berger et il accomplira toute ma volonté. Il dira à Jérusalem: 'Sois reconstruite!' et au temple: 'Que tes fondations soient posées!'»

L’ours, plus lourd et moins majestueux que le lion, et mangeant beaucoup de chair représente 
l’empire médo-perse qui a étendu sa domination “ depuis l’Inde jusqu’à l’Éthiopie ” (Esther 1 :1).  


 La bête ressemble à un léopard.

Le léopard est un félin au pelage orné de rosettes (aux contours noirs, vides à l’intérieur). Il a un corps musclé et très souple qui lui permet de grimper avec facilité aux arbres. C’est un excellent chasseur, il peut atteindre une vitesse de 60 km/h et faire des bonds de 6m de long pour 3m de haut. 

Daniel 7 :6 : « Après cela, j'ai vu une autre bête, qui ressemblait à un léopard. Elle avait quatre ailes sur le dos, comme celles d'un oiseau. Cette bête avait quatre têtes et la domination lui a été donnée. »

 

La puissance grecque est représentée par un léopard ailé à 4 têtes et aussi par un bouc dans le livre de Daniel

A l’empire médo-perse, succède la Grèce. Pourquoi est-elle représentée par un léopard ? La conquête de la Grèce a été soudaine et très rapide comme le léopard quand il chasse. La présence de 4 ailes sur le dos accentue la rapidité et l’agilité de l’animal. 

A la tête de l’armée grecque, un jeune homme surnommé 
Alexandre le Grand.
En 326, ce conquérant infatigable a soumis les Perses et atteint l’Indus. Il meurt jeune à l’âge de 32 ans. 

La défaite de l’empire médo-perse face à la Grèce avait été prophétisée dans une autre vision de Daniel au chapitre 8 de son livre.

Dans cette vision, un 
bélier symbolise l’empire médo-perse (une corne est plus haute que l’autre car les rois perses ont eu plus de pouvoir que les rois mèdes). Daniel 8 :1-4.

C’est alors qu’arrive 
un bouc de l’ouest.
Daniel 8 : 5 : «Pendant que je regardais attentivement, un bouc est arrivé de l'ouest, parcourant toute la surface de la terre sans toucher la terre. Ce bouc avait une corne impressionnante entre les yeux ». 

Tout comme le léopard ailé agile et rapide, le bouc parcourt la surface de la terre sans toucher le sol. Ces représentations décrivent bien les conquêtes éclair menées par Alexandre de Grand symbolisé par la corne impressionnante.

Ce bouc frappe le bélier et lui brise les 2 cornes, mettant fin à la puissance médo-perse. Lorsque le bouc devient très grand, sa grande corne est brisée et à la place 4 cornes plus petites poussent (
Daniel 8 :6-8).

C’est ce que nous confirment les versets suivants :

Daniel 8 : 20-22: « 20 Le bélier que tu as vu et qui avait des cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses. 21 Le bouc, c'est le roi de Grèce. La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi. 22 Les quatre cornes qui l'ont remplacée, une fois qu'elle a été brisée, ce sont quatre royaumes qui surgiront de cette nation, mais sans avoir autant de force qu'elle. »

À la mort d’Alexandre, son royaume est divisé entre ses généraux. Les 
4 têtes du léopard représentent les quatre généraux qui se partagent le territoire. Séleucus Nicator prend possession de la Mésopotamie et de la Syrie (à l’Est); Cassandre, de la Macédoine et de la Grèce (à l’Ouest); Ptolémée Lagus, de l’Égypte et de la Palestine (au Sud); et Lysimaque, de la Thrace et de l’Asie Mineure (au Nord).

C’est en étendant jusqu’aux confins du monde la langue et la culture grecques que la conquête d’Alexandre laisse sur l’Histoire son empreinte la plus marquante. Le grec commun (koinè) devient la langue internationale, ce qui explique que la deuxième partie de la Bible soit écrite en koinè plutôt qu’en hébreu.


 « Le dragon lui donna sa puissance, son trône et une grande autorité ».

Nous venons d’identifier 3 des 7 puissances mondiales qui ont un lien direct avec l’histoire de la Bible : 
le lion représente Babylone, l’ours l’empire médo-perse et le léopard ailé la Grèce.
Ces 7 puissances politiques reçoivent leur pouvoir, leur puissance et leur autorité de Satan lui-même. Cela signifie qu’au travers des gouvernements et des grands de ce monde, le Diable dirige le monde. 
1 Jean 5 :19 nous dit que « le monde entier est sous la coupe du diable ».

Malgré tout, Dieu nous demande d’être soumis aux autorités de ce monde (
Romains 13 :1). Mais si ce qu’on nous demande se retrouvait en opposition avec la volonté de Dieu, il nous faudrait obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

Actes 5 : 29 : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.»

Olivier

 


 

L’une de ses têtes a une blessure mortelle qui est guérie.

 


Apocalypse 13 : 3 : «  L'une de ses têtes était comme blessée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »

La bête à 7 têtes et 10 cornes ressemble à un léopard, au lion et a des pattes d'ours.

(Bible_Illustrations_by_Sweet_Media)

 
 Les 7 têtes et les 10 cornes de la bête 

Nous avons vu que la bête à 7 têtes et 10 cornes a les caractéristiques de l’empire babylonien symbolisé par le lion, de l’empire médo-perse symbolisé par l’ours et de l’empire grec symbolisé par le léopard. 
De manière plus complémentaire, nous avons, dans l’ordre : l’Egypte, l’Assyrie, Babylone, l’empire médo-perse, la Grèce, Rome et les rois du temps de la fin.
Sur les cornes de la bête, 10 diadèmes, symboles de royauté, représentent le pouvoir et l’autorité donnés aux dirigeants par le dragon, Satan le Diable lui-même.
Certaines têtes n’ont qu’une seule corne et d’autres en possèdent plusieurs. 
Pourquoi cela ? L’empire médo-perse est formé de l’association de 2 puissances, la tête aura donc 2 cornes. Tandis que la dernière tête qui représente une multiplicité de rois (Rome et nations dérivées du temps de la fin) aura 3 cornes (symbole de la répétition).
Nous avons donc :
• L’Egypte : 1 corne ;
• L’Assyrie : 1 corne ;
• Babylone : 1 corne ;
• L’empire médo-perse : 2 cornes (la Médie et la Perse) ;
• La Grèce : 1 corne ;
• Rome : 1 corne
• Nations du temps de la fin : 3 cornes (plusieurs pays). 

Cependant, rappelons-nous que dans la Bible, les nombres sont souvent symboliques et que le 
nombre 10 représente la totalité de quelque chose, en l’occurrence la totalité des dirigeants du monde, petits ou grands. 
Ainsi, on peut dire, par extension, que la bête à 7 têtes et 10 cornes symbolise l’ensemble des gouvernements humains opposés à Dieu qui dirigent le monde depuis le début de l’Histoire biblique.


 L’une des têtes est blessée à mort puis guérit.

Au verset 3, il est écrit que l’une de ses têtes est blessée à mort. Est-ce que cela symbolise la chute d’une puissance en particulier ?
Non, car il est dit que lorsqu’elle est guérie, la terre entière est remplie d’admiration et suit la bête – ce qui ne correspond à aucun empire particulier.
La terre entière doit forcément suivre une organisation politique représentant tous les pays du monde, ou presque.
En fait, de l’ensemble des gouvernements du monde a émergé une 
organisation internationale chargée de maintenir la paix dans le monde, cette organisation qui suscite l’admiration de tous s’appelle l’ONU
Mais l’ONU a existé avant sous une autre forme et un autre nom avant de disparaître. Il s’agissait de la 
SDN.


 Un peu d’histoire…

 La première guerre mondiale

La première guerre mondiale est déclenchée suite à l’attentat de Sarajevo survenu le 
28 juin 1914. Au cours des quatre années de ce conflit inimaginable près de 20 millions de personnes perdent la vie, sans compter l’épidémie de grippe espagnole qui suit.
Les souffrances terribles et le nombre très élevé de morts infligés par cette guerre suscitent le désir des populations européennes que ce conflit soit « la der des der » : la dernière des dernières guerres !

Après la victoire des alliés, le cessez-le-feu est effectif 
la 11ème heure du 11ème jour du 11ème mois, c’est-à-dire le 11 novembre 1918L’armistice signé ce jour-là dans un wagon dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne marque la fin des combats.
La Conférence de la Paix qui s'ouvre un peu plus tard à Paris le 18 janvier 1919 est chargée d'élaborer les traités de paix et de créer la future Société des Nations (d’inspiration américaine) qui aura comme objectif de préserver la paix en Europe.

C’est la signature du 
traité de Versailles dans la galerie des glaces du château, le 28 juin 1919, à la date anniversaire de l’attentat de Sarajevo, qui met réellement fin à la guerre et introduit la Société des Nations (SDN)


 La création de la SDN

La SDN est la première organisation internationale. Basée à Genève, elle regroupe à l’origine 45 pays, dont 26 non-européens. Par la suite, le nombre de pays membres passe temporairement à 60. La SDN a pour mission de régler pacifiquement les conflits entre États.
Le Pacte de la Société Des Nations signé le 28 juin 1919 est inspiré des 14 points du président américain Wilson (président de 1912 à 1920, prix Nobel de la paix en 1920) établissant des principes de relations internationales pour établir une paix durable (incitation à la réduction des armements par exemple).
Les 
48 membres (en 1920) de la SDN s’engagent à établir une sécurité collective, c’est-à-dire qu’ils fondent un système international dans lequel les Etats s’engagent mutuellement à garantir la sécurité mondiale.
L’article 16 prévoit qu’en cas d’agression tous les membres de la SDN doivent prendre contre l’agresseur des sanctions économiques et financières, voire aider militairement l’agressé. 

Cependant, la SDN n’a pas les moyens d’imposer ses mesures, elle ne dispose pas de forces armées et se révèle impuissante à contenir les ambitions des puissances expansionnistes. 


 La montée du fascisme et des régimes totalitaires

A partir de 
1929, qui marque le début d'une grave crise économique mondiale, le ton change, on assiste à la montée au pouvoir de régimes fascistes et totalitaires, comme Mussolini en Italie (agression de l'Ethiopie en 1936), Franco en Espagne, Salazar au Portugal (36 ans de dictature)... L'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne, nourrie par la frustration du Traité de Versailles, met fin aux espoirs du pacifisme. Le réarmement de l'Allemagne inquiète les voisins européens; le général Franco en Espagne reçoit l'aide d’Hitler dans sa lutte contre les Républicains (guerre civile espagnole 1936-39); enfin, en 1938, l'annexion de l'Autriche et d'une partie de la Tchécoslovaquie (Anschluss), puis l'invasion de la Pologne qui suit ne laisse plus de doutes sur l'imminence de la guerre, qui éclate en septembre 1939.


 La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale est la guerre la plus meurtrière de toute l'Histoire avec plus de 
50 millions de morts dont une grande proportion de civils. L'Union Soviétique paie le plus lourd tribut avec 20 millions de morts et la Pologne perd 25% de sa population. Les génocides et les crimes contre l'humanité ont fait, à eux seuls plus de 10 millions de victimes dont 6 millions de Juifs
En 1945, on découvre l'horreur et l'ampleur de la
 Shoah : la découverte des camps de concentration et d'extermination, des chambres à gaz et des fours crématoires plonge les populations dans un profond désarroi. Comment l'homme a-t-il pu en arriver là ?

La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 
8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims.
Les chefs d'État et de gouvernement alliés, dont le 
général de Gaulle, peuvent annoncer simultanément sur les radios la cessation officielle des hostilités en Europe.

Mais malgré la capitulation de l'Allemagne nazie, son allié le 
Japon poursuit un combat désespéré contre les Américains dans l'océan Pacifique. Il faudra les deux explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, pour le contraindre à capituler, près de quatre mois après l'Allemagne, le 2 septembre 1945.

L'utilisation de la bombe atomique par les Américains sur les deux villes japonaises frappe aussi les esprits. Les 2 bombes, à elles seules, causent la mort d'environ 200’000 personnes sans compter les victimes de cancers et autres maladies. Le monde sait qu'il est désormais capable de s'autodétruire.

Peu de temps après la fin de la guerre, les criminels de guerre sont jugés durant le 
procès de Nuremberg pour l'Allemagne et durant le procès de Tokio pour le Japon.


 La naissance de l'Organisation des Nations Unies (ONU)

Afin de défendre la démocratie, les présidents 
Churchill (Royaume-Uni) et Roosevelt (USA) signent en Août 1941 la Charte de l'Atlantique qui entreprend de jeter les fondements d'une nouvelle politique internationale. 

La Charte de l'Atlantique sert de base à la
 Charte des Nations unies, signée le 26 juin 1945 à San Francisco par les 51 États fondateurs de l'ONU.

L’ONU est créée quelques mois après, 
le 24 octobre 1945 avec l'entrée en vigueur de la charte des Nations Unies et prend le relais de la Société Des Nations. Son siège se situe à New-York. Elle a pour ambition de remplacer efficacement l'incompétente SDN en disposant de moyens armés pour protéger la paix, les casques bleus.

Rodsan18

  Devant les bâtiments de l’ONU à New-York. Cette statue représente un homme en train de forger une épée en soc de charrue.
Esaïe 2 :4 : «  Martelant leurs épées, ils forgeront des socs pour leurs charrues, et, de leurs lances, ils feront des faucilles. Plus aucune nation ne brandira l'épée contre une autre nation, et l'on n'apprendra plus la guerre. »

 

Les objectifs de l'ONU sont de :
- Maintenir la paix partout dans le monde. Fournir une base de dialogue à tous les pays.
- Développer des relations amicales entre les nations.
- Collaborer pour améliorer la qualité de la vie, éradiquer la misère, les endémies et l’analphabétisme.
- Mettre fin à la dévastation de l'environnement. 
- Faire régner un climat de tolérance et de respect des droits et libertés fondamentaux.

 

 Les institutions mondiales de l’ONU

 


C’est au sein des Nations Unies qu’ont été créées les plus grandes institutions mondiales: 
OMS (Organisation mondiale de la santé), UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement), UNICEF(Fonds des Nations unies pour l'enfance), UNHCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés), etc.

À la base, il y a 
51 pays fondateurs, dont la France. Aujourd'hui, l'ONU compte 193 Etats membres, soit la quasi-totalité des 197 Etats actuellement reconnus par l'ONU. Le dernier État à avoir intégré l’institution est le Soudan du Sud, en 2011. Il n'y a désormais plus que quatre États sur la planète reconnus par l'ONU, mais qui n'en sont pas membres : la Palestine, le Vatican, les Îles Cook et une île du Pacifique sud.

Le 
Conseil de sécurité des Nations unies est l'organe exécutif de l'Organisation des Nations unies (ONU). Il est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale, il peut établir des sanctions internationales et prévoir une intervention militaire. Le Conseil de sécurité est composé de quinze membres : cinq permanents pourvus du droit de veto (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie) et dix élus pour une durée de deux ans (renouvelés par moitié tous les ans).

La 
Cour internationale de Justice constitue l'organe judiciaire principal des Nations unies.

Le 
Secrétaire général est depuis 2017 le Portugais Antonio Guteres. L'ONU a six langues officielles: l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français, le mandarin et le russe.


 L’accomplissement des prophéties de l’Apocalypse

Rappelons-nous les paroles de Jésus en 
Apocalypse 13 : 3 : « L'une de ses têtes était comme blessée à mort, mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »

Une fois que la blessure mortelle a été guérie, 
la terre entière est remplie d’admiration et suit la bête. N’est-ce pas ce qui s’est passé avec la création de l’ONU qui a remplacé la SDN et avec la quasi-totalité des nations du monde (193 Etats !) qui suivent cette organisation internationale ?

Olivier

 


 

Le dragon et la bête sont adorés

 


Apocalypse 13 : 4 : « On adora le dragon parce qu'il avait donné l'autorité à la bête; on adora aussi la bête en disant: «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? »


 La bête reçoit son autorité du dragon.

Au verset 2, nous avons vu que le dragon, Satan le Diable, donne sa puissance et une grande autorité à la bête.
Apocalypse 13 : 2 : « Le dragon lui donna sa puissance, son trône et une grande autorité ».

L’ensemble des puissances politiques mondiales reçoit son pouvoir, sa puissance et son autorité de Satan lui-même. Cela signifie qu’au travers des gouvernements et des grands de ce monde, le Diable dirige le monde. 

1 Jean 5 :19 nous dit que « le monde entier est sous la coupe du diable ». Le Diable «a donné son trône » à ses représentants humains.

Cela signifie aussi que si nous admirons un système politique quel qu’il soit, cela revient à admirer celui qui lui a donné cette autorité : le dragon ; si nous portons allégeance à un gouvernement, cela revient à apporter allégeance à Satan le Diable lui-même.  

Comme nous l’avons vu précédemment, nous devons rester soumis aux autorités de ce monde (
Romains 13 :1) tant que les lois mises en place ne sont pas opposées à Dieu. Dans le cas contraire, il nous faudrait « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5 : 29). Les premiers disciples ont par exemple refusé d’obéir à la loi romaine qui imposait le culte de l’empereur, cela leur a valu la prison et de nombreuses persécutions. 


 La bête et le dragon sont adorés.

On se souvient qu’après la guérison de la blessure mortelle, la terre entière était remplie d’admiration et a suivi la bête.
Apocalypse 13 : 3 : « Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »

C’est précisément ce qui s’est passé avec la création de l’
ONU qui a remplacé l’incompétente SDN !  En effet, la quasi-totalité des nations du monde (193 Etats !) suivent cette organisation internationale. On peut dire que la terre entière est remplie d’admiration pour cette organisation et ses idéaux se déclinant en différents domaines aussi variés que la paix, le développement durable, la santé, la protection de l’enfance, les droits de l’homme, la faim dans le monde, le problème des réfugiés, la protection du patrimoine historique…
Les objectifs hautement louables poursuivis étant 
la paix, la sécurité, la liberté, la santé… pour tous, dans un environnement sein permettant à chacun de se nourrir et de vivre convenablement.

Seulement, le verset 4 annonce un changement.
L’admiration de la terre entière pour la bête évolue maintenant en adoration. «
 On adora la bête en disant : «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle?»
La bête est présentée comme inégalable, invincible, au-dessus de tous.
La bête s’érige au rang d’un dieu auquel se soumet la terre entière. 
Quels sont les raisons de ce changement ? Cela pourrait être le désir de mettre fin au nationalisme et aux guerres, l’idéal d’un gouvernement mondial unique imposant les mêmes lois et les mêmes droits pour tous, une meilleure gestion et répartition des richesses à travers le monde, une meilleure protection de certaines zones de la planète menacées par la destruction, la disparition d’espèces ou la pollution…
De toute évidence, des évènements ayant des répercussions à l’échelle de la planète vont favoriser un plus grand pouvoir de l’ONU et l’allégeance de la terre entière.
Nous verrons avec le prochain verset quelles seront les conséquences pour les fidèles chrétiens.

Olivier

 


 

La bouche de la bête profère des blasphèmes

et fait la guerre pendant 42 mois

 


Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. » 

La terre entière a d’abord été remplie d’admiration et suivi la bête qui a reçu sa puissance et son autorité de Satan, le dragon, puis elle lui accorde son adoration. 
Tous déclarent : « 
Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? ».

La bête reçoit maintenant 
une bouche qui profère des paroles arrogantes et insultantes envers Dieu. La bête semble changer d’attitude et oublier ses idéaux et ses grands principes de respect des droits fondamentaux de liberté, d’égalité, de tolérance, de partage, de fraternité… Elle devient arrogante et s’oppose à Dieu. 
A quoi cela peut-il bien correspondre ?
A nouveau, le livre de Daniel va nous aider à identifier cette corne. Mais d’abord, revenons aux 4 bêtes de Daniel 7 qui sortent de la mer. 


 Le livre de Daniel et la 4ème bête

Nous avons vu que la première qui ressemble à un lion représente l’empire babylonien, la seconde qui ressemble à un ours représente l’empire médo-perse et la troisième qui ressemblent à un léopard représente la Grèce. Ce sont les caractéristiques physiques de ces 3 premières bêtes qui sont reprises dans la description de la bête d’Apocalypse 13.

La quatrième bête, quant à elle, apparaît comme bien plus redoutable et plus terrifiante que les 3 précédentes. 

Daniel 7 : 7 : « Après cela, j'ai vu dans mes visions nocturnes une quatrième bête, redoutable, terrible et extraordinairement puissante. Elle avait de grandes dents en fer. Elle mangeait, brisait et piétinait ce qui restait. Elle était différente de toutes les bêtes précédentes et avait dix cornes. »

La quatrième bête de Daniel 7 correspond à l'empire romain, les 10 cornes sont les nations issues de l'empire romain, la corne arrogante humilie 3 rois.

La 4ème bête a de grandes dents en fer. Elle est extraordinairement puissante. Elle piétine et brise tout sur son passage.  
Cette description rejoint la vision de la statue immense de Daniel chapitre 2 dans laquelle l’empire romain correspond aux jambes en fer de la statue.

Daniel 2 : 40 : « Il y aura un quatrième royaume, solide comme du fer. En effet, le fer pulvérise et écrase tout. Tout comme le fer brise tout, il pulvérisera et écrasera les autres.» 

Le
 fer représente la force implacable de l’empire romain dont l’armée est absolument redoutable et réputée invincible. Rome a étendu sa domination sur le monde progressivement. D’abord, son influence s’étend sur toute la péninsule Italique, puis autour de la Méditerranée et bien au-delà. Le nom de la ville devient synonyme de celui de l’empire. 
C’est cet empire qui détruit Jérusalem en 70 après J-C comme l’avait prophétisé Jésus-Christ.
Rome atteint son apogée sous les 
Césars. Le premier est Jules César, fait dictateur pour dix ans en 46 avant J-C mais assassiné par des conspirateurs en 44 av. J-C. Le deuxième est Octavien (31 avant J-C à 14 après J-C). En 27 avant J-C, il réussit à devenir empereur en se faisant proclamer “ Auguste”. 


Les Romains dominent tout le pourtour méditerranéen.

C’est sous le règne d’Auguste que Jésus vient au monde à Bethléem en 2 avant J-C. 
Le successeur d’Auguste, 
Tibère (14-37 après J-C), règne pendant le ministère de Jésus. Ponce Pilate est alors gouverneur de la Judée. 
C’est lui qui, sous la pression des chefs religieux juifs, ordonne l’exécution de Jésus-Christ par crucifixion en l’an 32 de n.e.

Le 
culte impérial alors mis en place par Auguste afin de renforcer l’unité de l’empire et assurer la Pax Romana est à l’origine des persécutions contre les chrétiens qui rejettent l’idolâtrie.

La fin du verset de Daniel 7 : 7 indique : « 
Elle était différente de toutes les bêtes précédentes et avait dix cornes. »
Les 
cornes sont associées aux dirigeants et le nombre 10 indique quelque chose de total ou de complet.
Daniel 7 : 23, 24 : « 23 Voici ce qu'il m'a dit: 'La quatrième bête, c'est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la piétinera et la brisera. 24 Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume ».

Il est à noter que les 10 cornes de la 4ème bête sont différentes des 10 cornes de la bête d’Apocalypse 13 qui portent des diadèmes et qui symbolisent des puissances mondiales différentes. 
Les 10 cornes présentes sur la bête terrible aux dents de fer ne sont associées qu’à l’empire romain.

Ainsi, les 10 cornes représentent 
l’ensemble des nations qui dérivent de l’empire romain. La France en fait bien sûr partie. Nous pouvons aussi citer par exemple l’Espagne, le Portugal, la Grande-Bretagne et par extension toutes les anciennes colonies de ces pays : l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et l’Amérique du nord en totalité, de nombreux pays africains, la majeure partie de l’Océanie…


 Le parallèle avec le livre de Daniel et la corne arrogante. 

Daniel 7: 8: «  Je regardais les cornes et j'ai vu une autre petite corne sortir du milieu d'elles. Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d'un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. »

Parmi les pays dérivant de l’empire romain, doit apparaître un roi qui en élimine 3 autres. Cette corne est différente des autres, elle a des yeux pareils à ceux d’un homme. 
Ce roi sera différent de tous les rois précédents. 

Daniel 7 :24, 25 : « Un autre surgira après eux. Il sera différent des premiers et abaissera trois rois. 25 Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps. »

La suite du récit nous informe que la petite corne qui est apparue et devant laquelle 3 autres sont tombées, a grandi et parait plus grande que les autres. Il est écrit qu’elle abaissera 3 rois. Cette corne ou ce roi, va faire la guerre aux saints pendant 3 temps et demi ou 1260 jours ou 42 mois, comme nous l’avons précédemment.

Cela correspond précisément au verset d’
Apocalypse 13 : 5 :  « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. » 


 L’identité de la corne arrogante.

La corne arrogante sort du milieu des 10 cornes (les pays qui dérivent de l’empire romain). Ce roi sera différent des premiers et abaissera trois rois. C’est pourquoi il est écrit que trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. 
Nous comprenons que ce roi provient du milieu des nations qui sont nées de l’empire romain (certainement un pays occidental chrétien). 
Il est arrogant, il parle avec arrogance. Ce roi se vante de réaliser de grandes choses. Il se considère lui-même comme très important et se permet d’humilier 3 autres rois.

Sur cette corne, il y avait 
des yeux pareils à ceux d'un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. 
Les yeux sont associés à la vision, à la connaissance et à la compréhension. Cela signifie que le roi arrogant veut tout voir et tout savoir pour mieux dominer. On peut aussi penser que «
les yeux d’un homme » correspondent à un air humain plein d’empathie afin de séduire et mieux dominer (en tout cas au début de son règne). 

Par ses 
paroles blasphématoires il s'opposera au Très-Haut.
Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps, soit 3 temps et demi. Ces
 3 temps et demi correspondent à 1260 jours ou 42 mois comme nous l’avons vu précédemment.
Cela signifie que 
pendant 42 mois, l’activité des chrétiens sera réduite à néant.

Comment va-t-il parvenir à cette fin ? Il est écrit dans la prophétie qu’
« il projettera de changer les temps et la loi ». Cela signifie qu’il est assez puissant pour changer les lois existantes (démocratiques pour la plupart) pour en imposer d’autres entraînant des situations très difficiles pour les chrétiens. 
Rappelons-nous les rois arrogants des temps passés : les rois de Babylone, Médie, Perse, Rome… qui ont exigé l’adoration de tous les sujets. Les serviteurs de Dieu, bien que respectueux des autorités en place, ne pouvaient accorder d’acte d’adoration à qui que ce soit d’autre que Dieu lui-même. Cela leur a valu de nombreuses persécutions, voire la mort. 
La corne arrogante exigera certainement 
un acte d’adoration, un serment d’allégeance à un système politique… que nous ne pourrons lui accorder, ce qui nous vaudra alors d’être opprimés ou persécutés.
A notre époque moderne et civilisée pourrions-nous voir à nouveau une telle dictature ? Oui, malheureusement. Soyons toujours vigilant quant à notre fidélité à Dieu. 

Qui va s’opposer à Dieu pendant la période de la grande tribulation ? 
L’antichrist.

S’agit-il d’un homme, ou d’un groupe d’hommes ? Il s’agit d’
une seule personne, un homme, qui présentera des similitudes avec Jésus-Christ en accomplissant de grands signes, mais seulement pour tromper ceux qui attendent encore le messie. 

Quand apparaîtra cet antichrist ? Très bientôt. Restons donc attentifs aux actualités afin de comprendre l’accomplissement des prophéties du temps de la fin.

Olivier

 


 

La bête profère des blasphèmes contre Dieu

 


Apocalypse 13 : 6 : « Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. »

Nous avons vu avec le verset précédent qu'au sein des pays dérivant de l’empire romain, doit apparaître un roi arrogant qui humiliera 3 autres rois et les écartera de sa route : 
l’antichrist.
Ce roi « 
projettera de changer les temps et la loi». Il sera suffisamment puissant pour changer les lois existantes (démocratiques pour la plupart) et imposer des restrictions aux libertés, notamment la liberté de culte dans le cadre d’une dictature.
Le fait que la corne arrogante de la vision de Daniel représentant l’antichrist ait «
les yeux d’un homme» démontre qu’il aura accès aux informations concernant beaucoup d’entre nous, probablement au travers de la technologie de la communication de plus en plus performante. 


 Des paroles blasphématoires contre Dieu

Par ses paroles blasphématoires l’antichrist s'opposera au Très-Haut.
Que signifie «
 paroles blasphématoires » ? Ce sont des paroles insultantes envers Dieu. 
L’antichrist pourrait par exemple prétendre apporter la paix mondiale et être le messie promis tant attendu encore aujourd’hui par certaines religions.
Rappelons-nous aussi que les chrétiens attendent le retour du Christ. Se pourrait-il qu’ils soient trompés en pensant qu’il s’agisse réellement de Jésus ?
Que se passera-t-il pour ceux qui ne lui apporteront pas l’admiration voire l’adoration qu’il exigera ? Ils devront subir des privations et des persécutions pendant 3 temps ou demi ou 42 mois.

Daniel 7 : 24, 25 : « Un autre surgira après eux. Il sera différent des premiers et abaissera trois rois. 25 Par ses paroles il s'opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps. »

Cela signifie que pendant 
42 mois, l’activité des vrais chrétiens sera réduite à néant.
Cela correspond précisément au verset d’
Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. » 


 Que signifie insulter le nom de Dieu ?

« 
pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel ».
Insulter le nom de Dieu, c’est affirmer ouvertement son rejet de Dieu, de son autorité, de ce qu’il propose pour les humains. Quel est le nom de Dieu ? 
YHWH traduit par Yahvé, Yahwé ou Jéhovah. Selon les traductions, ce nom signifie : « Je serai, je que je serai » ou « Je me révèlerai être ce que je me révèlerai être » ou encore « Je suis ce que je suis ». Au travers de ce nom se dégagent plusieurs qualités divines. YHWH est un Dieu qui ne change pas, il reste fidèle à ce qu’il dit, à ses promesses. 
Il est aussi un Dieu d’action qui a un dessein, un plan qu’il réalisera sans faute.
Ainsi insulter le nom de Dieu revient à dire que nous sommes bien plus heureux sans Lui, bien plus heureux sans aucune religion, nous n’avons pas besoin de ses promesses, du Royaume de Dieu. 
Cela peut aussi revenir à dire que Dieu ne réalisera pas ses promesses et qu’il ne sert à rien de mettre notre confiance en lui. 

Daniel 11 : 36 : « Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d'arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira. 37 Il ne prêtera attention ni aux dieux de ses ancêtres, ni à celui que désirent les femmes. Il ne prêtera attention à aucun dieu, car il se grandira au-dessus de tous ». 


 Que signifie insulter son tabernacle ?

Le tabernacle était le lieu de culte des Israélites avant la construction du temple. Le tabernacle constituait un lien entre Dieu et les hommes. Une nuée symbolisait la présence de Jéhovah et l’arche de l’alliance symbolisait la puissance de Dieu. C’est au tabernacle que les sacrifices propitiatoires et les holocaustes étaient offerts à Dieu.
Insulter le tabernacle revient à rejeter tout ce qu’il représente : le lien entre Dieu et les hommes, la puissance du Créateur et la valeur du rachat sacrificiel. 


 Que signifie insulter ceux qui habitent dans le ciel ?

Qui habite dans le ciel ? Le souverain de l’univers, son Fils Jésus-Christ, les membres oints constituant le Royaume céleste, les anges.
Insulter ceux qui habitent dans le ciel revient à mépriser la sainteté, la pureté et la fidélité des êtres spirituels proches de Dieu. Cela signifie aussi rejeter le Royaume de Dieu, le moyen que Dieu a prévu afin d’instaurer sa volonté sur terre, et son Roi Jésus-Christ qui a donné sa vie en sacrifice pour nous.


 Que faire ?

Profitons du temps de paix dont nous disposons afin de renforcer notre foi dans les promesses de Dieu et de nous préparer à démontrer notre fidélité à notre Créateur dans les difficultés et les privations.
Préparons-nous à reconnaître celui qui s’opposera au Très-Haut, l’antichrist qui égarera de très nombreuses personnes.

Olivier

 


 

La bête fait la guerre aux saints et réussit à les vaincre

 


Apocalypse 13 : 7 : « Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. »

 


 Le règne de la bête

Nous avons vu précédemment que le dragon a donné sa puissance, son trône et une grande autorité à la bête.
L’une des têtes de cette bête a été blessée à mort mais sa blessure a été guérie (l’ONU qui renaît de ses cendres), et toute la terre est remplie d’admiration derrière la bête.
Puis cette admiration s’est transformée en adoration au point de dire «
Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? »

Cette bête est profondément arrogante et va jusqu’à proférer des blasphèmes contre Dieu et contre toutes les fidèles créatures spirituelles et saintes.

Le verset 7 déclare maintenant qu’«
 il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. »

L’autorité et le pouvoir de la bête semble s’accroître encore. Elle domine maintenant 
la terre entière : toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. 

La bête représente un gouvernement mondial unique qui impose un régime totalitaire. 

Combien de temps va durer son règne ? Le verset 5 nous dit « 
et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois. » La bête va régner sur toute la terre pendant 3 ans et demi.


 La fidélité mise à l’épreuve

Durant son règne, la bête va imposer la terreur, en particulier pour les fidèles chrétiens :
« Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre » Apocalypse 13 : 7.

Le parallèle est à faire avec la mort des 2 témoins, l’œuvre de témoignage chrétien va s’éteindre pendant 42 mois.   
Lien - Ap - 11 : 7 - La bête qui monte de la mer les tuera.

La bête s’attaquera à l’ensemble des religions et à tout ce qui est saint. Les fidèles chrétiens ne seront pas épargnés, bien au contraire, ils seront la cible privilégiée de la bête. En effet, les personnes qui désirent rester fidèles à Dieu, ne pourront pas porter allégeance à la bête et cela leur vaudra des persécutions. 

Cette situation nous renvoie à plusieurs récits concernant les fidèles serviteurs du passé.

Les premiers chrétiens refusaient de pratiquer le culte impérial imposé par Rome. Cela leur a valu les pires persécutions. De très nombreux chrétiens ont été mis à mort dans des conditions terribles et souvent devant des spectateurs avides de sang.

Rappelons-nous les 3 Hébreux, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, déportés à Babylone qui ont été jetés dans la fournaise ardente car ils refusaient de se prosterner devant la statue du roi babylonien Nébucadnetsar.

Rappelons-nous également Daniel qui a été jeté dans la fosse aux lions car il adressait ses prières à Yahvé alors qu’un décret n’autorisait que les prières adressées au roi mède Darius.

Enfin, n’oublions pas l’ordre d’extermination du peuple juif promulgué par un décret du roi perse Assuérus, car Mardochée n’avait pas voulu se prosterner devant Haman, le premier ministre.

Plus proche de nous, de nombreux chrétiens sont morts dans les camps de concentration car ils ne voulaient pas porter allégeance au régime nazie. 

Soyons déterminés à demeurer 
fidèles, sachant que les épreuves seront temporaires tandis que le bonheur promis par Dieu sera éternel.

Olivier

 


 

Tous les habitants de la terre l’adoreront

 


Apocalypse 13 : 8 : « et tous les habitants de la terre l'adoreront, tous ceux dont le nom n'a pas été inscrit dans le livre de vie de l'Agneau offert en sacrifice, et ce dès la création du monde»

Nous avons vu précédemment que
 le dragon a donné sa puissance, son trône et une grande autorité à la bête.
L’une des têtes de cette bête a été blessée à mort mais sa blessure a été guérie (l’ONU qui renaît de ses cendres), et 
toute la terre est remplie d’admiration derrière la bête.
Puis cette admiration se transforme en 
adoration au point de dire «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? »
Le verset 7 déclare qu’« 
il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. »

Ce qui indique l’étendue planétaire du pouvoir de la bête.


 La bête séduit la terre entière

Comment réagissent les habitants de la terre face à ce gouvernement mondial unique ? Le verset 13 indique que «
 tous les habitants de la terre l'adoreront».
Ce gouvernement unique semble faire 
l’unanimité malgré les différences de cultures, de nationalités, races, religions, traditions…

Bien évidemment, la bête ne se présente pas du tout sous un jour monstrueux.
Tout comme son « père » le dragon qui 
séduit tout le monde et qui lui a donné la puissance et le pouvoir, elle séduit également par ses paroles, ses idéaux, ses promesses…

Apocalypse 12 : 9 : « Et le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit tout le monde, fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. »
Le verset de
 Jean 8 :44 nous rappelle que Satan est menteur et le père du mensonge, et le verset de       2 Corinthiens 11 :14 qu’il" se déguise en ange de lumière".
Ainsi, on peut dès maintenant s’attendre à ce que la bête suive l’exemple de son père. Ses belles paroles, ses idéaux élevés et ses promesses se révèleront n’être que des 
mensonges pour tromper toute la terre. 
Matthieu 7 :15 : « Méfiez-vous des prétendus prophètes! Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. »

La Bible nous met en garde contre le futur dirigeant mondial :
2 Thessaloniciens 2 :3 : « Que personne ne vous trompe d'aucune manière. En effet, il faut que l'apostasie arrive d'abord et qu'apparaisse l'homme de péché, le fils de la perdition. »
Le 
fils de la perdition n’est autre que l’antichrist correspondant à la corne arrogante qui s’oppose à Dieu.


 Tous n’adoreront pas la bête

La deuxième partie du verset indique que ceux qui adorent la bête n’ont pas leur nom inscrit dans 
le livre de vie de l’agneau, Jésus-Christ. 
Ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’agneau seront au contraire reconnus par Jésus devant Dieu et ses anges. 
Apocalypse 3 : 5 : « Le vainqueur portera ainsi des vêtements blancs, je n'effacerai jamais son nom du livre de vie, je le reconnaîtrai comme mien en présence de mon Père et de ses anges. »
Comme son nom l’indique, ceux qui sont inscrits dans le livre de vie auront droit à la vie éternelle.
Qu’est-ce que cela signifie pour nous ?
Il ne faudra en aucun cas suivre à la bête et lui porter allégeance. 
La bête réclamera un signe d’adoration symbolisant la soumission à son autorité. 
Ce signe sera évident car il signifiera la condamnation pour ceux qui adoreront la bête. 


 Est-ce que les noms de ceux qui sont inscrits dans le livre de vie sont connus depuis la création du monde ?

Reprenons le verset :
Apocalypse 13 : 8 : « et tous les habitants de la terre l'adoreront, tous ceux dont le nom n'a pas été inscrit dans le livre de vie de l'Agneau offert en sacrifice, et ce dès la création du monde. »

On pourrait en effet penser que les noms des serviteurs de Dieu sont connus depuis le début, et inévitablement les noms des gens condamnés par Dieu aussi.
Cela reviendrait à croire en la prédestination. Dans ce cas pourquoi la Bible a-t-elle été écrite, pourquoi nous a-t-elle donné tous ces avertissements, conseils, exhortations, encouragements… ?

Pourquoi Jésus encourage-t-il les chrétiens de Philadelphie en ces termes : 
«Je viens bientôt. Tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.» Apocalypse 3 : 11 ?
L’église de Philadelphie a été fidèle à Jésus et a persévéré dans les épreuves. 
Cependant, rien n’est jamais acquis de manière définitive, et Jésus exhorte l’église de Philadelphie à tenir ferme ce qu’elle a, afin que personne ne prenne sa couronne, c’est-à-dire sa victoire.
Nous aussi, ne croyons jamais que nous avons acquis l’approbation de Dieu et de Jésus de manière définitive, nous devons veiller et lutter jusqu’à la fin.
Matthieu 24 :13 : « celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. »


 Qu’est-ce qui était connu depuis la création du monde ?

Dans le jardin d’Eden a été prononcé la première prophétie de la Bible :

Genèse 3 :15 : « Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance: celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon. »

Deux postérités s’opposeraient : l’une fidèle à Dieu et l’autre fidèle au Diable.
Le Diable et sa postérité finiraient par être détruits
C’est ce qui est prévu depuis le début de la création. 

Juste avant l’intervention de Dieu et l’instauration du Royaume de Jésus, les habitants de la terre devront 
prendre position par rapport à Satan représenté par la bête, le gouvernement mondial unique dirigé par l’antichrist.
Les personnes qui se soumettront à la bête, n’auront pas leur nom inscrit dans le livre de vie et ne bénéficieront pas du Gouvernement messianique qui apportera la guérison à l’humanité.
Ces personnes auront fait leur choix en portant allégeance à la bête, et donc à Satan, l’opposant de Dieu. 

Soyons déterminés à faire le bon choix et bénéficier de la vie véritable promise par Jésus !

Olivier

 


 

Soyons attentifs au message de l’Apocalypse

 


Apocalypse 13 : 9 : « Si quelqu'un a des oreilles, qu'il écoute. »

Des paroles semblables ont déjà été prononcées à plusieurs reprises dans les chapitres 2 et 3 du livre de l’Apocalypse.
En effet, 
Jésus terminait chacune des lettres adressées aux 7 églises d’Asie par un encouragement à écouter !

Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises.' Apocalypse 2:7 ;  2:11 ; 2:17 ; 2:29 ; 3:6 ; 3:13  et 3:22.

Nous avons ici 7 fois la même formulation.

Ainsi, dans le passage d’Apocalypse 13 :9, l’Auteur du livre de l’Apocalypse, Jésus-Christ nous exhorte à nouveau à écouter !


 Écoutons attentivement les paroles de Jésus-Christ.

Moïse lui-même, avait prophétisé que les humains seraient amenés à écouter un grand prophète.
Actes 3:22: "Moïse a dit [en effet à nos ancêtres]: Le Seigneur votre Dieu fera surgir pour vous, parmi vos frères, un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira;" 

Lorsqu'il était sur terre, Jésus avait donné, à plusieurs reprises, le même conseil: "
Que celui qui a des oreilles pour entendre entende."Matthieu 11:15; 13:9, 43; Luc 8:8; 14:35; Marc 4:9, 23; 7:16

Lors de sa transfiguration, Dieu lui-même fait entendre sa voix pour dire: "
Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!» Marc 9:7.


 Il nous faut mettre en pratique les paroles de Jésus

L’étude du livre de l’Apocalypse, nous révèle des connaissances d’une clairvoyance extraordinaire. Elle prédit les évènements du temps de la fin 2000 ans avant leur accomplissement. Chaque détail écrit a sa raison d’être, sa signification. 

Prenons le temps de lire et de déchiffrer ce livre prophétique très riche, notre compréhension nous permettra de discerner les évènements qui caractériseront le temps de la fin. 

Ecouter englobe l’idée de 
comprendre mais aussi d’agir en conséquence

Matthieu 15:10: "Jésus appela la foule à lui et dit: «Ecoutez-moi et comprenez bien:"

Proverbes 19:20: " Ecoute les conseils et accepte l'instruction! Ainsi tu seras sage dans la suite de ta vie."

Jésus compare celui qui met ses paroles en application à un homme sensé qui bâtit sa maison sur le roc.
Matthieu 7:24: "C'est pourquoi, celui qui écoute ce que je dis et qui l'applique, ressemble à un homme sensé qui a bâti sa maison sur le roc".
Romains 2:13: " En effet, ce ne sont pas ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront déclarés justes. "

 Comment bâtirons-nous concrètement sur le roc ? 

En nous rapprochant de notre Créateur, en priant, en choisissant de conformer notre vie aux principes chrétiens. 
Restons bien éveillés, ouvrons bien grand nos oreilles aux paroles de Jésus, tout ce qu’il a dit se réalisera sans faute, que l’on y croie ou pas. Rien ne modifiera le calendrier établi depuis déjà bien longtemps.

Nous avons le privilège d’accéder à la connaissance de Dieu avant le déclenchement des grands bouleversements planétaires, soyons reconnaissants à Dieu et à Jésus pour cela !

Olivier

 


 

Si quelqu’un tue par l’épée, il doit être tué par l’épée

 


Apocalypse 13 : 10 : « Si quelqu'un fait des prisonniers, il sera emmené prisonnier. Si quelqu'un tue par l'épée, il doit être tué par l'épée. C'est ici que sont nécessaires la persévérance et la foi des saints ».

Ce verset biblique n’est pas traduit de la même façon selon les versions de la Bible.
Deux interprétations sont possibles, nous allons les détailler.


 Interprétation 1 : les persécuteurs sont emprisonnés et tués

John Nelson Darby :
Apocalypse 13:10:  Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue avec l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la patience et la foi des saints.

David Martin :
Apocalypse 13:10:  Si quelqu’un mène en captivité, il sera mené en captivité ; si quelqu’un tue avec l’épée, il faut qu’il soit lui-même tué avec l’épée. Ici est la patience et la foi des Saints.

Osterwald
Apocalypse 13:10:  Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue avec l’épée, il faut qu’il soit tué lui-même par l’épée ; c’est ici la patience et la foi des saints.

Lemaistre de Sacy :
Apocalypse 13:10:  Celui qui aura réduit les autres en captivité, sera réduit lui-même en captivité. Celui qui aura tué avec l’épée, il faut qu’il soit tué lui-même par l’épée. C’est ici la patience et la foi des saints.

Ces trois versions nous ramènent aux paroles de Jésus qui disait en 
Matthieu 26 :52 : « Alors Jésus lui dit: «Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prendront l'épée mourront par l'épée. »
Il en ressort l’idée que ceux qui emprisonnent seront eux-mêmes emprisonnés, ceux qui tuent par l’épée seront eux-mêmes tués par l’épée. 

Le verset d’Apocalypse 13 :10 signifie-t-il que les chrétiens prennent l’épée pour se défendre des attaques à leur encontre ? 
Il est peu probable que les chrétiens de l’époque, ou les chrétiens fidèles du temps de la fin, fassent des prisonniers et tuent des gens (que ce soit par l’épée ou autre chose).

Ce verset signifie-t-il que les opposants des chrétiens font des prisonniers et se servent de leur épée ? C’est plus probable en effet. Mais 
qui doit être tué par l’épée, qui doit être emprisonné ? Les persécuteurs ou les chrétiens persécutés ?
Dans les versions Martin, de Sacy et Darby, il semblerait que ce sont ceux qui persécutent les chrétiens qui seront eux-mêmes emprisonnés et tués.


 Interprétation 2 : les persécutés sont emprisonnés et tués

Nouvelle Bible Segond
Apocalypse 13:10:  Si quelqu’un doit aller en captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un doit être tué par l’épée, il sera tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints.

Traduction œcuménique de la Bible
Apocalypse 13:10:  Qui est destiné à la captivité ira en captivité.
Qui est destiné à périr par le glaive périra par le glaive.
C’est l’heure de la persévérance et de la foi des saints.


Bible de Jérusalem
Apocalypse 13:10:  Les chaînes pour qui doit être enchaîné ; la mort par le glaive pour qui doit périr par le glaive ! Voilà qui fonde l’endurance et la confiance des saints.

Bible du Semeur
Apocalypse 13:10:  Si quelqu’un doit aller en captivité, il ira certainement en captivité. Si quelqu’un doit périr par l’épée, il périra certainement par l’épée. C’est là que ceux qui appartiennent à Dieu doivent faire preuve d’endurance et de foi.

Ces versions de la Bible prédisent 
des persécutions pour les chrétiens : certains seront emprisonnés, d’autres seront même tués.
Cette traduction est en connexion directe avec la fin du verset :
« C’est ici la persévérance et la foi des saints.
C’est l’heure de la persévérance et de la foi des saints.
C’est là que ceux qui appartiennent à Dieu doivent faire preuve d’endurance et de foi ».

Cela va dans le sens de ce que Jésus a prédit en 
Apocalypse 2 :10 :« Ne redoute pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter quelques-uns d'entre vous en prison afin que vous soyez mis à l'épreuve, et vous aurez dix jours de détresse. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie. »


 Des versions hybrides

D’autres versions de la Bible annoncent que certains chrétiens seront emprisonnés mais ce sont ceux qui prennent l’épée qui périront par l’épée.

TMN 2018
Apocalypse 13:10: Si quelqu’un doit aller en captivité, il ira en captivité. Si quelqu’un tue avec l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est là qu’il faut aux saints de l’endurance et de la foi.  

Segond dite « à la Colombe »
Apocalypse 13:10: Si quelqu’un est (destiné) à la captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints.

Segond Nouvelle Édition de Genève
Apocalypse 13:10: Si quelqu’un est destiné à la captivité, il ira en captivité; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints.


 Quelle version choisir ?

Il semblerait logique de considérer que ce sont les mêmes personnes qui risquent l’emprisonnement et l’exécution à mort.

Le verset se termine en déclarant : C’est là que ceux qui appartiennent à Dieu doivent faire preuve d’
endurance et démontrer leur foi.
L’endurance concerne ceux qui sont persécutés, c’est-à-dire les chrétiens fidèles.
En quoi consistent les persécutions ? l’emprisonnement, les privations et cela peut aller jusqu’à la mise à mort. 
Cela est conforme à ce que Jésus a dit en 
Apocalypse 2 :10 : « Ne redoute pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter quelques-uns d'entre vous en prison afin que vous soyez mis à l'épreuve, et vous aurez dix jours de détresse. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie. »
Le livre de l’Apocalypse annonce une 
période de persécutions qui sera particulièrement violente envers ceux qui n’adorent pas la bête et qui durera 42 mois avant que n’intervienne le Royaume de Dieu. 

Le verset d’Apocalypse 13 :10 est un encouragement à demeurer 
fidèle, ferme et à endurer les pires persécutions.
Le fait de menacer les chrétiens appelés à vivre de telles souffrances (il périrait par l’épée s’il se défendait) ne semble pas des plus pertinents. 

Pour conclure, je dirais que
- Une période de grande persécution est annoncée contre les chrétiens fidèles à Dieu et à Jésus qui refusent d’adorer la bête ; certains seront emprisonnés, d’autres seront même mis à mort ;
- Les chrétiens sont encouragés à demeurer fidèles et à endurer les souffrances et les privations ;
- De toute évidence, les chrétiens fidèles ne vont pas emprisonner ou tuer d’autres personnes ;
- Les persécuteurs et les gens qui s’opposent au règne de Dieu seront détruits lors de l’intervention de Dieu, ils ne seront pas emprisonnés. 
- C’est l’interprétation 2 qui semble être la plus logique : 
ce sont les chrétiens persécutés qui sont emprisonnés et tués et qui doivent endurer et tenir ferme leur espérance.


Olivier
.


 

Une autre bête avec des cornes d’agneau parle comme un dragon



Apocalypse 13 : 11 : « Ensuite je vis monter de la terre une autre bête; elle avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon. »

La vision de Jean se poursuit avec l’apparition d’une autre bête.
Cette fois-ci, la bête monte de la terre.


 Que symbolise la terre ?

De nombreux versets associent le mot « terre » aux humains qui y habitent. On pourrait substituer le mot « terre » par : habitants, peuples, monde, humains, nations. C’est la raison pour laquelle la terre peut être terrifiée, trembler de peur, être en deuil, être égarée, craindre l’Éternel, être jugée, connaître la paix et la tranquillité, être dans l’allégresse et la joie, faire silence et se tenir tranquille, être remplie d’admiration et suivre la bête…

Esaïe 14 : 7 : «Toute la terre connaît la paix et la tranquillité, on pousse des cris de joie.»

Hébreux 12 : 26 : « Celui dont la voix a fait alors trembler la terre fait maintenant cette promesse (…). »

Esaïe 24 : 4 : « La terre est en deuil, elle est épuisée. Le monde, épuisé, dépérit. Les grands des peuples de la terre dépérissent. »

Psaumes 97 : 1 : « L’Éternel règne: que la terre soit dans l'allégresse, que les îles nombreuses se réjouissent! »

Psaumes 76 : 9 : « Du haut du ciel tu as proclamé ta sentence; la terre, effrayée, s'est tenue tranquille »

Apocalypse 12 : 9 : « Il fut jeté dehors, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui égare toute la terre. »

Apocalypse 13 : 3 : « Remplie d'admiration, la terre entière suivit alors la bête. »


 Certaines organisations politiques, symbolisées par des bêtes, sont issues de la mer alors que d’autres sont issues de la terre. Pourquoi cette différence ?

La bête à 7 têtes et 10 cornes est issue de 
la mer.
Apocalypse 13 : 1 : « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. »

La bête à 2 cornes comme un agneau est issue de
 la terre.
Apocalypse 13 : 11 : « Ensuite je vis monter de la terre une autre bête; elle avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon. »


Que symbolise la mer ?

Nous avons vu auparavant que la mer, caractérisée par l'agitation, l'instabilité, le déferlement des vagues, le mugissement des flots, le grondement des eaux impétueuses, l’effervescence du remous, 
symbolise les nombreux peuples, les nations, les masses agitées d’où les gouvernements humains opposés à Dieu tirent leur origine.

Esaïe 17 : 12, 13 : «12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer ! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.» 

Esaïe 57 : 20, 21 : « 20 Mais les méchants ressemblent à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont les flots agitent la vase et le limon. 21 «Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 
Jude parle d'hommes débauchés décrits comme "
des vagues furieuses de la mer qui rejettent l'écume de leurs impuretés." Jude 1:13


Par opposition à la mer, agitée et instable, la terre, elle, est caractérisée par la stabilité, la constance, la fermeté du sol, la solidité des appuis, l’ancrage des racines, la résistance des fondations. Elle symbolise la partie stable de l’humanité et repose sur des gouvernements plus constants et plus démocratiques qui favorisent la paix et la sérénité.

Ainsi donc, la bête qui a 2 cornes comme un agneau est issue de la terre, de la partie stable de l’humanité fondée sur des principes universels et reconnus par la plupart des humains. Il s’agit très certainement de pays démocratiques. Le fait que l’agneau possède
 2 cornes indique la probabilité de l’existence de 2 rois, ou 2 nations concernées par la description.


 A la fois agneau et dragon

La bête a des cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon
Apocalypse 13 : 11 : « Ensuite je vis monter de la terre une autre bête; elle avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon. »

De toute évidence, cette bête 
a l’apparence d’un agneau, doux et  inoffensif, mais elle parle comme un dragon, ce qui signifie que ses paroles sont inspirées par le grand dragon, Satan le Diable.

La bête à 2 cornes affiche une apparence de justice et d’honnêteté, mais en réalité elle sert les intérêts du Diable. Comment expliquer cette contradiction ?

Rappelons-nous que Satan est qualifié de «père du mensonge» et « s
e déguise en ange de lumière » afin de « séduire tout le monde » et « égarer toute la terre »(Jean 8 :44 ; 2 Corinthiens 11:14 ; Apocalypse 12 : 9). Il n’est donc pas étonnant qu’il attire les gens de toutes les nations de la terre avec de grands idéaux et de beaux principes.


 Qui est la bête à deux cornes comme un agneau ?

La suite des versets nous montrera que cette bête a joué 
un rôle primordial dans l’avènement de la première bête à 7 têtes et 10 cornes qui est adorée par la terre entière. 
Le verset 12 nous dit : « 
elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. »

Qui a joué un rôle important dans la création de l’ONU représentée par la bête à 7 têtes et 10 cornes ?
C’est ce que nous verrons avec le prochain verset et son explication.

Olivier

 


 

La bête aux 2 cornes comme celles d’un agneau oblige 
les habitants de la terre à adorer la première bête



Apocalypse 13 : 12 : « Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête, celle dont la blessure mortelle avait été guérie. »


 Qui est représenté par la bête aux cornes semblables à celles d’un agneau ?

Nous avons vu que la bête aux deux cornes comme celles d’un agneau est montée de la terre, c’est-à-dire de la partie stable de l’humanité caractérisée par des gouvernements constants et probablement démocratiques.

Nous avons également vu que la bête à 7 têtes et 10 cornes dont la blessure mortelle a été guérie est montée de la mer, de la partie agitée et instable de l’humanité. Elle symbolise l’ONU, organisation internationale élaborée pendant la deuxième guerre mondiale,  regroupant 193 Etats sur les 197 totaux et poursuivant des idéaux élevés de liberté, de justice, d’égalité, de paix et de sécurité…

Qui a joué un rôle important dans l’élaboration et la mise en place de l’ONU ?

Reprenons l’histoire…   
Lien - histoire ONU

Afin de défendre la démocratie, 
les présidents Churchill (Royaume-Uni) et Roosevelt (USA) signent en Août 1941 la Charte de l'Atlantique qui entreprend de jeter les fondements d'une nouvelle politique internationale. 

La Charte de l'Atlantique sert de base à la Charte des Nations unies, signée le 26 juin 1945 à San Francisco par les 51 États fondateurs de l'ONU.

L’ONU est créée quelques mois après, le 24 octobre 1945 avec l'entrée en vigueur de la charte des Nations Unies et prend le relais de la Société Des Nations. Son siège se situe à New-York. Elle a pour ambition de remplacer efficacement l'incompétente SDN en disposant de moyens armés pour protéger la paix, les casques bleus.
La bête à 2 cornes comme un agneau représente donc 
la double puissance anglo-américaine. 


Symbole de non violence à l'ONU, l'arme à feu nouée, l'ONU est symbolisée par la bête à 7 têtes et 10 cornes qui a été blessée à mort mais a été guérie

Malmö – Suède- CC BY-SA 3.0

Sculpture d’une arme à feu nouée, bâtiment de l’ONU à New-York.



 Comment la bête aux 2 cornes d’agneau oblige-t-elle les habitants de la terre entière à adorer la première bête ?

En signant la charte des nations unies inspirée de la charte de l’Atlantique, 
les nations s’engagent à respecter les accords internationaux et les décisions de l’ONU. 
C’est ainsi que le Conseil de sécurité des Nations unies peut par exemple décider d’intervenir militairement dans une région. La Cour internationale de Justice peut rendre un verdict sur un différend entre Etats. 
Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés propose des solutions aux millions de réfugiés qui émigrent chaque année dans le monde ( 68,5 millions de déplacés en 2017). 
Citons également les 17 objectifs pour le développement durable dans le monde :


 

17 objectifs pour sauver le monde
« Les objectifs de développement durable nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030. » 


Les objectifs défendus par l’ONU font l’unanimité car ils 
concernent les besoins fondamentaux et les aspirations de chaque être humain. Ils font appel aux sentiments les plus nobles et visent un idéal planétaire. 
Il n’est pas étonnant que 
la terre entière soit en admiration devant la bête dont la blessure mortelle a été guérie !

Olivier

 


 

La bête à 2 cornes fait descendre le feu du ciel

 

Apocalypse 13 : 13 : « Elle accomplissait de grands signes miraculeux, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. »

Nous avons vu le rôle important joué par la bête à 2 cornes comme un agneau, l’empire anglo-américain, dans l’adoration de la bête à 7 têtes et 10 cornes, l’ONU.
Le verset 13 dit maintenant que la bête à 2 cornes fait descendre du feu du ciel sur terre. A quoi cela peut-il bien correspondre ?


 Que symbolise le feu ?

Lien - Feu

Dans le contexte du livre de l’Apocalypse, avec le chapitre 13 consacré aux systèmes politiques opposés à Dieu, le feu est associé à la destruction. 

2 chroniques 36 :19 : « Les Babyloniens brûlèrent la maison de Dieu, démolirent les murailles de Jérusalem, livrèrent au feu tous ses palais et détruisirent tous les objets précieux. »

Genèse 19 : 24, 25 : « 24 Alors l’Éternel fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et sur Gomorrhe. Cela venait du ciel, de la part de l’Éternel. 25 Il détruisit ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol. »

Souvenons-nous aussi que la couleur rouge-feu est associée à la guerre et à la violence.

Rappe
lons-nous que le deuxième cheval de l’Apocalypse associé à la guerre et le dragon symbolisant Satan sont de couleur rouge-feu.

Apocalypse 12 :3 : « Un autre signe apparut dans le ciel; c'était un grand dragon rouge feu, qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. »

Apocalypse 6 :4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre afin que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée. »

Que symbolise le feu qui descend du ciel ?

De toute évidence, il symbolise 
la destruction qui vient du ciel, sans doute causée par des armes très puissantes.

Quelles armes ont été utilisées uniquement par la bête à 2 cornes, la puissance anglo-américaine ?
Il s’agit des 
bombes atomiques. 


 La fin de la seconde guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le
 8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims.

Mais malgré la capitulation de l'Allemagne nazie, son allié le 
Japon poursuit un combat désespéré contre les Américains dans l'océan Pacifique. Il faudra les deux explosions atomiques sur les villes d'Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, pour contraindre l'empereur Hirohito à capituler, près de quatre mois après l'Allemagne, le 2 septembre 1945.

Les deux bombes utilisées contre le Japon les 6 et 9 août 1945 : 
Little Boy à l'uranium 235 larguée à Hiroshima et Fat Man au plutonium 239 larguée à Nagasaki, sont respectivement les deuxième et troisième à avoir été construites, et les seules, jusqu’à aujourd’hui à avoir été déployées sur des populations.

L'utilisation de la bombe atomique par les Américains sur les deux villes japonaises frappe aussi les esprits. Les 2 bombes, à elles seules, causent la mort d'environ 
200’000 personnes sans compter les victimes de cancers et autres maladies. Le monde sait qu'il est désormais capable de s'autodétruire.


 Les programmes nucléaires britannique et américain

Tube Alloys est le nom de code du programme de recherche et développement de l’arme nucléaire britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, programme débuté avant le projet Manhattan aux USA.
Les recherches réalisées à l’université de Birmingham par 
Rudolf Peierls et Otto Frisch avaient démontrent qu’une petite quantité d’uranium-235 peut être utilisée pour produire une explosion correspondant à plusieurs milliers de tonnes de TNT.

Le programme britannique Tube Alloys, en collaboration avec le Canada, a été le premier programme nucléaire. 
Mais en raison du coût très élevé du projet et du fait que l’Angleterre était engagée dans la seconde guerre mondiale, celui-ci a finalement été intégré au projet Manhattan américain qui avait été lancé en 
1942, quelques mois après l’entrée en guerre des USA.

En effet, après le bombardement de la base américaine de Pearl Harbor, en décembre 1941, les Etats-Unis entrent en guerre contre le Japon, puis contre le Reich, allié de l’Axe. Pour les militaires américains, l’atome devient une priorité. A l’été 1942, dans le plus grand secret,
 Roosevelt lance un vaste programme destiné à développer l’arme nucléaire : le projet Manhattan (dirigé par le major-général Leslie Richard Groves de 1942 à 1946).

En août 1943, le Premier ministre Winston Churchill et le président Franklin Roosevelt signent l’accord de Québec qui prévoit une coopération entre les 2 pays (on se souvient que ce sont ces deux hommes qui, le 14 août 1941, ont élaboré puis signé la charte de l’Atlantique qui a servi de base à la charte de l’ONU).
Les 2 pays s’engagent à partager la technologie et s’obligent à un consentement mutuel avant de pouvoir la bombe nucléaire contre d’autres pays.

La Grande-Bretagne contribue donc au projet Manhattan en aidant à initier les efforts pour construire les premières bombes atomiques aux États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale et contribue à porter le projet jusqu'à son achèvement en août 1945 en fournissant une expertise cruciale (comme la mise au point des processus de diffusion gazeuse et de séparation électromagnétique). 
James Chadwick (qui a découvert le neutron) est le chef d'une équipe renommée de scientifiques britanniques au Laboratoire de Los Alamos.

Le projet Manhattan peut désormais passer à sa phase industrielle. Au cours de l’année 1943, trois cités nucléaires secrètes sont construites dans des régions isolées du territoire américain. 

Le 
site d’Oak Ridge (site X), dans le Tennessee chargé de la séparation de l’uranium 235 (importé du Congo Belge), Hanford (site W), dans l’Etat de Washington, le site de production du plutonium et le site de Los Alamos (site Y), au Nouveau-Mexique pour l’assemblage des différents composants de la bombe. Au total, le programme nucléaire militaire emploie 150 000 personnes. Grâce à ses moyens colossaux, au printemps 1945, les Etats-Unis sont en mesure de fabriquer trois bombes atomiques.

En décembre 1944, le 509ème escadron de bombardement de l’USAAF est formé sous le commandement du colonel Paul Tibbets pour larguer les 2 bombes nucléaires.
Cet escadron est équipé de
 bombardiers B29 (une série spéciale fabriquée pour les bombardements atomiques).
Les deux bombardiers qui larguent leur bombe sur Hiroshima et Nagasaki, 
Enola Gay et Bockscar, appartiennent à cette série spéciale.

Les participants (le directeur adjoint du projet Manhattan Thomas Farrell, le capitaine William Sterling Parsons, les mathématiciens et physiciens John von Neumann et William Penney à la réunion du « Comité des objectifs » (Target Committee) à Los Alamos les 10 et 11 mai 1945 choisissent les cibles sur le territoire japonais. Ce sera Hiroshima et Nagasaki.

L’Union Soviétique a réussi à obtenir de nombreuses informations grâce à ses espions infiltrés au sein des projets britannique et américain.

La coopération entre Britanniques et Américains s’est achevée avec la Loi sur l'énergie atomique (Atomic Energy Act) de 1946.


 Les bombardements nucléaires

L’explosion d’une première bombe nucléaire expérimentale a eu lieu au nouveau Mexique en juillet 1945 (nom de code Trinity). A ce moment-là, Truman qui a succédé à Roosevelt est à Potsdam, en Allemagne, en compagnie de Winston Churchill et de Joseph Staline pour fixer le sort des vaincus. Il attend le résultat des tests. Le matin du 16 juillet, lui parvient ce message : "Les bébés sont nés normalement." Trinity est un succès. L’explosion du premier engin nucléaire, d’une puissance équivalant à 20 000 tonnes de TNT, a déployé son souffle jusqu’à plus de 100 kilomètres du point d’impact.

Trois semaines plus tard, trois bombardiers Boeing B-29 comportant chacun à leur bord 12 membres d’équipage décollent de la base américaine de Tinian, dans l’archipel des Mariannes, à 2 h 45 dans la nuit du 5 au 6 août. L’un d’entre eux, Enola Gay, piloté par le commandant Paul Tibbets, transporte à son bord Little Boy, la première bombe à uranium. Les deux autres, The Great Artist et Necessary Evil sont chargés d’opérer des relevés et de filmer l’explosion. Kokura, Niigata et Nagasaki sont également été survolées le matin même. Compte tenu de la couverture nuageuse, Hiroshima, 350'000 habitants, est la seule cible possible.

A 8 h 15, heure locale, la bombe est larguée. L’enfer s’abat sur Hiroshima. Au sol, les habitants sont aveuglés par un flash lumineux, puis c’est l’obscurité. La température au point d’impact atteint plusieurs milliers de degrés. Des vents incandescents se propagent à une vitesse de 1 000 kilomètres à l’heure, balayant tout sur leur passage. En un éclair, il ne reste rien de la ville dans un rayon de 2 kilomètres, et 70 000 personnes sont instantanément rayées de la surface de la terre. Les survivants tentent de se réfugier vers les collines et les rivières. Leurs vêtements et leur peau sont en lambeaux, elle se détache à grands morceaux. Soixante-dix mille d’entre eux vont mourir de leurs brûlures dans les heures et les jours qui suivirent.

 

bombes nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki accomplissement d'Apocalypse 13 : 13

 

Au total, l’explosion fait 140 000 victimes, la moitié de la population de la ville. Depuis les avions, les équipages voient une gigantesque boule de feu de plusieurs centaines de mètres de diamètre s’élever vers le ciel, comme un soleil surgissant de la terre. En jetant un dernier regard au chaudron incandescent qu’est devenu Hiroshima, Robert Lewis, copilote d’Enola Gay, ne peut s’empêcher d’avoir un sursaut d’effroi : "Mon Dieu, qu’avons-nous fait?" Puis les militaires reprennent la route de Tinian où ils peuvent fêter la réussite de leur mission et recevoir leurs décorations.

Seize heures après le premier bombardement, Truman annonce la destruction d’Hiroshima comme celle d’"une base militaire" et occulte le fait que la ville était peuplée en grande majorité d’ouvriers, de femmes et d’enfants. Le lendemain, le terme "bombe atomique" fait son apparition à la une de toute la presse internationale. Le constat est souvent froid : "Les Américains lancent leur première bombe atomique sur le Japon" (Le Monde), parfois surréaliste : "Une découverte sensationnelle, la plus formidable machine de mort que le génie humain ait inventée" (France-Soir). Mais aucune image ne transparaît, aucun détail sur les dévastations occasionnées par l’explosion. La censure se met en place. 
Cela nous rappelle la prophétie d’
Apocalypse 13 :13 : « Elle accomplissait de grands signes miraculeux, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. »

Selon l’ordre de mission, les bombardements devaient se poursuivre tant que le Japon ne s’était pas rendu. Trois jours après Hiroshima, Fat Man rase la moitié de la ville de Nagasaki, causant la mort de 80 000 personnes. Cette fois, le Japon accepte les conditions de la reddition.


 Les conséquences de la bombe atomique

Le gouvernement américain souhaitait aussi tester les bombes atomiques sur des populations et montrer aux autres pays, en particulier à 
l'URSS, la supériorité de feu décisive qu'elles donnent à l'Amérique, ce qui fait de ce bombardement l'acte inaugural de la guerre froide
Ces bombardements, que certains considèrent comme l'un des principaux 
crimes de guerre des Alliés, sont restés la seule utilisation de l'arme nucléaire durant un conflit.
L'impact de ces bombardements fait craindre aux pays du monde entier l'usage de l'arme atomique qui est ainsi devenue 
une arme de dissuasion.  

Moins d'un mois plus tard, la signature des actes de capitulation du Japon
 le 2 septembre 1945 met fin à la Seconde Guerre mondiale.
Le nombre de personnes tuées par
 l'explosion, la chaleur et la tempête de feu consécutive (incendie de très grande intensité), est estimé à environ 200 000 morts, sans compter les victimes des radiations et les maladies qui se sont développées comme les cancers. Les survivants des explosions, les hibakusha, sont devenus le symbole d'une lutte contre la guerre et les armes atomiques à travers le monde.


 L’accomplissement d’Apocalypse 13 :13

Apocalypse 13 :13 : « Elle accomplissait de grands signes miraculeux, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. »

Le
 feu descendu du ciel sur la terre décrit parfaitement les effets de la bombe nucléaire avec la tempête de feu, les températures extrêmes, les vents incandescents, la gigantesque boule de feu de plusieurs centaines de mètres de diamètre, le flash lumineux aveuglant, les terribles brûlures sur les corps…

Il est aussi dit que la bête accomplit
 de grands signes miraculeux, à la vue des hommes. Les habitants de la terre auraient connaissance des grandes réalisations miraculeuses accomplies par la bête qui seraient interprétées comme des signes de puissance et de grandeur.

C’est précisément ce qui s’est passé ! Malgré l’horreur, la souffrance indescriptible, les bombes nucléaires sont 
saluées comme une prouesse technologique et comme le symbole d’une grande nation : les Etats-Unis d’Amérique associés au Royaume Uni, la bête aux 2 cornes comme celles d’un agneau mais qui parle comme un dragon. 

Les prophéties de la Bible s’accomplissent de manière étonnante !

Olivier

 


 

L’image de la bête qui a été blessée et qui a survécu



Apocalypse 13 : 14 : « Elle égarait les habitants de la terre par les signes qu'il lui était donné d'accomplir en présence de la bête; elle leur disait de faire une image de la bête qui avait été blessée par l'épée et qui avait survécu.»


 La bête à 2 cornes égare les habitants de la terre par des signes

La bête à 2 cornes semblables à celles d’un agneau identifiée à l’empire anglo-américain, continue d’égarer les habitants de la terre par des signes. En quoi peuvent consister ces signes ? En étant une 
puissance économique importante, la bête influence l’économie mondiale dans son ensemble. Elle joue également un rôle diplomatique international qui favorise la paix dans certains endroits du monde ou au contraire qui l’autorise à intervenir contre une dictature ou un danger idéologique.
En apparence, elle défend des principes élevés et reçoit l’admiration des habitants de la terre. Au sein l’ONU, la bête joue un rôle important et étend son influence dans le monde.


 La bête à 2 cornes dit de faire une image de la bête blessée.

La bête blessée qui a survécu, est, on le rappelle, lONU (anciennement SDN) qui rassemble la quasi-totalité des pays du monde.

Au verset 14, la bête à 2 cornes dit aux habitants de la terre de faire 
une image de la bête qui avait été blessée et qui a survécu, c’est-à-dire une image de l’ONU.
Que signifie faire une image de l'ONU ?
En toute logique, il s’agit de mettre en place 
une organisation internationale, calquée sur la première, mais avec des objectifs différents.

Comme nous l’avons vu avec la discussion du verset d’Apocalypse 13 :5, la terre entière a d’abord été remplie d’admiration et suivi la bête blessée qui a reçu sa puissance et son autorité de Satan, elle lui a ensuite accordé son adoration. 
Tous déclarent : «Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? ».

Puis, la bête reçoit 
une bouche qui profère des paroles arrogantes et insultantes envers Dieu. Nous avons vu que la bouche qui profère des paroles arrogantes est associée à lantichrist de Daniel 7.
Apocalypse 13 : 5 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. » 

De toute évidence, la bête change d’attitude et semble oublier ses idéaux et ses grands principes de respect des droits fondamentaux de liberté, d’égalité, de tolérance, de partage, de fraternité… Elle devient arrogante et s’oppose à Dieu. 
Ce changement d’attitude montre une autre image de la bête, différente de l’organisation garante des droits fondamentaux des humains et de la protection de la planète.

L’image de l’ONU correspond en fait à l'organisation initiale mais détournée de sa fonction première. L'image devient une organisation internationale regroupant la quasi-totalité des pays du monde mais avec des objectifs beaucoup moins louables et bien 
plus oppressifsA sa tête, un homme très puissant : l’antichrist annoncé dans les prophéties de Daniel.

C’est précisément cette image de la bête blessée créée par la bête à 2 cornes qui est décrite dans les versets 5 à 8 : 
« 5 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. 6 Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. 7 Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Elle reçut l'autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation, 8 et tous les habitants de la terre l'adoreront, tous ceux dont le nom n'a pas été inscrit dans le livre de vie de l'Agneau offert en sacrifice, et ce dès la création du monde. »

C’est l'image de la bête blessée créée par la bête à 2 cornes qui infligera les 
persécutions aux chrétiens fidèles, ceux qui refuseront de porter allégeance à l’image de la bête. 
Apocalypse 13 : 15 : « Elle (la bête à 2 cornes) reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas ».

L'image de la bête aura un pouvoir bien plus important que l’ONU actuel, elle ira jusqu’à 
tuer ceux qui ne l’adoreront pas et imposera une marque sur la main et le front. Le nombre de cette image de la bête est 666.

Les prochains versets nous donneront d’autres informations importantes sur l’image de la bête blessée.

Olivier

 


 

La bête à 2 cornes donne vie à l’image de la bête blessée

 


Apocalypse 13 : 15 : « Elle reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas. »


 L'image de la bête blessée agira de manière active et avec beaucoup de pouvoir.

La bête à 2 cornes symbolisant l’empire anglo-américain va jouer un 
rôle important dans la mise en fonction de l’image de la bête blessée ou image de l’ONU.
De ce fait, bien que la bête blessée ou ONU ait reçu l’admiration de la terre entière, c’est 
son image, l’image de la bête qui aura bien plus de pouvoir, son action se fera sentir dans tous les pays du monde, et chacun de nous sera concerné par ses décisions. En effet, le verset d’Apocalypse 13 :15 nous dit que la bête à 2 cornes a reçu le pouvoir d’animer l’image de la bête blessée, pour que celle-ci puisse parler. Nous comprenons que l’image de la bête sera active, écoutée, dictera de nouvelles lois, et celles-ci seront appliquées.
Cette organisation internationale aura tellement de pouvoir qu’elle ira jusqu’à faire tuer tous ceux qui ne l’adoreront pas !


 Le changement des lois suivi de la persécution des serviteurs de Dieu a aussi été prophétisé dans le livre de Daniel :

Tout comme l’image de la bête a reçu le 
pouvoir de parler et d’opprimer tous ceux qui ne l’adorent pas, la corne arrogante de Daniel 7 a une bouche qui profère de grandes choses et fait la guerre aux saints qu’il réussit à vaincre. Daniel 7 :20, 21

L’
antichrist a le pouvoir de changer les lois et de les utiliser à ses fins. D’après Daniel 7, il prononcera aussi des paroles insultantes contre le Souverain de l’univers, notre Dieu Tout-Puissant et opprimera ses fidèles serviteurs pendant 3 temps demi, c’est-à-dire 42 mois. 

Daniel 7 :24, 25 : « 24 Et un autre (roi) s'élèvera après eux, qui sera différent des premiers et il abaissera trois rois. 25 Il prononcera des paroles contre le Souverain, il opprimera les saints du Souverain, et pensera à changer les temps et la loi; et les saints seront livrés en sa main pendant un temps, des temps et la moitié d'un temps. »

Afin d’arriver à ses fins, l’image de la bête blessée, dirigée par Satan le Diable, va instaurer un système administratif et financier basé sur les nouvelles technologies de l’information pour avoir le 
contrôle sur chaque habitant de la planète.
Nous allons voir avec le prochain verset ce que cela implique. 

 

Olivier

 


 

Une marque sur la main droite et sur le front

 


Apocalypse 13 : 16 : « Elle fit en sorte qu'on impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. »

On se souvient que la bête à 2 cornes comme un agneau symbolisant l’empire anglo-américain a joué un rôle important dans le ralliement de la quasi-totalité des pays du monde au sein d’une structure unique appelée ONU – organisation internationale qui poursuit des objectifs élevés comme la paix, la sécurité, la santé, la justice et qui, de ce fait, reçoit l’admiration de toute la terre.

La bête à 2 cornes va ainsi 
égarer les habitants de la terre en donnant l’illusion d’un idéal atteignable, puis elle leur dira de faire une image de la bête blessée symbolisant l’ONU. 
Il s’agira d’utiliser l’organisation internationale existante regroupant 193 Etats mais en changeant certaines lois de manière à acquérir plus d’ingérence et de pouvoir. 

Au nom de la sécurité internationale, les gens sont prêts à renoncer à certaines libertés. A notre époque, tous les pays du monde sont reliés entre eux par 
de nombreux accords internationaux auxquels ils sont obligés de se soumettre.
L’évolution fulgurante de la 
technologie rend possible la surveillance de chaque citoyen et devient une arme redoutable aux mains d’un dictateur qui chercherait à tout savoir et à tout contrôler.


 La corne arrogante de Daniel chapitre 7.

Au verset 8, il est parlé d’une corne arrogante (un roi) qui a 
des yeux, cela indique qu’elle voit beaucoup de choses, et donc qu’elle a accès à de nombreuses informations.

Daniel 7: 8: «  Je regardais les cornes et j'ai vu une autre petite corne sortir du milieu d'elles. Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d'un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. »

Plus loin, le verset 20 nous dit que cette corne a des yeux et 
une bouche qui profère de grandes choses et qu’elle a une plus grande apparence que les autres, tout comme l’image de la bête à qui on a donné le pouvoir de parler.  
La corne arrogante va humilier 3 rois et accroître son pouvoir. Elle 
va changer les lois (passant alors d’une démocratie à une dictature).

Daniel 7 :24, 25 : « 24 Et un autre (roi) s'élèvera après eux, qui sera différent des premiers et il abaissera trois rois. 25 Il prononcera des paroles contre le Souverain, il opprimera les saints du Souverain, et pensera à changer les temps et la loi; et les saints seront livrés en sa main pendant un temps, des temps et la moitié d'un temps. »

La corne arrogante va s’opposer à Dieu et les chrétiens fidèles seront persécutés pendant 3 temps et demi ou 42 mois. 
Tout comme la corne arrogante, l’image de la bête va proférer des
 blasphèmes contre Dieu et opprimer ses fidèles serviteurs pendant 42 mois, jusqu’à les faire tuer. 

Apocalypse 13 : 5-7 : « 5 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. 6 Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. 7 Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre ». 

Les prophéties de Daniel chapitre 7 et d’Apocalypse chapitre 13 se rejoignent totalement, elles décrivent la même période finale précédent l’intervention de Dieu et se complètent parfaitement.
En fait, la corne arrogante correspond à l’antichrist, 
le fils de la perdition annoncé depuis 2000 ans qui se hissera au pouvoir en une période de trouble et qui prendra le contrôle de l’image de la bête, l’ONU «modifiée». 2 Thess 2:3.

Le verset 16 nous dit que la bête à 2 cornes fera en sorte qu’on impose à tous les hommes une marque sur la main droite ou sur le front.

Apocalypse 13 : 16 : « Elle fit en sorte qu'on impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. »

Tous les habitants de la terre, quel que soit l’endroit où ils vivent,
 seront soumis à un système de fonctionnement économique et social imposé par la bête et certainement contrôlé par une technologie de pointe. Cette soumission sera indispensable pour avoir accès aux services et aux droits accordés aux populations.  

Apocalypse 13 : 17 : « Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom ».


 Que signifie la marque sur la main droite ?

La 
main droite symbolise la main qui écrit, qui agit avec précision et force…

La main droite est en général la main que la plupart des gens utilisent pour écrire, réaliser un travail minutieux, agir avec force et précision… C’est la main la plus habile, la plus adroite, la plus forte, celle qui agit efficacement.
Le fait que la main droite possède la marque de la bête indique combien celle-ci 
contrôle toutes les actions qui sont réalisées.


 Que signifie la marque sur le front ?

La marque sur le front nous rappelle le verset d’
Apocalypse 7 :3 :  « Il leur dit : Ne faites pas de mal à la terre, à la mer, ni aux arbres, tant que nous n'avons pas marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.»

Il s’agissait dans ce verset de marquer symboliquement au front les fidèles chrétiens du sceau de Dieu en vue de la moisson à venir.

De la même manière, ceux qui ont la marque de la bête, bien en vue sur le front, 
indiqueront leur appartenance à Satan, celui qui a donné sa puissance à la bête. 


 Y aura-t-il un accomplissement littéral ? 

Certains disent que le gouvernement mondial contrôlé par l’antichrist pourrait imposer l’implantation de 
puces électroniques sous la peau (sous la main droite ou le front ?). Il s’agirait alors d’un système extrêmement efficace pour contrôler tous les faits et gestes de la population, pour bloquer les achats, les ventes, l’accès aux soins, l’accès aux comptes bancaires, à certains droits ou avantages…

La bête est elle-même associée à un nombre : 666. Nous verrons sa signification très bientôt avec le verset 18.

Olivier

 


 

Personne ne peut acheter ou vendre sans la marque de la bête



Apocalypse 13 : 17 : « Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom. »


Nous avons vu au verset précédent que chaque habitant de la terre se verra imposer une marque sur la main et sur le front et sera ainsi soumis à un système mondial de fonctionnement économique et social. 


Apocalypse 13 : 16 : « Elle fit en sorte qu'on impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. »

La soumission à ce nouveau système de fonctionnement sera requise afin de pouvoir bénéficier des services, droits, avantages accordés par les différents gouvernements. 
Le contrôle des populations sera très certainement possible grâce à la technologie devenue extraordinairement performante.


 Personne ne peut acheter ou vendre sans la marque de la bête

Le verset 17 nous dit que personne ne pourra acheter ou vendre sans avoir la marque de la bête, le nom ou le nombre de la bête. 

Dans certains pays comme le Portugal, tous les achats et toutes les ventes, toutes les démarches administratives sont déjà associés à un nombre appelé «
Numero de  contribuinte » ou « Numero de Identificação Fiscal » (NIF) qui identifie la personne.
Les Français qui s’installent au Portugal savent que ce numéro d’identification est indispensable pour pouvoir vivre dans ce pays. Ce numéro est constamment demandé : dans n’importe quel magasin, à la banque, chez le notaire, à la station essence, à l’hôtel et au restaurant (pas obligatoire), pour s’inscrire à un club de sport, pour prendre un forfait de téléphone ou internet… quoi que l’on fasse.

On peut imaginer un système de ce genre imposé à tous les pays avec encore plus de rigidité, peut-être au nom de la sécurité internationale, et sans lequel on n’a plus accès à aucune structure (banque, magasins, services de téléphone, électricité, déplacements…).



 Qu’est-ce que cela signifie pour les fidèles chrétiens ?

Pour commencer il sera difficile de se nourrir correctement. Rappelons-nous le troisième cavalier de l’Apocalypse qui annonce la pénurie alimentaire.

Apocalypse 6 :5, 6 : « 5 Quand l'Agneau ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième être vivant dire: «Viens.» Je regardai et je vis apparaître un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance à la main. 6 Et j'entendis [comme] une voix dire, au milieu des quatre êtres vivants: «Une mesure de blé pour une pièce d'argent et trois mesures d'orge pour une pièce d'argent, mais ne touche pas à l'huile et au vin.»

Lien - Ap 6:6

Comme indiqué dans le lien Ap 6-6, les chrétiens qui resteront fidèles à Jésus seront les premiers à souffrir de ce rationnement alimentaire. Il leur faudra rester unis et soudés afin de s'entraider et de s'encourager mutuellement. Ils savent que ce qu'ils vivent a été annoncé par les Écritures, ce qui dans un sens, renforce leur foi ; d'autre part, ils peuvent avoir confiance dans les promesses de Dieu qui récompenseront tous ses serviteurs fidèles. 

Il se peut aussi qu’ils ne puissent plus accéder à la propriété, voire qu’ils perdent une partie ou la totalité de leurs biens.

Lien - Ap 2:10

Rappelons-nous le verset d’Apocalypse 3 :10 où Jésus nous encourage à persévérer à l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier pour mettre à l’épreuve les habitants de la terre.

Apocalypse 3 : 10 : « Parce que tu as gardé mon ordre de persévérer, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier pour mettre à l'épreuve les habitants de la terre. »

Lien Ap 3:10

La 
tentation est associée à la difficulté de dire non. Il sera en effet difficile de renoncer aux avantages proposés par les structures organisant notre société et de subir des privations, voire de perdre ce que nous possédons.
La 
mise à l’épreuve a pour objectif de vérifier ou tester les compétences de quelqu’un, en l’occurrence, c’est notre fidélité qui sera éprouvée.


 Que faire pour se préparer à cette période particulièrement difficile ?

Il nous faut dès aujourd’hui acquérir la 
connaissance que Dieu nous a transmise dans les Saintes Écritures. Exerçons notre Foi dans ses prophéties, ses promesses, et dans le sacrifice de Jésus à qui nous devons l’espérance.

Conformons notre 
vie aux commandements de Dieu et de Jésus, en ayant une vie saine, morale, honnête, bienveillante envers les autres. 

Prenons l’habitude de 
prier
 chaque jour. En cas de persécutions, la prière sera d’un grand réconfort et nous aidera à trouver le courage.

Le prochain verset nous parle du nombre de la bête : 666… Découvrons ce qu’il signifie.

Olivier

 

 


 

Le nombre de la bête : 666

 

 


Apocalypse 13 : 18 : « Il faut ici de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme. Son nombre est 666. »

L’image de la bête, sous le contrôle de l’antichrist, réussira à s’imposer aux habitants de toute la terre : personne ne pourra acheter ou vendre sans avoir sa marque sur la main droite ou sur le front. 
Ap 3 :16
Le verset 17 nous dit que la marque de la bête est son nom ou le nombre de son nom.

Apocalypse 3 :17 : « Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom ».

Le verset 18 nous dévoile le nombre de la bête : 
666.


 Que symbolise le chiffre 6 ? 

Avant d'expliquer la signification du nombre 6, il nous faut d'abord comprendre ce que symbolise le nombre 7. 


 Que symbolise le chiffre 7 ?

Le nombre 7 est retrouvé à de nombreuses reprises dans la Bible, c’est un nombre symbolique très important.

Le nombre 7 est associé à la plénitude, la perfection, la puissance, la totalité, la gloire. 

Il décrit la plupart du temps un évènement total et important.
Il est souvent associé 
à Dieu, à sa Loi, à ses prophéties, à ses promesses, à sa sainteté et sa perfection, à des miracles.

Quelques exemples bibliques : 

Dieu se repose le 7ème jour, après les 6 jours de création (en réalité, 7 longues périodes) – Genèse 2 :2,3.

Moïse monte sur la montagne, le mont Sinaï est recouvert par la nuée pendant 6 jours. Le 7ème jour, Yahvé appelle Moïse du milieu de la nuée– Exode 24 : 16.

Le chandelier construit par Moïse pour le tabernacle comporte 7 lampes – Exode 25 : 37.

Moïse prend l’huile d’onction et asperge 7 fois l’autel et tous ses ustensile, ainsi que sur la cuve, afin de les consacrer –   Lévitique 8 :11.

La terre peut être cultivée pendant 6 ans, mais la 7ème année, elle doit se reposer. Les pauvres et les bêtes des champs mangent ce qui reste – Exode 23 : 10, 11.

Pendant 6 jours l’Israélite fait son travail, mais le 7ème jour, le jour du sabbat, il se repose afin que son bœuf et son âne aient du repos, et afin que l’esclave et l’étranger reprennent leur souffle – Exode 23 :12.

Un esclave hébreu ne peut servir son maître que 6 ans, à la 7ème année, il sort libre, sans rien payer – Exode 21 :2.

Le 14ème jour du premier mois, les Israélites célèbrent la Pâque. La fête dure 7 jours, durant lesquels ils ne mangent que des pains sans levain. Pendant les 7 jours de la fête, le prince doit offrit en holocauste 7 taureaux et 7 béliers sans défaut, chacun des 7 jours, ainsi que chaque jour un bouc en sacrifice d’expiation – Ézéchiel 45 : 21-23.

Le premier-né d’une vache ou d’une brebis devait rester 7 jours avec sa mère et au 8ème jour être sacrifié en sacrifice à l’Éternel – Exode 22 :30. 

Le prêtre devait tremper son doigt dans le sang du taureau et faire 7 fois l’aspersion devant Dieu, en face du voile du sanctuaire – Lévitique 4 :4-6.

La prise de Jéricho a été miraculeuse. Dieu a ordonné aux Israélites de marcher autour de Jéricho avec à leur tête 7 prêtres qui tiennent 7 trompettes, 7 jours de suite et, le septième jour, de faire 7 fois le tour de la ville – Josué 6 :15. 

Les Israélites ont dû détruire 7 nations dans le pays de Canaan avant d’obtenir leur territoire comme propriété. Il s’agit des Cananéens, des Héthiens ou Hittites, des Héviens, des Phéréziens, des Guirgasiens, des Amoréens et des Jébusiens  – Actes 13 :19, Josué 3 :10.

Le prophète Elisée permet à la Sunamite qui l’accueille régulièrement chez elle à Sunem avec beaucoup d’hospitalité d’avoir un fils, car elle est stérile. Plus tard, quand son fils meurt, Élisée le ressuscite. L’enfant éternue 7 fois avant d’ouvrir les yeux – 1 Rois 4 :35.

Naaman, le chef de l’armée du roi de Syrie est atteint de lèpre. Sous les conseils de la petite juive prisonnière au service de sa femme, il va voir Élisée qui lui dit de se laver 7 fois dans le Jourdain, le fleuve qui passe par le lac de Tibériade pour aller se déverser dans la mer morte. Après s’être plongé 7 fois dans le Jourdain, la chair de Naaman redevient pure comme celle d’un jeune enfant – 1 Rois 5 : 10, 13.

Dans le livre des Psaumes : "7 fois le jour, je redis tes louanges" – Psaumes 119 : 164.

Dans le livre des Psaumes: « Les paroles de l’Éternel sont des paroles pures, un argent affiné dans un creuset en argile et 7 fois épuré»– Psaumes 12 : 7. 

Dans le livre des proverbes, de manière symbolique, la sagesse est décrite comme reposant sur des bases solides. « La sagesse a construit sa maison, elle a taillé ses 7 colonnes » – Proverbes 9 :1.

Jésus dit à Pierre qu’il devait pardonner à son frère « non pas jusqu’à 7 fois, mais jusqu’à 77 fois ». La répétition du chiffre 7 sous-entend un pardon sans limites – Matthieu 18 :21, 22.

Quand Jésus a rompu les 7 pains pour nourrir une foule de 4000 hommes, il restait à la fin 7 corbeilles pleines de morceaux – Marc 8 : 20. 

Dans le livre de l’Apocalypse, le nombre 7 revient très souvent : On peut ainsi lire, dans l’ordre : 7 Eglises, 7 esprits, 7 chandeliers d’or, 7 étoiles, 7 lampes ardentes, 7 sceaux, 7 cornes, 7 yeux, 7 anges, 7 trompettes, 7 tonnerres, 7000 hommes, 7 têtes, 7 diadèmes, 7 plaies ou fléaux, 7 coupes d’or, 7 montagnes – Apocalypse 2 :1 ; 5 :6 ; 8 :6 ; 17 :9 ; 21 :9.

Et encore d’autres exemples que vous pouvez lire dans ce lien :  Lien - signification du nombre 7   


 Que symbolise le chiffre 6 ? 

Le nombre 7 est associé à la plénitude, la perfection, la puissance, la totalité, la gloire
Il est souvent associé 
à Dieu, à sa Loi, à ses prophéties, à ses promesses, à sa sainteté et sa perfection, à des miracles.  

Par opposition au nombre 7, 
le nombre 6 est incomplet, imparfait, déficient, insuffisant, défectueux
Il est associé aux 
ennemis de Dieu.


 Le nombre 6 dans la Bible :

Au cours d’une bataille avec les Philistins, les Israélites doivent combattre, à Gath, un homme de haute taille avec 6 doigts à chaque main et à chaque pied. 
1 chroniques 20 : 6: « Il y eut encore une bataille à Gath. Il s'y trouva un homme de haute taille, qui avait six doigts à chaque main et à chaque pied, vingt-quatre en tout, et qui était aussi issu de Rapha. »

Le roi Nébucadnetsar fait construire une statue de lui-même en or haute de 60 coudées et large de 6 coudées afin que le peuple se prosterne devant elle et ainsi montre sa fidélité indéfectible au roi. C'est de l'idolâtrie pure hautement condamnée par Dieu.
Daniel 3 :1 : « Nebucadnetsar, le roi, fit une statue d'or; sa hauteur était de 60 coudées, sa largeur, de 6 coudées; il la dressa dans la plaine de Dura, dans la province de Babylone. »

Les 6000 ans d’histoire humaine bien imparfaite seront complétés par les 1000 ans du règne millénaire, ce qui fera 7000 ans.
A la fin de ces 7000 ans, les humains seront à nouveau parfaits et vivront dans un environnement parfait et paisible. 

Dans le livre de l’Apocalypse, le nombre de la bête qui dominera le monde au temps de la fin est 666 (il s’agit en fait de l’image de la bête dont la blessure mortelle a guéri : l’ONU).  Le nombre 6 est ici répété 3 fois, le nombre 3 indiquant la répétition, l’insistance, l’accentuation. Le nombre 666 accentue donc l’idée d’imperfection de la bête sauvage, système politique regroupant la quasi-totalité des pays du monde.
Apocalypse 13 :18 : « C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. »


 Qu’est-ce que cela signifie pour nous ?

Le verset  d’Apocalypse 13 :18 nous dit que 666 est 
un nombre d’homme, il ne vient pas de Dieu.
L’image de la bête blessée ou image de l’ONU qui gagnera en pouvoir et qui réussira à imposer un système de fonctionnement planétaire totalitaire ne tiendra pas ses promesses de paix et de sécurité. Elle se révèlera incompétente et de nombreux gouvernements finiront par la rejeter pour revenir à un système politique plus démocratique.

Apocalypse 12 :16 : « Mais la terre secourut la femme: elle s'ouvrit et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. »

La terre représente la partie stable de l’humanité organisée par des gouvernements plus respectueux des droits de l’homme. Après une période de persécutions de 
42 mois
, les gouvernements interviendront pour autoriser à nouveau la pratique du christianisme (la femme représentant les fidèles chrétiens).

Olivier

 


 

Les Ouïghours, un exemple de ce qu’imposera la bête et son image : 
renier ses croyances et porter allégeance à un système politique.

 


Introduction

En Chine, la province autonome du 
Xinjiang, ancien Turkestan oriental, est devenue une immense prison placée sous haute surveillancePékin veut mettre au pas les Ouïghours, peuple turcophone musulman qui s’y bat pour sa culture et son indépendance. Au nom de la lutte contre le terrorisme, un million de personnes, essentiellement des musulmans, serait emprisonné dans des conditions de maltraitance qu’on ne soupçonne pas.


La région du Xinjiang (se prononce ssin-djiang)

Xinjiang est la province chinoise située à l’extrême nord-ouest du pays. Mao a annexé cette région en 1949. Les Ouïghours, des musulmans sunnites turcophones, y sont majoritaires et ne se sentent pas vraiment chinois, ils sont 10 millions, ce qui représente 45 % de la population. Pékin leur a accordé une autonomie de façade. C’est un Ouïghour qui gouverne la province mais il reste aux ordres du régime. Des attentats antichinois ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. Les Ouïghours veulent leur indépendance. En réponse Pékin déploie ses forces armées et envoie des millions de colons chinois qui obtiennent les meilleures terres et les meilleurs emplois.
Conserver le Xinjiang est quasi-vital pour la Chine. Cette région est la plus vaste du pays (elle fait presque 3 fois la France), sa position est stratégique, elle ouvre les portes sur l’Asie centrale jusqu’à l’Europe. Mais surtout son sous-sol regorge de richesses, c’est là que se trouvent les plus grandes réserves de pétrole, de gaz et de charbon du pays.
Ce sont des milliards d’euros qui sont en jeu. C’est pour cela que le Xinjiang est la province la plus militarisée du pays. On estime qu’un Chinois sur trois travaille pour les forces de sécurité (soit 3 millions de personnes).
Les journalistes occidentaux ne sont pas les bienvenus dans cette province.


Une technologie de pointe est utilisée pour opprimer Ouïghours. 

Depuis les émeutes de juillet 2009 qui ont fait des centaines de morts, les Ouïghours sont systématiquement soumis à des vérifications très strictes et peuvent être contrôlés plusieurs fois par jour. Les arrestations se font de manière arbitraire et sans jugement. Des personnes disparaissent et ne reviennent pas. 
Chaque année des centaines de Ouïghours sont condamnés à mort pour terrorisme ou séparatisme.
La
 propagande communiste est omniprésente dans les villes et villages.
Seule l’édition du Coran validé par Pékin est autorisée (des sourates ont été modifiées pour être compatibles avec le régime communiste).

Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, Pékin déploie des moyens sécuritaires sans précédent et utilise les technologies les plus performantes afin de surveiller les musulmans ouïghours : des caméras omniprésentes ultra-perfectionnées qui s’appuient sur des logiciels de reconnaissance faciale, des « renifleurs » de réseaux qui collectent de très nombreuses données. Depuis 2017, les puces GPS sont obligatoires dans les voitures ce qui permet de les localiser en permanence. Le gouvernement se sert même des bilans de santé afin d’accumuler le plus d’informations, comme l’ADN par exemple. Le contenu des téléphones est aussi systématiquement vérifié. 
Regarder un site Web étranger, prendre des appels téléphoniques de parents à l'étranger, prier régulièrement ou faire pousser une barbe pourrait faire tomber une personne dans une prison ou un 
camp d'endoctrinement politique.


Les camps d’endoctrinement politique

Depuis 2014-2016, en effet, l’Etat chinois a mis en place de gigantesques camps d’internement pour enfermer, sans procès, les citoyens soupçonnés de dissidence. Selon l’ONU, 1 million de personnes y seraient détenues. Ils y subissent un 
endoctrinement politique sévère, de nombreux abus, voire des tortures

Le 
président chinois Xi Jinping dément évidemment cette information. La Chine présente les camps dit de « transformation par l’éducation » comme des écoles.
D’autres minorités musulmanes comme les 
kazakhs y sont aussi internées. 

Selon d’anciens prisonniers, il n'y est absolument pas question de rééducation mais bien de conditionnement et de tortures : des mois de détention dans des cellules bondées, les cheveux tondus de force, l'
obligation de chanter des hymnes à la gloire du communisme (pour avoir un peu de nourriture et éviter l’isolement), mais surtout les violences soi-disant médicales, des injections à effets neurologiques et des séances d'électrocutions «pour remettre les idées en place ».   
« On leur a dit que les peuples autochtones d'Asie centrale du Xinjiang qui élevaient des moutons étaient arriérés et attelés à l'esclavage avant d'être «libérés» par le Parti communiste dans les années 1950. Avant les repas de soupe aux légumes et de petits pains, les détenus reçoivent l'ordre de chanter: "
Merci le Parti! Merci la patrie! Merci le président Xi! " ».

Les détenus apprennent plusieurs 
chants patriotiques communistes et la pensée de Xi Jinping à raison de plusieurs heures par jour, ils doivent aussi faire leur autocritique. Ils doivent regarder régulièrement des films à la gloire de Xi Jinping et de l’idéologie communiste. On les oblige à faire l'éloge du Parti communiste.

Ces personnes qui ont une conscience religieuse, sont contraintes de
 renier leurs convictions et de porter allégeance au parti communiste chinois. On leur répète que Dieu n’existe pas et que la religion est nuisible. 
Il y aurait entre 40 et 100 camps de rééducation dans la province.


La diaspora ouïghoure n’est pas à l’abri

Mais la pression du gouvernement chinois ne s’arrête pas aux frontières de la Chine, Pékin tente par tous les moyens de contrôler la 
diaspora de cette minorité turcophone installée à l’étranger. Certains, ne peuvent renouveler leur passeport pour rester en France par exemple, et, pour faire valider un document, doivent rentrer en Chine où ils risquent alors d’être arrêtés (comme Gulbahar Haitiwaji prisonnière depuis janvier 2017 dans un camp de rééducation, alors qu’elle vivait en France avec son mari et ses 2 filles).


Une situation dramatique qui doit faire réfléchir les chrétiens

Les persécutions que vivent en ce moment-même les Ouïghours constituent un exemple de ce que nous pourrions vivre prochainement lorsque l’
antichrist annoncé dans la Bible et l’image de la bête opprimeront les chrétiens fidèles. 
Il est en effet dit que la bête et l’image de la bête 
demanderont à tous de l’adorer, de lui porter allégeance et de se soumettre à son idéologie et à son fonctionnement.
On sait que l’anti-christ annoncé méprisera Dieu, ses serviteurs et tout ce qui est saint. Tout comme le système communiste, il sera 
opposé à la religion.

Apocalypse 13 : 5-7 : « 5 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. 6 Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. 7 Il lui fut permis de faire la guerre aux saints et de les vaincre ». 

Daniel 11 : 36 : « Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d'arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira. 37 Il ne prêtera attention ni aux dieux de ses ancêtres, ni à celui que désirent les femmes. Il ne prêtera attention à aucun dieu, car il se grandira au-dessus de tous ». 

Lien - Ap 13 : 6 – Blasphèmes contre Dieu

D’ailleurs il fera en sorte que la bête se retourne contre l’ensemble des religions du monde, 
la religion sera interdite et les chrétiens fidèles ne pourront plus, pendant un temps, se réunir et pratiquer leur culte. 

Une 
technologie de pointe sera très certainement utilisée également car il est dit que la corne arrogante symbolisant l’antichrist a des yeux, elle voit tout, elle a accès à de nombreuses informations. 

Daniel 7: 8: «  Je regardais les cornes et j'ai vu une autre petite corne sortir du milieu d'elles. Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d'un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. »

Enfin, seuls ceux qui reçoivent le 
nombre de la bête (666) pourront acheter et vendre. Les chrétiens fidèles qui refuseront de porter allégeance à la bête et son image, ne disposeront pas de ce nombre et ne pourront pas avoir accès à de nombreux services. Ils risquent alors de perdre des biens, de ne plus pouvoir se soigner et ils souffriront probablement de la faim comme l’a prophétisé le 3ème cavalier de l’Apocalypse.

Apocalypse 13 : 16, 17 : « Elle fit en sorte qu'on impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom»

Apocalypse 6 :5, 6 : « 5 Quand l'Agneau ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième être vivant dire: «Viens.» Je regardai et je vis apparaître un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance à la main. 6 Et j'entendis [comme] une voix dire, au milieu des quatre êtres vivants: «Une mesure de blé pour une pièce d'argent et trois mesures d'orge pour une pièce d'argent, mais ne touche pas à l'huile et au vin.»

Apocalypse 13 : 18 : « Il faut ici de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme. Son nombre est 666. »

Ap 13 : 16-  Une marque sur la main droite et sur le front

Lien Ap 13 : 17 : La marque de la bête

Lien Ap : 13 : 18 - : Nombre 666

Ils subiront également des persécutions et certains seront même tués.

Apocalypse 6 : 8: « Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom «la Mort», et le séjour des morts l'accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l'épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre.» 
Dans la Bible, les 
bêtes sauvages de la terre représentent les gouvernements.

Lien Ap 6 : 8- la chevauchée de la mort

Toutes ces prophéties sont plutôt angoissantes, cependant le fait de fermer les yeux et les oreilles n’empêcheront pas leur accomplissement.

Nous savons qu’une 
grande tribulation (détresse, affliction, selon les traductions) telle qui n’en est jamais survenue sur terre doit encore venir, elle doit précéder l’intervention de Dieu et l’instauration de son Royaume.

Marc 13 :19 : « Car la détresse, en ces jours, sera telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. »

Daniel 12 :1 : « A cette époque-là se dressera Michel, le grand chef, celui qui veille sur les enfants de ton peuple. Ce sera une période de détresse telle qu'il n'y en aura pas eu de pareille depuis qu'une nation existe jusqu'à cette époque-là. A ce moment-là, ceux de ton peuple qu'on trouvera inscrits dans le livre seront sauvés. »

Quelles que soient nos souffrances, il est une chose précieuse que rien ne peut nous enlever :
 l’espérance. Nous savons que les promesses de Dieu récompenseront pleinement l’intégrité des fidèles chrétiens.

Proverbes 23:18 : « car il y a un avenir et ton espérance ne pourra pas être brisée ».

Hébreux 10:23 : « Retenons fermement l’espérance que nous proclamons, car celui qui a fait la promesse est fidèle ».

Cultivons la Foi et l’Espérance dès maintenant afin de sortir victorieux de l’oppression.

Olivier

 


 

La persécution des chrétiens à notre époque:

face à l'idolâtrie en Corée du Nord.

 


 La Corée du Nord

 

Les Chrétiens sont eux-mêmes persécutés dans de nombreux pays.  

Le pire pays pour tous ceux qui ne se conforment pas à la pensée unique de la dévotion totale à la patrie est la Corée du Nord.
Des dizaines de milliers de chrétiens sont enfermés dans des camps de travail.
Kim Jong-Un impose une dictature idéologique issue également du communisme et le culte de la personnalité du leader suprême.

Depuis la guerre de Corée en 1950-1953, la Corée du sud étant soutenue par l’ONU et la Corée du nord étant soutenue par la Chine et la Russie, un système de castes catégorise les citoyens selon leur loyauté supposée au régime.
En premier, se trouve la classe principale, ensuite la classe hésitante et enfin la classe hostile dans laquelle sont placés tous les adeptes d’une religion.
Le christianisme, en particulier, est considéré comme une pensée occidentale nuisible qui doit être éradiqué.
Ceux qui ne réussissent pas à garder leur foi secrète sont envoyés dans des camps de travail, voire exécutés avec leur famille sur 3 générations.
Environ 70 000 personnes sont enfermées en raison de leur foi chrétienne.
(Il y aurait 300 000 chrétiens en Corée du Nord et malgré la persécution, ce nombre tend à augmenter !).

Suit après la Corée du Nord, dans le TOP 5 des pires pays pour les chrétiens : 
l’Afghanistan, la Somalie, la Libye, le Pakistan.

On parle bien peu, en France, de nos frères chrétiens qui subissent tant de violences dans ces pays et dans d'autres!

 

 

Texte écrit par Helena