Analyse verset par verset du chapitre 16 du livre de l'Apocalypse


 

L’ordre est donné de verser les 7 coupes de la colère de Dieu

 

  Apocalypse 16 : 1 : « Puis j'entendis une voix forte qui venait du temple et disait aux sept anges: «Allez verser sur la terre les [sept] coupes de la colère de Dieu»

Le temple s’est rempli de fumée symbolisant la présence et la gloire de Dieu. Cependant, l’instauration du culte pur sur terre ne sera effective que lorsque les 7 coupes de la colère de Dieu auront été versées sur la terre.

Qui doit donner l’ordre de verser les 7 coupes de la colère de Dieu sur la terre et ainsi infliger les 7 fléaux à ses habitants ?
Il s’agit très certainement de 
Jésus-Christ, le chef des anges, le maître de la moisson, le représentant de Dieu lui-même, l’Agneau de Dieu qui ouvre les 7 sceaux du Livre de Dieu. L’honneur lui revient de diriger tous les évènements devant mener à la sanctification du nom de son Père. 

Lien - Ap 5 : 5 – Seul Jésus est digne d’ouvrir le livre et ses 7 sceaux

Olivier

 


 

La première coupe est versée sur la terre



Apocalypse 16 : 2 : « Le premier ange partit et versa sa coupe sur la terre, et un ulcère mauvais et douloureux frappa les hommes qui portaient la marque de la bête et qui adoraient son image. »

L’ordre a été donné par Jésus, la première coupe remplie de la colère de Dieu est versée sur la terre. 


Qui sera touché par le fléau envoyé par le premier ange ? 

Lorsque le premier des 7 anges verse sa coupe d’or remplie de la colère de Dieu sur la terre, les premiers humains à être frappés par le fléau l’accompagnant sont 
ceux qui portent la marque de la bête et qui adorent son image

Nous avons vu, tout au long des versets du chapitre 13 de l’Apocalypse, que l’image de la bête est d’inspiration satanique. A sa tête se hissera l’antichrist qui s’opposera ouvertement à Dieu et à tout ce qui est saint et qui opprimera les fidèles chrétiens. 

Un ange a clairement averti les humains : celui qui adore la bête et son image et reçoit la marque sur son front ou sur sa main boira du vin de la fureur de Dieu - Ap 14:9.

Lien - Ap 14 : 9


Les effets de la première coupe remplie de la colère de Dieu 

Lorsque le premier ange verse sa coupe d’or remplie de la colère de Dieu, ceux qui portent la marque de la bête et qui adorent son image sont frappés d’un 
ulcère mauvais et douloureux.

Un 
ulcère est une lésion ouverte, une plaie accompagnée de nécrose ou décomposition des tissus. Les symptômes sont assez douloureux. La plaie de l’ulcère est généralement entretenue dans le temps par une inflammation, une infection et des conditions de santé qui empêchent la cicatrisation normale. L’ulcère a alors tendance à s’étendre et à suppurer. En effet, la peau (ou les muqueuses) ne jouant plus son rôle protecteur, les ulcères s’infectent facilement, avec parfois apparition de pus. Les ulcères peuvent toucher la peau ou un organe.

On se souvient du fidèle 
Job qui a été frappé par Satan d’un « ulcère purulent, depuis la plante des pieds jusqu'au sommet du crâne ». Job souffre tellement qu’il finit même par préférer la mort.

Lien - Ap 6 : 11 – endurance de Job


Le fait que l’ulcère infligé par le premier fléau soit qualifié de 
mauvais et douloureux
 indique une difficulté ou une impossibilité à le soigner et à en guérir. 
Cet ulcère est-il réel ou imagé ? Bien qu'on puisse l'associer simplement à un grand stress en raison de l’intervention de Dieu sur terre, cet ulcère sera bien réel tout comme les autres fléaux qui suivront le déversement des coupes de la colère de Dieu.

Olivier

 


 

Le deuxième ange verse sa coupe sur la mer

 


Apocalypse 16 : 3 : « Le deuxième ange versa sa coupe sur la mer et elle devint du sang, comme le sang d'un mort; tous les êtres vivants qui étaient dans la mer moururent. »

C’est au tour du second ange de verser sa coupe d’or pleine de la colère de Yahvé. Cette coupe est versée sur la 
mer qui devient alors du sang.
On se souvient que la même chose s’était déjà produite lorsque le deuxième ange avait sonné de la trompette –
 Ap 8 : 8, 9.


Comparaison avec Apocalypse 8 : 8, 9

Le deuxième ange qui verse la coupe de la colère de Dieu est à associer au 
deuxième ange qui sonne de la trompette d’Apocalypse 8 : 8. En effet, lorsque le deuxième ange sonne de la trompette, une grande montagne embrasée est précipitée dans la mer dont le tiers devient alors du sang.

Lien - Ap 8 : 8 – La montagne embrasée    et   Lien - Ap 8 : 8-  La mer et les bateaux

Apocalypse 8 : 8, 9 : «Le deuxième ange sonna de la trompette, et quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée [par le feu] fut précipité dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang, le tiers des créatures qui vivaient dans la mer mourut, et le tiers des bateaux fut détruit. »

Nous avons vu que la montagne symbolise dans ce verset l'autorité et le pouvoir de Dieu. Elle est embrasée car c'est la 
colère de Dieu qui l'accompagne et qui provoque sa précipitation dans la mer. 

Deutéronome 32 : 22 : « car le feu de ma colère s'est allumé et il brûlera tout jusqu'au fond du séjour des morts. Il dévorera la terre et ses produits, il embrasera les fondements des montagnes. »

Ainsi, le contenu de la coupe et la montagne sont tous deux 
accompagnés par la colère de Dieu. 

On se souvient également que la 
mer caractérisée par l’instabilité, le mouvement, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots représente l’humanité agitée éloignée de Dieu. 

Lien - La mer

Dans les deux cas, 
l’humanité agitée est touchée par la colère de Dieu.


Les deux versets décrivent-ils le même évènement ?

Apocalypse 16 : 3 : « Le deuxième ange versa sa coupe sur la mer et elle devint du sang, comme le sang d'un mort; tous les êtres vivants qui étaient dans la mer moururent. »

Apocalypse 8 : 8, 9 : «Le deuxième ange sonna de la trompette, et quelque chose qui ressemblait à une grande montagne embrasée [par le feu] fut précipité dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang, le tiers des créatures qui vivaient dans la mer mourut, et le tiers des bateaux fut détruit. »

Dans les deux cas, c’est le
 deuxième ange qui envoie le fléau.
Ce fléau est associé à la 
colère de Dieu.
Le fléau est lancé dans la 
mer représentant l’humanité agitée éloignée de Dieu.
Quand la mer est touchée, elle devient du 
sang, les êtres vivants qui y vivent meurent.

Quelles sont les différences entre 
Ap 16 :3 et Ap 8 :8,9 ?

Lorsque le deuxième ange verse la coupe de la colère de Dieu, la mer devient du sang et tous les êtres vivants qui y vivent meurent.

Lorsque le deuxième ange sonne de la trompette, 
seul le tiers de la mer devient du sang, le tiers des créatures qui y vivent meurent et le tiers des bateaux est détruit. Le tiers représentant une fraction importante de l’humanité. En effet, dans la Bible, le nombre 3 représente l’insistance, l’importance, la répétition. 

Il s’agit probablement du même évènement, le verset d’Apocalypse 8 : 9 donnant une précision supplémentaire : seul le tiers, une fraction importance de l’humanité est directement touchée par le fléau et meurt. 

Pour en être sûr, comparons aussi, les versets correspondant aux 6 autres anges dans l’article suivant.

Olivier

 


 

Le troisième ange verse sa coupe sur les fleuves

et les sources d’eau

 


Apocalypse 16 : 4 : « Le troisième ange versa sa coupe sur les fleuves et sur les sources d'eau, et ils devinrent du sang.»

Le troisième ange verse la coupe d’or remplie de la colère de Yahvé sur les fleuves et les sources d’eau qui deviennent alors du sang, tout comme la mer touchée par le deuxième fléau.


Comparaison avec le troisième ange qui sonne de la trompette d'Apocalypse 8

Lorsque le troisième ange sonne de la trompette, une grande étoile qui brûle comme un flambeau tombe sur le tiers des fleuves et sur les sources d’eau.

Lien - Ap 8 : 10

A nouveau, il semble s'agir du même évènement, le verset d'Ap 8:10 donnant comme précision: le 
tiers des fleuves et des sources d'eau.


Les fleuves et les sources d’eau

Les fleuves et les sources d’eau sont associés à la vie. Pour exemple citons le Nil qui alimente la vie de l’Egypte et sans lequel ce pays ne serait qu’un immense désert.

Voir : 
Lien - Fleuves     et      Lien - Sources d'eau

Dans son sens symbolique, la source d’eau proposée par Jésus-Christ symbolise
 l’enseignement pur donnant la vie éternelle. Tout comme l’eau étanche la soif physique, l’eau proposée par Jésus, son enseignement, étanche la soif spirituelle. 

Les sources d’eau sont à l’origine des rivières et des fleuves qui alimentent la terre et la rendent fertile. 

D’un point de vue symbolique, la source d’eau de la vie éternelle, donne naissance aux fleuves qui irriguent la terre, donnent de bons fruits et font pousser les champs de blé. Le 
maître de la moisson, Jésus-Christ se chargera de ramasser le bon blé, ses fidèles chrétiens, tandis que la mauvaise herbe sera brûlée et détruite.

De la même façon qu’il existe une source d’eau pure donnant la vie éternelle, il existe des sources d’eau polluée donnant la mort. C’est la raison pour laquelle les sources sont écrites au pluriel dans ce verset.
En réalité, il existe 
autant de sources d’eaux symboliques que de sources d’inspirations idéologiques et philosophiques diverses. Chacun choisissant de s’abreuver à la source qui lui plaît le mieux.

Cependant, il n’existe qu’une seule source d’eau donnant la vie éternelle, il s’agit de l’enseignement de Dieu et de Jésus-Christ mis par écrit dans la Bible afin de le rendre accessible à tous les humains.


Les sources humaines opposées à Dieu et les fleuves qui en découlent sont frappés par la colère de Dieu.

Les sources humaines opposées à Dieu liées aux domaines religieux, politique, idéologique, philosophique, social, législatif et leurs fleuves, c’est-à-dire tout ce qui est mis en place pour les diffuser ou les imposer seront frappés par la colère de Dieu.

Depuis le XVIIIème siècle, le 
siècle des lumières, de grandes idées de tolérance et de liberté ont été largement accueillies et diffusées dans la plupart de nos sociétés modernes. 
Les grands philosophes ont observé et critiqué la société et les croyances de l’époque au nom du progrès de l’humanité.  Ils ont éveillé les consciences vers ce qu’on appelle l
humanisme, une idéologie du progrès portée par l'esprit de laïcité et intégrant les philosophies du monde antique.

Les académiciens définissent ainsi le mot : « 
doctrine, attitude philosophique, mouvement de pensée qui prend l’Homme pour fin et valeur suprême, qui vise à l’épanouissement de la personne humaine et au respect de sa dignité ».

L’homme est placé au centre de tout. La raison, la liberté et l’instruction sont les conditions du progrès et du bonheur de l’humanité.
Dieu et la religion sont mis de côté ou n’interviennent que très peu dans la vie quotidienne des gens. 

Depuis, le monde a évolué, et notre société moderne caractérisée par la connaissance scientifique, la technologie de pointe, les idées humanistes, les idéaux de liberté et de tolérance, va permettre à Satan d’aller jusqu’au bout de son rejet de l’autorité de Dieu.

Voir 
Lien - société et antichrist .

L’ensemble de toutes ces idéologies qui rayonneront à travers le monde ne réussiront pas à apporter la paix, la justice, la sécurité aux humains. En effet, les lois divines ont été écrites pour notre bien-être et notre bonheur ; les rejeter au nom de la liberté et de la tolérance n’apportera rien de bon à long terme. 

Dieu viendra mettre un terme à tous ces courants de pensée opposés à sa volonté et à tous ceux qui tournent en dérision ses Lois. Symboliquement parlant, les sources d’eau et les fleuves de ce monde deviendront du sang car symbole de mort.

Olivier

 


 

La justice de Dieu

 

Apocalypse 16 : 5 :  « Alors j'entendis l'ange en charge des eaux dire: «Tu es juste, toi qui es et qui étais, toi le saint, parce que tu as exercé ce jugement. »

La troisième coupe remplie de la colère de Dieu vient d’être versée sur les fleuves et les sources d’eau qui sont devenues du sang.
Jean entend maintenant l’ange des eaux, qui est-il ? On peut penser qu’il s’agit de l’ange qui vient de verser la troisième coupe et qui est chargé d’infliger un fléau aux fleuves et aux sources d’eau.


Toi qui es, et qui étais, toi le saint

De qui parle Jean ? Il ne peut y avoir que deux possibilités : soit Dieu, soit Jésus.

L’expression « 
celui qui est et qui était » est retrouvée dans 3 autres versets de l’Apocalypse :

Apocalypse 1:8 : «Je suis l'Alpha et l'Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.»

Apocalypse 4:8 : «Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes et ils sont couverts d'yeux tout autour et à l'intérieur. Ils ne cessent de dire, jour et nuit: «Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient ! »  

Apocalypse 1:4 : «De la part de Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de [Dieu,] celui qui est, qui était et qui vient, de la part des sept esprits qui sont devant son trône»

De toute évidence, ces versets parlent du 
Dieu d’éternité, le Dieu Tout-Puissant.

Le verset d’Ap 4 : 8 insiste aussi sur la sainteté de Dieu ce qui rejoint également le verset d’Ap 16 :5.

D’ailleurs, si l’on continue la lecture du chapitre 16, on peut lire au verset 7

Apocalypse 16 : 7 : « Et j'entendis, de l'autel, une voix qui disait: ‘Oui, Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements sont vrais et justes.’»

On parle bien ici de
 la justice du souverain Tout-Puissant de l’univers.


La justice de Dieu

Les versets 5 et 7 du chapitre 16 déclarent que 
Dieu est juste.
La justice de Dieu est précisément ce qui est en jeu dans la permission divine du mal sur terre. Est-il juste que Dieu exerce son pouvoir sur les humains ? 
Et exerce-t-il son pouvoir avec justice ?
Les humains ne se porteraient-ils pas mieux s’ils décidaient eux-mêmes ce qui est bien ou mal, s’ils décidaient eux-mêmes la voie ou l’idéologie à suivre ? Pourquoi ne seraient-ils pas les maîtres de leur propre corps, de leur propre vie… ?

Ces questions d’une importance capitale ont été soulevées au début de l’humanité. 
La permission divine du mal a pour but de laisser les humains exprimer leur libre arbitre 
et de suivre les voies qu’ils auront eux-mêmes choisies (ou qu’on leur aura imposées).

Aujourd’hui, chacun a la liberté de suivre les préceptes de Dieu contenus dans les Saintes-Écritures ou toute autre voie, idéologie, philosophie de vie. 

Lien - L'évolution de la société et la venue de l'antichrist

Cependant, viendra un moment où il sera devenu évident que l’indépendance par rapport à Dieu ne peut apporter le bonheur véritable, profond et durable auquel aspirent tant d’humains. 

C’est pourquoi la 3ème coupe de colère de Dieu est versée sur les sources d’eau et les fleuves diffusant les idées opposées à Dieu.
Les humains qui en sont à l’origine et leurs adeptes devront subir la colère de Dieu le jour de son intervention. 

Olivier

 


 

Ils ont versé le sang des saints et des prophètes

 


Apocalypse 16 : 6 :  « Ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire; ils le méritent

Le troisième ange a versé la coupe de la colère de Dieu sur les fleuves et les sources d’eau et déclaré que Dieu est juste pour avoir exercé ce jugement (
Ap 16 : 5). En effet, d’après Apocalypse 16 :6, ce jugement est bien mérité car ils ont versé le sang innocent, et même plus : le sang des saints et des prophètes.


Qui a versé le sang des saints et des prophètes ?

Tout au long de l’histoire de la nation d’Israël, de nombreux prophètes et serviteurs de Dieu ont été mis à mort. Citons par exemple, 
Zacharie, le fils du prêtre Jehojada, assassiné par le roi Joas (2 chron 24 : 21, 22), Urie, fils de Shemaeja assassiné par le roi Jojakim (Jér 26 :20-23) et Zacharie, fils de Bérékia (Mat 23 :35). 

Jésus a lui-même accusé les 
chefs religieux juifs d’être les descendants de ceux qui ont tué les prophètes et de porter à son comble la mesure de leurs ancêtres.

Matthieu 23 : 29-30 : « 29 »Malheur à vous, spécialistes de la loi et pharisiens hypocrites, parce que vous construisez les tombeaux des prophètes et que vous décorez les tombes des justes, 30 et vous dites: 'Si nous avions vécu à l'époque de nos ancêtres, nous ne nous serions pas joints à eux pour verser le sang des prophètes.' 

Matthieu 23 : 34-36 : « 34 C'est pourquoi, je vous envoie des prophètes, des sages et des spécialistes de la loi. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous fouetterez les autres dans vos synagogues et vous les persécuterez de ville en ville, 35 afin que retombe sur vous tout le sang innocent versé sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Bérékia, que vous avez tué entre le temple et l'autel. 36 En vérité je vous le dis, tout cela retombera sur cette génération».

Jésus ajoute :
Matthieu 23 : 37-39 : 37 »Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! 38 Voici que votre maison vous sera laissée déserte 39 car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez: 'Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!'»

Les pharisiens, chefs religieux juifs, qui de part leur connaissance de la Loi auraient dû accueillir Jésus annoncé par de très nombreuses prophéties et diriger le peuple dans ce but a au contraire rejeté le messie jusqu’à le faire tuer.
Puis, ils ont continué à persécuter sans pitié les fidèles chrétiens, les nouveaux prophètes annonçant la venue du Royaume.

C’est la raison pour laquelle la nation d’Israël en tant que peuple élu est 
définitivement rejetée par Dieu. Individuellement, les Juifs ont la possibilité de recevoir l’approbation de Dieu en exerçant la foi dans le sang précieux versé par Jésus-Christ, le plus grand de tous les prophètes.

Après les Juifs, ce sont les Romains qui ont persécuté les chrétiens, puis la religion catholique romaine, à son tour, a versé beaucoup de sang innocent au travers de l’Inquisition et des guerres de religion.

De nos jours, de très nombreux chrétiens sincères sont encore persécutés dans des pays où règne la dictature, l’extrémisme religieux, le communisme…

Voir 
Lien - Persécution chrétiens


Dieu leur donne du sang à boire

Cette expression doit bien évidemment être prise au sens figuré puisque dans la Bible, il est strictement interdit de consommer du sang en raison de sa signification symbolique.

L'expression "boire le sang" a été utilisée par le roi David lorsque trois de ses hommes ont pénétré de force dans le camp philistin afin de lui rapporter de l’eau. David refuse alors de boire l’eau acquise au péril de leur vie et la verse comme offrande à Yahvé.

2 Samuel 23:17 : «  Il dit: «Certainement, Éternel, je ne vais pas faire cela! Pourrais-je boire le sang de ces hommes qui sont partis au péril de leur vie?» Et il refusa de la boire. Voilà ce que firent ces trois vaillants hommes. »

L’eau acquise si durement par ces hommes courageux et fidèles à David est assimilée à leur sang. Boire de cette eau reviendrait à boire leur sang.


Dieu a invité les oiseaux et les bêtes sauvages à son grand repas composé de tous ceux qui se dresseront contre lui lors de la guerre finale et au cours duquel ils pourront boire du sang à satiété :

Ézéchiel 39 : 17-20 : « 17 »Quant à toi, fils de l'homme, voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel: Dis aux oiseaux, à tout ce qui a des ailes et à toutes les bêtes sauvages: 'Réunissez-vous, venez, rassemblez-vous de tous côtés pour le sacrifice que je vous offre, un grand sacrifice sur les montagnes d'Israël! Vous mangerez de la viande et vous boirez du sang. 18 Vous mangerez la chair des guerriers et vous boirez le sang des princes de la terre, comme si c'étaient des béliers, des agneaux, des boucs, des taureaux, tous engraissés en Basan. 19 A ce sacrifice que je vous offre, vous mangerez de la graisse jusqu'à saturation et vous boirez du sang jusqu'à l'ivresse. 20 Vous vous rassasierez à ma table de la chair des chevaux et des cavaliers, de la chair des guerriers et de tous les hommes de guerre, déclare le Seigneur, l’Éternel.' »

Le fait de «
 boire du sang jusqu’à l’ivresse » indique que le nombre de tués sera très important.


Que signifie le verset d’Apocalypse 16 : 6 : «  Ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire; ils le méritent.»

Le fait de boire du sang est considéré comme un grand péché par les Saintes Écritures car le sang représente la vie. Boire du sang reviendrait à manquer de respect envers la vie elle-même.
C’est pourquoi David n’a pu boire l’eau qui représentait la vie de ses hommes.

D’un point de vie symbolique, l’image des oiseaux et des bêtes sauvages qui dévorent les guerriers et leurs chevaux de guerre et en boivent le sang démontre que 
leur vie n’a aucune valeur aux yeux de Dieu. Ils subissent ce qu’ils méritent : la mort.

Mais pourquoi le verset d’Ap 16 : 6 dit-il que Dieu leur donne du sang à boire ? Le sens doit ici être pris d’un point de vue symbolique.
Ceux qui ont versé le sang innocent et tué les saints et les prophètes n’ont manifesté aucun respect envers les fidèles serviteurs de Dieu et méritent à leur tour de mourir. C’est comme s’ils avaient bu leur sang. 
Celui qui boit du sang sera soumis à la colère du tout puissant. Il sera détruit le jour de son intervention.

Le fait que ce soit Dieu lui-même qui leur donne à boire du sang indique que 
la condamnation vient de Dieu et qu’il vengera ses fidèles serviteurs.

Olivier

 


 

Une voix venant de l’autel glorifie la justice du Tout-Puissant

 


Apocalypse 16 : 7 :  « Et j'entendis, de l'autel, une voix qui disait: ‘Oui, Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements sont vrais et justes

Au verset 5, nous avons vu que l’ange en charge des eaux, certainement le troisième ange qui a versé la coupe de la colère de Dieu sur les fleuves et les sources d’eau, a déclaré que 
les jugements de Dieu sont vrais et justes.   

Maintenant, c’est au tour de quelqu’un dont la voix vient de l’autel de faire cette même déclaration.


 Qui s’exprime à travers la voix qui vient de l’autel ?

On se souvient que cet autel est 
en or, le métal le plus précieux, et qu’il se trouve devant le trône de Dieu

Apocalypse 9 : 13 : «  Le sixième ange sonna de la trompette, et j'entendis une voix venant des quatre cornes de l'autel d'or qui est devant Dieu. »

Nous constatons ici que la voix venant de l’autel s’est déjà exprimée auparavant. De qui s’agit-il ?

Il s’agit de l’Agneau de Dieu qui a été offert en sacrifice : 
Jésus-Christ.

Lien - Ap 9 : 13

En effet, dans sa vision au chapitre 4, Jean voit un agneau qui a été offert en sacrifice: «
 Puis je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout comme offert en sacrifice.» (Ap 5 : 6). 
Il s'agit de Jésus-Christ, 
l'Agneau de Dieu. Jean le Baptiste lui-même avait déclaré en parlant de Jésus : «Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.» (Jean 1:29)

Lien - L'autel


 Les voies de Dieu sont justes

De cet autel d’or montent aussi les 
prières des saints avec les parfums de dévotion offerts à Dieu.

Apocalypse 8 : 3 : « Un autre ange vint. Il se plaça vers l'autel, tenant un encensoir d'or. On lui donna beaucoup de parfums afin qu'il les offre, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône.» 

Ces prières 
glorifient Dieu et constituent un acte d’adoration reconnaissant la souveraineté du souverain de l’univers : Yahvé, le Tout-Puissant.
Ce qui se joue tout au long du livre de l’Apocalypse est d’une importance extrême. Il s’agit de la
 justification de la souveraineté du Créateur de l’Univers. En effet, le temps accordé par Dieu aux nations arrive à sa fin. Il est temps de mettre un terme à la souffrance des humains.

L’objectif ultime de Jésus est de faire reconnaître à l’univers entier la souveraineté de son Père et Dieu suprême.
C’est pourquoi, il déclare : «
Oui, Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements sont vrais et justes.»

En instaurant le Royaume de Dieu, Jésus-Christ 
rétablira la justice sur terre et l’adoration qui revient au Créateur Tout-Puissant.

Olivier

 


 

Le quatrième ange verse sa coupe sur le soleil



Apocalypse 16 : 8 :  « Le quatrième ange versa sa coupe sur le soleil et il lui fut donné de brûler les hommes par son feu». 

C’est au tour du quatrième ange de verser sa coupe d’or remplie de la colère de Yahvé. Il verse cette coupe 
sur le soleil.

Cela nous rappelle la 
quatrième sonnerie de trompette.


Parallèle avec la quatrième sonnerie de trompette

Apocalypse 8 : 12 : « Le quatrième ange sonna de la trompette, et le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles, de sorte qu'ils s'obscurcirent d'un tiers; le jour perdit un tiers de sa clarté, et la nuit de même. »

A la quatrième sonnerie de trompette, le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles sont frappés – le jour et la nuit perdent un tiers de leur clarté.

Lien - Ap 8 : 12

A nouveau le parallèle entre la sonnerie de trompette et la coupe de la colère de Dieu est frappant.

La quatrième sonnerie de trompette et la quatrième coupe de la colère de Dieu frappent toutes deux le soleil.
La 4ème sonnerie de trompette touche également la lune et les étoiles et toujours dans la proportion de un tiers comme les précédentes sonneries de trompette.

La probabilité qu’il s’agisse du même évènement n’est toujours pas écartée.


Que représente le soleil ?


Le soleil est souvent associé à 
Dieu et à sa colère :

Psaumes 84:12 : « car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier. L’Éternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'intégrité. »


Dans la Bible, le soleil est associé à Dieu et à sa colère

 

Nombres 25:4 : « L’Éternel dit à Moïse: «Rassemble tous les chefs du peuple et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, afin que la colère ardente de l’Éternel se détourne d'Israël.» 

Apocalypse 7:2 : «  Et je vis un autre ange qui montait du côté du soleil levant et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria d'une voix forte aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer: »

Esaïe 13 : 9, 10 : « 9 Le jour de l’Éternel arrive. C'est un jour cruel, un jour de colère et d'ardente fureur qui transformera la terre en désert, faisant disparaître les pécheurs de sa surface. 10 En effet, les étoiles du ciel et leurs constellations ne diffuseront plus leur lumière, le soleil s'obscurcira dès son lever et la lune ne fera plus briller sa lumière.» 


Que signifie le fait que les hommes soient brûlés par le feu du soleil ?

La chaleur et le feu sont généralement associés à la 
culpabilité et à la condamnation divine

Malachie 3 :2 : « Qui pourra supporter le jour de sa venue? Qui restera debout quand il apparaîtra? En effet, il sera pareil à un feu purificateur, à la lessive des blanchisseurs. »

Hébreux 10 : 26, 27 : « 26 En effet, si, après avoir reçu la connaissance de la vérité, nous vivons délibérément dans le péché, il ne reste plus pour nous de sacrifice pour les péchés. 27 La seule perspective est alors l'attente terrifiante du jugement et le feu ardent qui consumera tous ceux qui se révoltent contre Dieu.»

Ézéchiel 22 :31 : « Je déverserai mon indignation sur eux, je les achèverai par le feu de ma fureur. Je ferai retomber leur conduite sur leur tête, déclare le Seigneur, l’Éternel. »

Luc 3 :9 : « tout arbre qui ne porte pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu. »

2 Pierre 3 :7 : « Or, par la parole de Dieu, le ciel et la terre actuels sont gardés pour le feu, réservés pour le jour du jugement et de la perdition des hommes impies. » Segond 21
« Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n'ont aucun respect pour Dieu périront. » Semeur
« tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. » Louis Second
« Mais les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies. » Darby


Le feu, c’est le jugement, l’épreuve de purification.

Qu’arrive-t-il aux hommes impies qui vivent délibérément dans le péché ? 
la ruine, la destruction, la perdition. Ils périront, ils mourront, ils seront détruits, ils disparaîtront.

Olivier

 


 

Les hommes brûlés par une grande chaleur

ne changent pas d’attitude



Apocalypse 16 : 9 :  « Les hommes furent brûlés par une grande chaleur et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a autorité sur ces fléaux, ils ne changèrent pas d'attitude pour lui rendre gloire. »

Malgré l’intensité de la condamnation de Dieu, les hommes ne changent pas d’attitude.


Ils sont brûlés par une grande chaleur

Nous avons vu avec le verset précédent que
 la chaleur et le feu sont généralement associés à la culpabilité et à la condamnation divine

La colère et la condamnation de Dieu se produisent lorsque les hommes commettent le mal en toute conscience, en connaissance de cause. 

Hébreux 10 : 26, 27 : « 26 En effet, si, après avoir reçu la connaissance de la vérité, nous vivons délibérément dans le péché, il ne reste plus pour nous de sacrifice pour les péchés. 27 La seule perspective est alors l'attente terrifiante du jugement et le feu ardent qui consumera tous ceux qui se révoltent contre Dieu.»

Après l’activité de témoignage intense accomplie par les 2 témoins au temps de la fin, juste avant la venue de l’antichrist et l’interdiction de l’œuvre chrétienne, les hommes devront faire un choix et se préparer pour l’intervention brûlante de Dieu.

Malachie 3 :2 : « Qui pourra supporter le jour de sa venue? Qui restera debout quand il apparaîtra? En effet, il sera pareil à un feu purificateur, à la lessive des blanchisseurs. »

Ézéchiel 22 :31 : « Je déverserai mon indignation sur eux, je les achèverai par le feu de ma fureur. Je ferai retomber leur conduite sur leur tête, déclare le Seigneur, l’Éternel. »

Luc 3 :9 : « tout arbre qui ne porte pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu. »

2 Pierre 3 :7 : « Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n'ont aucun respect pour Dieu périront. » 

Le feu, c’est le jugement, l’épreuve de purification.

Les  hommes impies qui vivent délibérément dans le péché seront détruits. 


Ils ne se repentent pas de leurs actes

Nous avons vu, au chapitre 9 de l’Apocalypse, que le tiers des hommes ont été tués par 3 fléaux, le feu, le soufre et la fumée sortant de la bouche des 200 millions de chevaux. Ces chevaux ont été libérés par les 4 anges enchaînés près de l’Euphrate. Cela se passe après la sixième sonnerie de trompette. Ap 9 : 13-21.

Apocalypse 9 : 18 : « Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux: le feu, la fumée et le soufre, qui sortaient de leur bouche. »

Le reste des hommes qui n’avaient pas été tués par ces fléaux 
ne se repentent pas pour autant. Ils ne se détournent pas de leurs mauvaises pratiques.

Apocalypse 9 : 20, 21 : « 20 Les autres hommes, ceux qui n'avaient pas été tués par ces fléaux, ne se détournèrent pas de ce que leurs mains avaient fait: ils ne cessèrent pas d'adorer les démons et les idoles en or, en argent, en bronze, en pierre et en bois qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher, 21 et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leur sorcellerie, ni de leur immoralité sexuelle, ni de leurs vols.»

Nous voyons qu’ici, tout comme pour le verset d’Apocalypse 16 :9, la chaleur brûlante de la condamnation divine ne fait pas changer le comportement de la plupart des hommes.


Nous verrons que lorsque le cinquième ange versera, à son tour, sa coupe de la colère de Dieu, il se produira la même chose : les hommes blasphèment Dieu mais ne changent pas d’attitude.

Apocalypse 16 : 10, 11 : « 10 Le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête et son royaume fut plongé dans les ténèbres. Les hommes se mordaient la langue de douleur, 11 et ils blasphémèrent le Dieu du ciel à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, ils ne se repentirent pas de leurs actes ».

Ces versets démontrent que la plupart des hommes, bien qu’ayant reçu le témoignage de l’intervention  prochaine de leur Créateur dans les affaires humains, ne changent pas pour autant de comportement et 
persistent dans leur mauvaise conduite.
 Ils ne cherchent pas à plaire à Dieu.
Cela sera ainsi jusqu’à la guerre finale de Dieu le Tout-Puissant.

Olivier

 


 

Le cinquième ange verse sa coupe sur le trône de la bête



Apocalypse 16 : 10 :  « Le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête et son royaume fut plongé dans les ténèbres. Les hommes se mordaient la langue de douleur, »


Comparaison avec la cinquième sonnerie de trompette :

A la cinquième sonnerie de trompette, une étoile tombe du ciel, elle ouvre le puits de l’abîme. Une 
fumée pareille à celle d’une grande fournaise monte du puits, le soleil et l’air sont obscurcis par la fumée du puits. De cette fumée sortent des sauterelles, à la chevelure de femme et aux dents de lions, qui se répandent sur terre. Elles ont des queues armées de dards comme les scorpions et ont le pouvoir de faire du mal aux hommes durent 5 mois.

Nous avions vu que l’abîme est associé aux
 ténèbres, à l’obscurité profonde, à un état d’abaissement terrible et profond. L’abîme est le contraire de la lumière céleste et divine.
Ce lieu est aussi associé au Diable et à ses anges ou démons.
Satan et ses démons sont toujours libres d’agir à la surface de la terre et causer de nombreux tourments. Leur action va bientôt s’intensifier pendant la deuxième partie de la grande tribulation. 

Lien - Ap 9 : 1

Avec le verset d’Apocalypse 9 : 2, nous avons vu que Dieu laisse 
Satan répandre le mal comme une fumée couvrant la surface de la terre. Une fumée toxique qui va jusqu'à obscurcir l'air que nous respirons et qui peut nous tuer physiquement ou spirituellement. 

Lien - Ap 9 : 2

Alors que 
le monde est dans l’obscurité, plongé dans la fumée venant de l’abîme, apparaissent des sauterelles qui ont le même pouvoir que les scorpions et qui se répandent à la surface de la terre. Les sauterelles envoyées par Dieu s'attaquent aux humains qui n'ont pas l'empreinte de Dieu, à chaque humain individuellement. Elles causent un tourment qui va durer 5 mois.

Lien - Ap 9 : 3

Ils devront de façon consciente 
comprendre et faire face à la réalité : l'existence réelle de Dieu, la remise en cause de tout ce qu'ils croient et de leurs priorités dans la vie. Ils doivent aussi affronter le fait de se retrouver devant un choix : choisir la domination humaine ou la domination de Dieu. 
Tout cela cause de très 
grands tourments. Et les hommes qui n'ont pas l'empreinte de Dieu préfèrent fermer les yeux et leurs oreilles sombrer dans l'inconscience de ce qui se prépare.

Lien - Ap 9 : 6

La description des évènements qui suivent la cinquième sonnerie de trompette est en harmonie avec les évènements qui se déroulent après que le cinquième ange a versé sa coupe.

Apocalypse 16 : 10 : « Le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête et son royaume fut plongé dans les ténèbres. Les hommes se mordaient la langue de douleur, »

En effet, dans les deux cas, nous nous trouvons 
dans les ténèbres,  dans un monde obscur dirigé par Satan et ses représentants. Satan a répandu le mal comme une fumée toxique.
Dans les deux cas, 
les hommes souffrent terriblement.
Le verset d’Apocalypse 9 :3 nous explique que les sauterelles symboliques envoyées par Dieu vont les piquer pendant 5 mois et leur infliger un grand tourment : 
la conscience de l’existence de Dieu et la remise en cause de toute leur façon de considérer leur vie. Les hommes s’en mordront la langue de douleur.


Est-ce que cela va les pousser à l’action avant qu’il ne soit trop tard ?

La suite du récit explique : 
« et ils blasphémèrent le Dieu du ciel à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, ils ne se repentirent pas de leurs actes. » Ap 16 :11.


Olivier

 


 

Ils blasphèment Dieu et ne se repentent pas de leurs actes

 


Apocalypse 16 : 11 :  « et ils blasphémèrent le Dieu du ciel à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, ils ne se repentirent pas de leurs actes. »

Le cinquième ange a versé sa coupe remplie de la colère de Yahvé sur le trône de la bête, la représentante de Satan sur terre. Le monde qu’elle dirige est plongé dans les
 ténèbres.
Nous pouvons faire le parallèle avec le verset d’
Apocalypse 9 :1 et la cinquième sonnerie de trompette au cours de laquelle une fumée épaisse monte du puits de l’abîme et obscurcit même le soleil. Dieu laisse Satan répandre le mal comme une fumée qui recouvre la terre et éloigner encore plus les hommes de leur Créateur.

C’est là que les sauterelles font souffrir les hommes avec leur aiguillon semblable à celui des scorpions. 
En effet, suite au témoignage de ces sauterelles qui se répandent sur toute la terre, les hommes comprennent que Dieu existe vraiment et qu’il demande aux humains des comptes.
Le verset d’Apocalypse 16 :10 dit qu’
ils se mordent la langue de douleur.
Que décident-ils de faire alors ?


Ils blasphèment Dieu :

Que signifie 
blasphémer ? 

Blasphémer signifie 
proférer des propos injurieux contre ce qui est sacré et digne de respect
C’est
 insulter, outrager, se moquer, parler en mal du Créateur de l’univers. 

On se souvient que la bête à 7 têtes et 10 cornes, représentant le pouvoir de Satan sur terre et donc le rejet de Dieu, a sur ses têtes des 
noms blasphématoires

Apocalypse 13 :1 : « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms blasphématoires. »

Lien - Ap 13 : 1

On lui donne, en plus, 
une bouche qui profère des paroles arrogantes et des blasphèmes. Cette bouche est celle du dirigeant de la bête au temps de la fin : l’antichrist.

Apocalypse 13 : 5, 6 : « Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois. Elle ouvrit la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour insulter son nom et son tabernacle, ceux qui habitent dans le ciel. » 

Daniel 11 : 36 : « Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d'arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira. 37 Il ne prêtera attention ni aux dieux de ses ancêtres, ni à celui que désirent les femmes. Il ne prêtera attention à aucun dieu, car il se grandira au-dessus de tous ». 

Lien - Ap 13 : 5

Par ses blasphèmes, la bête insulte le nom, l’autorité et le dessein de Dieu mais aussi Jésus-Christ et la valeur de son sacrifice.

Lien - Ap 13 : 6

Tous les humains qui suivent la bête et qui reçoivent sa marque s’associent à elle et à son mépris des choses spirituelles.
Le monde va évoluer vers un rejet total de Dieu et des religions accusés d’être la source de tous les problèmes. Il faudra être fermement résolu à ne pas suivre le mouvement général si nous voulons garder l’approbation de Dieu.


Ils ne se repentent pas de leurs actes

Nous avons vu dans le verset d’Apocalypse 9 :3 que les sauterelles symboliques envoyées par Dieu vont piquer les hommes qui n’ont pas l’empreinte de Dieu pendant 5 mois et leur infliger un grand tourment : la conscience de l’existence de Dieu et la remise en cause de toute leur façon de considérer leur vie. Les hommes s’en mordront la langue de douleur.

Malgré cette douleur intense, ils 
ne changent pas d’attitude et vont même jusqu’à blasphémer montrant ainsi leur rejet total de Dieu et de son dessein.

Olivier

 


 

Le sixième ange verse sa coupe sur l’Euphrate

 


Apocalypse 16 : 12 : « Le sixième ange versa sa coupe sur le grand fleuve, l'Euphrate, et le fleuve s'assécha pour préparer la voie aux rois qui viennent de l'Orient. »

C’est au tour du 
sixième ange de verser sa coupe remplie de la colère de Dieu. La coupe est versée sur l’Euphrate.


Comparaison avec la sixième sonnerie de trompette (Apocalypse 9 : 13-21):

A la
 sixième sonnerie de trompette, une voix venant des 4 cornes de l’autel d’or dit au 6ème ange qui tient la trompette de relâcher les 4 anges enchaînés près du grand fleuve Euphrate. Ces 4 anges sont prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année pour faire mourir le tiers des hommes. Apparaît alors une troupe de cavalerie immense composée de 200 millions de chevaux avec des têtes de lions et portant des cuirasses de feu. De leur bouche sortent du feu, de la fumée et du soufre pour tuer le tiers des hommes. Leurs queues ressemblent à des serpents pour faire mal. Les hommes qui n’ont pas été tués par ces fléaux ne se repentent pas.

Lien - Ap 9 : 14: Les 4 anges près du fleuve Euphrate

Les fléaux liés à la sixième sonnerie de trompette et à la sixième coupe touchent le 
fleuve Euphrate
Près du fleuve Euphrate se trouvent 4 anges qui attendent l’heure, le jour et le mois pour agir. Leur nombre, 4, annonce l’étendue de leur action : dans les 4 directions de l’espace géographique. On peut dire que 
l’action des 4 anges sera totale et concernera toute la terre.


Une grande bataille se prépare

Après la sixième sonnerie de trompette, apparaît une troupe de cavalerie immense composée de 200 millions de chevaux avec des têtes de lions et portant des cuirasses de feu. De leur bouche sortent du feu, de la fumée et du soufre pour tuer le tiers des hommes. Cette cavalerie qui s’élance à travers toute la terre est en réalité composée de 200 millions d’anges s’engageant dans une grande bataille à l’échelle planétaire.

Lien - Ap 9 : 16 : Les troupes de cavalerie

Après que le sixième ange a versé sa coupe sur l’Euphrate, les rois de toute la terre se rassemblent pour la
 bataille du grand jour du Dieu tout-puissantAp 16 :14.

De toute évidence, les deux descriptions imagées des chapitres 9 et 16 concernent le même évènement : 
la guerre finale du grand jour de Dieu le Tout-Puissant appelée HarmaguédonAp 16 :16.

La 6ème sonnerie de trompette initie l’évènement 
du point de vue des anges dont la mission est de combattre au nom de Dieu durant cette bataille ultime.
La 6ème coupe initie l’évènement 
du point de vue des rois de toute la terre soumis à Satan qui vont en quelque sorte combattre contre Dieu.
Les premiers rois à intervenir semblent être les rois venus de l’orient. Ces derniers vont peut-être déclencher de grands bouleversements menant finalement à la bataille ultime.


Qui sont les rois venus d’orient ?

Dans la Bible l’orient est associé à Babylone et à ses pratiques spirites, astrologiques, divinatoires. C’est la raison pour laquelle, Esaïe dit des Israélites qui pratiquent la magie qu’ils sont remplis de l’Orient. 

Esaïe 2 :6 : «Oui, tu as abandonné ton peuple, la famille de Jacob, parce qu'ils sont remplis de l'Orient, de personnes pratiquant la magie comme les Philistins, parce qu'ils tendent la main aux enfants étrangers. »

Après la naissance de Jésus, 
des mages (astrologues) venus d’orient viennent rendre hommage au roi des Juifs.

Matthieu 2 : 1, 2 : « 1 Jésus naquit à Bethléhem en Judée, à l'époque du roi Hérode. Or, des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem 2 et dirent: "Où est le roi des Juifs qui vient de naître? En effet, nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus pour l'adorer. "»

Abraham envoie les fils qu’il a eus de ses concubines dans un pays d’Orient, loin d’Isaac.

Genèse 25 : 6 : « Quant aux fils de ses concubines, il leur fit des cadeaux et il les envoya de son vivant loin de son fils Isaac, vers l'est, dans un pays d'Orient. »

Ainsi, les rois venus d’orient sont peut-être des rois venant réellement de l’orient, donc de Babylone ou des pays alentour, les 
pays orientaux, peut-être des descendants d’Abraham
Les rois venus d’orient sont peut-être des rois qui viennent symboliquement de l’orient dans le sens où 
ils pratiquent la magie et le spiritisme, ils sont en communication avec les démons.


Le fleuve s’assèche pour préparer la voie aux rois qui viennent de l’Orient

Les cours d’eau symbolisent la vie. Les pays traversés par l’Euphrate dépendent terriblement de ce fleuve pour pouvoir subsister. Le fait qu’il s’assèche indique une situation catastrophique pour les peuples vivant sur ses rives. Cela signifie des pénuries alimentaires, des conditions de vie très difficiles, voire la mort.
Ces difficultés vont ouvrir la voie aux rois inspirés par les démons. En effet, Ap 16 :13 explique que 
le dragon (Satan), la bête et le faux prophète (l’antichrist) vont accomplir de grands signes, en promettant certainement de faux espoirs, et rassembler les rois de toute la terre pour la bataille finale d’Harmaguédon, pour combattre contre Dieu lui-même.

Nous aborderons ce point dans les prochains articles.

Olivier

 


 

Trois esprits impurs semblables à des grenouilles



Apocalypse 16 : 13 :  « Je vis sortir de la gueule du dragon, de la gueule de la bête et de la bouche du prétendu prophète trois esprits impurs semblables à des grenouilles. »

Le 6ème ange a versé sa coupe sur l’
Euphrate. Ce grand fleuve s’est alors asséché, cela indique la venue de conditions de subsistance difficiles qui pousseront les gens à placer leur espoir dans les rois venus de l’Orient. Seulement, le fait que ces rois viennent d’Orient indique leur lien avec les pratiques spirites et donc leur lien avec les démons.


Trois esprits impurs semblables à des grenouilles

Jean voit maintenant sortir de la gueule du dragon, de la gueule de la bête et de la bouche du prétendu prophète trois esprits impurs semblables à des grenouilles.

L’expression «
 esprit impur » est synonyme de « démon ». Effectivement, le verset 14 nous explique que ces esprits impurs sont des esprits de démons qui accomplissent des signes miraculeux, certainement pour donner de faux espoirs aux gens. En effet, ces signes miraculeux leur feront croire que le faux prophète ou antichrist qui a reçu son pouvoir de Satan, le dragon, et qui dirige l’image de la bête (fille de l’ONU) représente le sauveur tant attendu. Un genre de messie qui cherchera à éclipser le Messie Jésus-Christ.


Pourquoi ces esprits impurs sont-ils semblables à des grenouilles ?

Les
 grenouilles ont été utilisées par Dieu lors de la deuxième plaie d’Egypte. Moïse avait alors déclaré au pharaon qui refusait de laisser partir les Israélites :

Exode 7 : 26-29 : « 'Voici ce que dit l’Éternel: Laisse partir mon peuple afin qu'il me serve. 27 Si tu refuses de le laisser partir, je frapperai tout ton territoire par des grenouilles. 28 Le fleuve pullulera de grenouilles; elles en sortiront et pénétreront dans ta maison, dans ta chambre à coucher et dans ton lit, chez tes serviteurs et ton peuple, dans tes fours et tes pétrins. 29 Les grenouilles grimperont sur toi, sur ton peuple et sur tous tes serviteurs.'»


 

Ce fléau est directement lié au fleuve, tout comme le fléau de la sixième coupe.
Le fleuve a pullulé de grenouilles qui se sont répandues dans tout le pays et qui se sont infiltrées partout, jusque dans la chambre à coucher du roi, dans les fours, les pétrins, dans chaque récipient…

L’histoire nous apprend aussi que les magiciens ont également réussi par leurs sortilèges à faire monter les grenouilles sur le pays. 

Exode 8:3 : « Cependant les magiciens en firent autant par leurs sortilèges: ils firent monter les grenouilles sur l'Egypte ».


 

Le fait que les esprits impurs soient semblables à des grenouilles montre que, tout comme lors de la deuxième plaie d’Egypte, les esprits impurs vont se répandre sur toute la surface de la terre.


Une grande bataille va avoir lieu

On se rappelle que lorsque les 
4 anges symboliques enchaînes près du fleuve Euphrate seront libérés, c’est une cavalerie de 200 millions d’anges qui se prépareront pour le combat final.

De la même façon, lorsque les 
3 esprits sortiront de la gueule de la bête, du dragon et de la bouche du faux prophète, ce seront des millions d’esprits impurs symbolisés par des grenouilles qui se répandront à la surface de la terre pour le combat final.

Olivier

 


 

Les rois de toute la terre sont rassemblés pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant

 


Apocalypse 16 : 14 :  « Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. »


Pourquoi les rois de toute la terre vont-ils s’opposer à Dieu ?

L’ensemble des pouvoirs politiques sont sous le contrôle de Satan le Diable qui a d’ailleurs proposé de les offrir à Jésus en échange d’un acte d’adoration.
Matthieu 4 :8 : «Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire 9 et lui dit: «Je te donnerai tout cela, si tu te prosternes pour m'adorer.»

Nous savons en effet que 
Satan est le dieu de ce monde, le chef de l’autorité de l’air (Éphésiens 2 : 1, 2).
2 Corinthiens 4 : 3, 4 : « 3 Si notre Évangile est encore voilé, il l'est pour ceux qui périssent, 4 pour les incrédules dont le dieu de ce monde a aveuglé l'intelligence afin qu'ils ne voient pas briller l'éclat que projette l’Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu. »

Pour mieux tromper, "
Satan lui-même se déguise en ange de lumière" et "séduit tout le monde(2 Corinthiens 11:14 ; Apocalypse 12 :9). D’ailleurs il est qualifié de « père du mensonge» (Jean 8 :44)

Le diable va accomplir des 
prodiges qui vont attirer l’admiration de tous les humains, probablement dans les domaines de la paix, de la sécurité, de la gestion des ressources mondiales…

Il va en même temps faire croire aux gouvernements que la religion, responsable de nombreuses tensions, est nuisible à la société et qu’il vaut mieux la combattre. De ce fait, il combattra aussi les chrétiens fidèles qui ne pourront ni porter allégeance à la bête et à son image ni porter sa marque. 

Dieu sera relayé aux oubliettes et ceux qui persévèreront dans leur fidélité chrétienne seront méprisés et l’objet de moqueries. 


Quand aura lieu grand jour du Dieu tout-puissant ?

La Bible déclare que 
ce jour viendra comme un voleur et surprendra tous ceux qui auront mis leur confiance dans les gouvernements humains.

Il est clairement écrit que lorsqu’ils diront «
 Paix et Sécurité ! », au moment où ils s’enorgueilliront de leurs réalisations, la destruction tombera sur eux. 

1 Thessaloniciens 5 : 2, 3 : « 2 En effet, vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3 Quand les hommes diront: «Paix et sécurité!» alors une ruine soudaine fondra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte; ils n'y échapperont pas. »

Les prophéties nous apprennent que l’antichrist va imposer pendant 3 ans et demi de grandes persécutions aux chrétiens, c’est ce qu’on appelle 
la grande tribulation. Juste après son règne, le Royaume de Dieu sera définitivement instauré.

Dan 8 :19 : «  Puis il m'a dit: «Je vais te faire connaître ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un moment fixé pour la fin.»
Dan 8 :23 : « « A la fin de leur règne, quand les pécheurs auront mis le comble à leur révolte, un roi au visage dur et expert en énigmes surgira. »
Dan 7 : 26, 27 : « 26 Puis le jugement viendra et on lui retirera sa domination: elle sera définitivement détruite et anéantie. 27 Le royaume, la domination et la grandeur de tous les royaumes présents sous le ciel seront donnés au peuple des saints du Très-Haut. Son règne est un règne éternel et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.’ »

Lien - Antichrist

L’ensemble des évènements décrits dans le livre prophétique de l’Apocalypse vont bientôt se produire sur la terre.

Une chronologie du temps de la fin permettant de situer les évènements les uns par rapport aux autres sera bientôt mise à votre disposition. Nous serons ainsi aux aguets afin de reconnaître les évènements mondiaux qui ont été annoncés 2000 ans plus tôt.

Olivier

 


 

Je viens comme un voleur

 


Apocalypse 16 : 15 :  «Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui reste vigilant et qui garde ses vêtements, afin de ne pas marcher nu et de ne pas laisser voir sa honte!»


Le retour du Christ

On se souvient que l’auteur du livre de l’Apocalypse n’est autre que 
Jésus-Christ. Dans sa lettre aux chrétiens de Sardes, Jésus avait déclaré : 
Apocalypse 3 :3 : «  Rappelle-toi donc comment tu as accepté et entendu la parole, garde-la et repens-toi. Si tu ne restes pas vigilant, je viendrai comme un voleur, sans que tu saches à quelle heure je viendrai te surprendre. »

Comme nous l’avons vu précédemment, c’est Jésus-Christ, le maître de la moisson, le futur roi du Royaume céleste de Dieu, qui dirige l’organisation des étapes menant au grand jour du Dieu Tout-Puissant. De manière symbolique, c’est l’Agneau de Dieu qui a été trouvé digne d’ouvrir le livre de Dieu et ses 7 sceaux annonçant les évènements à venir (
Ap 5 : 9, 10).

Le retour du Christ signifiera la fin d'un système mondial injuste et corrompu.

 

Lien - Le jour de la colère du Dieu Tout Puissant


Les conseils de Jésus

Quand Jésus était sur terre, il a donné quelques conseils qui nous concernent directement. A l’époque, seul son père connaissait la date précise du grand jour du Dieu Tout-Puissant.

Matthieu 24 :36 : « Quant au jour et à l'heure, personne ne les connaît, pas même les anges du ciel, [ni même le Fils]: mon Père seul les connaît ». 

Jésus fait alors le 
parallèle entre l’époque de Noé et l’époque du temps de la fin.

Matthieu 24 :37-49 : « 37 Ce qui est arrivé à l'époque de Noé arrivera de même au retour du Fils de l'homme. 38 En effet, dans les jours précédant le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche. 39 Ils ne se sont doutés de rien jusqu'à ce que le déluge vienne et les emporte tous. Il en ira de même au retour du Fils de l'homme. » 

Les gens ne changeront en rien leur façon de vivre et la plupart continueront à mener avec insouciance la vie qu’ils ont choisie sans tenir compte des bouleversements qui se préparent. Lors de la guerre de Dieu aura lieu la grande moisson finale réalisée par l’armée des anges.

Matthieu 24 :40, 41 : « 40 Alors, deux hommes seront dans un champ: l'un sera pris et l'autre laissé; 41 deux femmes moudront à la meule: l'une sera prise et l'autre laissée.»

Il nous faut donc être 
vigilants, conscients des changements qui se produisent dans le monde, ouvrir les yeux devant la réalité des problèmes et des souffrances des humains et ne pas se contenter de son petit confort individuel.
Soyons prêts pour le jour du retour du Christ.

Matthieu 24 :42-44 : « 42 Restez donc vigilants, puisque vous ignorez à quel moment votre Seigneur viendra. 43 Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.44 C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. »

Jésus nous dit également :

Luc 12 :35-40 : « 35 Mettez une ceinture à votre taille et tenez vos lampes allumées. 36 Soyez comme des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera. 37 Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera éveillés! Je vous le dis en vérité, il mettra sa ceinture, les fera prendre place à table et s'approchera pour les servir. 38 Qu'il arrive au milieu ou vers la fin de la nuit, heureux sont ces serviteurs, s'il les trouve éveillés! ».

Les noces de Jésus avec son épouse spirituelle correspondent à l
’intronisation du Royaume céleste de Dieu. A cette occasion, Jésus est Roi et ses disciples sont ses cohéritiers. Ils forment le gouvernement qui régner sur la terre.
Après l’intronisation du Royaume de Dieu, il interviendra pour purifier la terre.

Apocalypse 11 : 15,18 : « 15 Le septième ange sonna de la trompette et des voix fortes retentirent dans le ciel. Elles disaient: «Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Messie, et il régnera aux siècles des siècles.»
(…) 18 Les nations se sont irritées, mais ta colère aussi est venue; voici le moment (…) de détruire ceux qui détruisent la terre.»



Les signes avant-coureurs

Cependant, nous ne sommes pas laissés sans indicateurs afin de reconnaître le moment de l’intervention divine. Comme le dit 1 Thessaloniciens 5 : 4, 
nous ne sommes pas dans les ténèbres, en ce qui concerne la compréhension, et ce jour ne devrait pas nous surprendre.

1 Thessaloniciens 5 : 4 : « Mais vous, frères et sœurs, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. »

Jésus nous conseille d’observer les évènements précédant l’intervention de Jésus.

Matthieu 24 :32, 33 : « 32 Tirez instruction de la parabole du figuier: dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l'été est proche. 33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, qu'il est à la porte. »

L’un de ces signes est celui qui est annoncé dans 1 Thessaloniciens 5 : 2 où il est dit que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit juste après que les hommes diront « 
Paix et sécurité » car ils auront placé toute leur confiance dans le système international dirigé par l’antichrist opposé à Dieu. En effet, les hommes adoreront la bête et indirectement le dragon, Satan, en disant « Qui est semblable à la bête et qui peut combattre contre elle? » Ap 13 :4.

Lien - Adoration de la bête

1 Thessaloniciens 5 : 2, 3 : « 2 En effet, vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3 Quand les hommes diront: «Paix et sécurité!» alors une ruine soudaine fondra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte; ils n'y échapperont pas. »

De grandes destructions précèderont l’établissement d’une nouvelle société basée sur la justice.

2 Pierre 3 : 10-13 : « 10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur [dans la nuit]. Ce jour-là, le ciel disparaîtra avec fracas, les éléments embrasés se désagrégeront et la terre avec les œuvres qu'elle contient sera brûlée.
11 Puisque tout notre monde doit être dissous, combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes! 12 Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés se fondront. 13 Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera ».



Si Jésus doit venir comme un voleur pourquoi est-il dit aussi que son retour sera perçu par tous les habitants de la terre ?

Nous pouvons lire en 
Ap 1 :7 : « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil  le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! »

Lien - Ap 1 : 7

Lors de son ascension, une nuée a caché Jésus aux yeux de ses disciples qui fixaient leur regard vers le ciel. Deux anges leurs disent alors que Jésus reviendra de la même manière qu’il est parti, c’est-à-dire sans qu’on le voie. 
Actes 1 :9-11.

Ceci indique que nous serons surpris par la présence de Jésus que  
nous n'aurons pas vu venir car symboliquement caché par les nuées ou nuages. Cependant, sa manifestation deviendra vraiment éclatante pour toute la Terre le jour de sa grande colère à tel point que tous les humains sauront qu'il s'agit réellement de Jésus et que les prophéties de l’Apocalypse sont en train de s’accomplir sous leurs yeux (Ap 6 :16).


Soyons vigilants

Nous vivons dans une société qui s’éloigne de plus en plus de Dieu et des contraintes de pratiquer un culte. Il serait facile de se laisser entraîner par la tendance générale. 
Cependant, quoique que nous fassions, quoique nous décidions, Dieu ne changera en rien son calendrier, toutes les prophéties annoncées s’accompliront sans faute jusqu’au moindre détail. 

Restons 
vigilants. La vie dépourvue d’injustices et de souffrances que nous promet Dieu après son intervention en vaut vraiment la peine.

Continuons à 
étudier la Bible afin de trouver les réponses à toutes les questions que nous nous posons. Prions afin de demander de la perspicacité et de la sagesse. Dieu qui voit tout récompensera les efforts faits afin de le connaître.

Olivier

 


 

Harmaguédon



Apocalypse 16 : 16 :  « Ils les rassemblèrent à l'endroit appelé en hébreu Harmaguédon. »

Nous avons vu au verset 14 que les esprits impurs vont rassembler les rois de toute la terre pour le combat du grand jour du Dieu Tout-Puissant.

Où ce grand combat va-t-il avoir lieu ?
Le verset 16 nous révèle que l’endroit est appelé en hébreu 
Harmaguédon.
Le mot Harmaguédon lui-même n’apparait qu’une seule fois dans la Bible, en 
Apocalypse 16 :16
En hébreu, Harmaguédon signifie "
la montagne de Meguiddo".


La vallée de Méguiddo

La 
vallée de Méguiddo aussi appélée vallée de Jizréel ou plaine d' Esdraelon s’étend du Jourdain jusqu’à la mer Méditerranée. A partir du mont Guilboa, elle suit le fleuve Kison.


La vallée de Jizréel ou vallée de Méguiddo. Le torrent Kison ou Kishon prend sa source au mont Guilboa et se déverse dans la Méditerranée. Jourdain, lac de Tibériade.

Kishon- קרלוס הגדול [CC BY-SA]


Le 
torrent du Kison est en fait un fleuve puisqu’il se jette dans la mer Méditerranée. Le Kison prend sa source dans le mont Guilboa puis s’écoule dans la vallée de Jizréel sur une longueur de 70 km jusqu’à son embouchure.
Les importantes précipitations de la région et la nature des terres relativement imperméables de la vallée de Jizréel contribuent au débit important du fleuve (d’où le qualificatif « torrent » certainement). Certaines années le fleuve déborde de son lit. La crue du Kison a été utilisée par Dieu pour défaire l’
armée cananéenne de Siséra.


On remarque que le fleuve Kison constitue la frontière nord de la tribu de 
Manassé avec Aser et Zébulon.
C'est la tribu d’
Issacar qui occupera la plus grande partie de la vallée de Jizréel.


Les 12 tribus d'Israël, le Jourdain, le mer Méditerranée.

 

La vallée de Méguiddo est un lieu stratégique et aussi un lieu de combat perpétuel. Plus de deux cents batailles auraient déjà eu lieu dans cette région. Deux batailles relatées dans la Bible sont très célèbres car associées à la puissance de Yahvé: Barak et Déborah contre Siséra le chef de l'armée cananéenne et les 300 hommes de Gédéon contre les 135'000 Madianites.



La ville de Méguiddo 

Dans la Bible, la ville de Méguiddo est citée la première fois dans la liste des 31 rois vaincus par Josué lors de la conquête de la terre promise (Josué 12 :21).
La ville de Mégguido revenait, d’après les partages de territoire, à la 
tribu de Manassé, les descendants de Joseph.
1 Chroniques 7 : 29 : « Quant aux Manassites, ils possédaient Beth-Shean et les villes qui en dépendent, Thaanac et les villes qui en dépendent, Meguiddo et les villes qui en dépendent, Dor et les villes qui en dépendent. Ce fut dans ces villes qu'habitèrent les descendants de Joseph, le fils d'Israël.»

Cependant, les Israélites de la tribu de Manassé n’ont pas chassé les habitants de Méguiddo comme l’avait demandé Yahvé et les Cananéens ont continué à y vivre. Cela a plus tard constitué un piège pour les Israélites qui tombaient régulièrement dans l’idolâtrie.
Juges 1 : 27, 28 : « 27 Manassé ne chassa pas les habitants de Beth-Shean, Thaanac, Dor, Jibleam, Meguiddo et des villes qui en dépendaient. Les Cananéens voulurent rester dans ce pays. 28 Lorsque Israël fut assez fort, il soumit les Cananéens à des corvées, mais il ne les chassa pas ».

Le roi Salomon fortifie la ville de Méguiddo :
Le roi Salomon effectue des travaux de restauration et de fortification de certaines villes dont Méguiddo.
1 Rois 9 : 15 : « Voici ce qui concerne les hommes de corvée que le roi Salomon enrôla pour construire la maison de l’Éternel et sa propre maison, ainsi que Millo, la muraille de Jérusalem, Hatsor, Meguiddo et Guézer. »



Le torrent du kison et le prophète Elie face aux prophètes de Baal


 

Voilà 3 ans que le pays souffre de sècheresse et de famine. Et pourtant, chaque jour, à la table de la reine Jézabel et du roi Achab, mangent 450 prophètes de Baal et 400 prophètes d'Astarté
Sur le 
mont Carmel, le prophète Elie défie les adorateurs de Baal d’attirer l’attention de leur dieu pour agréer leur offrande par un feu. Les invocations, les cris, les danses et les incisions rituelles des prophètes de Baal restent sans effet.

Par contre, l’holocauste du prophète Elie placé sur un autel fait de 12 pierres est totalement consumé par le feu bien que préalablement inondé de 12 cruches d’eau. Le feu envoyé du ciel par Yahvé brûle même le bois, les pierres et la terre. 

 

Le prophète Elie fait alors égorger les 450 prophètes de Baal sur les rives du Kison.

1 Rois 18 :40 : « "Emparez-vous des prophètes de Baal, leur dit Elie. Qu'aucun d'eux ne puisse s'échapper!" Et ils s'emparèrent d'eux. Elie les fit descendre au bord du torrent du Kison, où il les égorgea. »

Puis, à l’apparition de gros nuages annonciateurs de pluie après 3 années de sècheresse, Elie fait dire à Achab: 
'Attelle ton char et descends, afin que la pluie ne puisse pas te retenir.' Achab s’empresse alors de monter sur son char pour se rendre à Jizréel, devançant ainsi la crue subite du Kison. 


Le torrent du kison et la défaite de Siséra par Barak et Déborah

Les Israélites, sous le commandement de 
Barak et de Déborah, réussissent à vaincre les Cananéens du roi Jabin. Voilà 20 ans que les Israélites sont opprimés avec violence par Siséra, le chef de l’armée cananéenne. Celui-ci possède 900 chars de fer et semble invincible alors qu’« on ne voit ni bouclier ni lance pour 40'000 hommes en Israël » Juges 5 :8

Cependant, Dieu est avec eux et il leur explique comment il va procéder pour mettre en déroute l'armée de Siséra: il va se servir de la crue du 
torrent du Kison.
Juges 4 :7 : «  J'attirerai vers toi, au torrent du Kison, Sisera, le chef de l'armée de Jabin, avec ses chars et ses troupes, et je le livrerai entre tes mains.'»

Barak prend position sur le
 mont Thabor et Sisera rassemble tous ses chars vers le torrent du Kison.
Juges 4: 12, 13: "12 On informa Sisera que Barak, fils d'Abinoam, avait pris la direction du mont Thabor. 13 Et, depuis Harosheth-Goïm, Sisera rassembla vers le torrent du Kison tous ses chars, 900 chars en fer, et tout le peuple qui était avec lui."


La vallée de Jizréel, le mont Thabor où se positionne l'arme de Barak et Déborah. Les Cananéens se rassemblent près du torrent Kison

 

La prophétesse Déborah dit Barak: "Lève-toi, car voici le jour où l’Éternel livre Sisera entre tes mains." Barak doit combattre les Cananéens avec 10'000 hommes des tribus de Zabulon et de Nephtali. Barak accepte la mission à la seule condition que Déborah l’accompagne. La prophétesse va l’accompagner mais lui répond cependant qu’il ne récoltera pas de gloire car l’Éternel livrera Sisera entre les mains d’une femme. Alors que toute l’armée est vaincue, Sisera réussit à s’enfuir et se réfugie dans la tente de Jaël, une femme courageuse qui le tue en lui enfonçant un pieu dans la tempe. (Juges chapitre 4).

La vallée de Méguiddo a connu ce jour là une grande victoire miraculeuse grâce à l’intervention de Dieu. Voici quelques paroles extraites du chant de Déborah :  « 
Alors les rois de Canaan ont combattu à Thaanac, vers les eaux de Meguiddo. Ils n'ont remporté ni butin ni argent. 20 Du haut du ciel on a combattu, depuis leur parcours les étoiles ont combattu contre Sisera. 21 Le torrent du Kison les a entraînés, le torrent des temps anciens, le torrent du Kison…». Juges 5 : 19-21.



 

Le chant de Déborah se termine par ces paroles prophétiques : « Que tous tes ennemis disparaissent ainsi, Éternel! Ceux qui l'aiment sont pareils au soleil quand il paraît dans toute sa force. » Juges 5 :31.
Le pays est alors en paix pendant 40 ans.


La défaite des 135 000 Madianites par les 300 hommes de Gédéon

Parce que les Israélites ont fait ce qui déplaît à Dieu, ils ont été livrés aux mains de 
Madian pendant 7 ans.
Les Madianites les oppriment, détruisent tout le produit des récoltes et des élevages, plongeant ainsi Israël dans une grande misère.
Après 7 années d’oppression, Dieu décide de les libérer. Cependant, il estime que 22 000 hommes, c’est beaucoup trop pour combattre les 
135'000 Madianites (Juges 8 :10).
Seuls 
300 hommes sont sélectionnés pour participer au combat contre les 135'000 Madianites sous le commandement de Gédéon. Ceux-ci sont ensuite répartis en 3 groupes de 100 soldats et se munissent de trompettes et de cruches vides. 120'000 soldats madianites sont tués. Alors qu'ils partent à la recherche des 15
'000 Madianites qui ont pris la fuite, les habitants de Succoth et de Penuel refusent d'aider Gédéon et ses hommes. Gédéon promet de se venger à son retour.


Suite à cette victoire, le pays est en paix pendant 40 ans. 
Juges 8:28 « Les Madianites furent humiliés devant les Israélites et ne relevèrent plus la tête. Le pays fut en paix pendant 40 ans, c'est-à-dire durant la vie de Gédéon.»


Le roi Saül et ses fils meurent sur le mont Guilboa dans la vallée de Jizréel

Alors que les 
armées philistines installent leur camp à Sunem, Saül et les Israélites se positionnent sur le mont Guilboa (1 Samuel 28 :4).
A la vue des Philistins, Saül est rempli de peur et cherche à consulter l’Éternel mais Dieu s’est détourné de lui. Saül va alors consulter 
une voyante à En-Dor. L’esprit qui apparaît, sous l’apparence du prophète Samuel, lui apprend que demain, lui et ses fils seront livrés entre les mains des Philistins avec l’ensemble des Israélites (1 Samuel 28 :19).


Les Israélites sont vaincus par les Philistins et les 3 fils de Saül sont tués pendant les combats.

1 Samuel 31 :1, 2 : « 1 Les Philistins livrèrent bataille à Israël et les Israélites prirent la fuite devant eux. Ils tombèrent morts sur le mont Guilboa. 2 Les Philistins rattrapèrent Saül et ses fils, et ils tuèrent Jonathan, Abinadab et Malkishua, les fils de Saül. »

Saül lui-même est blessé, il demande à son porteur d’armes de l’achever pour ne pas subir les tortures infligées par les Philistins. Mais le porteur d’armes ne veut pas tuer le roi. Saül se jette alors sur son épée et meurt. Le porteur d’armes se tue à son tour (1
 Samuel 31 :3-5).


 

Tous meurent ainsi la même journée. Le lendemain, les Philistins trouvent le cadavre de Saül sur le mont Guilboa.

1 Samuel 31 :8 : « Le lendemain, les Philistins vinrent pour dépouiller les morts, et ils trouvèrent le cadavre de Saül et de ses trois fils sur le mont Guilboa. »


Le roi Achazia de Juda est tué par Jéhu, il meurt à Méguiddo

Conformément à sa mission divine, 
Jéhu vient de tuer Joram, roi d’Israël et fils d’Achab, à Jizréel. Il s’en prend ensuite à son neveu, le roi Achazia, roi de Juda, qui n’est autre que le fils d’Athalie, la fille de Jézabel. Achazia meurt de ses blessures à Méguiddo.

2 Rois 9 :27 : « A cette vue, Achazia, le roi de Juda, s'enfuit par le chemin de Beth-Hagan. Jéhu le poursuivit et ordonna: «Lui aussi, frappez-le sur son char!» Et on le frappa à la montée de Gur, près de Jibleam. Il se réfugia à Meguiddo et il y mourut. »


Le bon roi Josias meurt à Megguido

Josias, est l’un des rares bons rois qu’a connu Juda. Son nom lui-même avait été prophétisé environ 300 ans plus tôt à Béthel devant Jéroboam, le premier roi d’Israël qui avait plongé le pays dans l’idolâtrie. 

1 Rois 13 :2. «Autel! Autel! Voici ce que dit l’Éternel: 'Un fils naîtra dans la famille de David. Son nom sera Josias. Il offrira en sacrifice sur toi les prêtres des hauts lieux qui brûlent des parfums sur toi, et l'on brûlera sur toi des ossements humains!'».

C’est Josias qui a définitivement mis fin aux 
sacrifices d’enfants en l’honneur de Moloch et de Baal dans le Tophet situé au sein de la vallée de Hinnom

En effet, Josias profane le Tophet en y brûlant et en y répandant les ossements humains des prêtres, le rendant ainsi définitivement impur pour le culte idolâtrique. 

« 10 Le roi rendit Topheth, dans la vallée des fils de Hinnom, impur afin que personne ne fasse plus passer son fils ou sa fille par le feu en l'honneur de Moloc.  13 Le roi rendit impurs les hauts lieux qui se trouvaient en face de Jérusalem, à droite du mont de la Destruction, et que Salomon, le roi d'Israël, avait construits en l'honneur d'Astarté, l'abominable déesse des Sidoniens, de Kemosh, l'abominable dieu de Moab, et de Milcom, l'abominable dieu des Ammonites. 
14 Il brisa les statues, abattit les poteaux sacrés et remplit d'ossements humains la place qu'ils occupaient".  
2 Rois 23 : 10

Lien - Vallée de Hinnom

Josias s’est toujours montré fidèle à Yahvé et un fervent défenseur du vrai culte.

Il est tué à 
Méguiddo par le pharao Néco alors que celui-ci montait pour combattre à Karkemish vers l’Euphrate.
2 Rois 23 :29 : «  A son époque, le pharaon Néco, le roi d'Egypte, monta rejoindre le roi d'Assyrie vers l'Euphrate. Le roi Josias marcha à sa rencontre et le pharaon le tua à Meguiddo dès qu'il le vit. »


 

 

La bataille finale du grand jour du Dieu Tout-Puissant va-t-elle avoir lieu dans la vallée de Jizréel ou vallée de Méguiddo ? 

Apocalypse 16 : 16 : « Ils les rassemblèrent à l'endroit appelé en hébreu Harmaguédon. »

Comme nous l’avons compris tout au long de l’étude de l’Apocalypse, ce livre prophétique a été écrit de manière imagée et symbolique. L’allusion aux lieux, nations ou personnages du passé biblique permet de mieux comprendre le sens des représentations prophétiques qui vont bientôt s’accomplir sous nos yeux.
Par ailleurs une simple vallée ne pourrait contenir toutes les armées terrestres et célestes de 
la plus grande bataille de tous les temps !

Apocalypse 19 :14 : « Les armées célestes le suivaient, montées sur des chevaux blancs et habillées d'un fin lin, blanc et pur. »

La guerre d’Harmaguéron concernera toute la planète et pas seulement une petite région dans un seul pays. 

De nombreuses prophéties montrent que 
toute la terre, toutes les nations, tous les peuples seront concernés par les grands bouleversements du temps de la fin et par la grande guerre de Dieu.

Ap 7 :1 : « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin qu'il ne souffle pas de vent, ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »

Ap 14 :19 : « 19 L'ange jeta sa faucille sur la terre. Il vendangea la vigne de la terre et versa cette vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. 20 Le raisin fut écrasé dans la cuve à l'extérieur de la ville. Du sang en sortit et monta jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 300 kilomètres. »

Ap 6 :4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre afin que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée. »

Ap 6 :8 : « Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom «la Mort», et le séjour des morts l'accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l'épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre. »

Ap 6 :14-17 : « 14 Le ciel se retira comme un livre qu'on enroule et toutes les montagnes et les îles furent écartées de leur place. 15 Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16 Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: «Tombez sur nous et cachez-nous loin de celui qui est assis sur le trône et loin de la colère de l'Agneau. 17 En effet, le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister?»

Ap 8 :13 : « Je regardai et j'entendis un aigle qui volait très haut dans le ciel et qui disait d'une voix forte: «Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompette, celles que les trois anges vont encore faire retentir!» »

Jérémie 25 : 32, 33 : « 32 »Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l'univers: Le malheur se propage de nation en nation et une grande tempête se lève depuis les extrémités de la terre. 33 Ce jour-là, ceux que l’Éternel aura tués seront étendus d'un bout à l'autre de la terre. Ils ne seront ni pleurés, ni ramassés, ni enterrés: ils seront pareils à du fumier sur la terre.»

Ézéchiel 38 :21-23 : « 21 Je déclencherai une guerre contre Gog sur toutes mes montagnes, déclare le Seigneur, l’Éternel. Ils s'entretueront en retournant leurs armes les uns contre les autres. 22 J'exécuterai mes jugements contre lui par la peste et par le sang, par une pluie torrentielle et par des grêlons. Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui, sur ses troupes et sur les nombreux peuples qui l'accompagneront. 23 Ainsi, je manifesterai ma grandeur et ma sainteté et je me ferai connaître aux yeux de beaucoup de nations. Elles reconnaîtront alors que je suis l’Éternel. »

Luc 21 : 34, 35 : « 34 Faites bien attention à vous-mêmes, de peur que votre cœur ne devienne insensible, au milieu des excès du manger et du boire et des soucis de la vie, et que ce jour ne fonde sur vous à l'improviste. 35 En effet, il s'abattra comme un piège sur tous les habitants de la terre. »

Jérémie 25 : 30, 31 : « 30 »Quant à toi, tu leur transmettras toutes ces prophéties et tu leur diras: 'L’Éternel rugit d'en haut, de son saint refuge il fait retentir sa voix. Il rugit contre son domaine, il répond à tous les habitants de la terre d'un cri semblable à celui des hommes qui écrasent le raisin. 31 Ce tapage se propage jusqu'aux extrémités de la terre, parce que l’Éternel est en conflit avec les nations. Il poursuit toute créature en justice, il livre les méchants à l'épée', déclare l’Éternel. »

2 Pierre 3 :12, 13 : « 12 Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés se fondront. 13 Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera. »

L’ensemble de ces versets démontrent que tous les habitants de la terre seront témoins de la grande guerre du Tout-Puissant quand il interviendra pour instaurer enfin son règne de justice.
La plus grande guerre de tous les temps n’aura pas lieu dans la vallée de Jizréel en Israël, elle aura lieu 
sur toute la terre et concernera tous les pays du monde.

Olivier

 


 

Le septième ange verse sa coupe dans l’air

 


Apocalypse 16 : 17 : « Le septième ange versa sa coupe dans l'air, et du temple du ciel sortit une voix forte; elle venait du trône et dit: "C'est fait!" »

Les rois des nations de toute la terre sont symboliquement rassemblés à Harmaguédon pour la grande guerre finale du Tout-Puissant.

Le septième ange verse maintenant sa coupe remplie de la colère de Dieu dans l’air. Une voix venant du trône dit « 
C’est fait ! ».
De quoi parle-t-il ?


Comparaison avec la 7ème sonnerie de trompette

A la 7ème sonnerie de trompette, 
le Royaume de Dieu est remis à Jésus-Christ. Les 24 anciens rendent hommage à Dieu car il a établi son règne. Le moment est venu de détruire ceux qui détruisent la terre, de juger les morts et de récompenser les saints et tous ceux qui craignent le nom de Dieu, petits et grands (Ap 11 : 17, 18).
Puis le temple de Dieu est ouvert et l’arche apparaît. Se produisent alors des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un tremblement de terre et une forte grêle.

Lien - Le Royaume est remis à Jésus-Christ

Lorsque le 7ème ange verse sa coupe dans l’air, une voix venant du trône et sortant par le temple dit « C’est fait!».
Le trône est celui du Tout-Puissant. Ap 7 : 10, 11. Pourquoi la voix de Dieu sort-elle du 
temple ?
Parce que les paroles « C’est fait » sont possibles
 grâce à Jésus qui a offert sa vie en sacrifice et qui s’est chargé de rétablir le règne de Dieu et le culte pur sur terre, ce qui est symbolisé par le temple.
Les paroles « C’est fait » concernent l’instauration du Royaume messianique tant attendue par tous les serviteurs de Dieu. 

Se produisent alors des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un grand tremblement de terre, tel qu'il n'y en avait jamais eu de pareil depuis que l'homme est sur la terre et une grosse grêle avec des grêlons pesant environ 40 kg (
Ap 16 :18, 21). Les villes s’écroulent. 

La 7ème sonnerie de trompette et la 7ème coupe décrivent une fois de plus les mêmes évènements.

A la 7ème sonnerie de trompette ou lorsque la 7ème coupe est versée, le Royaume de Dieu est instauré. Puis de grands cataclysmes se déchaînent sur la terre, il s’agit de la guerre de Dieu le Tout Puissant.

Olivier

 


 

Des éclairs, des voix, des coups de tonnerre

et un grand tremblement de terre

 

 

Apocalypse 16 : 18 :  « Et il y eut des éclairs, des voix, des coups de tonnerre et un grand tremblement de terre, tel qu'il n'y en avait jamais eu de pareil depuis que l'homme est sur la terre. »


Lorsque le 7ème ange a versé sa coupe remplie de la colère de Dieu dans l’air, une voix forte venant du trône, donc de Dieu lui-même a déclaré : « 
C’est fait ! ».
Le parallèle avec la
 7ème sonnerie de trompette nous permet de comprendre que les paroles prononcées par Dieu concernent l’intronisation de Jésus-Christ qui va enfin rétablir la souveraineté de son Père sur la terre.
Si la voix de Dieu est sortie du temple, cela sous-entend que l’instauration tant attendue du Royaume de Dieu est possible grâce au sacrifice de Jésus-Christ. 

Maintenant que Jésus a pris ses fonctions en tant que roi, se produisent de grandes manifestations célestes impressionnantes, comme jamais auparavant.


Des éclairs, des voix, des coups de tonnerre et un grand tremblement de terre

Tout au long du livre prophétique de l’Apocalypse, de nombreux symboles sont utilisés dans les visions transmises à Jean afin d’exprimer
 la force, la colère, la puissance, l’importance des messages, le paroxysme des évènements prophétiques.


Ces démonstrations de la toute puissance de Dieu sont des manifestations naturelles de très grande intensité, exacerbées de manière éclatante et extraordinaire. Les éclairs, les voix, les coups de tonnerre, les tremblements de terre, la grêle, le vent mais aussi le feu (comme la montagne embrasée), les sonneries de trompette, les astres qui s’obscurcissent ou qui deviennent rouge-sang, la fumée… sont vus ou vécus par tous les habitants de la terre.

Ces démonstrations de puissance engendrent la crainte, la stupeur, le saisissement, la stupéfaction. Ils appellent l’attention de tous. Ils sont suffisamment puissants pour que la Terre entière les entende.
Les messages divins seront éclatants et entendus par tout le monde afin que chacun puisse réfléchir, selon leur cœur et leur humilité, et décider de prendre position pour le Royaume de Dieu. 

Lien - Éclairs

Lien - Tonnerre

Lien - Tremblement de terre

Lien - Voix


Qu’annoncent maintenant les démonstrations de puissance de Dieu ?

Nous nous souvenons que lorsque le 6ème ange a versé la coupe de la colère de Dieu sur l’Euphrate, les démons ont rassemblé les rois de toute la terre pour la bataille du grand jour de Dieu le Tout-Puissant à Harmaguédon.
Puis lorsque le 7ème a versé la coupe de la colère de Dieu dans l’air, Jésus-Christ a été intronisé roi du Royaume céleste de Dieu. 

Maintenant, Jésus et ses cohéritiers s’apprêtent à agir avec puissance dans les affaires humaines.

« Les nations se sont irritées, mais ta colère aussi est venue; voici le moment de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. » Ap 11 :18

D’importantes destructions vont avoir lieu comme l’indiquent également la fin du chapitre 16 de l’Apocalypse.

Nous détaillerons très prochainement les 3 derniers versets de ce chapitre.

Olivier

 


 

La grande ville et les villes des nations

 



Apocalypse 16 : 19 :  « La grande ville fut divisée en trois parties et les villes des nations s'écroulèrent. Dieu se souvint de Babylone la grande pour lui faire boire la coupe du vin de son ardente colère. »

Comme l’indique le verset 18, de grandes manifestations de la colère du Tout-Puissant ont lieu : des éclairs, des voix, des coups de tonnerre et un grand tremblement de terre, tel qu'il n'y en avait jamais eu de pareil depuis que l'homme est sur la terre.
Le
 grand tremblement de terre entraîne d’importantes destructions touchant la grande ville et les villes des nations.


La grande ville est détruite

La grande ville s’appelle Babylone la grande. De quelle ville s’agit-il exactement ?
Il ne peut s’agir de la ville antique de Babylone puisque celle-ci a été détruite, comme prédit dans la Bible. Aujourd’hui, elle n’est plus qu’un tas de ruines au bord de l’Euphrate, en Irak, à 100 km de l’actuelle Bagdad.

Babylone la grande est cependant en lien direct avec la ville antique. La 
destruction totale du « joyau des royaumes, la cité splendide qui faisait la fierté des Chaldéens », selon Esaïe 13 :19, avait été prophétisée par les prophètes Jérémie et Esaïe. Voici les déclarations de Yahvé à l’encontre de la ville antique :

Jérémie 50 :1-3 : « 1 Voici la parole prononcée par l’Éternel à l'intention de Babylone, à l'intention du pays des Babyloniens, par l'intermédiaire du prophète Jérémie.
2 Annoncez-le parmi les nations, proclamez-le, dressez un étendard! Proclamez-le, ne cachez rien! Dites: «Babylone est prise! Bel est couvert de honte, Merodac est brisé! Ses idoles sont couvertes de honte, ses statues sont brisées!» 3 En effet, une nation venue du nord est montée pour l'attaquer. Elle transformera son pays en sujet de consternation. Il n'y aura plus d'habitants. Hommes et bêtes auront décampé, ils auront pris le large. »

Esaïe 47 : 11-15 : « 11 Le malheur te frappera sans même que tu le voies surgir, le désastre tombera sur toi sans que tu puisses l'écarter, la dévastation fondra sur toi tout à coup, sans que tu t'en aperçoives. (…)13 Tu t'es épuisée à force de consulter les devins. Qu'ils se présentent donc et te sauvent, les spécialistes du ciel, ceux qui observent les astres et qui sont censés annoncer chaque début de mois ce qui doit t'arriver! »

Alors que le dernier roi du puissant empire babylonien, 
Belshatsar, est réuni avec 1000 de ses hauts-fonctionnaires pour un banquet, les coupes d’or du temple de Dieu sont utilisées pour boire du vin et célébrer les faux dieux. Une main apparaît alors et écrit une inscription sur le mur du palais royal. Il s’agit d’un message de condamnation divine :
Daniel 5 :25-28 : « 25 »Voici l'inscription qui a été tracée: 'Compté, compté, pesé et divisé.' 26 Et voici l'explication de ces mots. Compté: Dieu a fait les comptes de ton règne et y a mis fin. 27 Pesé: tu as été pesé dans la balance et tu as été trouvé léger. 28 Divisé: ton royaume sera divisé et donné aux Mèdes et aux Perses.»

La même nuit, le
 12 octobre 539 av J-C, le roi Belshatsar est tué et son royaume est donné aux Mèdes et aux Perses.
Dans les siècles qui ont suivi la chute de Babylone, la ville ne fait que décliner de plus en plus jusqu’à disparaître totalement accomplissant ainsi la prophétie selon laquelle il n’y aurait plus aucun habitant (
Jérémie 50 : 3).

Lien - Les rois babyloniens après Nébucadnetsar

De toute évidence, 
Babylone est associée à l’idolâtrie, au faux culte, à l’astrologie et à la divination. Cette ville majestueuse était profondément religieuse et superstitieuse. Longtemps avant, c’est à partir de Babylone que les fausses croyances se sont propagées sur la terre lors de la confusion des langages.  

La chute de Babylone est associée à la défaite des faux dieux, des prêtres, des astrologues et des magiciens.

Tout comme l’antique Babylone, la grande ville symbolique appelée 
Babylone la grande est associée au faux culte et sera totalement détruite par Dieu. En effet, elle va boire la coupe de vin de l’ardente colère de Dieu.
Dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 17, on la voit en train de chevaucher la bête sauvage, symbole du pouvoir politique, avec qui elle a eu des relations immorales. Elle est ivre du sang des saints car, avec l’aide de ses amants, les rois de la terre, elle a versé beaucoup de sang innocent (
Apocalypse 17 : 3-6).
Babylone la grande désigne 
l’empire mondiale de la fausse religion qui a prétendu servir Dieu mais qui l’a au contraire déshonoré par ses pratiques et ses enseignements.


Pourquoi la grande ville de Babylone est-elle divisée en 3 parties ?

Le tremblement de terre a provoqué des failles importantes à tel point que la grande ville est divisée en 3 parties. On obtient donc 
3 tiers.
Selon d’autres traductions, la grande ville se disloqua, se brisa, se scinda en trois parties.
Nous avons vu à plusieurs reprises que la proportion 
1/3 indique une portion importante de quelque chose et que cette proportion est en général associée à la mort.

Apocalypse 9 : 15 : « Ainsi les quatre anges qui étaient prêts pour l'heure, le jour, le mois et l'année furent relâchés afin de faire mourir le tiers des hommes. » Le tiers symbolise ici un nombre important de morts.  Voir aussi Ézéchiel 5:12 ; Apocalypse 8: 8, 9, 11 ; 9 :18.

Par ailleurs,  
le nombre 3 symbolise la répétition, l’insistance, l’importance. (1 Rois 17:21 ; Daniel 6:14 ; 2 Corinthiens 12:8 ; Actes 11:10; Luc 13:21 ; Nombres 22:28 ; Marc 8:2.)
Le fait que la grande ville soit divisée en 3 parties indique 
une importante destruction.


Les villes des nations s'écroulent

De quelles villes parle-t-on maintenant ? Des villes des nations, c’est-à-dire les villes de tous les pays du monde. Les villes représentent la société, l’économie, les emplois, les distractions, la culture… Mais aussi l’insécurité, la vie trépidante, les embouteillages, la pollution…

Quoi qu’il en soit, la société humaine imparfaite va laisser la place à 
une société parfaitement organisée par le Royaume de Dieu.


Olivier


 

Les îles et les montagnes disparaissent

 


Apocalypse 16 : 20 : « Et toute île s'enfuit, et les montagnes ne furent plus trouvées ».

Le système religieux et la société dans leur ensemble viennent d’être ébranlés. Tout ce qui structurait le mode de vie et les habitudes des humains vient de s’écrouler.

Maintenant, ce sont les îles et les montagnes qui sont touchées.
Qu’est-ce que cela signifie ?


Les montagnes disparaissent

La 
Montagne est une importante élévation de terrain ou une région de haute altitude.
Du fait de son altitude, la montagne est associée à une position élevée et honorable, à l'autorité… Elle représente parfois l’orgueil des puissants de ce monde.
Par extension, on peut dire que les montagnes et les collines symbolisent les 
organisations politiques qui exercent le pouvoir sur les humains.

Lien - Montagne

Apocalypse 17 : 9, 10 : « 9 C'est ici qu'il faut une intelligence éclairée par la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes sur lesquelles la femme est assise. 10 Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, l'un règne, l'autre n'est pas encore venu. Et quand il sera venu, il ne doit rester que peu de temps. »

A l’époque où Jean rédige l’Apocalypse, l’empire romain dominait le monde, c’était le sixième roi ou sixième puissance politique mondiale liée à l’histoire de la Bible. (Nous retrouvons au verset 9 la femme assise sur la bête à 7 têtes : Babylone la grande).

Le fait que ces montagnes disparaissent indique qu’une autre prophétie vient de s’accomplir :

Daniel 2 : 44 : « A l'époque de ces rois, le Dieu du ciel fera surgir un royaume qui ne sera jamais détruit et qui ne passera pas sous la domination d'un autre peuple; il pulvérisera tous ces royaumes-là et y mettra fin, tandis que lui-même subsistera éternellement. »

C’est Jésus-Christ, le roi du futur gouvernement céleste ou Royaume qui dirigera la destruction de tous les systèmes politiques humains imparfaits et corrompus. Le Royaume de Dieu les remplacera et dirigera toute la terre.

Psaumes 2 : 4-9 : « 4 Celui qui siège dans le ciel rit, le Seigneur se moque d'eux. 5 Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur: 6«C'est moi qui ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte!» 7 Je veux proclamer le décret de l’Éternel. Il m'a dit: «Tu es mon fils, je t'ai engendré aujourd'hui! 8 Demande-le-moi, et je te donnerai les nations en héritage, les extrémités de la terre en possession. 9 Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier.»


Les îles disparaissent

Une 
île est une étendue de terre ferme entièrement entourée d’eau. 

Dans les vastes étendues des mers et des océans caractérisées par le mouvement, l’instabilité, l’agitation, le déchaînement des vagues et le mugissement des flots, se trouvent d’innombrables îles constituées par la terre ferme et constituant des
 points de repère, d’ancrage, de refuge au milieu de l’agitation constante. 

Nous avons vu que la mer agitée et instable représente l’
humanité agitée éloignée de Dieu, les masses instables des humains d’où les gouvernements tirent leur origine.

Psaume 65: 8 : « Il apaise le mugissement des mers, le mugissement de leurs flots, et le tumulte des peuples ».

Esaïe 57 : 20, 21 : « Quant aux méchants, ils seront pareils à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont l'eau soulève la vase et la saleté. 21 « Mais, a dit Dieu, il n'y a pas de paix pour les méchants.» 

Esaïe 17 : 12, 13 : « 12 Oh ! Quel mugissement de peuples innombrables et qui mugissent comme mugit la mer! Et quel grondement des nations semblable au grondement des eaux impétueuses : 13 les nations font entendre des grondements pareils à ceux des grandes eaux.»


Que représentent les îles, terre ferme et stable au milieu des eaux tumultueuses ?

Dans la Bible, les îles matérialisent les nations, les peuples. En effet, chaque peuple est caractérisé par une langue, une culture, une religion, une histoire, des traditions qui assurent stabilité et cohésion entre ses membres. A la nation s’ajoute la soumission aux lois et aux institutions politiques. On peut dire que, tout comme la terre symbolique, les îles constituent la partie stable de l’humanité.

Le fait que les îles soient bien distinctes et séparées les unes des autres dénote de l’indépendance et du particularisme de chaque peuple dans lequel l’individu construit sa propre identité culturelle ou nationale.

Esaïe 49 :1 : « Iles, écoutez-moi! Peuples éloignés, prêtez l'oreille! »

Esaïe 41 :1 : « Iles, faites silence pour m'écouter! Que les peuples renouvellent leur force, qu'ils s'avancent pour parler! Approchons-nous ensemble pour le jugement. »

Esaïe 40 :15,17 : « 15 Voilà, les nations sont comme une goutte qui tombe d'un seau, ou comme la poussière d'une balance; voilà, les îles sont comme la poudre qui vole. 17 Toutes les nations sont devant lui comme un rien. Elles ne sont à ses yeux que néant et que vanité. »

Psaumes 97 : 1, 5-6 : « 1 L'Éternel règne; que la terre tressaille de joie, que les îles nombreuses se réjouissent! (…) 5 Les montagnes se fondent comme la cire, devant l'Éternel, devant le Seigneur de toute la terre. 6 Les cieux annoncent sa justice, et tous les peuples voient sa gloire ».

Lien - Îles


Lien avec le verset d’Apocalypse 6 :14

Apocalypse 6 :14 : « Et le ciel se retira comme un livre qu'on roule; et toutes les montagnes et les îles furent ôtées de leurs places ».

Apocalypse 16 : 20 : « Et toute île s'enfuit, et les montagnes ne furent plus trouvées ».

Nous assistons dans ces deux versets à la 
disparition des îles et des montagnes : des peuples et des dirigeants politiques de ce monde.

Pourquoi les gouvernements et les peuples disparaissent-ils ?

Pour laisser la place à un gouvernement parfait, juste et qui réalise toutes ses promesses comme celle de transformer la terre en un lieu de paix et de sérénité propice à l’épanouissement de chaque être humain.

Les peuples en tant que structure fermée définie par une religion, une culture, des traditions, des croyances, une histoire communes cesseront d’exister car tous les hommes seront unis dans un seul culte adressé à leur Créateur et seront soumis à un seul gouvernement de rois et prêtres : le Royaume de Dieu.

Olivier

 


 

Des grêlons pesant 40 kilos tombent sur les hommes

 

Apocalypse 16 : 21 :  « Une grosse grêle, dont les grêlons pesaient environ 40 kilos, tomba du ciel sur les hommes. Et les hommes blasphémèrent Dieu à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était terrible. »

Après l’intronisation du Royaume de Dieu, un immense tremblement de terre a détruit complètement Babylone la grande, l’empire mondial de la fausse religion, a ébranlé l’organisation de la société, des peuples, a fait disparaître les puissants de ce monde.
Maintenant, une grêle meurtrière s’abat sur les hommes. En effet, les grêlons pèsent 
40 kilogrammes, ce qui cause de façon certaine des dégâts considérables. 


La grêle

La grêle est une précipitation atmosphérique constituée de grains de glace formés dans les nuages à la suite d’un brusque abaissement de température.
Le diamètre de ces grains sphériques peut varier de quelques millimètres à une vingtaine de centimètres, mais il est en général de 5 à 50 millimètres. 
La grêle peut provoquer des 
dégâts importants sur les récoltes, les troupeaux, les habitations, les véhicules…


La grêle dans la Bible

La grêle est l’une des 10 plaies d’Egypte envoyées par Dieu afin de contraindre le pharaon de laisser partir le peuple d’Israël alors en esclavage. La grêle correspond à la 7ème plaie d’Egypte. Elle est suivie de la 8ème plaie correspondant aux sauterelles; toutes les cultures qui échappent à la destruction par la grêle sont ensuite dévorées par les sauterelles.

Exode 9 : 22-26 : « 22 L’Éternel dit à Moïse: «Tends ta main vers le ciel et qu'il tombe de la grêle dans toute l'Egypte. Qu'elle tombe sur les hommes, sur les animaux et sur toutes les herbes des champs en Egypte.» 23 Moïse tendit son bâton vers le ciel et l’Éternel envoya des coups de tonnerre et de la grêle; la foudre s'abattit sur la terre. L’Éternel fit pleuvoir de la grêle sur l'Egypte. 24 Il tomba de la grêle accompagnée de foudre; elle était tellement forte qu'il n'y en avait pas eu de pareille dans toute l'Egypte depuis qu'elle existe en tant que nation. 25 Dans toute l'Egypte, la grêle frappa tout ce qui se trouvait dans les champs, hommes ou animaux; elle frappa aussi toute la végétation et brisa tous les arbres. 26 Ce fut seulement dans la région de Gosen, là où se trouvaient les Israélites, qu'il n'y eut pas de grêle. »


 

A  la première sonnerie de trompette, dans le livre de l’Apocalypse, de la grêle et du feu mêlés de sang s’abattent sur la terre. 
Apocalypse 8 : 7 : « Le premier sonna de la trompette, et de la grêle et du feu mêlés de sang s'abattirent sur la terre. Le tiers de la terre fut brûlé, le tiers des arbres fut brûlé et toute herbe verte fut brûlée. »

La grêle va détruire les moyens de subsistance des humains tout comme elle l’avait fait pour les Égyptiens en détruisant leurs cultures. Le sang apporte en même temps la mort. 


A la septième sonnerie de trompette, une forte grêle accompagne les éclairs, les voix, les coups de tonnerre et le tremblement de terre lorsque l’arche de l’alliance de Dieu apparaît dans son temple céleste.

Apocalypse 11 : 19 : « Alors le temple de Dieu qui est dans le ciel fut ouvert et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Il y eut des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, [un tremblement de terre] et une forte grêle. »

Le verset 18 indique que le moment est venu pour Dieu de détruire ceux qui saccagent la terre. L’apparition de l’arche de l’alliance indique que Dieu va faire la démonstration de sa puissance (comme par le passé lorsque l’arche était associée à la victoire lors des batailles) ; il pourrait, à cette occasion, utiliser des manifestations célestes et météorologiques saisissantes ne laissant aucun doute quant à l’origine divine de cette intervention.

Nous avons aussi vu que la septième sonnerie de trompette correspond à la 
septième coupe de la colère de Dieu au cours de laquelle les grêlons de 40 kg tombent du ciel. 

Apocalypse 16 : 21 : « Une grosse grêle, dont les grêlons pesaient environ 40 kilos, tomba du ciel sur les hommes. Et les hommes blasphémèrent Dieu à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était terrible. »

Il est intéressant de noter que 
la grêle est présente pour la 7ème trompette, la 7ème coupe et la 7ème plaie d’Egypte. 


Les grêlons pèsent environ 40 kg.

Le nombre 40 est employé à de nombreuses reprises dans la Bible:
- La pluie tombe pendant 
40 jours et 40 nuits lors du déluge ;
- Jonas prévient les habitants de Ninive de la destruction prochaine de leur ville dans 
40 jours ;
- Le prophète Ézéchiel doit se coucher 
40 jours sur le côté droit afin de porter symboliquement la faute de Juda.
- Moïse est prince d’Egypte pendant 
40 ans, il reste sur le mont Sinaï pendant 40 jours et 40 nuits afin de recevoir les instructions de Dieu.
- Les 12 espions explorent le pays de Canaan pendant 
40 jours, les Israélites ont peur et manquent de confiance, ils sont condamnés à errer pendant 40 ans dans le désert.
- Pendant 
40 ans, les Israélites mangent de la manne, leurs vêtements ne s’usent pas.
- Othniel, Gédéon et Eli sont juges pendant 
40 ans.
- Les rois Saül, David, Salomon et Joas ont régné pendant 
40 ans.
- Le prophète Elie s’enfuit
 40 jours et 40 nuits dans le désert afin de fuir la colère de la reine Jézabel.
- Jésus reste seul 
40 jours et 40 nuits dans le désert où il est tenté.
- Après sa résurrection, Jésus passe 
40 jours avec ses disciples pour leur communiquer les dernières instructions.

Pour plus d’informations, voir : 
Lien - Nombre 40

Le nombre 40 désigne  
l’efficacité maximale d’une action ou d’un évènement. 

Le fait que les grêlons pèsent 40 kg indique l’efficacité maximale de la pluie de grêle. La destruction atteindra sans faute son objectif final. 


Les hommes blasphèment Dieu à cause du fléau de la grêle qui est terrible.

Que signifie 
blasphémer Dieu ?
Les hommes profèrent des paroles arrogantes, injurieuses, irrespectueuses et insultantes envers Dieu qui leur envoie un fléau des plus terribles. 

Olivier

 


La Bible prédit la fin de ce monde corrompu